Consilium-Consulte n° 2020/001 portant promotion dans l’ordre de Sainte-Jeanne d’Arc.

10 Mai

(Oeuvre de Maître Louis Chiren) -1-

En ce jour de la Fête nationale de Jeanne d’Arc et du Patriotisme, et conformément aux dispositions du Consilium-Consulte n° 2012/006 du 1er août 2012 (2) instituant l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc), sont élevés à la dignité de Compagnons du dit ordre :

À titre militaire

Promotion Hubert Lyautey

premier Résident général du protectorat français au Maroc, ministre de la Guerre, maréchal de France, Académicien français et président d’honneur des trois fédérations des Scouts de France.

____________

Le légionnaire de 1ère classe Kévin Clément
Le brigadier Dmytro Martynyouk
du 1er régiment étranger de cavalerie
Le brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de spahis
Les maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, respectivement chef de groupe et membre du commando Hubert, l’unité d’assaut de Saint-Mandrier composée de nageurs de combat.
Tous morts pour la France au cours d’opérations extérieures menées en Afrique dans le cadre de l’opération Barkhane (3).

Le capitaine Nicolas Mégard, le capitaine Benjamin Gireud, le capitaine Clément Frison-Roche, le lieutenant Alex Morisse, le lieutenant Pierre Bockel, l’adjudant-chef Julien Carette, le brigadier-chef Romain Salles de Saint-Paul , le capitaine Romain Chomel de Jarnieu, le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, le maréchal des logis Antoine Serre, le maréchal des logis Valentin Duval, le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie et le sergent-chef Andreï Jouk. Treize militaires morts au combat dans un accident d’hélicoptères, toujours dans le cadre de l’opération Barkhane (3), et appartenant au 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau et au Groupement des commandos de montagne de la 27e brigade d’infanterie de montagne (4e régiment de chasseurs, 93e régiment d’infanterie de montagne et 2e régiment étranger du génie).

À titre civil

Promotion Jean Ferré

Radioamateur (F90V), journaliste et essayiste, fondateur de Radio Solidarité puis de Radio Courtoisie.

_____________

Chanoine Louis de Saint-Taurin, fondateur de la Confrérie royale

Docteur Jean-Pierre Dickès et l’ensemble des animateurs de l’Association catholique des infirmières et des Médecins (ACIM)
Monsieur Laurent Granier, Artiste héraldiste, héraldiste officiel du Vlaamse Heraldische Raad (Bureau Héraldique de Flandre)
Madame Agnès Lacour, Billetiste du blog de la Charte de Fontevrault et du CER

Monsieur François-Xavier Pachot, Promoteur du pélérinage mensuel à Pontmain

Monsieur Frank Peyrot, Animateur d’un courant survivantiste

Madame Annie Robert, Gouverneur 2018-2021  de la Charte de Fontevrault

Monsieur Ioannis-Andreas Vlachos, universitaire Franco-Grec, écrivain et traducteur, fin et distingué spécialiste de Paul Valéry, ami et fidèle correspondant du CER à Athènes

XXX., Fidèle de la Charte  de Fontevrault, de nationalité étrangère et dont nous devons garder l’anonymat.

 

La nomination dans l’ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc implique l’attribution de facto de la noblesse à titre personnel et donc viager, le roi ayant seul le pouvoir, après son retour sur le trône, de confirmer cette attribution et, s’il le souhaite, de la transformer en noblesse héréditaire honorant alors tous les descendants de nom nés et à naître.

A Paris le 10 mai 2020.

(1) https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/12/16/nous-sommes-immensement-reconnaissant-a-notre-ami-maitre-louis-chiren-cja/

(2) https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/

5 Réponses to “Consilium-Consulte n° 2020/001 portant promotion dans l’ordre de Sainte-Jeanne d’Arc.”

  1. Hervé J. VOLTO mai 10, 2020 à 6:43 #

    On lira avec fruit l’Ordonnance Royale de Louis XVIII du 16 Avril 1824 relative aux Ordres de Chevaleries Français, où on apprend que l’Ordre de la Légion d’Honneur fut institué par Napoléon I°, maintenue par la Restauration, la Monarchie de Juillet, le Second Empire et la République. Et encore plus l’Instruction du Grand Chancelier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur, pour l’exécution de l’Ordonnance du 16 Avril 1824, et des décisions Royales qui y ont fait suite, concernant les Ordres Français et étrangers.

    Il est dit dans l’Instruction:

    – Les seuls Ordres Royaux avoués (reconnus) sont ceux: 1° du Saint-Esprit; 2° de Saint-Michel; 3° de Saint-Louis; 4° du Mérite Militaire; 5° de la Légion d’Honneur; 6° de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont Carmel réunis.

    Le fait que certains Princes modernes utilisent dans un pays encore en République les Ordres de Chevalerie comme hochet de vanité démontre parfaitement que, deux siècles après que la Révolution dite Française ai voulu jusqu’à héradiquer l’idée même de Royauté, il y a encore en ce début de XXI° siècle des Français imprégnés d’idéal Cevaleresque et prêts à voir la France de nouveau gouvernée par un Roi.

    Sur le plan Légitime, cependant, SEUL le Roi Sacré à Reims aura l’autorité de décider quoi que ce soit sur la restauration d’un Ordre de Chevalerie ou l’insitution d’un nouvel Ordre, comme l’Ordre Royal des Conpagnons de sainte Jeanne d’Arc par exemple.

    Des Chevaliers modernes peuvent servir aujourd’hui à protéger la Tradition, l’attachement aux racines Chrétiennes de la France, à la Famille, à l’Armée et à la terre natale. Il appartiendra au Roi à venir de restaurer les Ordres de Chevalerie, rajoutant peut-être l’ Ordre du Lys insttitué par Charles X pour la Garde Royale, et en instituant de nouveaux Ordres comme un Ordre Royal des Compagnons de sainte-Jeanne d’Arc, par exemple.

    Un Ordre de Chevalerie sert aujourd’hui à trois choses : ANOBLIR un roturier méritant comme on le voit encore en Angleterre, FIDELISER une Noblesse déjà existante comme on le voit encore en Espagne et SACRALISER le métier des armes, réintroduisant les grades de l’Ordre de Chevalerie au sein de la hiérarchie militaire. Les vrais Royalistes comprendront ici que l’une des fonctions Royales soit non seulement rayonner dans le Royaume visible, mais encore de faire rayonner aussi les sujets qui l’entourent: de même que le Soleil, en projetant ses rayons bienfaisants sur les astres qui l’environnent, les fait briller à leur tour. Cette belle métaphore louis-quatorzienne nous fait comprendre de quelle façon la Royauté, vécue comme l’ascension de chacun vers un idéal moral et politique, est une réalité à nouveau envisageable.

    Pour un vrai Chrétien, en tou cas, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

  2. Hervé J. VOLTO mai 10, 2020 à 7:21 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Peu de gens savent que si, l’Ordre du Saint-Esprit était remis aux Commendeur de l’Ordre de saint-Michel, Ordre donné par le Roi au serviteurs de l’Etat à la manière de notre actuel Légion d’Honneur après 20 ande service de l’etat ou dècès revêtu de la charge, SONT AUJOURD’HUI MEMBRES DE DROIT DE L’ORDRE DU SAINT ESPRIT LES MEMBRES DE SEXE MASCULIN DE LA MAISON ROYALE DE BOURBON -LE JOUR DE LEUR BAPTEME POUR LES FILS DE FRANCE ET LE JOUR DE LEUR CONFIRMATION POUR LES PETITS FILS DE FRANCE- ISSU DE NAISSANCE LEGALE (les parents mariès à l’Eglise) ET AVANT TOUT RESTES DANS LA FOI CATHOLIQUE.

    Ainsi, le petit Prince Charles du Luxembourg, qui appartient à la Ducale et Royale maison de Bourbon-Parme (les Grands-Duc de Luxembourg sont des Bourbon-Parme), et né il y a peu
    https://histoiresroyales.fr/photos-prince-charles-naissance-10-mai-2020-rencontre-virtuellement-grand-duc-henri/ ,
    sera le jour de sa confirmation, membre de l’Ordre du Saint Esprit…

    • Louis mai 11, 2020 à 12:40 #

      Ce prince n’est ni Fils de France, ni Petit-Fils de France, mais « seulement » prince du sang.

  3. Hervé J. VOLTO mai 11, 2020 à 9:59 #

    Cher Louis, il semble que je me soit trompé dans la formulation. Permettez-moi de rectifier :

    -Les Fils de France le reçoivent (l’Ordre du saint-esprit) dès leur baptême, les Princes du Sang de France (tous les Bourbons actuels) dès leur Première Communion et les Princes étrangers au Sang de France (Savoie, Habsbourg) peuvent être reçus dès vingt-cinq ans.

    Autant pour moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :