Il est non seulement urgent mais VITAL de se débarrasser de Mayotte.

12 Mar

Il nous faut revenir une fois encore sur ce crime contre la nation française que fut la décision du gouvernement de Nicolas  Sarkozy de faire de Mayotte un département. Décision, il est vrai, qui avait été largement préparée, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, par les référendum du 8 février et du 11 avril 1976…Car, depuis cette époque, la France ne peut en avoir que des regrets. Nos publications sur le sujet dans les pages de notre blogue sont innombrables et vous les retrouverez facilement grâce à notre moteur de recherche (mot-clé « Mayotte »).

Passons aujourd’hui sur la tragédie migratoire qui fait de ce rocher de l’Océan Indien l’une des plus grave source d’invasion de notre pays par des hordes venues des Comores certes mais aussi, dorénavant, de nombreux pays de la région. Et arrêtons-nous plutôt sur un autre aspect non moins conséquent : la violence qui y règne et qui finit, tôt ou tard, par être importée en métropole.

Voitures caillassées et incendiées, affrontements entre jeunes et forces de l’ordre, routes barrées, agressions aux abords des collèges et des lycées…La liste n’est pas exhaustive et ne cesse de s’allonger malgré les sommes faramineuses investies par les gouvernements successifs pour acheter la paix sociale…sans jamais y parvenir. Très exactement comme dans nos banlieues les plus malfamées de métropole.

Eh bien sachez qu’un nouveau plan a été annoncé, mercredi 11 mars, pour tenter d’enrayer ces violences qui sont le lot quotidien des Mahorais (les habitant de l’île) depuis de nombreux mois.

Le préfet Jean-François Colombet a présenté, en compagnie du président du conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani, un plan en trois axes : sécurité, médiation et prévention. Pour la sécurité, les policiers et les gendarmes seront plus présents sur les axes routiers et aux abords des établissements scolaires. Le préfet a expliqué :

« Il y aura des patrouilles durant la nuit, pour que la mobilité redevienne normale à ces heures-là. Les gendarmes et policiers arriveront plus tôt aux abords des établissements scolaires, car les élèves y sont déposés par les bus dès 5 heures du matin. Et nous renforcerons certaines lignes de bus avec des escortes et des équipes embarquées. » Autrement dit, une vie sociale SOUS ESCORTE !

Pour la médiation, quatre associations devront recruter cent personnes (payées par l’Etat à 50 % et le département à 50 %) qui chapeauteront six cents bénévoles, chargés d’aller à la rencontre des jeunes désœuvrés. Un comité de pilotage dans lequel figurent notamment les maires, le préfet, le président du conseil départemental et les forces de l’ordre définira les missions. Ce dispositif s’adresse aux personnes en situation régulière et ne permettra pas à un clandestin de prétendre à un titre de séjour, a prévenu le préfet (ce qui donne, en soi, une idée de la situation de l’île face aux hordes migrantes). Quant aux « jeunes désoeuvrés« …ils le resteront puisque le bassin d’emploi est quasiment nul. Mais ces nouveaux GO (Gentils Organisateurs, calqués sur le Club Med) auront pour mission de les distraire à défaut de les éduquer. Un peu de foot par ici, quelques compétitions de surf par là !

Pour la prévention, il s’appuie sur les comités locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD). Une réunion avec les maires est prévue le 8 avril en présence du grand cadi, le guide religieux des musulmans, le département et les associations. On croit rêver. Le rectorat, pour sa part, compte développer les dispositifs de « l’école des parents » et de « l’école ouverte » pour favoriser l’implication des parents dans la scolarité de leurs enfants. Et, là, on ne rêve plus, ce sont toujours les mêmes lubies sociétales de la gauche au pouvoir.

Face aux violences récurrentes, les chauffeurs de Matis, le délégataire chargé du réseau de transport scolaire dans le département, ont menacé d’user de leur droit de retrait au retour des vacances, le 16 mars. Le plan d’actions a été fraîchement accueilli par Siaka Djoumoi, représentant FO-Transport chez Matis : « C’est un coup de com ! »

Nos dirigeants politiques sont des pitres.

Insistons sur le fait que ces violences récurrentes, sont la plupart du temps orchestrées par des jeunes encagoulés, qui s’en prennent à la population, aux lycéens et aux forces de l’ordre. Mais « Je ne veux pas croire que le gouvernement décide de concentrer sa réponse au développement de la violence à Mayotte en confiant la sécurité des Mahorais aux mains de milices », a dénoncé le député Les Républicains de Mayotte Mansour Kamardine dans un communiqué, réitérant sa demande de tenue d’assises de la violence.

Même insatisfaction pour le collectif des citoyens issu du mouvement de grève de 2018. « C’est un échec total ! Depuis 2011, on nous annonce des plans de lutte contre la violence. En 2018, on nous a dit d’arrêter les manifestations et de laisser l’Etat faire son travail. Mais depuis, la situation a empiré », regrette Soufiane Moutuon, membre du collectif.

Vous connaissez notre réponse. Ce rocher n’a AUCUN INTERÊT pour la France et ne lui apportera que des désillusions. Il appartient historiquement, culturellement et économiquement à la République islamique des Comores. Il doit lui faire retour au plus vite.*

Le 12 mars 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Sans double nationalité !

3 Réponses to “Il est non seulement urgent mais VITAL de se débarrasser de Mayotte.”

  1. Paul-Emic mars 12, 2020 à 5:10 #

    100% d’accord, mais on peut également se poser la question pour toutes les terres habitées outre-mer relevant de la souveraineté française.

  2. Hervé J. VOLTO mars 13, 2020 à 3:07 #

    Cher Monsieur Paul Emic, pour Mayotte on peut en discuter et peut-être, après reflexion, rejoindre la positon du CER.

    Mais pour toutes autres les terres habitées Outre-Mer relevant de la souveraineté française, il faudrait voir.

    L’Outre-Mer participe du rayonnement de la France dans le monde.

    Et pour ce rayonnement, il faudrait peut-être :

    1. Arrimer l’Outre-Mer à la Métropole.
    2. Assurer l’avenir de l’Outre-Mer Français.
    3. Rétablir les Rapatriès dans leurs droits légitimes.

    1. Arrimer l’Outre-Mer à la Métropole.

    Moderniser le cadre administratif et institutionnel, protéger notre Souveraineté dans l’Outre-Mer Français, valoriser les spécificités de l’Outre-Mer Français.

    2. Assurer l’avenir de l’Outre-Mer Français.

    Développer l’évangélisation -ce qui n’a pas été fait à Mayotte- l’économie et l’agriculture, désanclaver les provinces Française d’Outre-Mer, y concerver les service publics et les transports, assurer l’égalité des droits et des DEVOIRS entre Français de Métropole et Français d’Outre-Mer.

    3. Rétablir les Rapatriés dans leurs droits légitimes.

    Assurer la juste et définitive indemnisation des rapatriés, défendre les doits moraux des rapatriés.

    Om pourrait lancer l’idée d’UN CONSEIL D’EMPIRE :

    Article 1.
    1° Les territoires d’outre-mer sur lesquels, à des titres divers, l’État français exerce sa souveraineté ou étend sa protection, constituent l’Empire.
    2° Dans l’Empire, le gouvernement exerce son autorité par l’intermédiaire de hauts fonctionnaires responsables de la sécurité intérieure et extérieure des territoires qu’ils administrent ou contrôlent.
    3° L’Empire est régi par des législations particulières.

    Article 2.
    1° Auprès du cHEF DE L’eTAT est institué un conseil. d’Empire appelé à donner son avis sur les questions intéressant le domaine français d’outre-mer.
    2° Dans les parties de l’Empire où l’évolution sociale et la sécurité le permettent, le représentant du chef de l’État est assisté d’un conseil. consultatif.
    3° La loi fixe les conditions dans lesquelles s’exerce la participation traditionnelle de certaines colonies à la représentation nationale.

    • Paul-Emic mars 13, 2020 à 7:20 #

      la liste des travaux à entreprendre plaiderait plutôt en ma faveur 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :