Coronavirus. Anxiogénèse. aujourd’hui le masque,  demain quoi ? la muselière ?

17 Mai

Bonjour,

  Quelques soit le média consulté, le sujet omniprésent est le virus. Quelque soit la ville ou même le village, la première personne croisée au détour d’une rue est probablement masquée. Les commerçants le sont aussi ce qui se comprend mieux. Pour compléter le tableau, les chaînes de télévisions démarrent leurs programmes d’informations par un décompte des décès.  Globalement toutes ces précautions et informations  créent une ambiance peu rassurante, les passants rasent les murs, dans les magasins les clients s’évitent. La peur s’installe, la peur est là.
 Pendant ce temps-là pas un mot de quelques problèmes probablement mineurs comme le cancer, l’immigration, la dette, le chômage, la ruine des PME  et cie, etc . Ces questions cruciales hier sont aujourd’hui pratiquement occultées
Tout les despotes connaissent et utilisent la peur pour tenir leurs peuples en laisse, c’est bien connu. Une question :: aujourd’hui le masque,  demain quoi ? la muselière ?
Paul Turbier

2 Réponses to “Coronavirus. Anxiogénèse. aujourd’hui le masque,  demain quoi ? la muselière ?”

  1. Hervé J. VOLTO mai 19, 2020 à 1:18 #

    La muselière. Le Président Macron Il a déjà répondu au Gilets Jaunes qu’il n’accorderait pas une once de démocratie. Ni RIC, ni vote blanc, ni dissolution, ni même un référendum sur un sujet important.

    Le peuple devra se révolter ou être mis en esclavage.

  2. Hervé J. VOLTO mai 19, 2020 à 1:27 #

    Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la gestion de la crise par la Macroniecristallise les critiques. En parallèle, des tensions internes se font sentir jusqu’au sommet de l’Etat, où la relation entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron semble plus fragile que jamais. Le parti présidentiel doit aussi faire face à des départs, mais aussi à des dissidences, et devrait même perdre sa majorité absolue à l’Assemblée. Face à cette période de fortes turbulences, auxquelles s’ajoutent les tensions sociales liées à la réforme des retraites ou encore à l’état de l’hôpital public, le Président Macron pourrait être tenté par plusieurs changements institutionnels :

    1. La démision : Et ta soeur ? elle bat le beurre…

    2. La dissolution : peut-être amis avec le spectre de la cohabitation. Ou un gouvernement de coalition, conséquence d’un remaniement : NKM, Premier Ministre ? Celà donnerait une immage de modernité à l’étranger. Mais quelle politique çà donnerait à l’intéreur ?

    3. Le référendum ou l’évocation de l’Article 16, opportunités d’une « nouvelle vague dégagiste » ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :