Nous le savions, même le diable porte pierre.

27 Mar

Le 27 mars 2020.

(Merci à GJ pour son tweet)

9 Réponses to “Nous le savions, même le diable porte pierre.”

  1. MA Guillermont mars 27, 2020 à 1:17 #

    Soutien … de l’ange protecteur ou … déchu ?

    De LA FLAMME … ou de GLACE ?

    • Louis Chiren mars 27, 2020 à 5:57 #

      • MA Guillermont mars 27, 2020 à 8:32 #

        OUI , voila QUI nous combattons la PIEUVRE TENTACULAIRE casqué par le Coronavirum !
        Son monde factice est en train de s’écrouler …

        MERCI louis Chiren , vous avez reçu les armes des guerriers de l’Amour , votre ART puissamment inspiré nous tient éveillé , oui le coeur de la lutte est spirituel .

      • MA Guillermont mars 28, 2020 à 11:34 #

        Merci TOUJOURS pour vos illustrations et textes , clairs , justes , puissants , investis de la Grâce du SAINT ESPRIT

        Si vous tapez sur le net :
        CORONA VIRUM traduction

        Google affiche :
        MAN GROUP

        l’histoire vraie émerge …

      • Louis Chiren mars 28, 2020 à 2:03 #

        Bonjour Madame Guillermont merci pour vos bonnes paroles inspirées. Bon courage à vous en ce temps de chaos annoncé depuis des siècles. La Victoire est au bout…. quand le roi viendra la France sera fortement dépeuplée… seule la prière changera les plus noires prédictions.

  2. Hervé zafrani mars 27, 2020 à 1:50 #

    J espère que cela sera la fin de son règne et que le président roi thaumaturge attrapera le conavirus c est tout le bien que je souhaite à la france

  3. Hervé J. VOLTO mars 27, 2020 à 2:19 #

    En plus du Coronavirus, il ya la Macronite : une maladie qui empéche les Français de penser, comme un virus gòlobal de crétinisation mentale, qui pernet à notre Régent Présientiel de… remonter dans l’estime des Français !
    https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-renoue-avec-son-plus-haut-niveau-de-confiance-25-03-2020-2368699_20.php

  4. Hervé J. VOLTO mars 27, 2020 à 2:53 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Chers Royalistes, Chers amis,

    La période de crise que traverse notre pays aujourd’hui devrait être l’occasion de se rassembler au-delà des clivages partisans, des intérêts particuliers et des querelles politiciennes pour faire front contre l’épidémie. Pourtant, dans ce moment de crise majeure qui ébranle toute la société et qui devrait faire vaciller les certitudes de nos élites, le gouvernement Macron refuse toujours d’infléchir sa politique et se contente de postures et de slogans.

    Vous le savez, il n’est pas dans mes habitudes de céder à l’hystérie médiatique ni d’alimenter des polémiques stériles dans lesquelles s’enferme trop souvent notre famille politique.

    Je dois cependant vous faire part de mes plus vives inquiétudes concernant la gestion calamiteuse de cette crise par le gouvernement :

    1. son imprévoyance a eu des conséquences tragiques dès le commencement de la crise, et plus encore aujourd’hui ;

    2. ses atermoiements et ses hésitations nous ont fait perdre un temps précieux qui aurait pu nous permettre d’anticiper le pic épidémique et de préparer notre système de santé ;
    sa stratégie de confinement généralisé, qui semble destinée à être prolongée, mène notre pays à une crise économique et sociale sans précédent ;

    3. son dogmatisme idéologique – en particulier concernant l’ouverture des frontières et le libre-échange – fut un facteur terriblement aggravant pour la propagation de l’épidémie ;
    les agents publics les plus exposés – soignants et policiers notamment – ne disposent pas des protections adéquates, et nombre d’entre eux sont déjà tombés malades et ne peuvent évidemment plus assurer leurs missions ;

    4. les consignes de confinement ne sont même pas appliquées dans la plupart des quartiers immigrés où l’Etat semble avoir définitivement capitulé ;

    5. les stocks stratégiques, en particulier ceux qui concernent les matériels médicaux et les dispositifs de protection des personnels, n’ont pas été renouvelé à temps, et rien n’a été fait pour relocaliser leur production en France ;

    pour finir, l’affaire de la chloroquine est emblématique des pesanteurs administratives et des conflits d’intérêts qui paralysent l’action publique et prennent en otage la santé des Français.

    Je pourrais continuer cet inventaire des fautes et des manquements du gouvernement Macron mais vous aurez saisi l’essentiel : la France est en réalité malade du mondialisme et nous payons aujourd’hui les manquements et les trahisons d’hier. cahcun tirera les conséquances de ces manquesments…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :