Tag Archives: Djihad

le terroriste islamiste qui a assassiné le couple de policiers à Magnanville annonce très clairement ce que ses corréligionaires comptent nous faire

22 Juin

Mais pas d’amalgame…. comme ils disent.B7GB8lMCEAADjaE.jpg-large

15/06/2016 – FRANCE (NOVOpress) : Le djihad, c’est maintenant et c’est en France que ça va se passer. C’est en substance ce que proclame Larossi Abballa, le terroriste islamiste qui a assassiné hier le couple de policiers à Magnanville, dans la vidéo de 11 mn qu’il a enregistrée à destination de ses frères en religion pour qu’ils « s’élancent ». « Tuez, tuez, tuez ! », ordonne ce salaud dans cette vidéo que nous avons pu visionner, désignant comme cibles les gardiens de prison, les journalistes, les rappeurs, ainsi que les députés et les maires. Extraits.

« Vous aussi mes chers frères, attaquez les surveillants pénitenciers. Leur sang n’est-il pas licite ? Oh que si. Et même s’ils s’appellent Mohamed ou Aïcha, tuez-les. Ils sont les bras exécutif du [régime mécréant]. »

« Maintenant je m’adresse aux musulmans de France. Ceux qu’Allah a privilégiés en leur accordant la bonne compréhension des textes […]. Attaquez ces mécréants par vos moyens. Faites trembler la France et leurs âmes. Soyez la cause pour qu’Allah redonne suprématie à sa religion. »

« Ô vous qui avez tout à gagner, élancez-vous et répondez à l’appel de votre émir. […] Il te suffit de t’élancer, de mourir et te voilà au paradis. »

NDLRB . Là est  sans doute un des poins d’achoppements les plus complexes dans  nos relations avec les musulmans . La plupart de leurs terroristes  tuent pour accéder  vite  fait  bien fait à ce paradis très humain et surtout très masculin *. Au cas où leurs imans  voudraient  bien mettre la pédale  douce  sur  ces étonnantes récompenses, peut-être les  vocations à la mort en martyr  seraient -elles  moins nombreuses ?

*Au surplus la Majorité des Habitants de l’Enfer sont des Femmes »http://www.rappel01.fr/article-la-majorite-des-habitants-de-l-enfer-sont-des-femmes-67292592.html

« Elancez-vous et ne pensez pas à vos proches, ni à vos femmes, ni à votre argent. Ne pensez ni à vos proches, ni à vos enfants, ni à vos femmes. […] Tout ce qui pouvait être un frein, Allah l’a cité. On n’a aucune excuse. […] Actuellement, Allah distingue et dévoile les gens. Donc profitez-en pour savoir qui est votre allié, et surtout, qui est votre ennemi. »

« Je vous appelle à privilégier les policiers. Et je viens de tuer un policier, et je viens de tuer sa femme. »

« Je vous appelle à privilégier les policiers, les surveillants pénitenciers, les journalistes en particulier. Ecoutez-moi et mettez bien ça en œuvre : attaquez les journalistes en particulier Gilles Kepel, Léa Salamé, Bernard de la Villardière – tuez-le-, suivez-le jusqu’à chez lui, tuez-le –, Ruth Elkrief, Audrey Pulvar, et l’apostat hypocrite Mohamed Sifaoui. Je ne peux pas tous les citer, Allah ne m’a pas inspiré tous leurs noms. Tuez-les, tuez-les, tuez-les, tuez-les. Ils ont vendu la religion, ils ont trahi Allah et son prophète, donc tuez-les, ainsi que les députés ou maires de vos villes. C’est hyper simple. Il suffit de les attendre devant leurs locaux. […] On vous attendra devant vos demeures, telle est votre rétribution. »

« Je vous appelle à cibler aussi les rappeurs car ils sont les alliés de Satan. […] s’est moqué de notre seigneur. Mettez-lui une balle entre les deux yeux. De même que Booba […]. Ils égarent les gens, ils méritent d’être envoyés en enfer. Ô vous rappeurs, repentez-vous d’un repentir sincère car on viendra vous chercher comme je suis venu chercher ce policier chez lui. »

« Je m’adresse aussi aux autorités mécréantes française. Voici l’aboutissement de votre travail. […] Nous ouvrons les portes du djihad sur votre territoire. […] On vous réserve d’autres surprises pour l’Euro, je ne vous en dis pas plus. L’Euro sera un cimetière. Nous aussi Hollande, nous serons impitoyables. Et j’ai été impitoyable avec ce policier et sa femme.

« O vous Français, sachez que notre religion s’établira en dépit de l’aversion de certains d’entre vous. »

http://fr.novopress.info/201780/larossi-abballa-ouvrons-portes-djihad-territoire/

L’Occident craint le succès de la Russie en Syrie – pas son échec

11 Oct

Par Alexander Mercouris le 10 octobre 2015

 

C’est exactement ce que l’Occident craignait en Tchétchénie.A tous égards, c’est comme la réponse occidentale à la campagne russe en Tchétchénie en 1999. Dans les semaines qui ont suivi le début de cette campagne, les experts occidentaux ont émis une série d’affirmations et de prédictions.Ils soutenaient que l’aviation russe bombardait des civils et accusaient le gouvernement russe de crimes de guerre. Ils disaient que l’action militaire russe radicaliserait la population, la dresserait contre la Russie. Ils prédisaient davantage d’attaques terroristes contre la Russie et prédisaient sa défaite.

Toutes ces affirmations et ces prédictions se sont révélées fausses.

La population locale n’était pas radicalisée. Au contraire, elle soutenait le rétablissement du gouvernement régulier et la défaite du djihadisme et du terrorisme. Les gens qui combattent aujourd’hui le djihadisme et le terrorisme dans le Caucase sont principalement des membres de la population locale.

La campagne militaire russe n’a pas échoué. Au contraire, elle a réussi, si bien qu’aujourd’hui la Tchétchénie est pacifique et stable.

Quant à la guerre qui provoque davantage de terrorisme djihadiste contre la Russie, le terrorisme djihadiste contre la Russie a commencé avant que la campagne militaire soit lancée.

C’est le terrorisme qui a incité la Russie à lancer la campagne, et il a constamment diminué depuis lors.

Nonobstant la fausseté avérée des affirmations qu’ils ont faites au début de la campagne russe en Tchétchénie en 1999, et l’échec complet de leurs prédictions, les mêmes experts occidentaux s’occupent maintenant d’émettre les mêmes affirmations et prédictions au début de la campagne aérienne russe en Syrie.

De nouveau ils prétendent que l’armée de l’air russe bombarde des civils –même si la preuve fait défaut, c’est le moins qu’on puisse dire. Une fois de plus, ils disent que les bombardements russes vont radicaliser la population et la dresser contre la Russie. Une fois de plus ils menacent la Russie avec un terrorisme djihadiste accru, et prédisent l’échec de la campagne aérienne russe.

Je ne suis pas prophète. Je ne sais pas comment cela va tourner.

Je demande cependant pourquoi on devrait s’attendre à ce que ceux qui ont eu tort auparavant aient raison cette fois.

Il me semble que les experts occidentaux font la même erreur aujourd’hui à propos de la Syrie que celle qu’ils ont commise auparavant à propos de la Tchétchénie.

Ils supposent avec témérité que les populations locales préfèrent le terrorisme et le djihadisme violent à la paix et à un gouvernement normal.

Ils fantasment sur l’existence d’une troisième force composée de gens qui s’opposent au gouvernement et de ceux qui le combattent et auxquels ils s’opposent aussi .

Que cette troisième force n’ait aucune existence hormis dans leur imagination a été confirmé en Tchétchénie, comme cela s’est confirmé au Vietnam, et c’est indubitablement vrai en Syrie aujourd’hui. Les États-Unis l’admettent.

Le dernier sondage en Syrie et en Irak met en évidence l’étendue de leur erreur.

Il montre un soutien très faible à État islamique en Irak et un faible soutien en Syrie.

Il montre des majorités écrasantes de Syriens et d’Irakiens rejetant le sectarisme, qui veulent que leurs pays restent unis et qui croient qu’État islamique est une créature des États-Unis.

Il montre une très forte conviction que les conditions en Syrie étaient meilleures avant la guerre.

Étant donné le danger qu’il y a à parler contre État islamique dans les zones qu’il contrôle, le sondage sous-estime presque certainement l’ampleur de l’opposition qu’il suscite.

Il montre une claire majorité de Syriens soutenant une position identique, pour l’essentiel, à celle du gouvernement russe : la fin de la guerre, la défaite des terroristes djihadistes, le retour à des conditions de vie pacifiques et des négociations sans conditions préalables entre les diverses factions en Syrie.

Ce qui souligne la véritable crainte des experts occidentaux.

Ce n’est pas que la Russie échoue en Syrie, aggravant la situation. Comme en Tchétchénie, leur véritable crainte est que la Russie réussisse, et améliore la situation.

Par Alexander Mercouris – Le 5 octobre 2015

Article original publié par Sputnik –Traduit par Diane

Source: http://lesakerfrancophone.net/loccident-craint-le-succes-de-la-russie-en-syrie-pas-son-echec/

http://arretsurinfo.ch/loccident-craint-le-succes-de-la-russie-en-syrie-pas-son-echec/#.VhjQH9lZpoo.facebook

« PAS D’AMALGAME », CANCER DE LA DÉMOCRATIE

2 Juin

padama10« PAS D’AMALGAME », CANCER DE LA DÉMOCRATIE (par Maurice D.

Vous souvenez-vous des bouddhas géants de Bamyian en Afghanistan, détruits par les talibans ? Bien sûr ! On a parlé dans toute la presse écrite et télévisée de « crime contre l’humanité », « crime contre la culture », etc. Vous souvenez-vous des tombeaux des saints et des bibliothèques de Tombouctou classés au patrimoine mondial de l’humanité et détruits par les djihadistes d’AQMI ? Oui, rebelote sur les « crimes » dans tous les médias. Vous souvenez-vous du musée de Ninive dont les œuvres ont été pulvérisées par E.I. ? Oui. Du massacre de touristes du musée de Tunis mitraillé ? Oui, c’est récent. De la ville sumérienne de Nimrud en Irak passée au bulldozer ? Encore oui. Crimes, crimes, crimes, tous commis par des djihadistes au couteau entre les dents, que la presse a abondamment relatés.

Vous souvenez-vous de l’église de Saint-Martin-le-Beau (Loir et Cher) incendiée ? Non ? De la statue de Saint-Louis de la collégiale de Poissy-sur-Seine pulvérisée à coups de masse le 30 avril dernier ? Non ? Comment, non ? La presse n’en aurait donc pas parlé ? Une statue commémorant le baptême du glorieux roi, symbole de la chrétienté en France ? Détruite le jour précis du 801ème anniversaire de sa naissance ? Non vraiment ? Vous ne lisez donc pas le Courrier des Yvelines ? Non, de toute évidence.

Des islamo-terroristes visiblement animés par la même idéologie qui veut effacer de nos mémoires tout ce qui est antérieur à Mahomet, tout ce qui rappelle que le monde est né avant l’islam, que d’autres religions l’ont précédé qui, elles, ne s’en sont pas pris à la mémoire de l’humanité, ont détruit un triple symbole avec la statue de ce roi : Chrétien, canonisé pour sa grande piété, il voulut toute sa vie reprendre aux colonisateurs musulmans les lieux les plus saints de la chrétienté. Personne en France n’en parle alors que ça s’est passé aux portes de Paris ? L’église de Saint-Martin-le-Beau dans le Loir et Cher avait été incendiée dix jours avant, seul le clocher du XIIème siècle a résisté. Dans ce cas la presse en a parlé… pour signaler que quatre voitures garées contre l’Eglise avaient brûlé aussi.

http://www.minurne.org/?p=2015

Le député Alain Marsaud: la France est un merveilleux pays mais qui n’est pas trés regardante sur l’utilisation que font « certains » des prestation sociales.

31 Mai

Alain Marsaud dénonce les prestations sociales qui permettent à la famille Merah d’aller en Syrie pour y faire seul Allah sait  quoi…

http://www.islamisation.fr/archive/2014/05/27/alain-marsaud-denonce-les-prestations-sociales-qui-permetten-5379145.html

Djihad et martyre dans l’Islam

10 Nov

clarifier-600x362Chers amis,

Depuis plusieurs décennies, l’actualité du monde musulman renvoie au reste du monde l’image de « croyants » capables de sacrifier leur vie pour un idéal qu’ils estiment supérieur à leur propre existence : le triomphe de l’Islam.

Le sommet a été atteint par les attentats du 11 septembre 2001 commis à bord d’avions détournés contre les Tours jumelles à New-York. Mais c’est habituellement au volant de véhicules chargés d’explosifs que des musulmans se rendent volontairement à la mort. Leurs cibles sont tantôt les non-musulmans, « ennemis de l’Oumma » (la communauté des musulmans), tantôt ceux qui, au sein de celle-ci, sont jugés impies.

