Il est urgent… de rester en bonne santé !

9 Mar

Le gouvernement recule toujours devant le confinement de la région parisienne malgré l’explosion des cas Covid-19. Mille et une raisons sont évoquées bien que les faits soient têtus et que la tension dans les hôpitaux soient extrême, avec bientôt plus de 90% des lits de réanimation occupés par des malades atteints par la maladie virale. Alors, que décident Emmanuel Macron, chef de l’Etat, Jean Castex, son Premier ministre et Olivier Véran, son ministre des solidarités et de la santé ?

Comme toujours, le pire.

Et le pire, c’est la DEPROGRAMMATION DES SOINS pour toute autre affection que le Covid-19. C’est à dire que l’on organise officiellement ce que nous dénoncions déjà l’année dernière : LE TRIAGE DES MALADES (surtout, ne manquez pas de relire ces articles : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/03/19/france-quas-tu-fait-de-ta-medecine/ et aussi https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2020/12/09/la-main-sur-le-coeur-ils-nous-lavaient-jure/ ). Et pour « faire passer la pilule« , mauvaise conscience oblige, le Premier ministre annonce simultanément un nouveau plan de financement de l’hôpital, de 19 milliards d’euros… qui n’est rien d’autre que l’addition de différentes enveloppes budgétaires déjà décidées et votées ! (https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-que-castex-veut-faire-de-son-plan-historique-a-19-milliards-pour-la-sante_fr_6046332dc5b613cec15f8c33).

Une arnaque de plus.

Du coup, l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France a donné « l’ordre ferme » aux hôpitaux et cliniques franciliens de déprogrammer 40 % de leurs activités médicales et chirurgicales, pour augmenter le nombre de lits de réanimation réservés aux patients atteints du Covid-19, a fait savoir lundi 8 mars son directeur général, Aurélien Rousseau.

Avec 973 patients actuellement en réanimation à cause du Covid-19 pour « environ 1 050 lits disponibles » pour ces malades, « on est dans une situation de tension très forte », a déclaré M. Rousseau. Car « le flux reste fort », avec entre « soixante-dix et quatre-vingts entrées par jour en réanimation » mais moins de sorties, ainsi qu’un solde en hausse de « trente-cinq patients par jour en fin de semaine dernière », résultat de « la très forte hausse de l’incidence il y a quinze jours », a-t-il expliqué.

A ce rythme, le palier de 1 127 lits disponibles précédemment fixé devrait être dépassé cette semaine.

Il fallait donc « réagir très vite », affirme M. Rousseau, qui a donné « l’ordre ferme et immédiat » aux établissements publics et privés de la région de déprogrammer 40 % de leurs activités, avec un nouveau palier fixé à 1 577 lits. Le temps que la consigne soit répercutée sur le terrain, « on espère que cet objectif sera atteint au cours de la semaine prochaine », ajoute le directeur de l’ARS, qui se dit toutefois « prêt à réajuster la cible, si le flux devient moins intensif en réanimation ».

Répartition des patients hospitalisés et en réanimation, positifs au Covid-19 par région et par classe d’âges au 07 mars 2021, en valeur absolue. Graphique inspiré du travail de Germain Forestier.

RégionTous âges0-910-1920-2930-3940-4950-5960-6970-7980-8990+
Ile-de-France547510218118025059797712581406644
Provence-Alpes-Côte d’Azur3250252345111312599763947419
Auvergne-Rhône-Alpes31302151954113262470874909384
Hauts-de-France29053132257102253579689840326
Grand-Est225024134573177376554673308
Occitanie1336339234195221355419161
Bourgogne-Franche-Comté12820416222771200328425171
Normandie12191110203585210276381194
Nouvelle-Aquitaine1169519104189168283377183
Centre-Val de Loire985007162577143254299155
Pays de la Loire77713671960100173284124
Bretagne632127828538914020992
La Réunion145104631393221101
Mayotte111118101819222180
Corse980001069243423
Guadeloupe240000134952
Guyane170203306210
Martinique130000013422
Total24818327523450791821994

Ainsi que nous l’avons déjà dénoncé, la médecine française n’est plus seulement en situation de catastrophe. Elle est aujourd’hui en situation de

P E N U R I E !*

Conséquence de l’abandon de nos professions de santé et de tout notre secteur hospitalier, depuis des décennies, par tous les dirigeants politiques qui se sont succédés à la tête du pays. Mais qui, eux, SERONT TOUJOURS A L’ABRIS DE TOUT DEFAUT DE PRISE EN CHARGE MEDICALE, CONTRAIREMENT AU VAIN PEUPLE…

Le 9 mars 2021.

Pour le CER, Hippocrate, Conseiller à la santé publique.

*Vous pouvez aussi vous reporter à : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deprogrammation-des-activites-des-hopitaux-ce-n-est-pas-neutre-en-terme-de-sante-publique-alerte-le-pr-jean-michel-constantin_4325351.html et aussi

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-la-deprogrammation-de-40-des-operations-en-ile-de-france-est-un-aveu-d-echec-reagit-le-professeur-gilles-pialoux_4324913.html sans oublier

https://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/deprogrammation-d-operations-a-cause-du-covid-19-des-milliers-et-des-milliers-de-personnes-periront-de-leurs-cancers-dans-les-5-6-ans-previent-axel-kahn_4326127.html sans oublier

Une Réponse vers “Il est urgent… de rester en bonne santé !”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le « tri » des patients en réanimation n’est rien d’autre que de l’EUTHANASIE. – information nationaliste - avril 1, 2021

    […] Pialoux, mardi matin sur France Inter.(Ne manquez pas de relire nos deux articles suivants : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/03/09/il-est-urgent-de-rester-en-bonne-sante/ et […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :