Les membres de la Commission européenne sont comme les émigrés de la révolution française…

1 Mai

« ILS N’ONT RIEN APPRIS NI RIEN OUBLIÉ » ! *

Et, en pleine crise sanitaire au Covid-19, ils ont le culot de boucler les derniers détails d’un nouvel accord commercial avec le Mexique. Le commissaire européen chargé du Commerce, Phil Hogan, s’est félicité d’une décision en faveur d’«un commerce ouvert et équitable» avec ce pays de 126 millions d’habitants. Osant même ajouter que «Nous aurons encore plus besoin de cette ouverture, de ces partenariats et de cette coopération pour reconstruire nos économies après la pandémie

Ces gens-là sont à fusiller.

Concrètement, Commission européenne et Mexique se sont accordés sur l’ouverture réciproque des marchés publics et sur un niveau «élevé» de transparence attendu dans les procédures d’appels d’offres.

Grâce à cet accord, la quasi-totalité des échanges de marchandises entre l’UE et le Mexique sera exonérée de droits de douane. Entre les deux, le commerce de biens a triplé depuis 2001, atteignant 66 milliards d’euros en 2019. Pour les services, ces échanges représentaient 19 milliards en 2018. Les exportateurs européens devraient économiser, annuellement, 100 millions en droits de douane.

Mais le plus grave est que cet accord valide l’importation sur le sol européen de 20 000 tonnes par an de viandes bovines mexicaines à droits de douane très réduits (7,5 %), « et ce, alors que les viandes bovines mexicaines, qui ne présentent pas de garanties suffisantes sur le plan sanitaire, étaient jusqu’à aujourd’hui exclues des échanges commerciaux entre l’UE et le Mexique », dénonce Interbev dans un communiqué du 29 avril.

Alors que la notion de souveraineté alimentaire n’a jamais été aussi présente dans les esprits, à la lueur de la crise économique et sanitaire liée au coronavirus, la conclusion de cet accord est scandaleuse. « Depuis le début de la crise mondiale liée au Covid 19, les institutions européennes répètent que tout doit être mis en œuvre, dans le « monde d’après », pour préserver notre souveraineté alimentaire », rappelle Interbev.

MENTEURS !

La situation actuelle est par ailleurs extrêmement difficile pour les éleveurs bovins français, que le coronavirus n’aide pas, loin de là, à retrouver des prix rémunérateurs. Sans compter que l’importation de produits agricoles aux normes moins strictes que celles de l’UE semble également en contradiction avec deux stratégies européennes phares, le Green Deal et la stratégie « de la ferme à la fourchette ». Autant d’impostures pour tromper les citoyens européens.

Le CER demande donc à Emmanuel Macron, qui prétend défendre lui aussi un retour à davantage de souveraineté alimentaire, d’intervenir pour exiger, à Bruxelles, la suspension de toute importation de viandes bovines provenant de pays tiers pendant la période d’état d’urgence sanitaire, rappeler son opposition ferme et sans ambiguïté à toute validation de l’accord UE-Mercosur , s’opposer à ce nouvel accord UE-Mexique et bloquer toute négociation en cours portant sur l’ouverture du marché européen à de nouveaux volumes de viandes bovines issues de pays tiers.

A noter, par ailleurs, que l’accord prévoit l’importation de plusieurs milliers de tonnes d’autres produits issus de l’élevage (bœuf, volaille, porc et même le miel), qui détruiront l’équilibre économique des éleveurs français. Quant aux contreparties à l’export, notamment celles attendues sur les produits laitiers, les accords passés prouvent que les retombées financières atterrissent dans les poches des négociants sans jamais bénéficier aux agriculteurs, comme ce fut le cas pour le Ceta qui n’a apporté aucune plus-value aux éleveurs laitiers européens.

Quand comprendra-t-on que l’Union européenne n’est qu’une association de malfaiteurs qu’il est urgent de quitter ?

Le 1er mai 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.
* Citation de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord à propos des aristocrates émigrés lors de la Révolution française.

4 Réponses to “Les membres de la Commission européenne sont comme les émigrés de la révolution française…”

  1. Hervé zafrani mai 1, 2020 à 12:22 #

    Pas de souveraineté sans souverain ⚜️

  2. Hervé J. VOLTO mai 1, 2020 à 4:28 #

    Mardi 28 avril 2020, en pleine crise d’épidémie de Covid-19, l’Union Européenne a signé un accord de libre-échange avec le Mexique, visant à autoriser l’importation de 20.000 tonnes de viande mexicaine dont on peut douter de la traçabilité et non soumise aux règles imposées aux éleveurs européens, comme les farines animales et les hormones de croissance non réglementées au Mexique. Cette viande sera difficilement détectable pour le consommateur désireux d’une alimentation saine, car elle servira majoritairement à l’industrie agro alimentaire pour des plats cuisinés.

    Décidément, le Cer est aux premières loges pour dénoncer les coups de couteau faits à notre agriculture et à notre économie !

  3. Hervé J. VOLTO mai 1, 2020 à 4:33 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Trois hommes sont à l’origine de ce pacte Scélérat : trois hommes, très ambitieux, qui partagent l’effroi d’une position difficile. Emmanuel Macron, Giuseppe Conte et Pedro Sanchez. Ils comptent les morts chaque matin et chaque soir. Des centaines par jour. Leurs pays sont pris à la gorge par un virus mal connu qui engorge leurs hôpitaux, saigne leurs économies et leur promet des lendemains sociaux très difficiles. Autre point commun : leur dette publique se situe bien au-dessus des seuils requis par les traités européens. 135 % pour l’Italien, 100 % pour le Français, 95,5 % pour l’Espagnol. Ils n’aiment pas qu’on les associe à des pays-cigales.

    Le Traité EU-Mexique avait pour but de faire rentrer des sous dans les caisses de leurs Etats on ne sait comment. Et les accords passés prouvent que les retombées financières atterrissent dans les poches des négociants sans jamais bénéficier aux agriculteurs, comme ce fut le cas pour le Ceta qui n’a apporté aucune plus-value aux éleveurs laitiers européens.

  4. Hervé J. VOLTO mai 1, 2020 à 5:36 #

    PS

    LES BOBARDS D’OR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :