Faire respecter le confinement, certes. Mais partout et pour tout le monde.

27 Avr

Et non pas par des contrôles policiers à géométrie variable pour protéger certains mais racketter les autres. Il faudra vous en souvenir.

Voici les faits.

Le Luxembourg a entamé la première phase de son déconfinement. Le Grand-Duché avait fermé ses frontières au même titre que de nombreux pays d’Europe, sauf aux travailleurs frontaliers, pour tenter d’endiguer l’épidémie liée au coronavirus.

À cet effet, la CRS autoroutière et la police aux frontières (PAF) ont mis en place une opération de contrôle inédite samedi 25 avril 2020. Ils étaient positionnés au niveau de la sortie 44 de l’autoroute A31, la dernière du côté français avant de rejoindre le Luxembourg, à hauteur de Kanfen (Moselle), à 5 km de la frontière.

Ainsi, les automobilistes circulant depuis la Lorraine en direction du Luxembourg ont été invités à emprunter la sortie et à justifier leurs déplacements auprès des policiers mobilisés. Les contrevenants s’exposaient à une amende.

Le préfet de la Moselle, Didier Martin, était évidemment présent sur les lieux pour assister au déroulement des opérations de racket. « Le confinement continue de s’appliquer en France jusqu’au 11 mai au moins », a-t-il rappelé auprès de Lorraine Actu. Ajoutant : « Le déconfinement côté allemand et côté luxembourgeois a démarré il y a quelques jours, mais ce n’est pas une raison pour que les Français aillent en masse faire leurs courses de l’autre côté de la frontière. Je regrette qu’aujourd’hui, la police aux frontières et les CRS constatent qu’il y a beaucoup de trafic sur l’autoroute A31 en lien avec des achats au Luxembourg. Ce n’est pas une situation acceptable. »

Le préfet de la Moselle, Didier Martin, était présent à Kanfen samedi après-midi pour constater les opérations.
Le préfet de la Moselle, Didier Martin.

« Les gens n’ont pas à se déplacer au Luxembourg pour effectuer des achats de complaisance. Bien sûr, nous ne dérangeons pas les frontaliers qui vont travailler, par contre, nous n’imaginons pas qu’il y ait autant de personnes qui s’affranchissent des restrictions en vigueur » tenait à préciser le directeur zonal de la police aux frontières-Est, le commissaire divisionnaire Pierre Bordereau.

« On a constaté énormément d’infractions. On a fait plus de verbalisations aujourd’hui que tout ce qui a été fait depuis l’entrée en confinement à Thionville », relate le commissaire divisionnaire. Il rappelle ainsi que jusqu’à la fin du confinement, « seuls sont autorisés à se rendre au Luxembourg ceux qui y vont pour des raisons professionnelles, médicales ou familiales très strictes ». Certains spécialistes médicaux sont également autorisés à franchir la frontière, dans l’encadrement le plus strict.

Des opérations similaires pourraient de nouveau avoir lieu à l’occasion des week-ends de trois jours des 1er et 8 mai.

En revanche…

Comme vous le savez désormais puisque nous l’avons relaté sur notre blogue, la Police nationale a bien reçu des consignes strictes pour éviter de se rendre dans les innombrables zones de non-droit du territoire national où le confinement n’est évidemment pas appliqué. En particulier durant la période…du ramadan afin d’éviter :

1/ une prétendue stigmatisation de la population musulmane et

2/ un risque d’affrontement avec les racailles de banlieues surexcitées par le jeûne mais aussi par la quasi disparition de leurs activités commerciales illicites (trafic de stupéfiants) du fait de la crise sanitaire et…du confinement respecté par leur clientèle habituelle !

DEUX POIDS, DEUX MESURES.

Car, sachez-le, il n’y a pas que 

Le pouvoir politique en fait largement autant et devra rendre des comptes.

Le 27 avril 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

2 Réponses to “Faire respecter le confinement, certes. Mais partout et pour tout le monde.”

  1. Hervé J. VOLTO avril 28, 2020 à 8:46 #

    Plus de sept Français sur dix (71%) seraient favorables à la constitution d’un gouvernement d’union nationale pour affronter la crise du coronavirus et ses conséquences, selon un sondage Ifop pour LA LETTRE DE L’EXPENSION lundi. La proposition séduirait une majorité de sondés quelle que soit leur préférence partisane.

    S’agissant des partis actuellement dans l’opposition qui pourraient être appelés, les sondés plébisciteraient à 80% les écologistes d’EELV, devant LR (77%), le PS (67%), le RN (55%) et enfin LFI (53%).

    Seules 29% des personnes interrogées y seraient opposées. Les électeurs de LR y seraient les plus favorables (84%), devant ceux du PS (76%), du RN (75%), de LFI (72%) et de LREM (62%).

    Emmanuel Macron, au bronzage impécable, avait évoqué le 13 avril dans son discours insipide sa volonté de “bâtir un autre projet dans la concorde“.

    -Dans les prochaines semaines, avec toutes les composantes de notre Nation, je tâcherai de dessiner ce chemin qui rend cela possible, avait-il ajouté.

    Nos observateurs au Château nous disent qu’il serait en train de consulter le Prince Jean d’Orléans. L’Action Française et la Nouvelle Action Royaliste auraient même l’oreille du Président !

    Il semble que les Français voudraient bien le prendre au mot. Un peu comme lorsqu’il avait tenté “Qu’ils viennent me chercher” ?

  2. Hervé zafrani avril 28, 2020 à 4:09 #

    Les musulmans sont excités comme tous les ans par le pseudo jeûne ils ne connaissent qu une seule loi la charria ils faut montrer les muscles à ces gens la ⚜️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :