Tag Archives: http://www.la-couronne.org/

Fiscalité confiscatoire; Mgr Le Comte de Paris cite Michel Audiard.

31 Oct

Nos gouvernants sont incapables de mener une politique efficace pour l’emploi, en revanche ils savent très bien créer des taxes, Impôts, redevances, contributions, malus, prélèvements, TVA, cotisations, assujettissements…

«Le jour est proche où nous n’aurons plus que l’impôt sur les os », disait Michel Audiard. Qui ne perçoit pas que, derrière la fiscalité nécessaire et utile, il existe une volonté toute politique d’atomiser le corps social ? Serait-ce pour mieux fragiliser ses membres, isolés et donc impuissants face à une Administration aussi anonyme que redoutable? Un exemple est flagrant. Depuis des décennies, la volonté de nos gouvernants est simple : aucun héritage ne doit rester plus de deux générations dans la même famille. Bien entendu, les milliardaires parviennent aisément à contourner le système. Mais le plus grand nombre, ceux qui ont constitué un petit patrimoine à la sueur de leur front, sont privés du droit de le transmettre à leurs enfants. S’il en est ainsi, pourquoi et pour qui travailler ? Pourquoi et pour qui construire et assumer d’harassantes responsabilités? Certains osent prétendre que le « modèle social français » est le meilleur du monde.

Certes, de nos jours, la protection de la vie professionnelle peut paraître plutôt satisfaisante. Il n’en demeure pas moins que la banqueroute de la Sécurité sociale pose un grave problème. Elle met en lumière une injustice flagrante: tous ceux qui, durant l’ensemble de leur carrière, ont cotisé pour s’assurer une retraite plus ou moins décente n’ont pu que constater l’érosion de ce petit pécule qui a suivi la pente des dévaluations successives. Au point de légitimement se demander si les pouvoirs publics auront les moyens de les rémunérer lors de leurs vieux jours comme ils s’y étaient engagés. Si ce n’était pas le cas, l’État les aurait-il volés ? Qui oserait croire, alors que nous nous précipitons dans le mur, que les retraites seront encore payées dans quelques années ? Qui aurait la naïveté de penser que la Sécurité sociale est assurée de stabilité dans les prochaines décennies ? Plus que tout autre, j’aimerais renvoyer Cassandre à ses casseroles. Mais pour cela, un changement réel et profond n’est plus une option.

http://www.la-couronne.org/paroles-de-princes/mgr-le-comte-de-paris-le-jour-est-proche-ou-nous-naurons-plus-que-impot-sur-les-os/

La princesse Philomena veut créer une mini-ferme au Domaine royal de Dreux

23 Avr

« Oh manes du hâmeau de la reine, avez-vous donc une âme  qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ? »

Avec la gracieuse collaboration de Lamartine: "Harmonies Poétiques et Religieuses" (1830)

La duchesse souhaite animer le premier parc en proposant aux enfants de découvrir des animaux. Un lien à la nature essentiel pour la famille d’Orléans.

À l’occasion des Naturalies, la princesse Philomena avait monté un petit stand du côté du premier parc de la chapelle royale. Œufs de poules et de canes, jus de carotte et de fruits frais, sont partis comme des petits pains. Cette première expérience donne l’envie à la duchesse de Vendôme d’aller plus loin et de monter un projet plus abouti qu’un simple stand avec des nappes en vichy bleu et rose :

« Le premier parc ne peut pas accueillir des professionnels qui exposent des arbres, des plantes ou du matériel trop lourd car les camions ne peuvent pas venir dans son enceinte. Mais, je voudrais que ce parc vive aussi au rythme des Naturalies * ». C’est la Bergerie nationale de Rambouillet qui a inspiré la princesse Philomena. Beaucoup plus modestement, elle voudrait initier une sorte de ferme miniature dans le parc de la chapelle à l’occasion des Naturalies :

« Je voudrais disséminer des animaux dans le parc. Dans un coin, il y aurait des oies, des canards et des poules. Dans un autre, des chèvres et chevreaux, un peu plus loin des moutons et des agneaux… »

Elle est convaincue que cette partie animalière serait un plus pour les Naturalies. Ce serait une attraction pour les enfants. « On peut imaginer que les balades à poneys se fassent de ce côté-là de la chapelle plutôt que dans le second parc qui serait alors totalement libéré pour les exposants. »

Un poulailler par famille

Derrière cette envie d’animer le premier parc du domaine des Orléans se cache une conviction profonde. La princesse est persuadée que les enfants doivent être au contact de la nature et des animaux. Une question d’équilibre pour les enfants mais aussi la nécessité d’apprendre très tôt à respecter les animaux : « l’idéal serait que chaque famille ait son poulailler, par exemple. On éviterait ainsi l’élevage industriel des poules pondeuses, un élevage contre-nature qui engendre de la souffrance chez les animaux et propose des produits médiocres aux humains ».

Et puis, des animaux domestiques dans l’enceinte du domaine royal n’ont rien d’extravagant : « N’oublions pas qu’il s’agit des restes de la forteresse de la ville de Dreux. Or, les animaux domestiques y avaient toute leur place. La forteresse était là pour les protéger eux aussi ». Il n’y a plus qu’à attendre la prochaine édition des Naturalies pour savoir si le projet de mini-ferme de la princesse y trouvera sa place.

Valérie Beaudoin

http://www.la-couronne.org/actualite-royale/princesse-philomena-veut-creer-mini-ferme-domaine-royal-de-dreux/

S.A.R le prince Charles-Philippe d’Orléans : L’île de Tromelin (Océan Indien) doit rester française.

13 Jan

Sur sa page Facebook, le neveu de Monseigneur le comte de Paris, S.A.R le prince Charles-Philippe d’Orléans, Duc d’Anjou, a appelé tous ses amis à signer une pétition contre l’abandon de la souveraineté française sur l’île de Tromelin située dans l’Océan indien.https://fr.wikipedia.org/wiki/Île_Tromelin
Cette pétition est adressée à l’assemblée Nationale, pour empêcher la ratification de ce traité inique qui devrait concéder ce bout de France, en gestion partagée et ce sans aucune contrepartie à l’île Maurice, alors qu’aujourd’hui cette île française, génère à elle seule 280 000 km² de zone économique exclusive, presque autant que la France continentale, qui, Corse comprise, génère 345 000km².
Alors si vous aussi vous souhaitez comme son Altesse Royale, le Duc d’Anjou, vous opposer à l’abandon de notre souveraineté sur cette île française, signez la pétition en ligne https://www.change.org/p/assemblée-nationale-l-île-de-tromelin-doit-rester-française :  L’île de Tromelin doit rester française

http://www.la-couronne.org/actualite-royale/prince-charles-philippe-dorleans-lile-de-tromelin-rester-francaise/

Athis Louise : « Française, Royaliste et Musulmane »

5 Sep

« Je suis une française issue de l’immigration musulmane, j’aime ce pays comme j’aime et je vénère ma mère et j’ai choisi le prénom Louise lors de ma naturalisation en hommage à la royauté française. En revanche, ce sont des français qui nous ont appris qu’il ne fallait pas aimer la France, que la France est un pays paternaliste, au passé colonialiste, porter ses couleur, défendre ses valeurs, ça fait  «ringard, ça fait facho» nous disent-ils.

Quand, des politiques, plus soucieux de leur carrière que des affaires du pays, qui sont plus intéressés qu’intéressants, conspuent la royauté tout en ayant un train de vie royal et qui ne respectent pas la patrie, comment voulez-vous qu’ils fassent respecter les valeurs qui font la grandeur de cette nation ? Quand nos Ministres de l’Éducation Nationale suppriment 250 ans de l’histoire de notre pays, comment peut on connaître et respecter ce pays et celles et ceux qui ont contribué à son rayonnement ? Les partis multiples divisent, les innombrables élections épuisent et les fractions gauche/droite détruisent le pays. Il nous faut l’union, la force, l’indépendance, une morale, une éthique et non des discours hermétiquement démagogiques pour sortir le pays du bourbier. »

Vive la France et Vive le Roi !

Athis Louise

http://www.la-couronne.org/tribune-de-royalistes/athis-louise-francaise-royaliste-musulmane/

Des citations de personnes qui n’hésitent pas à faire l’éloge de la forme monarchique de Gouvernement

9 Juin

http://www.la-couronne.org/citations/

       Certes le  blog  » La Couronne » est orléaniste et  cela se ressent  quant on voit  l’origine des  citations .. mais  cet Orléanisme est beaucoup  moins présent  lorsqu’on  lit le texte  des citations présentées… Alors  bonne lecture . Vous ne reviendrez  pas  bredouille de votre marché.

Selon François Fillon la France veut un Roi

Citation de Monseigneur le comte de Paris

Citation de Monseigneur le prince Jean de France, duc de Vendôme

Citation de la députée Marion Maréchal-Le Pen

Citation de Jean Raspail

Pour Emmanuel Macron, il manque un roi à la France

Citation de M.Jean Raspail

Citation de Frédéric Rouvillois

Citation de Mr Tony Blair

Citation du mois de Jean de La Fontaine

Citation d’Ernest Renan

Citation de Salvador Dalí

13428412_1765264977053208_5845220769150345539_n

Les traits de la France royale de dessinent peu à peu.

Lorsqu’Ernest Renan fait l’éloge de la monarchie.

20 Jan

 » On se figura que l’état, qui s’était incarné dans le roi, pouvait se passer du Roi, et que l’idée abstraite de la chose publique suffirait pour maintenir un pays où les vertus publiques font trop souvent défaut. Le jour où la France coupa la tête à son roi, elle commit un suicide (…) La France était une grande société d’actionnaires formée par un spéculateur de premier ordre, la maison capétienne. Les actionnaires ont cru pouvoir se passer du chef, et puis continuer seuls les affaires. Cela ira bien, tant que les affaires seront bonnes; mais, les affaires devenant mauvaises, il y aura des demandes de liquidation.  »

Ernest Renan (1823-1892)

Écrivain, philosophe et historien
En savoir plus sur http://www.la-couronne.org/blog/citation/citation-royaliste-du-mois-de-janvier-2015.html#xoidwfXe7vT21lS7.99

Origine du texte.

http://www.la-couronne.org/blog/citation/citation-royaliste-du-mois-de-janvier-2015.html#DXMfzGb2Bw7hZwoV.01

Les dernières traces du Royaume des lys à Versailles

7 Déc

Ville royale par excellence Versailles fût pendant un siècle le siège du pouvoir royal français. Aujourd’hui encore, 225 ans après le départ du Roi, le nom de Versailles reste dans notre mémoire collective indissociable de la Monarchie française et le symbole inégalé d’une France autrefois, forte, riche et puissante. Malgré la folie destructrice de la Révolution française, qui s’acharna minutieusement sur nos lys nationaux, la ville de Versailles garde précieusement dans son paysage urbain de nombreux témoignages de sa grandeur passée. Il suffit à n’importe quel badaud visitant l’ancienne capitale du Royaume de lever un peu les yeux et il pourra apercevoir par-ci, par-là de nombreuses fleurs de lys, mais également, de nombreuses armoiries royales.
Le Royaume des lys n’est plus, mais l’ombre de sa puissance, elle, demeure… Car les lys de France sont éternels. La Couronne, dans son album « le Royaume de France« , vous fait partager aujourd’hui, ses découvertes trouvées sur le net, des dernières traces du Royaume des lys à Versaille
En savoir plus sur : http://www.la-couronne.org/blog/fistoire/les-dernieres-traces-du-royaume-des-lys-a-versailles-ville-royale1.html#Htc1e7g330y50rJh.99