Archive | 94-Le monde tel qu’il est RSS feed for this section

D’un effet pervers- un de plus- de la limitation de la vitesse à 80 km/H.

28 Jan

Christian , un de mes amis  que je remercie du même  coup m’a fait  savoir  que le retour à 90 Km/ H aura au moins un effet positif : les conducteurs pourront  regarder la route et plus  seulement le bas-côté. (A.T.)

https://www.ouest-france.fr/societe/securite-routiere/la-mortalite-routiere-recule-mais-les-80-km/h-n-ont-toujours-pas-la-cote-6200083

La dérision n’avait pas sa place en ce lieu et en cette circonstance.

18 Oct

Et pourtant elle s’y montra. Stupide, ignorante et même haineuse, sous le masque grimaçant du sarcasme. Elle s’y montra en la personne d’un comique révolutionnaire, tel qu’il y en eut sans doute le 16 octobre 1793 à Paris, se réjouissant de voir tomber la tête de la reine Marie-Antoinette.

C’est le triste et honteux spectacle que nous infligea avant hier un certain Guillaume Meurice, employé de France Inter (et donc rémunéré par le budget de l’Etat), dans le cadre d’une émission vespérale intitulée PAR JUPITER ! et au cours de laquelle il exposa son épigramme consacré à la messe de Requiem célébrée en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois, en mémoire de la reine assassinée.

C’est à vomir. 

 

Le 18 octobre 2017.

 » Un papa, une maman, on ne ment pas aux enfants « 

16 Oct

Face aux nouvelles offensives contre la famille

La Manif Pour Tous est de retour parmi nous

13901318_1381335288563281_5327644510527009458_n-3

 

RDV le 16 octobre à 13h à Paris
Porte Dauphine !

Nous rejoindrons le Trocadéro où un podium sera installé. Des écrans géants et une sonorisation permettront à chacun de suivre l’ensemble de l’animation et les prises de paroles.

Pour des raisons de sécurité, pour favoriser la bonne gestion des flux et réduire le temps d’attente (nous serons nombreux !), l’accès à la manifestation se fera depuis la Porte Dauphine.

La justice avance lentement mais elle claudique aussi parfois.

14 Sep

3235382615_1_2_rqeth6bd1

Le patron du bar de Rouen «  Au Cuba libre « , dans lequel un incendie survenu samedi 6 août a fait 14 morts, et son frère ont été placés en garde à vue mardi, a annoncé mercredi le parquet.

Au terme de cette garde à vue de 24 heures dans les locaux de la police judiciaire de Rouen, Nacer et Amirouch Boutrif , deux irremplaçables  » Chances pour la France  » originaires de Kabylie, ont été mis en examen pour  » homicides et blessures involontaires aggravées par violation délibérée d’une obligation de sécurité   » et…remis en liberté sous contrôle judiciaire, a indiqué à l’AFP le procureur de la République de Rouen Pascal Prache. 

L’incendie a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 août dans ce gourbi kabyle sur deux niveaux avec un rez-de-chaussée, une terrasse sur la rue et un petit caveau au plafond très bas. Ce soir-là le bar, très populaire sur la rive sud de Rouen, est plein. Plein d’inconscients qui ne savent pas encore que l’on ne peut jamais faire confiance à ces gens-là. Au sous-sol un groupe d’une vingtaine d’amis ont privatisé ce petit salon refait à neuf pour fêter les 20 ans d’Ophélie, une jeune fille qui se destinait à entrer dans l’armée. C’est une soirée dansante avec la présence d’un DJ. Les invités sont jeunes pour la plupart, âgés de 18 à 25 ans. La personne la plus âgée a 41 ans. Le drame va se jouer en quelques secondes. Une personne portant le gâteau d’anniversaire avec des bougies allumées, type « feux de Bengale » descend dans la cave par un escalier très étroit, plus proche d’une « échelle de meunier » que d’un escalier règlementaire, selon des témoignages de clients.

La personne trébuche-t-elle ou les bougies lèchent-elles simplement le plafond très bas du caveau ? Les témoignages divergent mais sont unanimes à relater un embrasement en quelques secondes du plafond et des murs recouverts d’un isolant phonique, à l’évidence extrêmement inflammable. Les fumées toxiques vont provoquer la mort de 13 personnes. Une jeune femme, Karima, très intoxiquée mais aussi gravement brûlée est décédée le 30 août dans un hôpital parisien, ce qui a porté le bilan à 14 morts et six blessés. Selon l’avocat de la famille de Karima et d’autres familles de victimes, Me Gérard Chemla, la porte de secours du sous-sol, qu’auraient pu emprunter plusieurs participants à la fête, était « verrouillée » pour éviter les resquilleurs. « Les victimes ont essayé d’ouvrir la porte de secours, vainement, parce qu’elle était fermée à clé », avait-il déclaré début septembre. « Quand vous avez l’escalier qui brûle d’un côté, vous allez vers l’issue de secours et quand on se retrouve devant une porte verrouillée, ça devient un piège mortel« , avait-il ajouté.

193213

Le  » Cuba libre « 

Depuis le drame, et après l’inspection des lieux par la police et un expert incendie, le bar a été fermé et reste entouré de barrières sur lesquelles les familles et amis des victimes ont placé des photos, messages et bouquets de fleurs. 

Ils ne viennent pas seulement chez nous pour imposer leur prétendue religion. Ils y amènent aussi leurs moeurs et leur art de vivre.

 

Le 14 septembre 2016.

Attention. La ( statue de la) République peut encore tuer.

15 Avr

Paris: un blessé grave après une chute de la statue de la République

Un homme a été gravement blessé dans la nuit de vendredi 8 avril au samedi 9 avril en chutant de la statue ornant la place de la République à Paris, cadre de l’opération « Nuit debout » , a-t-on appris auprès de la préfecture de police, qui appelle à la prudence.

http://www.bfmtv.com/societe/un-homme-se-blesse-grievement-en-chutant-de-la-statue-de-la-republique-965580.html

Ça ne s’invente pas…

26 Oct

Au moment où le gouvernement de la République s’attaque aux familles françaises avec la violence que l’on sait. Au moment où les restrictions s’abattent sur les allocations familiales avec l’acharnement que l’on vient de mesurer, vous apprécierez sans aucun doute cette photographie des « Chances pour la France » venant réclamer et obtenir leur dû :

 

d329bfc865c88c1e716530fbb1103e81

 

Le 26 octobre 2014.

JYP.

Histoire d’une blonde…

1 Oct

qui couchait avec des dealers !

 - BRUNEL Richard

Dans nos HLM, s’est mise en place une humanité mutante dont les dealers forment l’aristocratie sur le mode des mâles dominants. Cécile Bourgeon et ses gamines étaient les trophées de l’un d’eux.

C’est l’histoire d’un quart d’heure de célébrité pour prolo commencé voici cinq mois et qui ne se terminera plus… C’est l’histoire d’une blonde de 25 ans qui couchait avec des dealers et n’aurait pas dû puisqu’elle y a perdu sa fille, son honneur, et sa liberté… C’est l’histoire d’une blonde de HLM qui s’était cherché un mâle dominant chez les dealers raffolant fourrer ce genre de fille…

Au milieu de son mensonge, quand aucun journal n’osait encore suspecter son amant mais que des journalistes au nez creux le prenaient quand même en photo à la dérobée, Cécile Bourgeon couvrait son mâle dominant de cité : «Birkane, il aime Fiona et Eva comme ses propres filles. Elles l’appellent “papa”. Fiona l’adore, ils jouent ensemble à la console de jeux vidéo. Je l’ai rencontré via un ami quand j’étais serveuse. Cela ne fait qu’un an que nous sommes ensemble, mais nous sommes très soudés et heureux. Cette année, nous avions même prévu de nous marier. D’abord religieusement, avec un imam, puis à la mairie. Nous sommes une vraie famille. Nous nous épaulons. Quand l’un flanche, l’autre le rattrape, et inversement.».

C’était risible, mais personne n’avait encore le droit d’en rire. Les lois anti-racistes se serait abattues sur le premier qui aurait osé…

Un autre qui a eu chaud à son «quart d’heure», c’est Adel Souissi, un ancien amant de Cécile qui avait porté plainte contre lui il y a un an pour viol et séquestration…

Aussitôt Fiona «disparue», cet algérien de 34 ans, basé à Constantine, avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour le viol et la séquestration de Cécile Bourgeon. D’après la mère éplorée qui cherchait visiblement à le faire trinquer, cet Adel Souissi aurait menacé d’enlever la petite Fiona et de l’emmener en Algérie si sa mère portait plainte contre lui…

Là-bas, dans son Algérie de refuge, Adel Souissi, prévenu par des parents en France, avait donc connu quelques sueurs froides. «Je ne suis pour rien dans cette histoire, ni de près ni de loin» déclara finalement Adel Souissi dans un entretien téléphonique accordé à un quotidien régional qui menait son enquête.

Naturellement, dans un tel contexte, Adel Souissi éprouva des difficultés à convaincre… Alors, il assurait être prêt à revenir en France pour se justifier dans cette affaire. «J’ai déjà appelé le procureur de Clermont- Ferrand, mais je n’ai pas de réponse » concluait-il.

De son côté, le père biologique de Fiona était évidemment suspecté d’enlèvement… Il faut dire que le pauvre jeune auvergnat, qui parait si «normal» dans ses interviews, n’avait pas que de bonnes nouvelles à nous donner puisque, depuis un an que Cécile était aux mains de ses amants dealers successifs, Mathieu ne pouvait plus voir ses petites filles blondes, que Berkane appelait en revanche «mes pépettes» en faisant semblant de pleurer…

Mais au fond, la mort de Fiona n’est pas le pire dans cette histoire. Le pire c’est qu’un fait divers d’importance nationale, c’est à dire archi «couvert» pendant des semaines, permet en même temps de pratiquer une sonde dans la partie de société dans laquelle le crime ou la «disparition» s’est commis.

Et ce qui est ressorti de la carotte sociologique plongée dans le vivant de cette cité HLM de Clermont est proprement terrifiant. C’est terrifiant parce qu’on le savait déjà mais qu’on l’a vu : les dealers schyzos sont les maîtres de la cité, sa nouvelle aristocratie. Alors les blondes leurs sont désormais réservées tel des trophées, voire des prises de guerre car il apparaît

maintenant que l’ancien compagnon européen de Cécile a bien été éjecté par Berkane Mahklouf, au point de ne plus avoir le droit de voir ses filles qui n’eurent alors pas d’autre solution que d’appeler leur tortionnaire «Papa!».

Evidemment, ce n’est pas parce que sa mère couchait avec des dealers arabes que la petite Fiona est morte… Mais disons quand même que cela ne l‘a pas aidée à survivre et qu’elle aurait mieux fait de naître chez un notaire démocrate-chrétien du Berry…. Cela aurait été infiniment plus malin de sa part !

Netchaev le vieux

Texte extrait du Lys noir webdomadaire du 26 septembre 2013 (leslysnoirs@gmail.com) et précédé d’un éditorial que voici :

Il pleut sur l’Empire Du Bien

Dans l’Empire du Bien, il y a aussi des journées maussades à ne pas sortir de chez soi… Il y a des ciels tristes… des moments de découragement général devant le Mal… devant la vie, les passions et cette chienne de pauvreté qui explique quelques crimes….

Dans l’empire du Bien, il a d’ailleurs plu tous ces jours derniers. Il pleuvait en tout cas sur Clermont Ferrand et sa cité HLM où l’on avait perdu depuis cinq mois la trace de Fiona, une gamine blondinette qui n’aura donc jamais eu le temps de s’acheter un string à 9 ans et d’envoyer des SMS de cul dès son entrée en sixième… Jusque-là, Fiona était innocente et l’on pouvait quand même espérer, à une chance sur mille, qu’elle ne mouille pas un jour pour un chanteur de rap… Bref, tout espoir n’était pas perdu puisqu’elle vivait avec sa frimousse et son menton en mignonne galoche…

Et puis qui sait si, sous de tels nuages noirs, elle ne serait pas devenue sainte? En tout cas, discrète, introvertie, rétive, bien élevée par elle-même, remontée contre les moeurs abandonnés de sa mère passant d’un arabe à l’autre ? Qui sait si cette gamine aux grands yeux bleux ne se seraient pas mise, toute seule dans son coin, à TOUT comprendre ?

Seulement, au dessus d’elle, ce soir-là, il y avait Berkiane Makhlouf, schyzo dopé jusqu’aux yeux… Ce soir-là, quand Fiona pleurait dans son lit à énerver tout le monde, sa maman qui n’est au fond qu’un vagin prolétaire, une béance pour dealer d’HLM, n’a pas appelé les urgences, effrayée de fâcher davantage Berkiane qui, lui, regrettait déjà les ennuis à venir…

Bien sûr, Fiona vivait dans la partie basse de l’Empire du Bien. Pourtant, jamais l’Empire n’aurait pu imaginer ce qu’elle endurait tous les jours.. ce type fou qui haïssait son sang blond et la frappait comme on rudoie un ange..

Encore que, confusément, l’Empire du Bien sait quand même tout cela… Mais lorsque toutes les télévisons en boucle s’y sont mises… quand le quartier entier a voulu aider pour se montrer à la hauteur de l‘événement télévisuel de la disparition feinte, quand l’Empire du bien à mis toutes ses légions intimes au service de Fiona… quand tous les journalistes du pays se sont alliés aux chiens policiers pour la retrouver… quand la France entière a voulu communier avec ce couple de «parents victimes» incarnant au fond si bien la mixité en marche inéxorable… quand tout le monde s’y est mis, surtout les gens modestes du quartier dans un mouvement admirable et couvert par les caméras attendries… quand, finalement, tout a été découvert par les gâcheurs de fête de la police… quand on a appris le calvaire de la gamine… alors l’Empire du Bien s’est révolté !!! Fou de rage plus que de douleur, l’empire du Bien a aussitôt couru vers le tribunal de Clermont où, informé par les télés en boucle, on attendait que le couple de parents maudits soit inculpé,lynché, tué sur place… Ah mais, faut le comprendre… L’empire du Bien était sacrément en rogne… Le sentiment d’avoir été floué.. le constat que son émotion si puissante avait été piégée, salie… mal utilisée, en un mot.

Agitant en tous sens la photo de leur gamine faussement disparue pendant quatre mois, les parents avaient donc menti à l’Empire du Bien ! Jamais la gamine n’avait disparu au pied d’un bac à sable, puisqu’ils l’avaient vu mourir dans la vomissure de sa longue agonie. Aussi, quand les parents maudits passèrent entre les rangs mobilisés de l’Empire du Bien, leur comité de soutien révulsé cria «A mort !! Salaud ! Putain !!» Il faut dire que l’empire du Bien n’a pas de mesure dans le sentiment… Que ces deux prolos de HLM lui aient fait cela, ah ça non ! on ne ment pas à l’Empire du Bien ! On ne joue pas avec ses émotions en ciment à prise rapide… C’est dégueulasse !

Il y a donc fort à parier que le couple a mangé toutes ses vies… et que plus personne ne pourra désormais entendre qu’il ne s’est probablement agi ce soir-là que d’un emballement du tragique. Comme dans tous les faits divers.

Tout cela est infiniment triste, à pleurer. Mais si peu éloigné de la vérité.

Une amie crie sa colère.

11 Mar

Protestation de l’une de nos correspondantes blessée et en colère à la vue de  l’ampleur de la « trahison des clercs ».

 Où est la justice sociale quand on repousse l’âge légal de la retraite alors que tout
étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, a droit à une retraite
de 780 euros par mois dès son arrivée ?
– Où est la justice sociale quand une femme de paysan ayant travaillé 50 ans à la
ferme, n’a pas droit à ces 780 euros au prétexte que son mari et elle dépassent le
plafond de 1200 euros de minimum vieillesse pour un couple ?
 – Où est la justice sociale quand la sécurité sociale en faillite continue de payer à l’étranger,
sans le moindre contrôle, des retraites à d’innombrables centenaires disparus depuis
des lustres ?
 – Où est la justice sociale quand l’Aide Médicale d’Etat soigne 220 000 clandestins
chaque année, à raison de 3500 euros par malade, alors que l’assurance maladie ne dépense « que »
1600 euros par affilié qui travaille et cotise ?
 – Où est la justice sociale quand des étrangers bénéficient de la CMU et d’une mutuelle
gratuite, alors que 5 millions de Français n’ont pas de mutuelle, trop riches pour
bénéficier de la mutuelle CMU mais trop pauvres pour s’en payer une ? 30% des
Français ont différé leurs soins en 2011 !
 – Où est la justice sociale quand on sait que 10 millions de fausses cartes Vitale
sont en circulation et permettent de soigner des milliers d’étrangers sous une fausse
identité, au détriment des ayant droit ?
 – Où est la justice sociale quand la France entretient des milliers de polygames,
certains d’entre eux percevant plus de 10 000 euros par mois sans travailler, alors
que la polygamie est interdite et que nos comptes sociaux sont dans le rouge ?
 – Où est la justice sociale quand une famille nombreuse étrangère est prioritaire
pour un logement social, alors qu’un jeune couple français doit attendre sept ou huit
ans son premier logement pour avoir un enfant ?
 – Où est la justice sociale quand on sait qu’un million de faux passeports, donnant
droit à la manne sociale, sont en circulation sur les sept millions de passeports
biométriques soi-disant « infalsifiables » ?
 – Où est la justice sociale quand un Français né à l’étranger doit prouver sa nationalité
à l’administration, ce qui se traduit souvent par un véritable parcours du combattant,
alors qu’on brade chaque année la nationalité française avec des milliers de mariages
blancs ?
 – Où est la justice sociale quand on veut donner le droit de vote aux étrangers, alors
que  nos élus ont confisqué aux citoyens leur « non » au référendum sur la Constitution
européenne et que des millions d’électeurs, de droite ou de gauche, ne sont pas
représentés au Parlement ?
 – Où est la justice sociale quand on accueille chaque année plus de 200 000 étrangers
non qualifiés, dont notre économie n’a nul besoin, alors que la pauvreté augmente,
que nous avons près de 5 millions de sans emplois et que le chômage atteint déjà
40% chez la population immigrée ?
 – Où est la justice sociale quand le contribuable finance des associations qui ne
combattent que le racisme à sens unique alors que le racisme anti français est
systématiquement ignoré et les plaintes classées sans suite ?
 – Où est la justice sociale quand on condamne un journaliste pour avoir énoncé une
vérité sur la délinquance étrangère, alors que des rappeurs incitant à la haine ne
sont jamais inquiétés au nom de la liberté d’expression ?
  – Où est la justice sociale quand la délinquance explose et que les droits des voyous
passent avant ceux des victimes ?
 Il ne fallait rien changer au moule républicain qui a permis depuis des siècles à des millions d’immigrés de devenir des citoyens français. Car si l’intégration a totalement échoué, c’est tout simplement parce que nos dirigeants ont confondu anti-racisme et acceptation de l’autre avec le renoncement à nos valeurs. Les règles d’intégration qui ont fait leur preuve avec des générations d’immigrés, étaient la force de la République.
 La faute majeure de nos élus est de les avoir ignorées.

Elle nous permettra cependant deux remarques qui nous paraissent d’importance: 

1/ pourquoi parler de « justice sociale » quand, dans tout cela, il ne s’agit que de la plus élémentaire justice ?

2/ nous n’avions pas besoin d’un « moule républicain » pour que l’on devint Français. Nos rois faisaient cela très bien et sans doute beaucoup mieux. De nombreux étrangers ont ainsi pu accéder grâce à eux aux plus hautes charges civiles et militaires, pour le plus grand bien de la France. Il convient donc, bien au contraire, de tout changer au moule républicain ! Et nous disons bien TOUT CHANGER.

Le 11 mars 2013.

La nuit en voie de disparition.

12 Fév
Carte du monde réalisée avec les données recueillies par le satellite Suomi NPP satellite en avril et octobre 2012 /NASA Earth Observatory/NOAA NGDC

Carte du monde réalisée avec les données recueillies par le satellite Suomi NPP satellite en avril et octobre 2012 /NASA Earth Observatory/NOAA NGDC

Bien évidemment, cela fait rêver: voir, du ciel, la planète bleue, illuminée…

Publiées par la Nasa en fin d’année dernière, les images représentant la nuit terrestre telle que photographiée par le satellite Suomi NPP, puis reconstituée par les experts de l’agence spatiale américaine, sont désormais visibles par tout un chacun, en ligne. Impressionnant.