Archive | Uncategorized RSS feed for this section
Image

Le Comité National d’Entente qui regroupe soixante associations patriotiques s’exprime sur l’affaire de Villiers

22 Juil

Démission du Général de Villiers, Chef d’Etat-Major des armées. Une première sous la V éme république.

19 Juil

 

La démission du général Pierre de Villiers, officialisée le 19 juillet au matin, est un événement historique. « Aucun chef d’état-major des armées n’a été amené à démissionner » depuis que le poste a pris sa configuration actuelle de plus haut responsable militaire placé sous l’autorité du ministre de la défense, en juillet 1962, explique l’historien Philippe Vial, chercheur au service historique de la défense  « Seuls des chefs d’état-major d’ armée ont démissionné sous la Ve République », précise l’universitaire.

En savoir plus sur  http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/19/demission-du-chef-d-etat-major-pas-de-precedent-comparable-depuis-1958_5162273_823448.html#0Bv2FG7ozvbVyyRq.99

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/19/demission-du-general-pierre-de-villiers-recit-d-une-crise-historique-entre-les-armees-et-le-president_5162268_823448.html

Et aussi  sur ce  blog même :  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/17/les-limites-dune-presidence-imperiale-libre-opinion-du-general-darmee-pierre-de-villiers/

Lorsque la marine nationale vous dit : « Bienvenue à bord »

7 Juil

Plongez au coeur des bâtiments et aéronefs de la Marine Nationale grâce aux visites virtuelles.

En cliquant sur une silhouette ci-dessous, vous pourrez visualiser à 360° différents locaux du bâtiment ou aéronef choisi : central opérations, passerelles, radier, pont d’envol, salle des machines, hôpital ou la cuisine …

BÂTIMENTS DE COMBAT

SOUS-MARINS

BÂTIMENTS DE SOUTIEN

AÉRONEFS

SÉMAPHORES

SNSM

http://visites.colsbleus.fr/index.html#combat

La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée.

27 Juin

Il y a 4 mois, le samedi 18 février 2017
Xavier Scott

Ces mots ne viennent pas d’un nostalgique de l’Algérie française mais de Ferhat Abbas, ex-leader FLN et président de la République algérienne du temps du GPRA.

On l’oublie souvent mais l’identité algérienne n’existait pas avant 1830. Jusqu’au VIIIe siècle, les populations qui y vivaient étaient d’origine phénicienne, berbère, romaine et de religion majoritairement chrétienne. Ce sont les Arabes, peuple nomade venant du Moyen-Orient, qui ont envahi toute l’Afrique du Nord et converti de force toutes ces populations. Ainsi, et après quelques siècles de domination arabo-islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico-romaine.

Plus tard, au XVIe siècle, en profitant du chaos répandu par les Espagnols, mais aussi en soufflant habilement sur les nombreuses divisions existant entre les différentes tribus de la région, les Ottomans en prirent le contrôle avec Alger pour capitale.

C’est alors que se développa, pendant près de 300 ans, la piraterie barbaresque, arraisonnant tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants.
Ainsi, dans l’Alger des corsaires du XVIe siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés.

Plusieurs tentatives de destruction de ces bases furent alors entreprises. D´abord par Charles Quint, à l’action duquel succédèrent les bombardements anglais, puis ceux des Néerlandais et même ceux de la jeune nation américaine également victime de ces perfidies…

Toutefois, seul le débarquement des troupes françaises en 1830 mit fin définitivement à trois siècles d’atrocités.

Par la suite, et à l’inverse des autres puissances colonisatrices, comme les Américains avec les Indiens ou les Britanniques avec les Aborigènes ou encore les Turcs avec les Arméniens, la France ne massacra pas les peuples qu’elle venait de conquérir. Au contraire, la France soigna, grâce à ses médecins, toute la population, amenant cette dernière de moins d’un million en 1830 à dix millions en 1962. De plus, la France draina, assécha, fertilisa des sols à l’abandon depuis des siècles, transformant une agriculture moyenâgeuse en une agriculture riche, prospère et exportatrice.

La France respecta aussi la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, et respecta la religion musulmane.

Bien entendu, la France ne faisait pas dans la philanthropie, mais cela n’enlève rien au fait qu’elle a réussi à désarmer les différentes tribus et mis en place une infrastructure durable (encore utilisée aujourd’hui), qui a été capitale pour l’État naissant de l’Algérie. Par ailleurs, le nom même du pays a été donné par la France en 1839 : jusqu´alors, il était officiellement appelée « le pays de Barbarie ».

In fine, renier l’œuvre de la France, c’est logiquement renier l’Algérie en tant qu´État unifié et souverain.

Xavier Scottfrance-na-colonise-lalgerie-fondee/

La Corse pourrait couper les derniers liens qui l’unissaient à la mère patrie.

26 Juin

    Juste un dernier commentaire avant vacances, qui sera lui un adieu (dont personne ne parle), celui de la Corse à la France! Une conséquence de ces élections législatives: aprés la prise de Bastia (2014) et celle de l’institution territoriale (2015), c’est aujourd’hui 3 circonscriptions sur 4 qui sont aux mains des nationalistes corses.

   Et ce n’est ni un hasard, ni un vol: ils sont terriblement efficaces et de plus en plus de Corses se rangent à leurs arguments. La rupture se dessine pas à pas, elle semble de plus en plus inéducable. Et qu’on ne me parle de sous développement économique, d’assistanat ou de dépeuplement: la richesse foncière et le potentiel touristiques valent tous les champs de pétrole pour garantir à terme une scission totale…ADDIU CORSICA (dans l’indifférence la plus totale)

http://royalartillerie.blogspot.fr/2017/06/pause.html

La Russie commémorera durant un mois la mort du Tsar Nicolas II et de sa famille et, en France nous faisons quoi pour Louis XVI?

18 Juin

La famille royale d’Angleterre invitée officiellement, par le maire Evgeny Roizman, à se rendre à Iekaterinbourg pour assister aux commémoration du centenaire du massacre de la famille impériale russe en juillet 1918. La Russie commémorera durant un mois la mort du Tsar Nicolas II et de sa famille par une série d’événements.

Page FB de la CMI (Communauté monarchiste internationale) de Frédéric de Natal , CJA https://www.facebook.com/groups/monarchiste/

150 ème anniversaire du sacre de l’Empereur François-Joseph Ier et d’Elizabeth d’Autriche

12 Juin

C’est soit au château de Gödöllö, http://www.budapestvoyage.fr/decouvrir-la-hongrie/godollo  ancienne propriété impériale soit en l’église de Saint Matthias à Budapest (Hongrie) que les monarchistes d’Autriche et de Hongrie se sont rassemblés afin de commémorer le 150ème anniversaire du sacre de l’Empereur François-Joseph Ier et Elizabeth (Sissi) d’Autriche. L’archiduc Georges de Habsbourg, ambassadeur itinérant du gouvernement Hongrois a inauguré une exposition consacrée à l’impératrice à Gödöllö. Le gouvernement était représenté par le secrétaire d’état aux affaires religieuses, Soltész Miklós.

https://www.facebook.com/frederic.denatal?pnref=story.unseen-section

Page FB  de la CMI  gérée par Frédéric de Natal, CJA.