Celui-ci, à coup sûr, nous ne le regretterons pas

29 Mai

Guy Bedos est mort, bien trop âgé, hier jeudi 28 mai d’une « longue maladie » compliquée d’un syndrome neurodégénératif (qui n’était peut-être que la rechute d’un passé psychiatrique à éclipses…).

Homme de gauche, prétendument humoriste mais en réalité profondément atrabilaire, hargneux et envieux, cauteleux et vindicatif, grand bouffeur de curés devant l’éternel mais aussi grand amateur de…couscous-caviar et de vins fins.

En somme, quelqu’un qu’à la différence d’Emmanuel Macron*, nous n’aimions pas. Mais qui, sans doute, nous le rendait bien !

Le 29 mai 2020.

Du Plessis

* La France «perd l’un de ceux qui incarnaient le mieux le rire français», a réagi Emmanuel Macron ce vendredi 29 mai.

A cette occasion, ne manquez pas de relire notre article d’avril 2017 intitulé « Le pitre et le comique » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/01/04/bulletin-climatique-quotidien-4-janvier-2017-de-la-republique-francaise/), vous serez édifiés.

Une Réponse to “Celui-ci, à coup sûr, nous ne le regretterons pas”

  1. Hervé zafrani mai 29, 2020 à 6:06 #

    Guy bedos dans les textes « humoristique »puait la haine du français retourne en enfer ⚜️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :