Archive | 2-Consilium consulte pris au sein du CER RSS feed for this section

Un nouveau soldat Français mort en OPEX.

24 Sep

Un sous-officier français, adjudant au treizième régiment de dragons parachutistes a été tué au combat samedi 23 septembre au matin dans la zone irako-syrienne. Ce régiment appartient aux forces spéciales françaises discrètement présentes en Syrie et en Irak.

Le soldat conseillait des forces locales luttant contre l’organisation Etat islamique (EI), quand il a été victime d’un tir sur la position qu’il occupait, sans participer directement aux combats, a précisé à l’Agence France-Presse le colonel Patrick Steiger, porte-parole de l’état-major des armées. « Afin de ne pas le révéler à l’ennemi », il a refusé d’en préciser le lieu. Pour les mêmes raisons de sécurité, son nom ne sera pas non plus révélé.

Constitué sous forme d’un régiment de dragons (c’est-à-dire de l’infanterie montée à l’époque) par le marquis de Barbezières au Languedoc en 1676, ce régiment de cavalerie, l’un des plus anciens, prend le nom de 13e régiment de dragons lors de la réorganisation de 1791. Il fut transformée en unité blindée équipée de chars en 1936, puis en unité parachutiste en 1952.

Insigne du 13e RDP

Spécialisé dans le renseignement à partir de 1963, il fait partie, depuis 2002, de la brigade des forces spéciales terre (BFST) et dépend, pour emploi, du chef d’état-major des armées et, par délégation, de la Direction du renseignement militaire (DRM) ou du Commandement des opérations spéciales (COS).

C’est la première fois qu’un soldat français est tué dans cette zone irako-syrienne depuis le début de l’opération Chammal. Lancée le 19 septembre 2014 par une série de raids aériens sur des positions de l’EI dans le nord de l’Irak, celle-ci est essentiellement aérienne, via huit chasseurs-bombardiers Rafale basés en Jordanie et six autres aux Emirats arabes unis (EAU). Elle comprend également un volet terrestre, avec l’engagement de canons Ceasar (camions équipés d’un système d’artillerie) près de Mossoul.

Le Conseil dans l’Espérance du Roi partage, malheureusement une nouvelle fois, la douleur des proches et des amis de ce militaire, de sa famille et de ses camarades de combat auxquels il adresse ses condoléances attristées. Il nomme ce jeune et courageux soldat, à titre militaire, au rang de Compagnon de l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte Jeanne d’Arc).

R I P

Le 24 septembre 2017.

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

 

Publicités

Consilium Consulte n° 2017/002 portant promotion dans l’ordre de Sainte-Jeanne d’Arc.

10 Août

Conformément aux dispositions du Consilium-Consulte n° 2012/006 du 1er août 2012 * instituant l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc), est élevé à la dignité de Compagnons dudit ordre, à titre exceptionnel et posthume pour l’ensemble de son oeuvre,

Monsieur Gonzague Saint Bris, écrivain et journaliste français.

 

À Paris, le 10 août 2017.

* https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/

Consilium-Consulte n° 2017/001 portant promotion dans l’ordre de Sainte-Jeanne d’Arc.

8 Mai

 

427px-Soubreveste_mousquetaires.svg

En ce jour de la Fête nationale de Jeanne d’Arc et du Patriotisme, et conformément aux dispositions du Consilium-Consulte n° 2012/006 du 1er août 2012 * instituant l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc), sont élevés à la dignité de Compagnons du dit ordre :

À titre militaire

Promotion Hyacinthe Gaëtan comte de Lannion (1719-1762)

Maréchal de camp et Gouverneur de l’Île de Minorque (fondateur de la ville de San Luis)

Caporal-chef Julien Barbé, du 6e régiment du génie d’Angers

Mort pour la France sur les théâtres d’opération extérieures.

____________

À titre civil

Promotion Maximilien de Béthune, duc de Sully, Pair de France et Conseiller du roi Henri IV (1559-1641)

Monsieur l’Abbé Louis de Saint-Taurin

Madame la comtesse Flor María Muñoz Gambirasio d’Asseux, Présidente déléguée de la Hermandad Nacional Monarquica de España

Monsieur Yves-Marie ADELINE, Fondateur de l’Alliance royale

Monsieur Raymond ALLONGE, Gouverneur (H) 2000-2003 de la Charte de Fontevrault

Monsieur Charles BARBANES, Auteur et Fondateur du CRIL 17 (Cellule de Recherches sur Internet de Louis XVII).

 

La nomination dans l’ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc implique l’attribution de facto de la noblesse à titre personnel, le roi étant seul en mesure, après son retour sur le trône, de confirmer cette attribution et, s’il le souhaite, de la transformer en noblesse héréditaire honorant alors tous les descendants de nom nés et à naître.

A Paris le 07 mai 2017.

* https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/

Cette obscure clarté qui tombe des propos de Valérie Pécresse.

30 Avr

         Je préconise  un plan de bataille en deux étapes. Il faut  battre Marine Le Pen  à la présidentielle  et se donner  comme objectif de faire triompher les idées de la droite et  du centre aux  législatives , pour  viser  la  cohabitation  dans la clarté  et sans ambiguïté  face à la gauche  et  face au Front national.  Ni compromission  avec Marine Le Pen à la présidentielle , ni compromission  avec Emmanuel Macron  aux législatives. Le Figaro . 28 avril 2017 p. 4

Vous avez  compris ? Non !

C’est pourtant limpide…

A l’élection présidentielle, la droite  doit  voter à gauche

Aux législatives, la  droite devra  voter à droite

     Apparement, Valérie Pécresse ne  s’interroge  pas sur la fidélité  à des idéaux guidant les votes et   qui ne devraient pas permettre des allers et retours entres des  convictions que  tout   (devrait) oppose(r). Elle ne  s’interroge pas non  plus  sur le succès  du « Front républicain » * qu’elle promeut  sans le dire au Législatives et  dont les expériences précédentes ont dé jà permis au FN de passer de 17,79 % des voix  en 2002 à peut -être  plus de 40 % des  suffrages en 2017. La République  a donc  bien atteint  son bût : la décérébration du cerveau des Français , eux  qui , jadis,  avaient un double objectif : servir Dieu et le roi.

    Aux personnes  qui pourraient s’interroger  sur la  contradiction entre ces deux votes successifs prônée par Mme Pécresse , à la ville Présidente du Conseil régional d’île de France depuis décembre 2015,  l’on répondra que cette leçon vaut  bien un fromage sans doute avec mes remerciements pour l’amicale collaboration de Jean de La Fontaine.

       Pour  le Conseil  dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA,Docteur en Droit, Diplômé de de Science Politique ,Garde des Sceaux ,Conseiller à la  Justice, aux Libertés  publiques, aux devoirs et  aux droits des  Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelle.

CQFD. Ce Que le Roi  Fera Demain     

    

Prétez- vous suffisamment attention à ce que ce  blog  nomme les  » étiquettes »  et   que l’on peut  comprendre  , sans doute plus clairement , comme des mots clefs. Il s’agit là d’une intelligente façon d’analyser le  contenu des analyses  qui vous sont offertes et de les mettre en relation avec  des articles au contenu voisin. Mettons aujourd’hui l’accent  sur  deux  concepts  fondateurs du blog du CER, celui de CITH et  celui de CQFD.

Concept de CITH

Voir le Consilium – Consulte n° 2013/002 , portant création de la Chambre d’Instruction pour le Tribunal de l’Histoire (CITH).  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/10/consilium-consulte-n-2013002-portant-creation-de-la-chambre-dinstruction-pour-le-tribunal-de-lhistoire-cith/

Concept de CQFD

Voir  le post- page  intitulé : Et après la République? De la notion de CITH et de celle de CQFD

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/et-apres-la-republique-de-la-notion-de-cith-et-de-celle-de-cqfd/

Incertitude protocolaire quand à l’octroi de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme

17 Sep

samedi 17 septembre 2016

Défense & Société • Décorations : plutôt victime que soldat

par Jean-Michel Thouvenin

La médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est une décoration civile et militaire française créée par un décret du 12 juillet 2016.

Peuvent y prétendre les Français tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger, ainsi que les étrangers tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger contre les intérêts de la République française.

Si nous ne pouvons que saluer une démarche visant à rendre hommage aux victimes du terrorisme, nous sommes en droit de nous interroger en revanche sur le positionnement de cette médaille dans l’ordre protocolaire des décorations françaises. De fait, étant décernée par décret présidentiel, la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme se porte directement après l’Ordre National du Mérite (elle-même placée derrière l’Ordre de la Légion d’Honneur, l’Ordre de la Libération et la Médaille militaire), ce qui en fait la cinquième décoration dans l’ordre protocolaire.

Ce positionnement la place donc également, et légalement, avant les croix de guerre et celle de la valeur militaire, qui récompensent, quant à elles, l’octroi d’une citation pour conduite exceptionnelle ou action d’éclat au feu. Elle est naturellement aussi placée bien avant la médaille des blessés militaires…

C’est là que le bât blesse. Car si les victimes du terrorisme ont droit à toute notre sollicitude, elles ne peuvent en revanche se réclamer d’aucun volontariat dans la lutte contre l’ennemi, et moins encore d’acte de bravoure dans un contexte de guerre. On peut reconnaître une victime, l’assurer de la compassion de la nation, on peut l’indemniser le cas échéant, mais on ne saurait la récompenser.

Une récompense est faite pour saluer et sanctionner une action volontaire qui a nécessité du courage, de la détermination, de la bravoure. Une victime passive, n’ayant pas été en mesure d’entreprendre quoi ce soit pour lutter contre l’adversaire, ne saurait répondre à ces critères. Il n’y a donc pas lieu de confondre hommage et récompense, respect et mise à l’honneur, compassion et déférence. Il convient de hiérarchiser le mérite, la circonstance des blessures, l’engagement volontaire, avec justice et discernement.

Mais les dessinateurs trotskistes et obscènes de Charlie Hebdo, qui n’avaient cessé de vomir sur des institutions telles la police, l’armée ou l’Eglise, se sont vu octroyer la Légion d’Honneur à titre posthume, alors que des milliers de combattants, héros ignorés des derniers conflits, n’ont eu droit à aucune reconnaissance de leur vivant, et n’ont été cités que dans l’anonymat des cérémonies du souvenir.

Partant de ce triste constat, le choix du positionnement de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme, décision fleurant un léger parfum de démagogie, n’étonnera plus personne. 

Jean-Michel Thouvenin

http://www.politiquemagazine.fr/decorations-plutot-victime-que-soldat/

Relayé par :

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/09/16/societe-decorations-plutot-victime-que-soldat-5848813.html

Ce que nous en pensons:

Assurer  la reconnaissance de la Nation  à des malheureux  victime d’un terrorisme  pas si aveugle  que cela est assurément une très  bonne chose  Aussi bien , ce qui est en cause  dans la critique  ci-dessus est moins l’octroi d’une décoration … encore que…. que  sa  place absurde dans l’échelle des  décorations  décernées par la République.

Assurément  ce ne sont pas les lecteurs de ce  blog qui seront étonnés par  cette querelle . La République n’a pas la moindre idée  de  ce qu’une décoration peut témoigner  non seulement  pour celui qui la reçoit mais bien plus encore pour  tous ceux de sa parentèle . Innombrables sont les décorations  militaires et  civiles qui,  traitées avec honneur par la première génération, ont regagné les cartons du grenier avec la deuxième et les stocks d’Emmaüs avec la troisième. Nous  avons déjà *  traité de la disparition de facto  de la Légion d’honneur  absurdement décernée  maintenant à des personnes  dont le seul mérite éminent au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil est d’appartenir au sexe  féminin.

  • 10. Comment évolue-t-elle ?
    La Légion d’honneur vit avec son temps et suit les évolutions de la société. Elle reconnaît de plus en plus la place du monde associatif et salarial, les parcours d’origine modeste et la place des femmes grâce à une stricte parité dans chacune des promotions civiles.
  • http://www.legiondhonneur.fr/fr/page/la-legion-dhonneur-en-10-questions/108

Le roi restauré  devra  donc  ressusciter la noblesse qui offrira une échelle graduée et transgénerationnelle  de la reconnaissance du Souverain de façon à ce que soit ainsi encouragé  les sujets  du monarques et leurs descendants nés et à naître à faire de plus en plus  à son service  et , par le fait même , au service de la France.

Ainsi sera  reconstruit  ce pont intemporel mais  pourtant  bien réel entre les générations avec le retour  du concept de Lignée toute entière dédiée à un  dépassement de soi même et  des siens .

C’est  bien d’ailleurs la  voie déjà empruntée par le Conseil dans l’Espérance du roi lorsque le 1 er août 2012 il a institué   institué « l’ ordre et ardente compagnie royale du Mérite, sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc, appelé plus communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc« 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/

Pour  le Conseil  dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Docteur en Droit, Garde des Sceaux,Conseiller à la  Justice, aux Libertés  publiques, aux devoirs et  aux droits des  Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelle.

Consilium-Consulte n° 2016/001 portant promotion dans l’ordre de Sainte-Jeanne d’Arc.

8 Mai

427px-Soubreveste_mousquetaires.svg

En ce jour de la Fête nationale de Jeanne d’Arc et du Patriotisme, et conformément aux dispositions du Consilium-Consulte n° 2012/006 du 1er août 2012 * instituant l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc), sont élevés à la dignité de Compagnons du dit ordre :

À titre militaire

Promotion Henri de la Tour d’Auvergne, vicomte de Turenne

Armoiries_de_la_Tour_d'Auvergne-Turenne.svg

Sergent-chef Guarato Alexis, CPA 10 d’Orléans-Bricy
Première classe Poo-Sing Mickaël, 511e régiment du train d’Auxonne
Maréchal des logis Noblet Damien, 511e régiment du train d’Auxonne
Brigadier Chauwin Michael, 511e régiment du train d’Auxonne

Morts pour la France sur les théâtres d’opération extérieures.

+++++

À titre civil

Promotion Saint-Vincent de Paul

500px-Vincent_de_Paul

Révérend Père Jean-Paul Argouarc’h, de l’association des scouts et guides de Riaumont

Monsieur l’Abbé de Durat, Aumônier de la Charte de Fontevrault

Madame Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse

Monsieur Gérard Marin, journaliste français

Madame Claudine Valenti, Secrétaire Général et intendante de la Charte de Fontevrault
Monsieur Hervé Riou, promoteur et organisateur des Rencontres royalistes du Mercredi à Limoges

La nomination dans l’ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc implique l’attribution de facto de la noblesse à titre personnel, le roi étant seul en mesure, après son retour sur le trône, de confirmer cette attribution et, s’il le souhaite, de la transformer en noblesse héréditaire honorant alors tous les descendants de nom nés et à naître.

A Paris le 08 mai 2016.

* https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/

Consilium Consulte n° 2015/001 portant promotion dans l’ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc.

10 Mai

427px-soubreveste_mousquetaires-svg

En ce jour de la Fête nationale de Jeanne d’Arc et du Patriotisme, et conformément aux dispositions du Consilium-Consulte n° 2012/006 du 1er août 2012 * instituant l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc), sont élevés à la dignité de Compagnons dudit ordre :

 

  A titre militaire

Promotion Pierre Terrail, seigneur de Bayard, chevalier Bayard ( 1476-1524); adoubé « Chevalier » par le roi François Ier sur le champ de bataille de Marignan.

PONTCHARRA-38

L’adjudant-chef Dejvid Nicolik, du 1er régiment étranger de génie de Laudun-l’Ardoise (Gard), mort pour la France le 14 juillet 2014 dans l’attaque d’un véhicule suicide au nord-Mali.

+++++

A titre civil

 Promotion Armand Jean du Plessis de Richelieu, cardinal-duc de Richelieu et duc de Fronsac (1585-1642).

1024px-Coat_of_Arms_of_Cardinal_Richelieu.svg

Monsieur XXX, membre du Conseil dans l’Espérance du Roi, dont le devoir de réserve ne permet pas, pour le moment, de révéler l’identité

Monsieur Pierre Bernard, président de l’Alliance royale

Monsieur Jean-Philippe Chauvin, vice-président du GAR ( Groupe d’Action Royaliste)

Madame Jeanine Le Derff, Gouverneur de la Charte de Fontevrault (2012-2015)

Monsieur Francois-Xavier Pachot, concepteur et organisateur des Pélèrinages à Pontmain, Supplique pour le retour du roi

Madame Irène Pincemaille, Gouverneur de la Charte de Fontevrault (2006-2009)

Monsieur Robert de Prévoisin, secrétaire général de l’Alliance Royale

Monsieur Albert Salon, ancien Ambassadeur de France, président de l’association Avenir de la langue française et animateur de plusieurs autres associations ou sociétés de défense de la Francophonie.

La nomination dans l’ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc implique l’attribution de facto de la noblesse à titre personnel, le roi étant seul en mesure, après son retour sur le trône, de confirmer cette attribution et, s’il le souhaite, de la transformer en noblesse héréditaire honorant alors tous les descendants de nom nés et à naître.

A Paris le 10 mai 2015.

* https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/08/01/consilium-consulte-n-2012006-du-1-er-aout-2012-instaurant-l-ordre-royal-de-sainte-jeanne-darc/