Tag Archives: Guerre d’Algérie

Le bulletin d’André Noël . Le parti musulman dans la campagne présidentielle. Semaine du 28 novembre au 4 décembre 2016.

28 Nov

B7GB8lMCEAADjaEL’Union des  Démocrates Français musulmans (UDMF) se prépare activement et dès maintenant aux élections présidentielles puis législatives en 2017. Ce parti musulman revendique 900 adhérents et 8.000 sympathisants mais il espère en recruter davantage en présentant un programme qui devrait séduire ses coreligionnaires. Ses statuts précisent : « « L’Union des Démocrates Musulmans Français a été fondée pour permettre aux Français, et notamment à ceux de confession musulmane, d’apporter une alternative dans la société française, que ce soit dans les domaines économiques, social ou politique. » C’est donc plus qu’une alternance que veut ce parti, une alternative à notre société aux racines chrétiennes.

Son président Naguib Azergui, a déclaré « Notre ambition est d’être au rendez-vous en 2017. » Son programme ? Droit de vote des étrangers aux élections locales, entrée de la Turquie musulmane dans l’Union européenne, autorisation du port du voile à l’école. Ce n’est pas tout ! Prétendant que certains « épisodes tragiques » de l’histoire de France comme la guerre d’Algérie ou la colonisation sont « passés sous silence » dans les programmes scolaires, Naguib Azergui milite pour leur enseignement et pour celui de la langue arabe, « injustement bannie » du secondaire. Pour « lutter contre l’austérité, l’austérité », il veut promouvoir la finance islamique, qui proscrit les intérêts, une alternative « éthique », assure-t-il, à la finance traditionnelle. Il souhaite aussi faire de la France un des « leaders mondiaux » sur le marché du halal.

Tout cela peut nous paraître quelque peu irréaliste. Mais les musulmans donnent du temps au temps sachant que, selon le Coran, il joue pour eux, puisque, inévitablement, l’islam conquerra la Terre entière, c’est écrit. Cela peut être par la « guerre sainte », certes, mais aussi sans exclure le djihad, par la voie offerte par les démocraties occidentales, sur- tout celles aussi hospitalières que la France.

Ils ont commencé et ils sont bien partis ! On l’a oublié mais, lors des élections régionales, des listes musulmanes ont été présentées dans certaines villes où parfois elles ont recueilli, dans certaines banlieues, plus de 16% des voix. « Pour une première participation et avec des moyens humains et matériels limités, nous avons néanmoins enregistré un score très honorable dans certaines communes et qui représentent d’excellents indicateurs pour affronter sereinement les prochaines élections législatives qui auront lieu en 2017 » a commenté son président.

Un président musulman ? L’écrivain Michel Houellebecq l’avait prédit dans son dernier livre « Soumission ». Robert Paturel, ex-instructeur du Raid, va plus loin quand il estime qu’il est presque trop tard et que la France sera majoritairement musulmane dans moins de 30 ans ! Mais l’Histoire n’est écrite nulle part. Il n’y a aucune fatalité, les seuls combats assurément perdus sont ceux qu’on ne livre pas. Il dépend de nous, de la bonne presse, de « vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage » que cette sombre perspective ne devienne pas réalité. Et l’un de ces combats prochains, c’est l’élection présidentielle en mai prochain.

P.R.

 

L’Algérie, des Aurés aux Champs Elysées; la République, peut-être, mais La France avait-elle vraiment mérité celà ?

9 Juil

C’est la première fois que l’Algérie participera officiellement aux cérémonies du 14 juillet à Paris . Certes, ce ne sera pas un gros bataillon, mais la présence de trois militaires lors d’une animation initiale sur la place de la Concorde devant les officiels de l’ancienne puissance coloniale est assez symbolique des relations que les deux pays veulent désormais entretenir.

Conscients de l’image qui pourrait heurter les récalcitrants ou certains nostalgiques de l’Algérie française hostiles à leur présence, les militaires algériens ne défileront pas. Ils seront simplement présents, place de la Concorde, précise-t-on au ministère français de l’Intérieur.

Dimanche, le ministre algérien des Affaires étrangères a confirmé la participation algérienne. Le chef de la diplomatie algérienne a assuré que «le peuple algérien honore ses propres contributions à la liberté à travers le monde et assume toute son histoire (…) L’Algérie participera, dans le même format et dans les mêmes conditions que quatre-vingt autres nations dont des citoyens sont tombés sur les champs de bataille de la 1ère Guerre mondiale à la manifestation  prévue à Paris à cet effet». Pour lui, cette participation va rendre «à nos valeureux aînés l’hommage qu’ils méritent pour le sacrifice de leurs vies pour la liberté d’autrui et la leur propre».

http://www.brujitafr.fr/article-14-juillet-l-algerie-participera-bien-au-defile-124091116.html

NDLRB . La lecture du communiqué immédiatement supra démontre encore une fois qu’Hollande a tout faux

– l’Algérie vient beaucoup moins honorer les morts de la Grande guerre que les siens propres tombé pour la «  libération » de « leur «  territoire. Que l’on relise seulement : cette participation va rendre «à nos valeureux aînés l’hommage qu’ils méritent pour le sacrifice de leurs vies pour … la leur propre».

 Si , le président Français voulait vraiment que soit honorés les morts de la Grande guerre issus de territoire à l’époque sous administration française , cela aurait dû être par le biais des drapeaux et étendarts des unités- fussent –elles dissoutes aujourd’hui

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles

L’ERREUR DE PERSPECTIVE de BOULEVARD VOLTAIRE: Lorsque KRISTIAN VIKERNES est arrêté : Valls ne réinstaure pas l’Inquisition, IL CHAUSSE LES BOTTES DE ROBESPIERRE

19 Juil
  • NDLRB. Nous aimons  beaucoup « Boulevard Voltaire » qui oeuvre – et de  quelle façon- à soulever la  chape  de plomb  que le pouvoir  et  ceux  qui lui sont  ralliès au moins de facto ( Hommes politiques même d’opposition , Médias , Eglises, Antiracistes de  tous poils, membres de sociétés  sinon  secrêtes, du moins discrétes… ) font peser  sur le  peuple de France.
  • Mais  quand nous ne sommes pas d’accord nous le  disons . L’inquisition est trés loin d’avoir été  ce  que  ses ennemis  prétendent :La légende noire de l’Inquisition a été lancée au 18ème siècle par les historiens des Lumières, soucieux de décrédibiliser le christianisme qui était à l’époque fortement associé au concept de monarchie. Elle continua à être forgée au 19ème siècle par une IIIème République anticléricale et volontiers amnésique en s’appuyant sur le fanatisme caricatural de l’inquisiteur espagnol Torquemada, qui ne fut représentatif que de lui-même.http://www.linquisitionpourlesnuls.com/2012/07/52/inquisition-de-quand-date-la-legende-noire/
  • Ce dont  s’inspire ad nauseam le quator Hollande, Hayraud, Valls, Taubira ce n’est assurément pas  de  la façon de  faire ( du moins le dit-on) de  ses ennemis, à savoir l’Eglise, mais  bien plus naturellement  de la  façon dont  leurs grands aïeux ont agi à une  époque  qui n’a pas  craint le 5 sptembre 1793 de « mettre la terreur à l’ordre du jour » http://www.herodote.net/5_septembre_1793-evenement-17930905.php
  • Il n’est  donc pas admissible  historiquement, juridiquement et politiquement  d’incriminer l’Inquisition pour stigmatiser un gouvernement  qui n’est , ni de prés  ni de loin, favorable à la défense de la foi catholique par tous les moyens dont certains ont pu se réveler  excessifs . Il n’est pas admissible non plus d’illustrer  leurs analyses par une  scène de la légende noire de l’inquisition alors que nous disposons à satiété d’images de la réalité  sanglante des aïeux idéologiques de  ceux qui nous gouvernent .
  • Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles.execution

Nous avons déjà eu l’occasion d’écrire que le gouvernement de gauche, antiraciste, antifasciste et « républiiicain » de messieurs Hollande et Ayraut s’attaquait à nos libertés bien plus qu’aucun gouvernement ne l’avait fait depuis la guerre d’Algérie.

