Tag Archives: http://koltchak91120.wordpress.com/

Elections sénatoriales 2014. Défaite du trés controversé Sénateur PS Jean-Pierre Michel.

29 Sep
imgres
http://jeune-nation.com/2014/06/6966-apres-les-corrompus-et-les-degeneres-le-senateur-ps-jean-pierre-michel-au-secours-des-tueurs-heros-islamistes/
 
Ma petite joie du soir
by koltchak91120
 
Le sénateur  de la Haute-Saône (2004-2014) Jean-Pierre Michel, ancien président du Syndicat de la magistrature, franc-maçon fanatique et inverti militant, rapporteur de la loi sur le mariage guignol a été dégagé. Rappelons-nous ce qu’il disait alors : « Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final. C’est le point de vue marxiste de la loi. »Lorsqu’éclata le scandale du « mur des cons », il avait soutenu le Syndicat de la magistrature en estimant que les « personnalités raillées n’ont que ce qu’elles méritent. » Il est également à l’origine d’un amendement, devenu article 20 de la loi du 15 janvier 1990 relative au financement des partis politiques, article considéré comme une « auto-amnistie » des hommes politiques confrontés à des inculpations d’abus de biens sociaux. Soutien de l’ADMD, c’est un militant acharné de l’euthanasie, pour laquelle il a déjà déposé une proposition de loi. A l’origine de la loi sur le PACS, puis de celle sur le pseudo-mariage entre invertis. Il s’était illustré, pendant les débats, en qualifiant tout simplement les opposants à la loi Taubira de « pires des homophobes. »

Le 26 janvier 2014, laissant éclater sa haine maçonnique recuite, il twitte : « Comme tous les troisièmes dimanche de janvier, depuis des années, je fête la mort de Louis XVI autour de la tête de veau avec les Amis de la Veuve ! »

 
http://koltchak91120.wordpress.com/2014/09/28/ma-petite-joie-du-soir/
Publicités

Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu.

14 Août

Sont-ils seulement français ?

Il est vain de s’interroger sur l’immigration sans se poser cette question : un coup de tampon peut-il effectuer la prouesse extraordinaire de transformer un clandestin en un Français ?

Aujourd’hui, il se trouve pourtant de nombreuses personnes, même dans nos rangs, qui croient à ce miracle quotidien. L’essence française n’est-elle pas plus que l’affirmation d’une personne ou de la justice ? Si « leur » Patrie n’est qu’une idée, comme disait Charette dans ce texte que vous savez par coeur .

« Notre Patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous. Notre Patrie, c’est notre Foi, notre terre, notre Roi… Mais leur Patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition… Alors, qu’est-ce que cette Patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette Patrie de billebaude et d’irréligion ? Beau discours, n’est-ce pas ? Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée ; pour nous, elle est une terre. (…) Il est vieux comme le diable leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu… Vieux comme le diable… On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions ; faut rire ! Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de la fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver pour elle et pour ses fils, la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur… »

L’adhésion a un système de valeurs suffit bien sûr pour en faire pleinement partie, encore que ces valeurs gagneraient à être explicitées, car il est sûr qu’elles ne seront jamais les nôtres, à nous autres catholiques. Mais nous ne pouvons pas admettre de ceux qui n’ont pas le pouvoir de créer des anges qu’ils dépècent la France de sa chair et la vident de son sang.

Être français

Alors, quoi ? Qu’est-ce qu’être français si la bonne volonté — condition nécessaire et suffisante pour bon nombre d’hommes de « droite » — n’y pourvoit pas ? Cette haute question ne peut souffrir une réponse prétendument spirituelle et exclusivement idéologique.

Être Français est un don

Être français, c’est d’abord un donné. C’est ainsi. Je suis né français, et même si je devais un jour quitter la terre de mes ancêtres, j’aurais à cœur d’utiliser toutes mes ressources pour accomplir au mieux ma nature plutôt que de la contrarier ou de chercher à l’effacer. Quand bien même ma famille reviendrait cent années plus tard de ses aventures ultramarines, elle n’en serait pas moins française, jusqu’à la fin. N’ont-ils pas été d’excellents Français, ces pieds-noirs qui ont mis toute leur âme de bâtisseurs dans l’édification de l’Algérie, générations après générations ?

Il me plaît même de croire qu’être Français est un don de Dieu, Lui qui a donné la vie à chacun de nous, et mieux, qui leur a donné un sens. De quoi donc nous mêlons-nous quand nous embrouillons les natures individuelles et créons les destinées : pensons-nous vraiment pouvoir faire mieux que notre Seigneur Lui-même ?

Il nous est donné d’appartenir à la France avant toute ratiocination identitaire ou même toute élaboration culturelle, et ce donné ne fut guère mieux exprimé par nos prédécesseur que par la réalité du sang. Le sang, disqualifié à tout jamais aux yeux des intellectuels occidentaux à cause des horreurs du nationalisme allemand, est pourtant pertinent pour signifier les caractéristiques et la continuité d’une famille, d’une dynastie, ou plus profondément, d’une nation. Le mot « nation » est utilisé à dessein, car il est emprunté au latin natio, dérivé de nasci. On naît à la France car on est de son sang. La France ne commande pas ses enfants par GPA.

°°°°°° La suite en activant le lien ci-dessous °°°°°°

Quant à ceux qui abusent de notre hospitalité, au détriment des nôtres, il est juste qu’ils sortent.

http://www.lerougeetlenoir.org/les-contemplatives/de-la-creation-d-un-statut-de-peregrin

Via  « Le petit  conservateur palaisien »; http://koltchak91120.wordpress.com/2014/08/11/de-la-creation-dun-statut-de-peregrin/

Suppression de la double-nationalité : Le Point censure un de ses propres sondages

7 Juil

Il faut interdire les bi
5 juillet 2014 par koltchak91120

Suppression de la double-nationalité: censure

Heureusement qu’il existe des quotidiens engagés, citoyens et vigilants pour nous informer. Heureusement qu’il existe des auteurs-éditeurs-etc. scrutant inlassablement les médias, ayant à cœur de tenir honorablement leur rôle de Vichinsky à la petite semaine. Sans ces glorieux dénonciateurs, nous n’aurions jamais su que l’hebdomadaire Le Point avait retiré un sondage, mis en ligne le dimanche 29 juin, sur son site internet.

La question, même si elle a été mal formulée, avait quand même le mérite d’être posée : la double nationalité est-elle légitime ? Bien évidemment, la gauche s’est mobilisée, car il lui fallait défendre sa clientèle. Le procédé utilisé n’est pas nouveau. Guy Birenbaum qui a officié sur plusieurs chaînes radiophoniques a lancé l’attaque en s’en prenant, sur Twitter, au directeur de l’hebdomadaire, tenant le rôle de l’imprécateur :

suppressiondeladoublenationalite 01suppressiondeladoublenationalite 02-1

http://koltchak91120.wordpress.com/2014/07/05/il-faut-interdire-les-bi/

Aussitôt, la vague s’est enflée et publiquement mis en cause, étant entendu que l’on soupçonnait à mots couverts le magazine politique d’avoir des arrière-pensées nauséabondes, Etienne Gernelle a fait le choix de retirer le sondage, prétextant que ce dernier était consternant. Il faut dire que la réponse était sans appel. 81% des internautes ayant répondu estimaient que la bi-nationalité n’est pas une disposition normale. Comme si le mariage de la carpe et du lapin pouvait déboucher sur autre chose qu’un fiasco.

Comme si on pouvait détailler sa loyauté comme un coupon de rayonne à un étal du Marché Saint-Pierre. Pour mémoire, on se rappellera l’entrevue télévisée accordée par S.M. Hassan II, roi du Maroc, à Anne Sinclair, en 1982. Son propos était clair et net :  » Je vous décourage en ce qui concerne les miens, les Marocains, d’essayer des détournements de nationalité, car ils ne seront jamais 100% français, ça je peux vous l’assurer.  »

Mais la république française est xénophile et, par voie de conséquence, se détourne du peuple qu’elle est supposée servir, souhaitant secrètement le voir se dissoudre dans ce métissage dont elle ne cesse de nous rebattre les oreilles. Il est donc normal qu’elle considère que l’on puisse être à la fois un bon Français et un bon Algérien, etc. au gré des combinaisons possibles. Plus fort encore, elle reconnaît même la triple nationalité. Une sénatrice EELV, Esther Benbassa, jouissant de la triple nationalité française-turque-israélienne. Concernant cette dame, je me demande comment elle arrive à vivre ce grand écart permanent sans tomber dans la schizophrénie ? Quant à la république, elle feint de ne pas voir les problèmes causés par cette double allégeance. Elle se refuse même à déchoir les djihadistes de la nationalité qu’elle a, bonne fille, distribuée au petit bonheur la chance, comme on lance des graines à une volée de moineaux.

Puisqu’on vous dit que c’est consternant !
Pascal Cambon

http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/social-et-economie/890-suppression-de-la-double-nationalite-censure

 

 Rappel utile ; Voir aussi  sur ce site même en date du 27 juin  :

Le Conseil dans l’Espérance du Roi exige que les pouvoirs publics mettent un terme définitif à cette chienlit et fasse respecter les règles qu’il a lui-même instituées. 

Le Conseil dans l’Espérance du Roi exige que les voyous qui seront condamnés pour ces motifs mais aussi pour leur allégeance à une puissance étrangère soit immédiatement déchus de la nationalité française et renvoyés, après avoir purgé leur peine, dans leur pays d’origine.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/06/27/alerte/

La République intéresse bien peu et surtout pas les abstentionnistes dixit Le petit Conservateur palaisien.

26 Mar
Nouvel article sur Le Petit Conservateur Palaisien

 

Et le vainqueur est…

by koltchak91120

Le parti de l’abstention. Étonnant non ?

Ben pas tant que cela en vérité. Le parti socialiste qui historiquement est un parti de fonctionnaires et de petits bourgeois honteux d’être ce qu’ils sont, a fait le choix en 2012 de se désintéresser de ce qu’on appelait traditionnellement la classe ouvrière. Il s’est tourné vers les supposées minorités comme les LGBT, les féministes, la diversité, etc. Bref, au lieu de s’adresser au peuple français il a fait le choix du clientélisme et du communautarisme. Or, ceux qui souffrent sont justement ceux qui sont oubliés. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que ces derniers boudent les urnes ou se tournent vers le seul parti qui s’adresse encore à eux avec un langage simple, leur parle de leur quotidien.

A Palaiseau, il n’y avait que trois listes en lice. Une liste de droite (rassemblant UMP, MoDem, UDI), une liste de gauche (rassemblant PS, PCF, PRG, Génération écologie), et une liste écologiste (rassemblant EELV, Front de Gauche, extrême gauche). La liste de droite arrive en tête en totalisant 43,72% des suffrages, suit la liste de gauche  avec 38,49%, et enfin les écolos avec 17,71%. Le parti de l’abstention quant à lui a rassemblé 39,44% des électeurs avec des pointes à plus de 50% pour quelques bureaux de vote. Autant dire que la majorité en place depuis 2001 ne passionne plus le palaisien qui se sent délaissé par des élus visiblement plus intéressés par un développement immobilier pharaonique. Il y a peu de chances que l’alternance arrive, néanmoins il faudra que la majorité aille à Canossa si elle veut profiter d’un bon report des voix écolos. Il faut dire que le contentieux  entre le PS et les  verts n’est pas anecdotique  et les motifs de désaccord réels.

A propos du fossé entre ce qui passionne les élus de gauche et le petit peuple, j’ai été témoin hier d’une scène assez emblématique. Hier soir, le bureau centralisateur installé en mairie était rempli. On y trouvait des membres des diverses listes, leurs supporteurs et des anonymes du commun. Une brave dame était là. Classe populaire, chômeuse, ayant d’énormes difficultés à boucler les fins de mois. Elle parlait de ses problèmes avec quelques personnes, de son énervement à voir les roms envahir les rues de la ville, commettre divers délits et incivilités qui pourrissent la vie quotidienne des gens. A ce moment, elle a été apostrophée par une retraitée bien mise sur elle, permanentée de frais, connue pour son implication dans la mouvance de la gauche extrême. Et voilà cette brave chômeuse qui se fait publiquement et vertement tancer pour son manque de solidarité, son discours de haine de l’autre, etc. Certains auraient pu s’écraser devant un tel aplomb, mais pas cette petite dame qui lui répondit simplement : « Mais j’en ai rien à foutre de vos histoires, je suis dans la merde, et je suis Française; je ne vois pas pourquoi je devrais subir tout ça alors qu’eux lorsqu’ils seront expulsés du terrain qu’ils occupent ils devront être logés, etc. » Gros silence, puis la retraitée gauchiste a préféré battre en retraite que de continuer.

Voilà pourquoi le parti des pêcheurs à la ligne a fait un joli score ce dimanche. Entre les affaires impliquant droite et gauche qui ne cessent de se succéder à la une des actualités, des élus qui se soucient plus des préoccupations minoritaires que de celles qui inquiètent les Français, sans parler de ce qui se joue au plan local, il y a largement matière à dégoût de la chose publique.

http://koltchak91120.wordpress.com/2014/03/24/et-le-vainqueur-est/

Billets d’humeur du Sieur La BOUTIERE . Les temps changent; les sénateurs ont laissé, entre autres, leur toge au vestiaire.

17 Mar

sc3a9nateur

http://koltchak91120.wordpress.com/2014/03/04/et-il-faudrait-aimer-le-monde-de-cirons-que-lon-nous-promet/