Tag Archives: Chrétienté

Les sinistres prédictions de Charles Péguy .  » La guerre sainte est partout. Nos maisons sont des forteresses dans la mer ».

15 Avr

Fichier:Charles peguy.jpg

Il n’y a plus de chrétien tranquille !

Charles Péguy  Ecrivain, Poète, Essayiste ( 7 janvier 1873 – 5 septembre 1914 )

« Ces croisades, que nos pères allaient chercher jusque sur les terres des infidèles, ce sont elles, à présent, qui nous ont rejointes, et nous les avons à domicile, nos fidélités sont des citadelles.

   
 Ces croisades, qui jetaient des continents les uns sur les autres, elles ont reflué chez nous, elles sont revenues jusque dans nos maisons, sous la forme d’un flot d’incrédulité, elles ont reflué jusqu’à nous. Nous n’allons plus porter le combat chez les infidèles, ce sont les infidèles, épars, diffus ou précis, informes ou formels, généralement répandus, les infidèles du droit commun, et encore plus ce sont les infidélités qui nous ont apporté le combat chez nous. Le moindre de nous est un soldat, est littéralement un croisé. Nos pères, comme un flot d’armées envahissaient des continents infidèles, à présent, au contraire, c’est un flot d’infidélité qui tient la haute mer et qui, incessamment, nous assaille de toutes parts. Toutes nos maisons sont des forteresses in periculo maris, au péril de la mer.

La guerre sainte est partout , elle est toujours, elle est à présent qui va de soi, qui est de droit commun. C’est pour cela qu’elle n’a pas besoin d’être décrétée, signifiée. Cette guerre sainte qui autrefois s’avançait comme un grand flot, dont on savait le nom, brisée aujourd’hui émiettée en mille flots, vient battre le seuil de notre porte. Ainsi, nous sommes tous des flots battus d’une incessante tempête, et nos maisons sont des forteresses dans la mer.

Nos Pères avaient besoin de se croiser eux-mêmes et de se transporter pour faire la croisade. Nous, Dieu nous a croisé lui même – quelle preuve de confiance- pour une croisade incessante, sur place. Les plus faibles, femmes, les enfants au berceau sont déjà assiégés. La guerre bat le seuil de nos portes, nous n’avons pas besoin d’aller la chercher, d’aller la porter. C’est elle qui nous cherche et nous trouve.

Les vertus qui n’étaient requises que des hommes d’armes du Seigneur en armure, aujourd’hui sont requises de cette femme et de cet enfant. Nous sommes tous aujourd’hui placés sur la brêche, nous sommes tous à la frontière, la frontière est partout. La guerre est partout, brisée, morcelée, en mille morceaux, émiettée. Nous sommes tous placés aux marches du Royaume, nous sommes tous marquis »

Charles PEGUY, cité par Daniel HALEVY, Collection Pluriel, pp291-292. », Notre jeunesse ».

Billet d’humeur d’ANNE-LYS. Changement de civilisation, mais si le Gouvernement était pris à son propre piège.

5 Fév

med-visoflora-fleur-de-lys-490Ce n’est pas tant le multiculturalisme que le pouvoir actuel veut imposer mais surtout, comme l’a d’ailleurs affirmé Mme Taubira, un « changement de civilisation ». Il s’agit d’extirper par tous les moyens (la loi, la mainmise sur les enfants « arrachés aux déterminismes familiaux ») la culture française et européenne, « la Chrétienté », et de lui substituer n’importe quoi. D’arracher aux Français d’origine européenne leurs racines. D’en faire une caste de parias, sur qui tous ceux qui sont venus s’installer sur son sol ou qui sont encouragés à le faire à l’avenir pourront cracher impunément.

Mais ils se trompent sans doute singulièrement sur la plus importante composante de cette mosaïque, la population musulmane, qui n’aura de cesse, si le pouvoir continue dans la même voie, de profiter des avantages qu’on lui accorde (et que le rapport remis à M. Ayrault veut multiplier), pour imposer la charia à un peuple composé de « soumis » (les Musulmans) et de sous-hommes (les dhimmis). Et ceux qui espèrent former demain une caste dirigeante régnant sur un peuple d’esclaves décérébrés pourraient bien être les premières victimes de ceux à qui ils auront donné trop de droits et aucun devoir…

Anne-Lys                                                                                                                                                                                                                                                           http://www.vexillaregis.com/?page_id=26