Le recul de notre État de droit et la destruction de nos libertés a trouvé une nouvelle illustration avec l’arrestation de Kristian Vikernes, néo-nazi de son état, en tout cas selon nos médias.

Dissipons tout de suite les ambiguïtés que des commentateurs malveillants voudraient nous opposer : si Kristian Vikernes est véritablement néo-nazi, en tant que Français patriote, en tant que chrétien et simplement en tant qu’êtreVikernes humain, l’auteur de ces lignes ne peut que marquer le précipice qui le sépare idéologiquement de lui.

Mais là n’est pas la question. La question est de savoir pourquoi cet homme a été arrêté. Écoutons Manuel Valls : « Le devoir de l’État et de ses services est de protéger les Français contre toutes les intentions, et là incontestablement, ce personnage, ce couple représentait un danger. Maintenant, il faut évidemment attendre les résultats de l’enquête sous l’autorité du parquet de Paris. »

Ces propos sont extrêmement graves d’un point de vue juridique.

Tout d’abord, selon notre droit pénal, un individu ne peut être mis en garde à vue que s’il est soupçonné d’avoir commis une infraction ou d’avoir tenté d’en commettre une.

Précisons qu’il y a tentative d’infraction s’il y a un commencement d’exécution de l’infraction, c’est-à-dire un acte qui tend directement à la commission de l’infraction. Un acte préparatoire, soit un acte qui ne tend pas directement à la commission d’une infraction (exemple : acheter un fusil) n’est pas en soi répréhensible.

À l’heure actuelle, il semblerait qu’aucune infraction ni aucune tentative n’aient été commises. Valls le confesse à demi-mot : « Que je sache, au moment où je vous parle, il n’y avait ni cible, ni projet identifié. »

Mais alors pourquoi le couple a-t-il été arrêté ? Toujours selon notre ministre, parce qu’il « représentait un danger » et qu’il avait un « profil particulièrement dangereux pouvant porter atteinte aux intérêts fondamentaux du pays ». À ce stade, il faut exiger du ministre la définition précise, comme l’exigent le droit pénal et le droit constitutionnel, de la notion de « profil particulièrement dangereux », et surtout qu’une loi soit votée pour que les « profils particulièrement dangereux » soit arrêtés. D’autant que son épouse, française, a vu sa garde à vue levée mercredi soir…

On nous dira que Kristian Vikernes avait reçu et lu le manifeste de Breivik. Soit. Mais, dans une logique analogue, faut-il arrêter les habitants de Berck qui ont récemment acheté Mein Kampf ? Faut-il aussi arrêter toutes les personnalités de gogôche qui, des décennies durant, avaient pour référence le petit livre rouge de Mao, soit l’un des plus grands criminels du XXe siècle ?

Peut-être découvrirons-nous à l’avenir des éléments plus graves qui justifient cette arrestation. Mais, en attendant, notons simplement ceci : un individu a été arrêté à cause de son « profil » et des « intentions » qu’on lui impute. En bon français, historiquement et juridiquement, le fait d’être condamné pour ses intentions et son profil porte un nom. Mots pesés, cela s’appelle l’Inquisition.

N.D.L.R / La garde à vue du Norvégien Kristian Vikernes a été levée ce jeudi soir. Son audition n’a en effet mis en évidence aucune préparation de projet terroriste, a indiqué une source judiciaire.

http://www.bvoltaire.fr/adrienabauzit/kristian-vikernes-arrete-valls-reinstaure-linquisition,30639?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=77970cd4bc-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-77970cd4bc-30399893