Les auteurs de ces actes, bien que criminels, sont souvent gratifiés du titre de « martyrs ».

La pratique de l’attentat-suicide soulève deux questions :
1°/ Est-elle légitime au regard de l’Islam ?
2°/ Ses auteurs sont-ils d’authentiques martyrs ?

C’est à ces deux questions que souhaite répondre la PFV ( Petite feuille verte) N° 111 jointe à ce courrier.

François Dary
Président

Djihad et martyre

Le Coran enseigne que Dieu est le maître de la vie et de la mort. « C’est Lui [Dieu] qui vous fait vivre et qui vous fait mourir » (23, 80). C’est Dieu également qui « a décrété un terme pour chacun de vous, un terme fixé par Lui » (6, 2). Cela implique une prédétermination de la durée de la vie et ôte donc tout pouvoir et toute liberté à l’homme de mettre délibérément fin à ses jours ou à ceux d’autrui, par l’avortement (cf. 17, 31), l’euthanasie, l’assassinat, etc.

Pour lire la suite, cliquez ici

http://associationclarifier.fr/djihad-martyre/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=NewsletterSeptembre

main-upper_01

Billet d’humeur de Paul TURBIER : Islam … Foi … Laicité.

2 Nov

50296470_pA  PROPOS  DE L’ISLAM

  Non, …, l’Islam n’est pas une réalité floue, c’est un système social, calqué sur l’hébraïque, qui régit toutes les relations de toute une communauté, dont la religion n’est que la façade et un alibi, et qui pratique un prosélytisme violent et conquérant. L’islam est un mélange indissociable de spirituel et de temporel, ce dernier ingrédient amalgamant les fonctions administratives juridiques et militaire. J’en parlerai plus loin. 

     Il est inadapté de parler de Foi dans la religion musulmane , puisque Foi implique confiance dans un promesse divine. Or l’adhésion à cet ensemble politico-religieux ne repose pas sur une confiance mais sur une double peur. Peur d’un dieu vindicatif et cruel dans l’au-delà, et peur de punitions morales et corporelles dans ce bas-monde en cas de manquement aux interdits et obligations, le plus grave de ces manquements étant l’apostasie, punie de mort. Quel peut être la valeur, en termes de foi, d’une conversion obtenue par la contrainte. Je vous le demande. !  Les chrétiens de Turquie qui furent 10 % de la population du pays voici 20 ans ne sont plus aujourd’hui que 2% , et encore, à cause de conversions extorquées plus ou moins directement par la contrainte. Comment les chrétiens de l’actuelle Kabylie furent-ils devenus musulmans lors de la conquête du pays par les arabes sinon par le cimeterre ? Comment survivent les coptes d’Egypte ou les chrétiens en zone «  libérée » de Syrie, sinon sous la persécution ?

   Refuser la laïcité me paraît étrange de la part d’une « religion » qui fond dans un même creuset   code spirituel + code social + code juridique ( ensemble : la sharia) + code militaire ( le Djihad) dans un tout indissoluble. 

   En fait, la question de la laïcité, admise ou rejetée, qui ne se pose que pour le catholicisme, a été règlée par le Christ lui-même, César est César et Dieu est Dieu (Matt 22, 15-22, point, trait, barre !  Il me semble, et pour s’en tenir à la seule situation française,  que si la religion chrétienne qui connut son âge d’or avec le moyen âge (Clovis à Charles VI), inspirait alors directement les Rois, les bisbilles papauté/royauté montrent bien qu’il n’existait aucune confusion mais seulement une cohabitation. Par la suite et particulièrement sous les Louis de XII à XVI, le spirituel a largement fourré son nez dans les affaires temporelles et en a été éclaboussé ( « princes de l’église », hyper nantis, très peu respectables et donc peu respectés). Il me semble même que la désaffection religieuse à commencé là, d’abord dans la tête de quelques philosophes encyclopédistes, avant de gagner de proche en proche jusqu’au tréfonds du peuple.  La funeste Loi de 1905 a eu au moins une conséquence, que je trouve positive, c’est de mettre chacun chez soi, les choses sont claires : le Siècle  pour se salir les mains, le Ciel pour se laver les yeux.   Attention, je ne veux pas dire que l’Eglise doit rester muette devant les dérives politiques ( voir mariage pour tous, euthanasie etc etc ), mais j’attends qu’elle dise clairement que le domaine du sacré est sien et qu’elle se défende contre les intrusions dans son pré.

Paul Turbier.