Tag Archives: Comité d’éhique

La recherche vaine par la République d’une éthique qui pourrait guider son action. Le cas du Ministére des Affaires étrangères.

29 Déc

salle-du-conseil3.jpg

Décret n° 2012-1461 du 26 décembre 2012 portant prorogation du comité d’éthique du ministère des affaires étrangères

Notice : à sa création en 2007, le comité d’éthique du ministère des affaires étrangères a été investi d’une triple mission * mener une réflexion sur l’éthique et la déontologie au sein du ministère et formuler toute proposition de nature à en assurer la promotion ; * développer toute action utile à la diffusion des règles de déontologie, notamment dans le cadre de la formation professionnelle des personnels ; * rendre  à la demande du ministre un avis sur les questions relatives à l’application des règles de déontologie.

 Depuis 2010, il peut également être saisi de questions d’ordre général relatives à la déontologie par les organisations syndicales représentatives aptes à désigner les représentants du personnel au comité technique ministériel.  Le présent décret proroge l’existence de ce comité pour une durée de cinq ans

A la lecture  du texte  ci-dessus , deux types de réflexion  peuvent être faites :

Au plan de la forme, alors  que nous avions  cru comprendre  que la chasse aux  Comités, Commissions,  Hauts-conseil,  et autres Conseil supérieurs joliment nommés  en son temps par le général De Gaulle : Comités Théodule* : voici un comité  dont l’existence est prorogée pour au moins cinq ans.

* D’une parole de Charles De Gaulle  prononcée lors d’un voyage à Orange  le 25 septembre 1963. http://fr.wiktionary.org/wiki/comité_Théodule

Au plan du fond, l’on voit  bien que le refus  par les gouvernements de la République de reconnaître une transcendance d’origine  divine les  conduit à rechercher un peu partout une sorte de morale,  ici nommée  éthique,  mais  dont  on voit ma lle fondement et le  contenu qu’elle pourrait avoir .

  Il est à peine besoin d’ajouter que la Monarchie incarnée dans le roi très  chrétien en France n’a jamais eu besoin de définir une éthique puisque  son divin protecteur et instaurateur , le Christ, s’en était  chargé.

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, président fondateur de la Charte de  Fontevrault. Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux Devoirs et aux Droits des Citoyens et Conseiller aux Réformes institutionnelles.