Tag Archives: Homosexuels

Une vérité bonne à dire : De la Russie de Poutine ou de la République Française sous Hollande , qui respecte le plus les Droits de l’Homme ?

18 Fév

Gravure XVIIIème siècle.

<<<Chacun a le droit et la liberté de vivre sa sexualité comme il l’entend. Simplement, le gouvernement russe n’en veut pas la promotion, et c’est là aussi son droit le plus strict. Dans le même temps, dans les pays du Proche et Moyen-Orient, les homosexuels encourent prison et persécutions de la part de l’État lui-même.>>>

Maximilien Richonet sur Boulevard Voltaire.

Toujours le « deux poids et deux mesures » : un pays qui, comme la Russie, laisse vivre en paix les homosexuels mais leur interdit de faire de la propagande, particulièrement auprès des enfants, pour leur mode de vie, est vilipendé, tandis que les pays musulmans qui condamnent à de lourdes peines, voire mettent à mort les homosexuels ne font l’objet d’aucune réprobation particulière.

 Les jeunes identitaires qui ont tenté de s’attaquer à une mosquée en construction sont poursuivis pour ce « blasphème » intolérable pour les Musulmans, mais les Femen qui lancent des produits non identifiés au visage de bébés, se livrent à des gestes ouvertement christianophobes (et assez répugnants) et ne cessent de lancer des appels anticatholiques jusque dans les églises, sont honorées par le Président de la République, le maire de Paris et même « Le Figaro Madame » qui leur consacre une tribune sur internet.

Les voyous qui attaquent la police, les pompiers, les médecins, qui blessent des policiers à Rennes (il y a deux jours), à Trappes (il y a quelques mois), et ailleurs sont relâchés peu d’heures après leur interpellation ; ceux qui, dans les maigres rangs des « antifas » volent la bicyclette d’un journaliste, parfaitement identifiés par la police, ne sont nullement inquiétés (sur ordre formel du ministre, confient – en « off », mais leur explication a été enregistrée – certains policiers). Et quand la police, après le saccage d’un café du XVème arrondissement de Paris, les 14 et 19 septembre 2013, arrête trente-huit « antifas » bientôt relâchés, le  député Yannick Moreau se voit opposer une fin de non-recevoir quand il demande que leur association soit dissoute, au même titre que les associations qui l’ont été après le décès de Clément Méric, bien qu’elles n’y aient eu aucune part.

En revanche, les tranquilles mères de famille qui ont le malheur de se trouver à quelques centaines de mètres de l’endroit où doit se rendre un grand personnage du régime sont brutalement interpellées et retenues, suspectes qu’elles sont d’avoir voulu lui faire part de leur désaccord sur sa politique. Tout comme les Veilleurs et autres suspects de n’être pas suffisamment favorables au mariage gay qui ne commettent ni crime, ni délit, n’organisent pas d’attroupements interdits, n’ont jamais cassé fût-ce un carreau, mais sont sans cesse interpellés pour le simple fait de porter un vêtement orné d’un signe distinctif mais qui n’est nullement interdit ou d’avoir écouté un poème de Victor Hugo à la lueur d’une bougie, mis en Garde à vue pour 24 ou 48 h, parfois poursuivis, voire condamnés pour un délit d’opinion qui n’existe pas en droit français.

Anne-Lys

Aprés le mariage inter-homo et inter-lesbien à quand UN MARIAGE ENTRE DEUX TRANS voire entre deux personnes a-sexuées ?

4 Sep

La Théorie des genres, de Michel Charmasson, au Troquet

Il y a quelques temps, Michel Charmasson se définissait comme un « artiste conceptuel essayiste », un concept par lequel il veut, par sa peinture, non pas « raconter quelque chose », mais « défendre des idées ». Avec son exposition au Troquet « La théorie des genres », l’artiste va plus loin car il ne propose plus d’œuvres peintes personnelles. Il pose des questions sur l’identité sexuelle. « Ce n’est pas une expo sur la sexualité », précise t’il, « mais plutôt un manifeste sur l’identité sexuelle. Tout enfant nait avec un sexe, mais ce sexe correspond il à son identité réelle ?.

L’identité sexuelle, qui n’est pas forcément définitive, s’exprime selon les cinq branches d’une étoile : hétéro, homo, bi, trans et a-sexualité ». Le manifeste est exposé en plusieurs textes, et illustré par des images numériques de Marc Chaillou. L’exposition dure jusqu’au 22 septembre.

http://arcachon.blogs.sudouest.fr/archive/2013/09/04/la-theorie-des-genres-de-michel-charmasson-au-troquet-100775.html#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20130904-%5Btop_des_blogs%5D

 

Délation (suite). »Manif pour tous ». Allons nous en revenir aux heures sombres?

4 Juin

ÇA NE VOUS RAPPELLE RIEN ?

Courriel envoyé à la Préfecture de police de Paris :

« Monsieur le Préfet de Police de Paris

Mes voisins du dessous sont contre le mariage des homosexuels. L’ainé des enfants possède même un sweat de la manif pour tous.

Contre un peu d’argent, je vous communiquerai leur nom et adresse.

Avec mes respects

vive la France Libre
Oncle Fernand
PS : mes voisins de palier sont juifs, mais j’ai cru comprendre que, depuis quelques années, vous n’étiez plus intéressé par ce genre d’informations. »
 

Les organisations de defenses homo et lesbiennes vont pouvoir tendre à nouveau la sébille.

25 Avr

220px-Sparschwein_Haspa01  

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sparschwein_Haspa01.j

Les professionnels de la subvention : Chronique hebdomadaire de Philippe Randa La loi autorisant le mariage homosexuel est votée !

  C’est fini ! Enfin non ! Enfin si ! Enfin, c’est selon… Un recours auprès du Conseil constitutionnel a immédiatement été déposé par l’opposition UMP, contestant la procédure des débats et l’ouverture de l’adoption aux couples de même sexe… et d’autres manifestations sont annoncées, prévues, organisées, datées…

    Combat d’arrière-garde ? Ultime soubresaut d’un camp vaincu ? Volonté délibérée d’harceler la majorité parlementaire ? On ne sait plus trop pour le moment, l’affaire se martelant pour beaucoup sur l’air d’« On a perdu une bataille, on n’a pas perdu la guerre… », un peu comme on se console d’un échec amoureux en se répétant « une de perdue, dix de retrouvée… », tandis que d’autres entonnent « On a gagné, on a gagné » sur l’air des lampions, mais en se demandant quand la tempête politique qu’ils ont déclenchée se calmera. Si elle se calme… Les messieurs vont pouvoir à l’avenir se passer la bague au doigt entre eux et les madames itou. Vive les marié(e)s ! Mais seront-ils si nombreux ? Si l’on s’en réfère – et pourquoi pas ! – aux couples homosexuels pacsés depuis la loi de 1999, il s’agit de… 6 % des Unions contractées… Et comme un mariage est bien plus contraignant qu’un PACS, notamment dans la perspective d’une éventuelle séparation, il est logique de penser que bien moins encore d’homosexuel(les) convoleront en justes noces. Tout ça pour ça ! Et dire que certains opposants ont annoncés la « fin d’une civilisation » ! À quoi tiendraient les choses, on se le demande ! Mais quoiqu’il en soit, que la bataille soit perdue ou gagnée selon les camps en présence, il est certain que la guerre, elle, va continuer.

Rappelons que lors des débats pour instaurer la loi sur le Pacs, tous les partisans de celle-ci juraient alors leurs grands Dieux que jamais, Ô grand jamais ! il ne serait question un jour de mariage… Question qui fut leur nouvelle revendication à la seconde même où le Pacs fut voté. Aujourd’hui, une partie des partisans du Mariage pour tous ont annoncé de même que « le mariage, bien sûr », mais la « procréation médicalement assistée (PMA), il n’en était évidemment pas question… dans le même temps que d’autres ne se gênent nullement de la réclamer. Soyons donc assurés qu’il s’agit désormais du prochain enjeu des multiples associations dont la plupart ne représentent que leurs responsables et les subventions qui les font vivres. Grassement, bien souvent. Car au-delà des convictions des uns ou des autres, on oublie souvent l’enjeu financier.

   L’homophobie avait quasiment disparue ces dernières années. Mauvais plan pour les professionnels de la subvention. Ils connaissaient la crise, eux aussi ! Heureusement, le débat sur le Mariage pour tous a ramené le problème au premier plan des préoccupations des uns… et de l’intérêt sonnant et trébuchant des autres ! Les médias ont largement rapporté ces derniers jours trois ou quatre tabassages d’homosexuels à travers le pays, dûs, s’ils sont réels, à quelques tarés en état d’ébriété. Bingo ! À vot’ bon cœur, messieurs-dames, par ici l’argent public, ou même privé si un reçu de déduction fiscale est possible. Ce n’est pas demain la veille qu’une association sera délocalisée. Un professionnel de la subvention est un patriote, à n’en pas douter.

http://francephi.com/

images CQFD. Ce Qui Fonderait Demain… l’action du roi à venir.                                                  La  subventioninte  aïgue est un mal trés républicain . Je peux en témoigner  doublement  , D’abord parce que les idées  que je défends ne m’ont jamais permis d’en obtenir ne serait-ce que l’once d’une et ensuite parce que  beaucoup de personnes professant  des idées opposées aux miennes  en recoivent , elles, beaucoup.

