Nous l’annoncions il y a deux ans…

11 Mar

Elle est arrivée. La crise financière et économique que nous annoncions*, peut-être pire que celle de 2008, s’installe avec force dans les Bourses mondiales mais aussi dans toutes les entreprises de nos pays. Avant bien sûr de nous appauvrir les uns après les autres. Et que pourront y faire Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Bruno Le Maire et tous leurs copains ?

R I E N !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont pieds et poings liés par notre appartenance à l’Union européenne et qu’ils n’ont pas l’intention de quitter cette association de malfaiteurs. Ce serait beaucoup trop courageux…

Alors, voici l’état des lieux.

L’épidémie de coronavirus a provoqué lundi un nouvel effondrement des marchés boursiers, de Hong Kong à Londres, et aggravé les menaces sur les économies européennes, inquiètes de voir le virus, qui paralyse déjà une partie de l’Italie et de la Chine, continuer de se propager à travers le monde.

Depuis ce lundi matin, les places financières mondiales sont aux abois. Les nouvelles autour du coronavirus ont fait des ravages durant le week-end, créant la panique sur les marchés et les Bourses européennes. Celle de Paris continuait de broyer du noir lundi, dans une séance apocalyptique pour le secteur de l’énergie, affecté par une chute de 30% du prix du pétrole. A 13H32 (12H32 GMT), l’indice CAC 40 dégringolait de 382 points, à 4.757,12 points. Vendredi, il avait plongé de 4,14%.
La Bourse de Hong Kong a clôturé sur un plongeon de plus de 5%, à l’unisson des grandes places asiatiques, dans des marchés affolés par l’accélération de l’épidémie et le décrochage des prix du pétrole. En Europe, la Bourse de Londres s’est effondrée de plus de 6% à l’ouverture et celle de Francfort 6,68%. Milan, située dans la région d’Italie la plus frappée et où des mesures drastiques de confinement ont été prises, a dévissé de presque 10%, après d’autres séances de lourdes pertes.
Celle de Paris continuait de broyer du noir lundi, dans une séance apocalyptique pour le secteur de l’énergie, affecté par une chute de 30% du prix du pétrole. A 13H32 (12H32 GMT), l’indice CAC 40 dégringolait de 382 points, à 4.757,12 points. Vendredi, il avait plongé de 4,14%Résultat, la Banque centrale européenne pourrait déployer jeudi un éventail de mesures de soutien dans la zone euro, inédites pour certaines bien qu’elle ait déjà, par le passé, brûlé beaucoup de ses vaisseaux et, en particulier, inondé fort imprudemment les marchés de liquidités.
Face à tous ces millions qui s’envolent, peut-on parler de « krach boursier » comme lors de la crise financière de 2008 ? Selon Benjamin Dard, grand reporter de TF1, « la chute est violente, brutale, mais pour l’instant, nous ne sommes pas encore dans un krach, une situation où tout le monde vend quel que soit le prix, soit une capitulation où chacun cherche à sauver sa peau.« Mais, vu les indices boursiers, on s’en approche dangereusement. « Des signes inquiétants sont à relever : de nombreux secteurs (tourisme, automobile, luxe…) sont touchés et rien ne semble freiner cette chute« , poursuit Benjamin Dard. » En Italie, 40% de l’économie est sous cloche. Les prix du pétrole baissent et de fait, l’industrie parie sur moins d’activité à l’avenir. Enfin, les taux d’intérêt américains chutent, signe que les autorités outre-Atlantique anticipent un arrêt de la croissance. Que du bonheur…

Ces apprentis-sorciers, donneurs de leçons à la Terre entière, n’ont pas fini de nous nuire.

Le 11 mars 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

* Relire ceci à ce propos : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/01/10/la-crise-financiere-mondiale-est-a-nos-portes-suite/

2 Réponses to “Nous l’annoncions il y a deux ans…”

  1. Hervé J. VOLTO mars 11, 2020 à 11:28 #

    La bourse de Milan broit elle aussi du noir, on y évoque un possible « krach boursier ».

