Tag Archives: Femen

Et en plus la Mairie de Paris décore les femen du Prix de la Laïcité !

4 Déc

 

La semaine dernière, la Femen Inna Shevchenko a reçu le prix International de la laïcité 2017 à la Mairie de Paris !

Si vous aussi vous souhaitez recevoir ce prix, alors voici un petit tuto à suivre étape par étape :

1 : Abattez une croix de 4 mètres à la tronçonneuse
2 : Humiliez un prêtre
3 : Déchirez une Bible
4 : Attendez que la Mairie de Paris vous contact pour recevoir votre prix

Dissolution des Femen.. et peut -être aussi de ceux qui les soutiennent . LOL !

7 Fév

https://www.facebook.com/AmisdeLouisXX

photo-1

Billet d’humeur d’ANNE-LYS. « Femen » et « Veilleurs » . lorsque le pouvoir socialiste se trompe d’agitateurs.

4 Fév

med-visoflora-fleur-de-lys-490

http://www.planet.fr/international-des-femen-lancent-des-petites-culottes-ensanglantees-sur-larcheveque-de-madrid.545739.29335.html?xtor=ES-1-545697[Planet-a-la-Une]-20140204

Les Femen sont, en ce qui concerne leurs « chefs », des femmes pétries de haine, notamment contre le Christianisme, et dépourvues de toute pudeur, de tout scrupule. Elles s’attaquent aux enfants (lors de la première Manif’pour tous elles ont déversé sur des bébés des produits dont on ignore la nature), elles profanent les églises, elles ont une prédilection pour le sale et le laid. Bien que ce ne soit pas leur revendication, elles sont sans doute satanistes.

Les « suiveuses », elles, sont tout bonnement des salariées, à 1.000 € par mois paraît-il, et « elles font où on leur dit de faire »… Ce qui est surprenant, c’est la mansuétude du pouvoir français actuel envers elles. Mansuétude ne suffit pas, il faut dire protection, il faut dire aide et assistance : leur local est subventionné, elles bénéficient d’une protection rapprochée que l’on refuse à leurs victimes, elles sont glorifiées (leur chef a été choisie pour représenter la République sur les timbres de la poste française, elle s’en est réjouie en ajoutant que tous ses ennemis seraient obligés de lui « lécher le c… », oubliant qu’ils préféreraient sans doute lui « cracher au c… »). Pendant ce temps la police, sur ordre du ministre, traque les paisibles Veilleurs qui ne font que lire à haute voix ou chanter des poèmes qui n’ont rien de subversif, met en garde à vue des « suspects » que la loi interdit d’y mettre, faute qu’ils soient dans les conditions qu’elle met à la garde à vue, les brutalise et la justice les condamne au nom de lois qui n’existent pas.

Anne- Lys

med-visoflora-fleur-de-lys-490

Retour sur la profanation de l’église de la Madeleine à Paris (20 décembre 2013) par une Femen : pas un délit pour le président de l’Assemblée nationale

24 Jan

Une lectrice (merci A. G. !) vient de recevoir une réponse de Claude Bartolone, président socialiste de l’Assemblée nationale. Notre lectrice lui avait écrit pour dénoncer l’ignoble provocation/profanation* d’une Femen en l’église de la Madeleine à Paris, le vendredi 20 décembre 2014. Voici sa réponse : Madame, le Président de l’Assemblée nationale, Monsieur Claude Bartolone, a bien reçu votre courrier dans lequel vous évoquez le comportement d’une militante « femen ». Après en avoir pris connaissance et pris note de vos remarques, il m’a chargé de vous informer, qu’au regard de la loi du 9 décembre 1905, dite loi de séparation des églises de l’État, le blasphème que vous évoquez n’y est pas mentionné comme un délit. Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées. Mathias Ott, chef de Cabinet

La réponse montre deux choses :* la carence du droit français en matière de protection de la sensibilité des chrétiens ;* la désinvolture et l’insensibilité du président de l’Assemblée nationale envers ces mêmes chrétiens. En effet, le droit français ne connaît pas le délit de « blasphème » ou de « sacrilège ». Le délit de « profanation » est entré récemment en droit français, mais uniquement pour ce qui concerne les tombes. La loi de 1905 ne réprime que ceux « qui auront empêché, retardé ou interrompu les exercices d’un culte par des troubles ou désordres causés dans le local servant à ces exercices ». L’exhibition de seins nus en public est, en principe, réprimée (article 222-32 du code pénal), mais l’application de la loi est de plus en plus laxiste en raison du nombre incalculable d’occasions, dans la publicité, en couverture de journaux, à la télévision, au cinéma, sur les plages… où sont exhibés des seins nus.

Certes, le « trouble » et/ou « l’outrage » pourraient être retenus par un tribunal dans l’affaire de la Madeleine, mais, sans être juriste, je vois bien que la marge de manœuvre juridique est très étroite… Quant à Claude Bartolone, la sécheresse de sa courte réponse et l’absence d’un début d’expression de regret personnel sur le « comportement d’une militante » ou d’un mot de compassion pour ceux qui en ont été blessés, en dit très long sur les sentiments qu’il nourrit envers les chrétiens…

http://www.christianophobie.fr/breves/profanation-de-la-madeleine-pas-un-delit-pour-le-president-de-lassemblee-nationale?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

* Une militante des Femen  s’est rendue ce vendredi à l’église de la Madeleine, dans le 8e arrondissement de Paris, et a profané les lieux en se présentant seins nus. Elle avait inscrit sur son torse : « 344 salope ». Dans son dos était écrit « Christmas is aborted ». La jeune femme a mimé un avortement devant l’autel où elle a déposé des morceaux de foie de veau.  Le prêtre de l’église a déposé plainte.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/paris-une-femen-profane-l-eglise-de-la-madeleine-8334950.html

Christianophobie : quand Khalid Hamdani (auteur du rapport sur l’intégration) voulait interdire aux églises de faire sonner les cloches.

19 Déc

images

http://www.midilibre.fr/2013/02/13/notre-dame-de-paris-les-femens-fetent-le-depart-de-benoit-xvi,643554.php

Christianophobie : quand Khalid Hamdani (auteur du Rapport sur l’Intégration) voulait interdire aux églises de faire sonner les cloches

Dans une tribune publiée par le site d’information communiste Mediapart en 2011; Khalid Hamdani, auteur principal du très controversé Rapport sur l’Intégration et président de l’association Ethique et Diversité faisait part de sa haine contre le catholicisme et de son souhait d’interdire aux églises de faire sonner les cloches.  » Comment continuer à accepter sans réagir que les cloches des églises et des cathédrales sonnent tous les dimanches sans que rien ne soit fait pour faire cesser cette intrusion sonore et ostentatoire de la religion dans l’espace publique ».

http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/article-christianophobie-quand-khalid-hamdani-auteur-du-rapport-sur-l-integration-voulait-interdire-aux-121678933.html

Contre la Marianne hideusement « féménisée »… Achetez le TIMBRE au SACRE-COEUR édité par SOS MAMANS

10 Août

Timbres130808

« Les Fémens ukrainiennes ont récemment frivolement agressé nos valeurs religieuses et familiales en France. Par ce timbre le gouvernement actuel révèle ses véritables desseins. Ne nous laissons pas faire! Nous vous proposons, comme réponse efficace, le beau timbre ci-dessus à droite, représentant le Sacré Coeur de Jésus sous la forme du coeur chouan, symbole de notre action SOS MAMANS. Ce timbre est imprimé par la Poste exclusivement pour nous et peut être collé sur toutes les lettres 20 g pour la France (valeur nominale 0,63 Euro).

Nous l’achetons à la Poste, en tant que timbre spécial, pour 0,92 Euro. Vous pouvez l’acquérir auprès de notre secrétariat soit individuellement (2 Euro par timbre), soit par feuillets de 30 timbres (60 Euro par feuillet). La différence sera utilisée par Sos Mamans pour sauver des bébés de l’avortement (866 bébés sauvés par Sos Mamans depuis 1995). Règlement, en spécifiant « pour timbres », soit instantanément par carte de crédit (via la page d’accueil de notre site www.radio-silence.tv ), soit par chèque libellé et adressé à: SOS MAMANS (UNEC), BP 70114, F-95210 Saint-Gratien, tél./fax/rép. 0134120268, sosmamans@wanadoo.fr

Depuis que les Femen figurent sur les timbres, gageons que même les BUSTES en PLATRE de MARIANNE finiront par s’écailler

5 Août

Dieu que Marianne  était jolie… 

Une Marianne qui mêlait les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité qui rassemblent les Français au-delà de leurs convictions politiques avec cette féminité qui nous rappelle que l’esprit français repose sur un commerce apaisé entre les sexes, héritage de l’amour courtois et  de la galanterie, qui fait que les femmes ont toujours eu en France une place que les pays latins d’un côté, les pays anglo-saxons de l’autre, leur déniaient.

marianne-femen-565x250

Marianne, aujourd’hui, a un nouveau visage qui apparaît sur les timbres que nous sommes tous amenés à utiliser. Il est d’ailleurs affiché depuis quelques jours dans tous les bureaux de poste. C’est le visage d’une jeune femme blonde avec des fleurs dans les cheveux. Passons sur le kitch du dessin, qui relève d’un mauvais goût assez pompier. Le problème vient du discours qui entoure ce dessin, et notamment de la part des artistes, David Kawena et Olivier Ciappa, qui en sont les auteurs. Car, d’après ceux-ci, il s’agit d’un portrait d’Inna Shevchenko, la jeune Ukrainienne chef de file des Femen. Bon, la ressemblance n’est pas frappante, tous les artistes ont voulu imprimer un peu de douceur sur le visage de leur personnage. Mais l’intention est là, et elle en agace plus d’un.

Pour comprendre cette nouvelle guerre que certains qualifieront un peu vite de picrocholine, il faut d’abord rappeler le processus qui a abouti à ce choix. Car il nous raconte les merveilles de la démagogie ordinaire. En effet, parmi les diffférents dessins proposés par les artistes sollicités, le président de la République a voulu que ce soient des lycéens qui décident lequel deviendrait l’image de Marianne sur ce petit bout de papier crénelé qui incarne le service public à la française. Hommage à la jeunesse, l’avenir de la France, les futurs citoyens… c’est beau comme un discours électoral.

Moralité, les jeunes gens ont été conformes à ce qu’on attendait d’eux, ils ont choisi un dessin du plus parfait mauvais goût, mais qui, surtout, était agrémenté du discours le plus politiquement correct qui soit. D’après Olivier Ciappa, voilà donc une Marianne « égalité des droits – mariage pour tous ». Parce que les Femen, hurlant « Pope no more », seins nus, avec des cornettes de bonnes sœurs, Inna Shevchenko expliquant avec arrogance que le féminisme, avant les Femen, c’était « des vieilles femmes malades qui lisent des livres », c’est « l’égalité des droits ». Dans un sens, ce n’est pas faux. Droit à l’hystérie, à la caricature, à l’intolérance… Les Femen nous prouvent que nous sommes dans une société libre, où elles peuvent exprimer toutes les idées qui leur seraient interdites ailleurs, et c’est toute la grandeur de la France. Encore faut-il qu’il ne soit pas interdit de proclamer publiquement sa consternation devant l’inanité de leur action.

Mais le fait de choisir une Femen comme visage pour Marianne, qui est censée symboliser la République, la capacité de la communauté nationale à décider de son destin, prouve que personne, chef de l’Etat en tête, n’a plus en considération le caractère essentiel de l’unité nationale. Mettre en avant un personnage qui clive à ce point le pays, notamment en insultant une part de ses habitants, c’est ne pas voir que la France souffre déjà gravement de ses diverses fractures idéologiques qui se creusent et qui font s’affronter des pans entiers de la société.

Moi président, nous avait promis François Hollande, on ne dresserait plus les Français les uns contre les autres. La Marianne qu’il a contribué à afficher dans tous les bureaux de poste de France a eu cette déclaration sur Twitter, qui résume assez bien la haine et le mépris de certains pour ceux qui ne pensent pas comme eux, et qui ont le mauvais goût de ne pas être du côté de la modernité triomphante : « Désormais, tous les homophobes, extrémistes et fascistes devront lécher mon cul pour envoyer une lettre ! » Etant entendu que sont homophobes, extrémistes et fascistes les Français qui ont exprimé non seulement leur opposition, mais même leur simple réticence au mariage pour tous. Marianne n’est plus la France. Parce que la France n’est plus la France, mais un amas d’individus sans valeurs communes.

Natacha Polony
Le Figaro
3-4/08/2013

Correspondance Polémia – 4/08/2013

http://www.polemia.com/quand-marianne-nest-plus-la-france/?utm_source=La+Lettre+de+Polémia&utm_campaign=fae88ed4a3-lettre_de_polemia&utm_medium=email&utm_term=0_e536e3990e-fae88ed4a3-55407101

Le 9 février2014. MISE A JOUR. 

D’ailleurs, coup de théâtre récent dans le vaudeville qu’est devenue la vie politique française : les Femen ont elles-mêmes demandé le retrait du timbre, s’estimant « cocues » de la politique de François Hollande. Ça, pour le coup, elles ne sont pas les seules…

http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/le-timbre-femen-ne-passe-plus,50123?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=04d02539b1-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-04d02539b1-30399893

imagesCe Que le roi Fera Demain.  L’article ci-dessus saurait pu être écrit par une royaliste… ce qu’elle est peut-être au demeurant . La République ne peut en effet  fonctionner  que  sur  l’exclusion et la necessité de dresser  des  clans les uns  contre les autres . Et comme les Français se répartissent  quasi mathématiquement  sur les  questions structurantes  à peu prés à 50 / 50 ,  il faut aller  chercher dans les minorités minoritaires si j’ose ainsi m’exprimer pour arriver  à faire une majorité…. Difficile de  faire  plus  « con si ». Tant  que j’y suis rappelons  que la tradition dans les monarcies est de faire  figurer  rois et princes  sur les timbres  et  que  , ce  faisant , on n’alimmente pas la  division dont  la  splendide déclaration ci-dessus : « Désormais, tous les homophobes, extrémistes et fascistes devront lécher mon cul pour envoyer une lettre ! »  donne un exemple topique  mais on renforce au contraire l’unité nationale. Vivement  donc, le retour d’un roi qui règne et  qui gouverne et  dont le portrait  figurera alors nécessairement  sur les timbres qu’emettra le royaume de France.  Mais nous, royalistes,  contrairement  aux  républicains , du  passé nous n’entendons pas faire table rase . Ces  bustes de Femen qu’ils soient  sur les timbres ou sur les étagéres des bâtiments publics parce  que l’on va  y avoir droit,  ne les détruisons pas,  non portons les plutôt   chez Emmaus  pour  que  ceux  qui auront gardé cette nostalgie mamadive puissent au moins la nourrir en leur particuler.

13365099-espagne--circa-1981-un-timbre-imprime-dans-l-39-espagne-montre-le-roi-juan-carlos-i-roi-d-39-espagne

 images

margrethestamps4

Pour  le Conseil  dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux,Conseiller à la  Justice, aux Libertés  publiques, aux devoirs et  aux droits des  Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles.

Billets d’humeur du Sieur La BOUTIERE. Premières chaleurs en République

15 Juil

On aère en bas . trierweiler-transparencehttp://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/wp-content/uploads/trierweiler-transparence.jpg

On «  dévoile » en haut .BPJAVknCIAE4HQt

 http://www.sudouest.fr/2013/07/14/voici-le-nouveau-timbre-marianne-fabrique-a-boulazac-1114653-3.php#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20130715-%5Bzone_info%5D

Mais il y aurait plus étrange encore : Le nouveau timbre Marianne inspiré d’une Femen                                    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/07/14/20002-20130714ARTFIG00112-le-nouveau-timbre-marianne-a-ete-devoile.php

De plus en plus fort, les REPUBLICAINS SOCIALISTES offrent l’ASILE POLITIQUE à une Femen qui avait scié une croix à Kiew (Ukraine)..

9 Juil


© Visual

« La France a accordé l’asile politique à Inna Shevchenko. » L’annonce a été faite ce lundi matin sur le compte Twitter des Femen. La jeune militante de 23 ans était arrivée en France en août 2012, avec un visa touristique. Elle avait quitté précipitamment l’Ukraine après une action choc : la militante a scié une croix orthodoxe installée sur la place de l’Indépendance à Kiev. En France, elle a élu domicile au Lavoir moderne dans le quartier de la Goutte-d’Or, devenu depuis le camp d’entraînement des féministes topless.

http://www.elle.fr/Societe/News/La-leader-des-Femen-obtient-l-asile-politique-en-France-2475444

Et encore, heureusement  que Nicolas, l’opposant au « mariage pour tous » avait été  libéré de prison: http://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2013/07/09/u-prisonnier-politique-de-moins-en-france-nicolas-lopposant-au-mariage-pour-tous-condamne-a-une-simple-amende/

ANTIGONE versus FEMEN. Sophocle au secours de la FEMENité…Féminité.

1 Juil
imageslewebpédagogique.com
– « Créon n’a-t-il pas décrété les honneurs de la sépulture pour l’un de nos frères, en les refusant indignement à l’autre ? On dit qu’il a enfermé Etéocle dans la terre, pour qu’il fût honoré des morts ; mais il a défendu aux citoyens de mettre au tombeau le misérable cadavre de Polynice mort et de le pleurer. Et on doit le livrer, non enseveli, non pleuré, en proie aux oiseaux carnassiers à qui cette pâture est agréable ».
 Prologue d’Antigone de sophocle
——-
Elles se font appeler les Antigones et contestent la radicalité des Femen. Samedi après-midi, ce rassemblement de femmes, vêtues de jupes blanches, a manifesté à Paris à proximité du QG des féministes ukrainiennes pour dénoncer leurs « méthodes totalitaires et manipulatrices ».

« Les Femen ont poussé le  féminisme jusque dans ses retranchements les plus sordides, il est temps que cela cesse. » Telle est la revendication principale des Antigones, un « simple rassemblement de femmes » qui a fait pour la première fois parler de lui samedi après-midi en manifestant contre « les méthodes totalitaires et manipulatrices » du mouvement féministe des Femen. 

Vêtues de jupes blanches, ces anti-Femen  avaient projeté de rejoindre Le Lavoir Moderne Parisien, le QG du mouvement, situé dans le quartier populaire de la Goutte d’Or à Paris, avant que leur marche ne soit arrêtée par des gendarmes présents sur place pour assurer la protection des activistes ukrainiennes et françaises. Un dispositif qui n’a pas empêché les manifestantes de faire entendre leur message. « Nous nous opposons aux  Femen  qui, telles des chiennes de garde, sont aux ordres d’une idéologie qui sape les bases de notre société et bafoue nos valeurs », ont-elles fait savoir. 

La dignité de la femme ne passe pas par l’exhibitionnisme et l’hystérie

Dans un communiqué de presse que s’est procuré l’agence de presse Sipa Media, elles précisent : « Loin de toute considération politique ou confessionnelle, nous revendiquons notre droit élémentaire et notre devoir fondamental à être des femmes à part entière. La femme a sa dignité, celle-ci ne passe pas par l’exhibitionnisme et l’hystérie. Elle passe par notre sagesse, notre calme et notre détermination à bâtir notre avenir ».


Les Antigones – en référence à l’Antigone de Sophocle « une jeune femme qui a fait des choix, préférant suivre ses valeurs et la légitimité de la loi naturelle plutôt qu’obéir à des injonctions iniques » -, réclament le retour en Ukraine des deux responsables des Femen l’arrêt des subventions versées au mouvement et la fin de l’immunité pour leurs actions.

http://www.terrafemina.com/societe/societe/articles/26195-les-antigones-sopposent-aux-femen.html