Tag Archives: Conseil dans l’Espérance du Roi

IVG : le tout-remboursé de Mme Touraine . Ainsi est officialisé en quelque sorte le fait qu’un avortement est une maladie grave

19 Jan
marisol-touraine

     De quelle Créature, Mme Marisol Touraine est-elle exactement le reflet ?

La dernière de notre inénarrable ministre de la… Santé vient de se dérouler dans le silence d’une nation endormie. Vendredi, en rendant visite au siège de son association préférée – le Planning familial de Paris, dont la mission principale semble être de planifier l’élimination de millions de petits Français -, Marisol Touraine a annoncé qu’à partir du 1er avril prochain, l’intégralité des actes autour de l’avortement (échographies, analyses, consultations, etc.) sera remboursé à 100 % à l’égal des 30 maladies reconnues par la Sécurité sociale comme étant des affections de longue durée telles que les maladies cardio-vasculaires, la paraplégie, la sclérose en plaques, etc.
  • Jusqu’à présent, seul l’acte de l’avortement, c’est-à-dire la disparition du bébé à naître, était pris en charge à 100 %. Ainsi est officialisé, en quelque sorte, le fait qu’un avortement est une maladie grave. Mais il en est ainsi dans notre France où, pourtant, la démographie est loin d’être satisfaisante malgré l’immigration massive, solution du Grand Remplacement.
  • Avorter est donc un droit largement encouragé par ce gouvernement qui ne se satisfait plus de sa récente et odieuse propagande télévisuelle à laquelle a participé Julie Gayet. La campagne « IVG mon corps, mon choix, mon droit » a été produite pour contrecarrer toute tentative de culpabilisation et de… « désinformation » de la part de sites tels net ou ecouteivg.org. Le site officiel, que l’on doit à Najat Vallaud-Belkacem (alors qu’elle était ministre des Droits des femmes) et à sa consœur Marisol Touraine, a lancé une campagne sur Google pour être référencé en premier lorsqu’une femme veut se renseigner sur l’avortement. Jusqu’à aujourd’hui, c’est le site ivg.net qui l’était… Un site où les femmes sont averties qu’avorter n’est pas un acte banal mais un acte qui conduit à tuer leur enfant. Ce que le gouvernement considère comme une désinformation absolue. Combien nos chers ministres ont-ils versé à Google pour réussir ce référencement en tête de liste ?
  • Les différentes mesures pro-abortives de ce gouvernement sont arrivées au maximum de ce qu’un État peut faire pour aider les femmes à se séparer de l’enfant à naître. L’avortement facilité par la pilule abortive est devenu un contraceptif et le Planning familial son meilleur promoteur.
76827371

« Mon corps », peut -être mais qui a pris possession du coeur de cette femme ?

  • Le ministre a déclaré que « chaque agence régionale de santé devra formaliser un programme régional pour améliorer l’accès à l’IVG » et elle peut compter sur l’aide du Planning familial pour améliorer les chiffres actuels : 220.000 avortements par an en moyenne, contre environ 800.000 naissances.
  • Evelyne Sullerot, fondatrice de la Maternité heureuse devenue par dérision ou plutôt par provocation, en 1960, le Planning familial, s’est élevée récemment dans Valeurs actuelles contre ses dérives. « L’objectif était d’aider les familles à réguler les naissances pour une planification bénéfique de la famille, et éviter ainsi les avortements. » Elle précise sa pensée : « En 1967, quand j’ai démissionné face à la politisation du Planning familial, certaines femmes portaient des badges “Je veux avorter” sans pour autant être enceintes…. Très vite, dans les années 1970, l’avortement est devenu un brevet de féminisme… En Allemagne, où l’on compte 110.000 avortements pour 80 millions d’habitants, et ailleurs, l’IVG est abordée avec bon sens comme une forme d’échec de la contraception. »
  • Un point de vue qui devrait faire réfléchir les Najat et Marisol sur les terribles lois qu’elles nous pondent au nom de la liberté du corps de la femme.
  • Floris de Bonnevile

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/ivg-rembourse-de-mme-touraine,232328?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=cda1af2c82-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-cda1af2c82-30399893&mc_cid=cda1af2c82&mc_eid=81b4bf3cde

Voir aussi : Ce n’est pas un poisson d’avril, c’est une prime à l’avortement , in fine  du  Bulletin climatique quotidien ….                                                                                                 https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/01/18/bulletin-climatique-quotidien-18-janvier-2016de-la-republique-francaise/

Retrouvez Alain Texier à Chiré en Montreuil ce Dimanche 6 septembre 2015

31 Août

250px-P1050208

Retrouvez  pour des dédicaces et  des entretiens  chaleureux Alain  TEXIER , CJA, Garde des  Sceaux  du CER à Chiré- en- Montreuil le dimanche  6 septembre  2015.

2579301408

Emmanuel Ratier. Comme tous ceux qui l’ont connu et ont su l’apprécier

20 Août

unknown3111

Le Conseil dans l’Espérance du Roi est en deuil après la disparition brutale, mercredi 19 août, d’Emmanuel Rattier.

CM3Fp4kWEAA9Ct5

Nous pleurons cet immense journaliste d’investigation tel qu’il n’en existait plus. Et, pour nous, un homme debout jusqu’à ses derniers instants portant fièrement les fleurs de lys de nos rois.

Nous nous associons à la douleur de son épouse et de ses trois filles et les prions de bien vouloir accepter nos très sincères condoléances.

Le 20 août 2015.

Jean-Yves Pons, pour le CER.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/08/20/brutale-disparition-du-journaliste-encyclopediste-emmanuel-ratier-a-57-ans-le-19-avril-2015/

 

BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

7 Août

photo-canicule

Pour des raisons techniques, indépendantes de notre volonté, nous ne pouvons publier notre Bulletin du jour et donnons donc rendez-vous demain à nos fidèles lecteurs pour celui du Week-end.

Le 7 août 2015.

À propos des contraceptifs hormonaux.

5 Août

beta_2014-11-25_23-29-22

En février 2013, nous publiions une mise au point sur l’utilisation de la contraception hormonale à propos des conséquences des critiques dont elle a été stupidement l’objet à plusieurs reprises, au cours des toutes dernières années (Lire « À propos des contraceptifs hormonaux, trop c’est trop » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/06/a-propos-des-contraceptifs-hormonaux-trop-cest-trop/).

Dans notre article, nous précisions ce qui était alors peu évoqué par la presse officielle à savoir les effets protecteurs des contraceptifs hormonaux sur certains cancers dont celui de l’endomètre (muqueuse utérine) :

 » Les bénéfices des contraceptifs oraux, préventions des cancers de l’ovaire, de l’utérus, diminution d’un certain nombre de maladies comme l’endométriose, des douleurs de règles, de l’acné, des saignements, en font néanmoins des produits bénéficiaires. »

Or, vient de paraître dans l’excellente revue médicale britannique « The Lancet Oncology » une publication de très haut niveau qui vient à l’appui de notre article de 2013 (http://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045(15)00211-9/fulltext). Les auteurs affirment que la contraception orale a permis d’éviter quelque 200 000 cancers de l’utérus au cours des dix dernières années dans les pays à haut revenu.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs britanniques ont étudié quelque 27 000 femmes atteintes d’un cancer de l’endomètre dans 36 pays d’Europe, d’Amérique du nord, d’Asie, d’Australie et d’Afrique du sud. Ils ont calculé qu’en l’espace de cinquante ans, quelque 400 000 cas de cancers de l’endomètre, sur les 3,4 millions recensés dans ces pays, avaient pu être évités grâce à l’utilisation de contraceptifs oraux dont 200 000 au cours des dix dernières années (2005-2014).

« L’effet protecteur important des contraceptifs oraux contre le cancer de l’endomètre persiste des années après l’arrêt de la pilule », souligne pour sa part le professeur Valerie Beral de l’Université d’Oxford, qui a coordonné les travaux. Elle ajoute que l’effet bénéfique existe même chez des femmes qui n’ont pris la pilule que pendant quelques années et se prolonge bien au-delà de la cinquantaine, l’âge auquel le cancer de l’endomètre – qui n’a rien à voir avec celui du col de l’utérus qui peut être dépisté par frottis – commence à se manifester.

Selon l’étude, la prise d’un contraceptif oral pendant cinq ans réduirait le risque d’environ 25 % d’avoir un cancer de l’endomètre avant 75 ans. Sa prise pendant dix ans diviserait pratiquement par deux le risque d’avoir un cancer de l’endomètre, qui passerait ainsi de 2,3 cas pour 100 femmes à 1,3.

Les auteurs de l’étude affirment également que la réduction du risque n’a pas évolué depuis des années alors même que les dosages en œstrogène des pilules oestro-progestatives ont fortement baissé à partir des années 1980. Mais si ces contraceptifs peuvent avoir un effet bénéfique sur le cancer de l’endomètre, ils accroissent le risque de développer certaines maladies cardio-vasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral), rappellent des spécialistes dans un commentaire joint à l’étude.

De l’utilité de lire le blogue du CER avec attention !

Le 5 août 2015.

Hippocrate, Conseiller à la Santé publique du CER.

 

Les élections départementales 2015, quintescence des errements républicains.

21 Mar

Il est bien connu qu’il ne faut pas tirer sur les ambulances surtout lorsqu’il est à craindre que les politiques mises en œuvre fasse courir le risque de voir leur nombre augmenter. Pour autant, comment , du moins , ne pas mettre  l’accent sur les points suivants ?

NDLRB.  Ce sujet d’analyse est  particulièrement topique ainsi que vous vous vous en rendrez  compte en consultant  le grand nombre de CITH recensés dans les « mots-clefs » accompagnant cet article. Ce concept de CITH nés ‘une idée trés originale de notre ami et  bienfaiteur Jan-Yves Pons, Concepteur du blog du CER, est particulièrement   utile à tous ceux  qui considèrent  que  les méfaits causés par la République à l’encontre de notre  pays : La France , ne devraient  pouvoir demeurer à jamais impunis.

Sur ce concept de CITH où Réquisitoires de la  Chambre d’Instruction du Tribunal de l’Histoire , nous vous  renvoyons au lien suivant :
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/category/1-histoire-du-cer/page/2/

La diminution par deux du nombre de cantons

Ce serait une idée d’économies intéressantes si l’on n’avait pas décidé que chaque canton serait desormais représenté par un binôme homme- femme . Aucune économie n’en résultera donc   pour ne rien dire des personnes de sexe indéterminé qui n’ont absolument aucune voix au chapître . Nous exigeons donc que le canton soit désormais représenté non plus seulement par un duo mais  bien par un trio.

Délimitation des nouveaux cantons.

Elle a été l’oeuvre du Ministère de l’Intérieur. Il était sans doute difficile de faire autrement mais le résultat donné à titre d’exemple ci-dessous peut quand même laisser pantois.

canton

 

Le déracinement consécutif à l’anéantissement de la démocratie de proximité dont les cantons étaient l’instrument

Institués en 1790, les cantons et leur chef-lieux en particulier étaient de venus des repères indispensables dans un régime qui n’en a pas tant que cela. Il n’était pas impossible, au demeurant, d’arriver à connaître son Conseiller général ; Avec des cantons deux fois plus grands, cela sera quasi impossible. Est de la même eau, le remplacement de l’expression » Conseil Général »  par celle de Conseil départemental et ce pour au moins deux raisons . D’abord  cette  nouvelle institution n’est pas plus un « Conseil » que l’ancienne  mais  bien une assemblée délibérative et ensuite  l’expression ancienne  faisait partie des rares  concepts anciens  véhiculés par notre démocratie … Là est  sans doute la principale raison qui a conduit à sa suppression . Oui, vraiment  du passé , faisons table rase.

Le choix de faire représenter un canton par deux personnes

L’espèce humaine étant ce qu’elle est et compte tenu des leçons tirées de l’histoire, celles du Consulat en particulier, il est stupide de demander à deux personnes de tenter de faire promouvoir une volonté unique

La déformation  idéologique  consistant à imposer  la présence  d’un binôme de personnes de  sexes différents pour assurer la représentation cantonale.

Les médias nous serinent : « avec cette nouvelle organisation , plus de  diversité« . Mais ce n’est pas la diversité  qui devrait être l’objectif de toute réforme en la matière mais  bien la recherche de gens  compétents. Or comment s’empêcher , avec ce système, de penser  que  si tel ou telle s’est présenté(e) à nos suffrages, ce n’est pas parce qu’il ou elle était  compétente  mais plus sordidement  parce qu’elle appartenait à un sexe  donné. Coupée du réelle , la République  était; Coupée du réelle, la République demeure et s’enferre un peu plus.

Il est procédé à l’élection des personnes siégeant au Conseils départementaux alors que l’on ne sait pas encore quelles seront les compèténces de ces  futurs conseils .

Sans commentaire sauf à rappeler que lorsque l’on met la charrue avant les boeufs, le labourage s’en ressent nécessairement.

Enfin , the last  but not  the  least, cette réforme avortée n’a en rien fait  diminuer le nombre d’échemos terrotoriaux , ce  qui me paraissant pourtant  constituer l’ objectif affiché de cette réformette.

Communes, Intercommunalités, Métropoles, Départements, Régions, Etat, Europe . Tous ces échelons  continueront d’exister, sauf à la marge ‘ (Paris, Lyon ).

Nous avons gardé pour la  fin un péché pas véniel de la république, celui de profiter toutes les occasions pour appeler les Français à se hair les uns les autres tant il est  vrai  que sa maxime, c’est  diviser pour tenter de conserver  le plus longtemps possible le fromage républicain et les prébendes  qui vont avec. Et dans  ce domaine , s’agissant d’élections intrinsèquement locales, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls fait vraiment très fort.

Sur le même  sujet , voir aussi, sur ce blog même :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/18/la-reforme-des-cantons-arrive-au-parlement-elle-sera-probablement-loccasion-pour-la-republique-de-commettre-une-triple-erreur/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/04/20/deux-personnes-pour-representer-un-meme-canton-les-republicains-ont-ose-cette-monstruosite-autant-juridique-que-politique/

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux, Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles

Titulatures en usage dans la Couronne de France.

27 Fév

Le Conseil dans l’Espérance du Roi n’a pas  pour tasse de thé d’attaquer un prince ou un autre  en lice  pour le trône de France. Si nous faisons une exception pour l’article suivant , parfois d’une grande  énergie , c’est  qu’il se livre à une recension passionnante des divers titres en usage chez les Orléans et  qu’il permet ainsi d’avoir une  vue d’ensemble des titulatures pratiquées  souvent de façon ancienne par la couronne de France.

Les membres de la Maison d’Orléans, qui sont princes du Sang de France, disposent des titres attachés à l’apanage d’Orléans reçu de Gaston d’Orléans (moins les soustractions qu’en fit Louis XIV), de ceux reçus de Louis XIV lui-même, de ceux reçus de la « Grande Mademoiselle », fille de Gaston d’Orléans et héritière des Montpensier ou de ceux reçus de « Mademoiselle de Penthièvre », héritière des Penthièvre, qui, pour les plus importants, sont les suivants :

Duc d’Orléans, Duc de Chartres, Duc de Valois, Duc de Nemours, Duc de Montpensier, Dauphin d’Auvergne, Prince de Joinville, Sénéchal héréditaire de Champagne, Marquis de Coucy, Marquis de Folembray, Comte de Soissons, Comte de Dourdan, Comte de Romorantin, Baron de Beaujolais, et autres baronnies et seigneuries

http://www.vexilla-galliae.fr/royaute/vie-des-royalistes/1243-incorrigibles-orleans