    L’Iytalie et tous les pays européens sont pieds et poings liés par leur appartenance à l’Union européenne, cette association de malfaiteurs que seule le Royaume Uni de Grande Bretagne a eu le corurage de quitter.

    A Rome, comme à Paris, ce serait aller contre leur idédologie cosmolpolite et mondialiste.

  2. Hervé J. VOLTO mars 11, 2020 à 11:46 #

    Dans son article NE VENDONS PAS LA PEAU DE L’OUR AVANT DE L’AVOIR TUE
    https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/03/10/ne-vendons-pas-la-peau-de-lours-avant-de-lavoir-tue/ , cet exellant blog avait évoqué des propositions à faire autrement plus efficaces:

    Au sommet, le Roi, aidé dans sa tâche par son Conseil d’Etat qui ne serait rien d’autre que ce que vous connaissez depuis huit ans sous son appellation provisoire de Conseil dans l’Espérance du Roi.

    Il ne reste au Président de la République que 3 options : démissionner, dissoudre l’Assemblée nationale ou invoquer l’article 126 et rappeller le Roi comme Franco l’a fait ne Espagne en 1976 : cette dernière option nous éviterai un bain de Sang !

    L’autorité Royale restauré -Diue n’a pas intrdit de réverr- devra exercer trois fonctions :

    1- LA FONCTION RELIGIEUSE. Dire que la politique n’a rien à voir avec la religion est un mensonge, car même lorsqu’elle prétend ne pas s’en occuper, elle le fait : si ce n’est pas pour favoriser telle religion, c’est pour la combattre, ou encore pour se faire soi-même une religion. La vérité est que l’État doit se faire le défenseur séculier de l’Église, avec la prudence requise, sans contraindre les consciences. Tout pouvoir Sacré doit avoir le souci, comme d’un père pour ses enfants, non pas de respecter leur liberté, mais de les aider au bien.

    L’autorité Royale devra donc poursuivre toute idéologie contraire au bien commun. Elle pourra tolérer une fausse religion, pour le bien de la paix. Mais elle la laissera dans une position de moindre avantage que la vraie. En tout cas, elle doit proscrire les sociétés secrètes, athées, révolutionnaires, qui prônent la liberté de pensée et qui laissent n’importe quelle idéologie se développer, et dont l’histoire nous montre à quel totalitarisme elles ont conduit.

    Elle devra aussi consacrer le pays au Cœur Immaculé de Marie et au Sacré Cœur pour y attirer les bénédictions divines, reconnaissant ainsi en Jésus-Christ et en la Vierge Marie, le vrai Roi de France et sa Reine immaculée.

    2. LA FONCTION POLITIQUE. Elle garantit deux choses : la protection contre l’ennemi extérieur par la diplomatie et la guerre, et l’ordre intérieur de la nation par la justice et la police. À cette fonction politique traditionnelle, la religion Catholique, et singulièrement la dévotion à la Sainte Vierge, apportera l’adoucissement des mœurs, elle tempèrera la justice et canalisera la force.

    3. LLA FOCNTION ECOLOGIQUE. Le bienfait de l’autorité Royale ne se cantonnera pas au domaine strictement politique, elle doit s’étendre à l’ECOLOGIE. Le chef de l’État Catholique et Royal devra protéger la libre vie commune des familles et leurs associations spontanées, en vue de faciliter indirectement le salut personnel de chaque individu et du prochain, et favoriser l’harmonie entre elles pour aider au bien de la communauté nationale PAR UNE PROSPERITE ECONOMIQUE RETOURVEE.

    Mais il faut ajouter dès maintenant combien l’action du souverain est nécessaire pour ENDIGUER LES PUISSANCES DE L’ARGENT, reprenant l’action des Rois de France qui, comme chefs de la Nation, ont su soumettre la vie matérielle au service du Bien Commun juste et charitable. Ils ont su inventer des valeurs supérieures à l’argent qui engageaient chacun à servir un autre idéal que celui du profit.

    ccet crise économique totale, globale et généralisèe peut-elle nous débarasser de la république ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :