L’islam est bien une religion de paix, de tolérance et d’amour…

14 Mai
La preuve hier matin, des adeptes de cette religion ont attaqué un grand hôpital d’un quartier à l’ouest de Kaboul, la capitale de l’Afghaneistan, et ont ouvert le feu dans toutes les salles, et en particulier dans la maternité. Le bilan est terrible : deux bébés tués, ainsi que 15 autres personnes, des mères venant d’accoucher, des infirmières…Quelques heures plus tard, dans l’est du pays, c’est un de leurs kamikazes qui s’est fait exploser au passage des funérailles d’un chef de la police locale. Là encore, bilan très lourd : 24 morts.

Il n’y a pas de doute, c’est bien de paix, de tolérance et d’amour dont nous parlons !

Ces attentats, et surtout l’attaque de cette maternité gérée par l’ONG Médecins sans frontières (vous l’avez peut-être oublié mais il s’agit de cette ONG qui fricote, en Méditerranée, avec les trafiquants de migrants clandestins à usage d’esclaves pour les entrepreneurs véreux de l’Union européenne), ont suscité un choc, même dans un pays qui a déjà connu tant d’atrocités.

Shaharzad Akbar, le Président de la Commission indépendante des droits de l’homme d’Afghanistan, s’est « ému » (le mot n’est pas trop fort) du fait que le premier son que les nouveaux nés de cette maternité auront entendu est le bruit des rafales de kalachnikov. « Leur vie, comme la nôtre, continuera-t-elle à être façonnée par la guerre ? », a-t-il demandé sur Twitter, en craignant sans doute que la réponse soit positive.

Qui est responsable de ces crimes ? Personne n’a encore revendiqué ces deux attentats. Les talibans islamistes se sont même empressés de dire qu’ils n’étaient pas responsables, ce qui en soit n’est pas très significatif.

Alors qui ? Peut-être le nouveau venu dans le pays, l’Organisation État islamique, Daech ! Oui, défait en Syrie et en Irak, le groupe a métastasé en Asie et en Afrique, et en particulier en Afghanistan où il compterait plusieurs milliers de combattants. Il a déjà commis, et revendiqué, de nombreux attentats dans une surenchère avec les talibans. Il s’en est notamment pris à la minorité hazara, considérée comme « hérétique », celle-là même dont le quartier a été visé hier à Kaboul. Autant de courants ennemis mortels les uns des autres…à la façon de feu le parti socialiste en France ! (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/05/06/ne-revons-pas-daech-na-pas-disparu/).

Cette violence extrême survient dans un contexte où une ébauche de paix semblait à portée de la main : en mars dernier seulement (ça semble déjà si loin), les Américains signaient un accord avec les talibans, ouvrant la voie au retrait de leurs dernières troupes d’Afghanistan.

Mais ce processus de paix s’est enlisé sitôt signé…La première étape du processus devait être la libération de prisonniers talibans que le gouvernement de Kaboul, marginalisé par les Américains, a refusé. Patatras ! Tout est à refaire.

Les Afghans avaient célébré cette hypothétique paix, tout en étant inquiets d’un retour en force des talibans à Kaboul, avec tout ce que cela signifie, en particulier pour les femmes.

Aujourd’hui, ces deux attentats viennent rappeler, après tant d’autres, que la paix dans ces pays de sauvages n’est jamais qu’une illusion ; tout ce que veut Donald Trump, c’est retirer ses troupes avant l’élection mais rien n’est réglé pour l’avenir politique du pays, laissé à son plus vieux démons : la guerre civile qui dure depuis…1979 !

Cette violence chronique et ses poussées aiguës feraient presque oublier le coronavirus qui pourtant se répand en Afghanistan aussi. 5000 cas officiellement, sans doute beaucoup plus. Mais les tueurs de la maternité de Kaboul rendent le virus presque inoffensif à côté de leur barbarie.

Mais qui se souvient que la seule période relativement calme et pacifique dans l’histoire de l’Afghanistan fut celle…de la monarchie (1926-1973) ?

Le 14 mai 2020.
Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Une Réponse to “L’islam est bien une religion de paix, de tolérance et d’amour…”

  1. Hervé zafranio mai 14, 2020 à 12:11 #

    Aperçu dans un reportage un vieillard se souvenant de l époque béni où le pays était prospère où les femmes n était pas obliger de porter le voile islamique comme quoi la nostalgie a du bon ⚜️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :