Les moines bénédictins du Valle de los Caidos vont y passer leur dernier hiver. Sauf…

15 Fév

…Si les évènements ne se déroulent pas comme l’entend Pedro Sanchez et ses sbires.

El Valle de los Caidos

Après avoir profané la sépulture du général Franco et en avoir exhumé la dépouille, en octobre dernier (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/10/21/la-profanation-tant-annoncee-aura-lieu-jeudi-24-octobre/), le gouvernement socialo-communiste espagnol a décidé d’entamer dès le mois prochain une nouvelle révision de la loi dite « de la mémoire historique« . Entendez qu’il s’agit, pour ces ennemis de la vérité, d’intensifier la lutte contre tout ce qui évoque encore la croisade anti-anarcho-communiste de 1936-1939 et le régime du général Franco.

Ce gouvernement, pourtant minoritaire (puisqu’il ne peut exercer ses prérogatives que dans le cadre d’innombrables compromissions et autres manoeuvres d’appareil), entend désaffecter la basilique de la Sainte-Croix du Valle de los Caidos dans sa symbolique réconciliatrice et en mémoire de tous les morts engendré par la guerre civile. Il compte en profiter pour expulser (ça ne vous rappelle rien ?) l’Ordre des Bénédictins qui en assure le service religieux depuis 1957.

Pour atteindre son but, il entend abroger tous les décrets établissant le statut du Valle de los Caidos. En particulier celui du 1er avril 1940 qui en était l’élément fondateur:

Mais on nous dit aussi qu’un nouveau cadre juridique sera donné à ce lieu de mémoire PAR UN  » ARRETE ROYAL « … Ce qui nous laisse au mieux dubitatifs mais, au pire, terriblement songeurs. Même si l’on prétend que cette proposition de loi n’inclurait pas la désacralisation de l’abbaye mais désignerait un autre ordre religieux responsable du culte de la basilique et de l’abbaye. En quelque sorte, une simple punition pour ces Bénédictins rebelles à la pensée conforme et obligatoire !

Ce projet de loi est actuellement en cours d’élaboration entre les mains de la pasionaria du « Sanchisme« , la vice présidente du gouvernement, Carmen Calvo, et du secrétaire d’Etat….à la mémoire démocratique (sic).

Alors vient une question : où iront s’installer les frères bénédictins de Cuelgamuros (autre nom du Valle de los Caidos) ?

Deux endroits émergent parmi d’autres : Oviedo et Alcalá de Henares. L’archevêque d’El Salvador, Mgr Jesús Sanz , et celui d’Alcala de Henares, Mgr Reig Plá, auraient ouvert les portes de leurs diocèses aux religieux de la Vallée. Signalons ici que, s’ils s’installaient finalement près de Covadonga (diocèse de Mgr Sanz), ils pourraient continuer de prier pour l’unité de l’Espagne bafouée par le gouvernement sanchiste puisque le lieu s’avère très proche du tombeau de Don Pelayo (dit Pelage, roi des Asturies et initiateur de la grande Reconquista)…là où Santiago Abascal, le chef du parti Vox a commencé sa dernière campagne électorale victorieuse.

Don Pelayo

Mais ce n’est pas tout. Car ces crapules ont aussi l’intention de rendre illégale l’existence de la Fondation Francisco Franco dont le président d’honneur est le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou. Une bonne vieille méthode, bien connue aussi chez nous : la diabolisation.

Nous aurons bien sûr à reparler de toutes ces basses manoeuvres contre lesquelles nous nous dresserons.

Le 15 février 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :