Tag Archives: http://www.vexilla-galliae.fr/

Le sang de Saint Janvier à Naples s’est heureusement liquéfié le 18 septembre 2018

27 Sep

 

……

Ce 19 septembre, comme chaque année, les Napolitains ont entouré les reliques de leur patron, saint Janvier, à l’occasion de sa fête liturgique. S.M. le roi titulaire des Deux-Siciles, Pierre Ier, était présent et a pu vénérer le reliquaire. Le sang contenu dans ce dernier s’est liquéfié, et son volume a considérablement augmenté, ce qui est rare.

….

http://confrerieroyale.blogspot.com/2018/09/deux-siciles.html

Voir aussi :

http://www.vexilla-galliae.fr/royaute/vie-des-royalistes/2003-parole-d-un-militant-sar-pierre-de-bourbon-des-deux-siciles-preside-une-ceremonie-d-investitures-dans-l-ordre-constantinien-de-saint-georges

La Russie est-elle à l’aube de la restauration de la monarchie ?

26 Mar

Publié dans Europe / international le samedi 18 mars 2017 13:32 par Frederic de Natal

http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/europe-international/2385-la-russie-est-elle-a-l-aube-de-la-restauration-de-la-monarchie

Vexilla Galliae présente  » Le lien légitimiste » de Gérard de Villèle. janvier 2016

12 Jan

Une_66mini

Sommaire du Lien légitimiste nº 66                                                 Publié dans Vie des royalistes, le samedi 9 janvier 2016

— La figure du roi. Mondanités et politique… par Gérard de Villèle.

Vous pouvez aussi télécharger la totalité de cet éditorial qui comprend deux pages.

— Les libres propos de Catoneo. De la submersion de toute digue.

— Hopperies. Libre e échange et contrôle de l’immigration vont ensemble, par Hans Hermann Hoppe.

— Note de lectures [9] de Philippe de Lacvivier : Isabelle de france, sœur de saint Louis…

— Histoire d’un non-objet historiographique : Le cas Louis XVI, par Aurore Chéry.

— Économie et royauté [1] L’Homme, au départ et à l’arrivée par Gabriel Privat.

G

Il vous sera envoyé par retour de courriel.

Gérard de Villèle
Le Lien Légitimiste

 

Bimestriel : six numéros par an. 16 ou 20 pages

Abonnement papier : 24 euros

Abonnement électronique (fichier pdf envoyé par courriel) : 10 euros

Abonnement couplé : 30 euros

Adresse postale : 2, Le Petit-Prix, 37240 La Chapelle-Blanche-Saint-Martin

Tél. 02 47 59 68 76

Courriel : gerard@villele.com

http://www.vexilla-galliae.fr/royaute/vie-des-royalistes/1726-parution-du-lien-legitimiste-n-66

Parution du Lien légitimiste N° 64 (Juillet-Août 2015)

2 Sep

      N’hésitez surtout pas à acctiver le lien ci-dessous . Il est  fort  bien fait  et  vons donnera  d’un seul coup d’oeil le … portrait de notre ami Gérard de Villéle, CJA mais aussi les tarifs d’abonnement et en bonus le  fac similé de la page de  couverture.

http://www.vexilla-galliae.fr/royaute/vie-des-royalistes/1516-parution-du-lien-legitimiste-n-64

Alphée Prisme présente Hervé Pinoteau : « Nouvelles études dynastiques ».

27 Avr

hervepinoteau1.pngPublié dans Littérature / Cinéma, le mercredi 25 mars 2015 par Alphée Prisme

[Exclusif] Hervé Pinoteau présente ses « Nouvelles Etudes Dynastiques »

Hervé Pinoteau, Le chancelier (depuis le 11 mars 1969) de trois chefs successifs de la maison de Bourbon (Jacques-Henri VI, Alphonse II et Louis XX), présente aujourd’hui aux lecteurs de Vexilla Galliae son dernier ouvrage paru en novembre : Nouvelles Etudes Dynastiques, Héraldique – Vexillologie – Phaléristique (Le Léopard d’or).

  1. G. : Presque 600 pages pour une trentaine d’articles, soit une moyenne de vingt pages par article, que l’on peut choisir à sa guise, c’est une idée très actuelle pour connaitre un peu plus l’origine et l’évolution graphique de ces drapeaux, sceaux, décorations, regalia et autres emblèmes qui accompagnent l’Histoire alors que nous sommes aujourd’hui submergés de marques, de logos, de cross-branding ( NDLRB .stratégie marketing qui combine deux offres d’entreprises séparées) idéologiques et autres partis politiques en quête d’image, d’identité?
  2. P. :Oui, nous sommes environnés d’une foule de logotypes plus ou moins explicites, certains hostiles à notre religion catholique, même dans des torchons imprimés par des gens encensés par notre société en déroute. Cette mode est le signe du diable dans notre société qui nie la loi naturelle et la loi divine.

http://www.vexilla-galliae.fr/civilisation/litterature-cinema/1289-exclusif-herve-pinoteau-presente-ses-nouvelles-etudes-dynastiques

Rappels utiles , s’agissant  du nom de trois  sciences  figurant  en sous-titre  sur l’image ci-dessus :

Héraldique .

L’héraldique est la science du blason, c’est-à-dire l’étude des armoiries. C’est aussi un champ d’expression artistique, un élément du droit médiéval et du droit d’Ancien Régime. …
http://fr.wikipedia.org/wiki/Heraldique

Vexillologie.                                    

Branche de l’histoire qui se préoccupe des drapeaux, bannières, étendards, etc.                                                      https://fr.wiktionary.org /vexillologie

Phaléristique.

La phaléristique (dérivée du mot phalère= Bijou) est une science auxiliaire de l’histoire qui a pour objet l’étude des ordres, décorations et médailles. L’apport de cette science auxiliaire est de déchiffrer et comprendre la présence d’ordres, décorations et médailles sur différents supports (tableaux, photographies, armoiries, papiers, monuments). Plus généralement d’aider le travail de l’historien en lui donnant des outils de datation.                                                                                                               https://fr.wikipedia.org/wiki/Phaléristique

Suppression de la double-nationalité : Le Point censure un de ses propres sondages

7 Juil

Il faut interdire les bi
5 juillet 2014 par koltchak91120

Suppression de la double-nationalité: censure

Heureusement qu’il existe des quotidiens engagés, citoyens et vigilants pour nous informer. Heureusement qu’il existe des auteurs-éditeurs-etc. scrutant inlassablement les médias, ayant à cœur de tenir honorablement leur rôle de Vichinsky à la petite semaine. Sans ces glorieux dénonciateurs, nous n’aurions jamais su que l’hebdomadaire Le Point avait retiré un sondage, mis en ligne le dimanche 29 juin, sur son site internet.

La question, même si elle a été mal formulée, avait quand même le mérite d’être posée : la double nationalité est-elle légitime ? Bien évidemment, la gauche s’est mobilisée, car il lui fallait défendre sa clientèle. Le procédé utilisé n’est pas nouveau. Guy Birenbaum qui a officié sur plusieurs chaînes radiophoniques a lancé l’attaque en s’en prenant, sur Twitter, au directeur de l’hebdomadaire, tenant le rôle de l’imprécateur :

suppressiondeladoublenationalite 01suppressiondeladoublenationalite 02-1

http://koltchak91120.wordpress.com/2014/07/05/il-faut-interdire-les-bi/

Aussitôt, la vague s’est enflée et publiquement mis en cause, étant entendu que l’on soupçonnait à mots couverts le magazine politique d’avoir des arrière-pensées nauséabondes, Etienne Gernelle a fait le choix de retirer le sondage, prétextant que ce dernier était consternant. Il faut dire que la réponse était sans appel. 81% des internautes ayant répondu estimaient que la bi-nationalité n’est pas une disposition normale. Comme si le mariage de la carpe et du lapin pouvait déboucher sur autre chose qu’un fiasco.

Comme si on pouvait détailler sa loyauté comme un coupon de rayonne à un étal du Marché Saint-Pierre. Pour mémoire, on se rappellera l’entrevue télévisée accordée par S.M. Hassan II, roi du Maroc, à Anne Sinclair, en 1982. Son propos était clair et net :  » Je vous décourage en ce qui concerne les miens, les Marocains, d’essayer des détournements de nationalité, car ils ne seront jamais 100% français, ça je peux vous l’assurer.  »

Mais la république française est xénophile et, par voie de conséquence, se détourne du peuple qu’elle est supposée servir, souhaitant secrètement le voir se dissoudre dans ce métissage dont elle ne cesse de nous rebattre les oreilles. Il est donc normal qu’elle considère que l’on puisse être à la fois un bon Français et un bon Algérien, etc. au gré des combinaisons possibles. Plus fort encore, elle reconnaît même la triple nationalité. Une sénatrice EELV, Esther Benbassa, jouissant de la triple nationalité française-turque-israélienne. Concernant cette dame, je me demande comment elle arrive à vivre ce grand écart permanent sans tomber dans la schizophrénie ? Quant à la république, elle feint de ne pas voir les problèmes causés par cette double allégeance. Elle se refuse même à déchoir les djihadistes de la nationalité qu’elle a, bonne fille, distribuée au petit bonheur la chance, comme on lance des graines à une volée de moineaux.

Puisqu’on vous dit que c’est consternant !
Pascal Cambon

http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/social-et-economie/890-suppression-de-la-double-nationalite-censure

 

 Rappel utile ; Voir aussi  sur ce site même en date du 27 juin  :

Le Conseil dans l’Espérance du Roi exige que les pouvoirs publics mettent un terme définitif à cette chienlit et fasse respecter les règles qu’il a lui-même instituées. 

Le Conseil dans l’Espérance du Roi exige que les voyous qui seront condamnés pour ces motifs mais aussi pour leur allégeance à une puissance étrangère soit immédiatement déchus de la nationalité française et renvoyés, après avoir purgé leur peine, dans leur pays d’origine.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/06/27/alerte/

Les mercredis de l’Institut duc d’Anjou (IDA) in le Lien légitimiste NUMÉRO 56 – mars-avril 2014 p.11

27 Avr

Et bien d’autres  choses encore  dans cette trés  riche livraison de 16 pages

Louis XVIII, la Restauration, l’Europe et la Liberté  Et Philip Mansel, historien de l’Institute of Historical Research de Londres, auteur d’une magnifique biographie de Louis XVIII, parue pour la première fois en 1982, chez Pygmalion | Gérard Watelet, invité par l’institut Duc d’Anjou, le Centre d’études historiques et Vexilla Galliæ, le 26 mars dernier, à la maison des ingénieurs à Paris.

 Maintenant que les problèmes techniques sont résolus, Le Lien légitimiste se promet de vous faire connaître plus régulièrement ces conférences données lors des mercredis de l’institut Duc d’Anjou.

Tout d’abord, le président du Centre d’études historiques et vice-président de l’institut Duc d’Anjou, Christian Pinot, accueille Sir Peter Ricketts, ambassadeur de Sa Majesté, honorant de sa présence la conférence de Philip Mansel, qui dédicacera plus tard, non seulement nombre de ses livres sur Louis XVIII, mais aussi, sur le Prince de Ligne, sur Constantinople, ou Soliman, le Magnifique, « le plus ancien allié du roi de France », comme il le dit justement… 

Christian Pinot s’attache ensuite à décrire le contexte qui nous faitcommémorer le bicentenaire de la Première Restauration en 1814. On sait qu’il y a juste 200 ans, le duc d’Angoulême, représentant son oncle, le roi Louis XVIII, entre à Bordeaux, le 12 mars 1814, première ville du royaume à réclamer le retour des Bourbons. À l’invitation de Wellington, dont les troupes venues d’Espagne avaient commencé d’occuper le Sud de la France, dès le 12 février… Le 31 mars, les armées et les souverainsalliés sont à Paris, le Sénat organise un gouvernement provisoire présidé par Talleyrand. Le 4 avril, le comte d’Artois, nommé Lieutenant-Général par son frère, prépare lui-aussi un gouvernement. Le 6, Napoléon abdique et le 7, le Sénat appel-

le Louis XVIII et présente un projet de Constitution. Artois rentre dans Paris, les deux gouvernements se fondent en un seul en attendant l’arrivée du roi venant d’Angleterre par Calais, le 24 avril. Le 2 mai, il arrive à Saint-Ouen et y octroie officielle-ment la Charte. Le roi entre solennellement dans Paris, le lendemain, 3 mai 1814.

Le Lien légitimiste

Bimestriel. Uniquement par abonnement : six numéros par an : 24 euros – Prix au numéro : 5 euros.

Abonnement spécial (ecclésiastiques, étudiants, ou sur demande…) : 12 euros.

 Pour recevoir Le Lien légitimiste sous forme de fichier pdf, par courriel : abonnement de : 10 euros.

Abonnement couplé [ 30 euros ], comprenant version papier à votre adresse et version électronique à l’adresse de votre choix. Liberté, vous étant laissée, d’envoyer cette version électronique à certains membres de votre carnet d’adresses en incitant à l’abonnement par courriel [10 euros]. Fondateur : Jacques Rolain. Responsable de la publication : Gérard de Villèle (NDLRB. CJA). 

Adresse géopostale : 2 Le Petit Prix 37240 La Chapelle-Blanche-Saint-Martin – Tél. 02 47 59 68 76 – Mél. gerard@villele.com

[ Règlement par chèque libellé à l’ordre du LIEN LÉGITIMISTE ou virement (données bancaires sur demande) ].