    Il apparait  donc possible, au vu de ces navrantes  expériences que le principe même de la  subvention publique  soit bannie par le  Gouvernement  royal et ceci, notamment,  parce que les Pouvoirs publics  ont un tropisme naturel  à subventionner leurs amis tout en refusant leurs largesses à ceux  dont ils savent, ou croient savoir, que l’argent  qu’ils leur  donneraient  serait « mal »utilisé. Voilà des façons de  faire  qui, vous en conviendrez naturellement sont indignes du gouvernement du roi qui ne saurait oeuvrer à la division des français..

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles.

Le « Mariage homosexuel » : DE LA LIBERTE DE CONSCIENCE DES ELUS à LA CONSCIENCE LIBEREE

5 Déc

banniecc80re_a.jpg

Dés Le 25 septembre 2012, le CER  s’interrogeait à haute  voix :

Face aux projets socialistes destructeurs de la société, le recours à l’objection de conscience pourraît être une solution. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/09/25/face-aux-projets-socialistes-destructeurs-de-la-societe-le-recours-a-lobjection-de-conscience-pourrait-etre-une-solution/

Depuis, les lignes du problême ont sensiblement évolué. Le Président de la République a fait  successivement  savoir a ) qu’il était  favorable à la liberté de  conscience des élus opposés à la célébration de telles unions, b) puis qu’il n’avait rien dit de tel…Du « Hollande » dans le texte, en quelque  sorte.  http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/21/mariage-pour-tous-noel-mamere-denonce-la-capitulation-de-hollande_1793508_3224.html.

De sorte  qu’il est utile aujourd’hui de rappeler que  «  la liberté de conscience… complête le principe de laîcité en protégeant aussi bien  la liberté religieuse  que les libertés individuelles  et philosophiques … Dans  le droit positif  français récent, la clause de conscience , prolongement  logique de la liberté elle même, aété admise, , tant qu’il existait, en matière de service national, puisque lles objecteurs de  conscience pouvaient remplacer le  service militaire par un service civil. La loi sur l’interruption volontaire de grossesse de 1975 permet à un médecin de ne pas pratiquer une IVG si un tel acte est  véritablement  contraire à ses convictions intimes. Dans ce cas , un autre  praticien interviendra ».

Il faut donc rappeler qu’il n’existe pas un droit  à être marié par le maire d’une commune. Il existe par  contre une obligation à ce que la célébration  soit effectuée par un officier d’état  civil. Elle permet également , en cas d’idisponibilité du maire et des adjoints, que  la fonction d’officier d’état  civil  soit déléguée  à un conseiller municipal…Il n’est donc nullement  besoin  d’inscrire  dans la loi  une clause particulière de conscience ».Professeur Didier Mauss. Le Figaro  4 décembre 2012 p. 14.

D’une façon plus large cette fois et qui ne  concerne plus seulement les élus mais  les Français, l’audition des personnalités religieuses – apparement toutes opposées à ce projet d’union- donne de plus en plus l’impression d’avoir été un alibi vite expédié. Il en a été de même des juristes , eux, si étrangement et si unaniment favorables  que cela a suscité une pétition pour que la pluralité d’opinion soit enfin prise en compte http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Des-juristes-demandent-a-etre-auditionnes-sur-le-mariage-homosexuel-_NG_-2012-11-26-880501

Si l’on ajoute à cela la montée d’une chasse aux catholiques dont témoigne l’indécent appel au secours de Cécile Duflot pour que l’Eglise se préoccupe  ( enfin ?) d’ouvrir ses portes aux SDF  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/12/04/bulletin-climatique-quotidien-4-decembre-2012-de-la-republique-francaise/  et la sobre constation de Christine Boutin qui sens se développer une « catholicophobie » Il est possible de  considérer que les sans culottes et autres tricoteuses sont de retour http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-cecile-duflot-du-sermon-a-la-requisition-annonce-revoici-le-temps-des-tricoteuses-113121109.html

La résistance  s’est naturellement organisée par de trés importantes manifestations à Paris, entre autres, les 17 et 18 novembre 2012, manifestations que l’ « on »a essayé de perturber de la plus médiocre  façon qui soit:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-la-manifestation-de-civitas-photos-a-paris-contre-le-mariage-homosexuel-perturbee-par-des-femini-112585873.html

Ce  qui fait qu’au delà de l’érroné  slogan   » le mariage pour  tous » puisque l’inceste, par exemple, est  (encore)  interdit, la tentative gouvernementale  de légaliser les mariages   homosexuels, lesbiens … apparaît   de plus en plus  comme ce qu’elle était en réalité : une machine  de guerre   ( de plus)  contre la  vocation chrétienne de la France. Il n’est pas interdit de penser que les masques étant  tombés, le  combat n’en deviendra  que plus  vif… mais le sujet en vaut assurément la peine.

Le 6 décembre 2012.

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles.