Tag Archives: Manuel Valls

Manuel Valls utilise la manière forte pour sa venue à Amiens le 30 juillet 2015.

2 Août

Manuel Valls est venu ce 30 juillet 2015 à Amiens pour signer un contrat Etat-région déjà dépassé du fait de sa « réforme territoriale ». Nous étions là pour montrer notre opposition à sa politique rétrograde. Pour ne pas même voir le rassemblement, il a fait donner ses gros bras : des policiers en civil armé ! Manifester va bientôt être un acte assimilé à de la délinquance voire du terrorisme…

http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/manuel-valls-utilise-la-maniere-50588

http://news360x.fr/manuel-valls-utilise-la-maniere-forte-pour-sa-venue-a-amiens/

Manuel Valls n’a pas cessé de consulter son smartphone pendant le défié du 14 juillet. Il ne cherchait quand même pas à savoir où en était le « complôt ».

2 Août

55a4fcafc46188b1588b45a7

Peut-être s’ennuyait-il pendant cette parade qualifiée de «low cost»? Toujours est-il que le Premier ministre français a vécu une partie du défilé militaire du 14 juillet à travers le prisme de son téléphone portable.

Dans la tribune d’honneur située en bas des Champs-Elysées, le Président François Hollande détaillait passionnément à son hôte d’honneur, le Président mexicain Enrique Peña Nieto, les différents corps militaires passant sous leurs yeux. Les invités et autres ministres se contentant d’applaudir, religieusement. Quant au Premier ministre Manuel Valls, il n’a pas vraiment brillé par son assiduité. Il a en effet passé son temps à utiliser son smartphone, ignorant les troupes françaises défilant sous son nez.

http://francais.rt.com/france/4328-manuel-valls-accro-son-smartphone

Mais la République avait-elle vraiment de  quoi s’inquiéter ?

Mouvement du 14 juillet  : http://mvt14.blogspot.fr/

http://www.parasite.antifa-net.fr/demosophie-et-mouvement-du-14-juillet-2015-le-business-dune-secte/

 

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements.

23 Juil

main-upper_01L’enfumage autour du fameux attentat « déjoué » n’y fera rien : oui, notre pays est en danger, soumis à une menace terroriste islamiste désormais permanente, et personne ne s’imagine sérieusement que ce sont Valls, Cazeneuve et Hollande, ou bien leurs pendants Le Maire, Ciotti et Sarkozy, qui sont à même d’affronter cette situation avec toute la détermination qu’elle requiert.

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements : face à l’immigration massive, face au communautarisme, face au développement de cette idéologie politico-religieuse totalitaire sur notre territoire. Comme souvent, « droite » et « gauche » partagent la responsabilité de ce bilan calamiteux dont les conséquences, désormais, ne remettent plus seulement en cause l’identité et la cohésion de notre nation, mais aussi la sécurité de nos compatriotes.

http://www.bvoltaire.fr/nicolasbay/cette-menace-islamiste-fruit-de-renoncements,194763?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=799887d9ef-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-799887d9ef-30399893&mc_cid=799887d9ef&mc_eid=81b4bf3cde

Quid de la  situation :

– Quand on ne veut pas que les femmes soient soignées par des médecins hommes.
– Quand on exige des horaires spéciaux dans les piscines ou salles de sports.
– Quand on exige des menus « halal » dans les cantines des crèches et des écoles.
– Quand on porte le « voile » dans l’unique but de provoquer, justement, les lois laïques.
– Quand on demande que l’on offre des églises pour en faire des mosquées.
– Quand on débaptise des fêtes chrétiennes et que l’on supprime le mot « saint » sur les médias télévisés et que l’on souhaite également le supprimer dans le nom de nos communes, etc.

http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/mme-hidalgo-rememaurez-vos-origines,193370

padama10

Mais attention : PADAMALGAM !

Islamisme . A la recherche d’une trousse de premier secours.

29 Juin

 

Traiter  l’islamisme  avant  qu’il ne  nous traite, tel est l’objectif de la trousse de premier  secours  dont nous devrions nous doter  avant  que  ce phénomêne ne soit hors d’état d’être  contrôlé. Les Pouvoirs publics  français ne  sont d’ailleurs  pas indifférents , le Premier Ministre  Manuel Valls   vient  d’employer le terme de  « guerre de  civilisation ». (NDLRB . Sans  » s » on ne l’a peut-être pas suffisamment noté). http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150628.AFP2332/valls-menace-terroriste-majeure-et-dans-la-duree.html

De ce problême de santé publique , les  vecteurs  sont  connus et les ravages qu’ils causent  ici et là connaissent  une  extension croissante. Nous sommes  donc à nouveau  en guerre depuis le 11 septembre 2011 et les  dizaines de milliers  de morts que notre  civilisation chrétienne a  connu depuis ne sont , si l’on ose  dire, que des hors d’oeuvre.

L’on n’a  d’abord  voulu nous faire  croire  que ces forfaits sanglants  commis particulièrement en France  n’étaient  que l’oeuvre de déséquilibrés, Fort  bien mais ne  faudrait-il pas alors du moins s’interroger  sur  ce  qui « les » déséquilibre? Sur  ce point là, les avis des personnes  qualifiées  ont  varié.

« Nous ne sommes pas en guerre contre l’islam« , a déclaré (NDLRB. naguère)  le premier ministre Manuel Valls dans les colonnes du journal du dimanche   après l’attentat commis vendredi à Saint-Quentin Fallavier, en Isère.

Le chef du gouvernement ajoute que « la bataille se situe au sein même de l’islam avec, d’un côté, un islam pratiqué par l’immense majorité de nos compatriotes de confession musulmane qui revendiquent des valeurs humanistes universelles et, de l’autre, un islamisme obscurantiste et totalitaire ».

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/06/28/97001-20150628FILWWW00004-valls-la-france-pas-en-guerre-contre-l-islam.php

Au sein même de l’islam dit le premier Ministre . Fort  bien et  que dit le Coran de la foi des Chrétiens, chrétiens qui,  jusqu’à plus ample informé  constituent une partie importante de la population de notre pays .

La croyance en la Trinité est le seul péché irrémissible selon le Coran. « Dieu ne pardonne pas qu’on lui associe quoi que ce soit ; il pardonne à qui il veut des péchés moins graves que celui-ci. Celui qui associe quoi que ce soit à Dieu commet un crime immense » (4, 48). Par conséquent, les chrétiens sont au nombre des « perdants » (2, 121).
Autrement dit, ils ont fait le mauvais choix et ils en paieront le prix. « Il n’y a de Dieu qu’un Dieu unique. S’ils ne renoncent pas à ce qu’ils disent, un terrible châtiment atteindra ceux d’entre eux qui sont incrédules » (5, 73). Ailleurs, le Coran réserve aux chrétiens un « châtiment douloureux » (2, 174 ; 3, 77).

http://associationclarifier.fr/les-chretiens-vus-part-le-coran-2/

      Avouons que nous ne  voyons pas , en élargissant le débat à d’autres personnes que les chrétiens, ce  qui , dans ce verset  du Coran, mérite le qualificatif   de valeurs humanistes universelles pour reprendre les termes mêmes du premier Ministre?

Et voici d’autres exemples

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES ( NDLRB. Les  non musulmans)  partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus ! S’ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la ‘récompense’ des Infidèles.

Le Coran Sourate III la famille dImran 122/127: (Allah fait cela) afin que vous tailliez en pièces ceux qui sont infidèles, (pour que) vous les culbutiez et quils sen retournent déçus.

Le Coran sourate IV les Femmes verset 91/89 : [Les hypocrites] aimeraient que vous soyez impies comme ils l’ont été et que vous soyez à égalité [avec eux]. Ne prenez pas parmi eux de patrons (‘awliyâ’) avant qu’ils émigrent (sic) dans le Chemin d’Allah ! sils vous tournent le dos, prenez-les et TUEZ-LES où que vous les trouviez ! Ne prenez, parmi eux, ni patron ni auxiliaire.

Le Coran Sourate IV Les Femmes verset 102/101 : Les Infidèles sont pour vous un ennemi déclaré.

Le Coran sourate V La Table est servie verset 37/33: La récompense de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre sera dêtre TUES ou dêtre CRUCIFIES, ou davoir les mains et les pieds opposés tranchés ou dêtre bannis de leur pays.

Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusquà ce que le culte entier soit rendu à Allah

Le Coran sourate IX Revenir de l’erreur ou l’immunité, verset 5 : Quand les mois sacrés seront expirés, TUEZ les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S’ils reviennent [de leur erreur], s’ils font la Prière et donnent l’aumône (zakât),( NDLRB. En clair, s’ils  abjurent leurs erreurs et  rejoignent l’islam)  laissez-leur le champ libre !

Le Coran sourate XLVII, Mahomet, verset 37/35 : Ne faiblissez donc pas ! N’appelez point à la paix alors que vous avez la supériorité ! Allah est avec vous et Il n’abolira pas vos (louables) actions. Nappelez point à la paix.

http://forum.aufeminin.com/forum/f717/__f3667_f717-Les-sourates-qui-demandent-de-tuer-les-chretiens-ou-les-juifs-pour-badidoo.html

Toujours rien  dans ces versets  du Coran qui mérite le qualificatif   de valeurs humanistes universelles pour reprendre les termes mêmes du premier Ministre ?

 Bien entendu, nous savons  que   ces versets  pourraient  faire l’objet d’interprétations différentes selon le temps et le lieu mais  lire l’étiquette collée sur une bouteille  ne dispense pas  de  se faire une idée par  soit même de son contenu.

Nous voyons là en tout cas des raisons :

1) pour mettre  sous surveillance les lieux où de telles sourates sont enseignées,

2) Reconduire à la frontière  ceux  qui les enseignent  s’ils ne sont pas de nationalité française,

3) Considerer les effets des  conventions internationales régissant la double nationalité

3) Surveiller par tous moyens les fauteurs de troubles  qui disposent de notre nationalité,

4)  Tarir le flot des français  qui  entendent  partir  faire la guerre au service de leurs idées comme d’ailleurs de ne pas permettre le retour de ceux  qui ne sont pas , ou qui ne sont pas que, Français.

5) Cesser de  confondre laïcité ouverte  et laïcisme arrogant et  ce  toujours au détriment des mêmes.

    Et ce afin que nous puissions  connaître d’autres levers de soleil sur une France pacifiée.

 

Les élections départementales 2015, quintescence des errements républicains.

21 Mar

Il est bien connu qu’il ne faut pas tirer sur les ambulances surtout lorsqu’il est à craindre que les politiques mises en œuvre fasse courir le risque de voir leur nombre augmenter. Pour autant, comment , du moins , ne pas mettre  l’accent sur les points suivants ?

NDLRB.  Ce sujet d’analyse est  particulièrement topique ainsi que vous vous vous en rendrez  compte en consultant  le grand nombre de CITH recensés dans les « mots-clefs » accompagnant cet article. Ce concept de CITH nés ‘une idée trés originale de notre ami et  bienfaiteur Jan-Yves Pons, Concepteur du blog du CER, est particulièrement   utile à tous ceux  qui considèrent  que  les méfaits causés par la République à l’encontre de notre  pays : La France , ne devraient  pouvoir demeurer à jamais impunis.

Sur ce concept de CITH où Réquisitoires de la  Chambre d’Instruction du Tribunal de l’Histoire , nous vous  renvoyons au lien suivant :
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/category/1-histoire-du-cer/page/2/

La diminution par deux du nombre de cantons

Ce serait une idée d’économies intéressantes si l’on n’avait pas décidé que chaque canton serait desormais représenté par un binôme homme- femme . Aucune économie n’en résultera donc   pour ne rien dire des personnes de sexe indéterminé qui n’ont absolument aucune voix au chapître . Nous exigeons donc que le canton soit désormais représenté non plus seulement par un duo mais  bien par un trio.

Délimitation des nouveaux cantons.

Elle a été l’oeuvre du Ministère de l’Intérieur. Il était sans doute difficile de faire autrement mais le résultat donné à titre d’exemple ci-dessous peut quand même laisser pantois.

canton

 

Le déracinement consécutif à l’anéantissement de la démocratie de proximité dont les cantons étaient l’instrument

Institués en 1790, les cantons et leur chef-lieux en particulier étaient de venus des repères indispensables dans un régime qui n’en a pas tant que cela. Il n’était pas impossible, au demeurant, d’arriver à connaître son Conseiller général ; Avec des cantons deux fois plus grands, cela sera quasi impossible. Est de la même eau, le remplacement de l’expression » Conseil Général »  par celle de Conseil départemental et ce pour au moins deux raisons . D’abord  cette  nouvelle institution n’est pas plus un « Conseil » que l’ancienne  mais  bien une assemblée délibérative et ensuite  l’expression ancienne  faisait partie des rares  concepts anciens  véhiculés par notre démocratie … Là est  sans doute la principale raison qui a conduit à sa suppression . Oui, vraiment  du passé , faisons table rase.

Le choix de faire représenter un canton par deux personnes

L’espèce humaine étant ce qu’elle est et compte tenu des leçons tirées de l’histoire, celles du Consulat en particulier, il est stupide de demander à deux personnes de tenter de faire promouvoir une volonté unique

La déformation  idéologique  consistant à imposer  la présence  d’un binôme de personnes de  sexes différents pour assurer la représentation cantonale.

Les médias nous serinent : « avec cette nouvelle organisation , plus de  diversité« . Mais ce n’est pas la diversité  qui devrait être l’objectif de toute réforme en la matière mais  bien la recherche de gens  compétents. Or comment s’empêcher , avec ce système, de penser  que  si tel ou telle s’est présenté(e) à nos suffrages, ce n’est pas parce qu’il ou elle était  compétente  mais plus sordidement  parce qu’elle appartenait à un sexe  donné. Coupée du réelle , la République  était; Coupée du réelle, la République demeure et s’enferre un peu plus.

Il est procédé à l’élection des personnes siégeant au Conseils départementaux alors que l’on ne sait pas encore quelles seront les compèténces de ces  futurs conseils .

Sans commentaire sauf à rappeler que lorsque l’on met la charrue avant les boeufs, le labourage s’en ressent nécessairement.

Enfin , the last  but not  the  least, cette réforme avortée n’a en rien fait  diminuer le nombre d’échemos terrotoriaux , ce  qui me paraissant pourtant  constituer l’ objectif affiché de cette réformette.

Communes, Intercommunalités, Métropoles, Départements, Régions, Etat, Europe . Tous ces échelons  continueront d’exister, sauf à la marge ‘ (Paris, Lyon ).

Nous avons gardé pour la  fin un péché pas véniel de la république, celui de profiter toutes les occasions pour appeler les Français à se hair les uns les autres tant il est  vrai  que sa maxime, c’est  diviser pour tenter de conserver  le plus longtemps possible le fromage républicain et les prébendes  qui vont avec. Et dans  ce domaine , s’agissant d’élections intrinsèquement locales, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls fait vraiment très fort.

Sur le même  sujet , voir aussi, sur ce blog même :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/02/18/la-reforme-des-cantons-arrive-au-parlement-elle-sera-probablement-loccasion-pour-la-republique-de-commettre-une-triple-erreur/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/04/20/deux-personnes-pour-representer-un-meme-canton-les-republicains-ont-ose-cette-monstruosite-autant-juridique-que-politique/

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux, Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles

Le Président est mort. Vive le Roi !

1 Déc

roi-de-france

Ce week-end, sur Paris-Première, j’ai vu Zemmour et Nauleau, Jean-Marie Le Guan et Thomas Legrand auteur de « Arrétons d’élire les Présidents » évoquer l’impuissance à gouverner de l’actuel Président de la République. J’ai vu des magazines titrer sur sa nullité, d’autres être très irrévérencieux. J’ai vu, le même jour, comme un appel, un reportage de la presse espagnole sur une charmante famille, un Prince, sa jeune et élégante épouse et leurs bambins dont deux jumeaux à croquer. Et je me suis tout naturellement dit que l’Élysée devrait être leur résidence principale puisque ce Prince n’est qu’autre que Louis de Bourbon, duc d’Anjou, descendant direct de Louis XIV qui avait mis, en 1700, son petit-fils Philippe sur le trône d’Espagne.

Un Roi de France au XXIème siècle pour rattraper les erreurs passées de cinq Républiques dont trois guerres. Folle pensée ? Et pourtant, il suffirait d’un Président courageux pour rendre à la France, via un référendum, une raison de croire en elle-même.

L’Europe actuelle compte douze monarchies qui, exceptée celle d’Espagne, sont toutes en meilleure forme que notre pauvre République. Sans un Roi, il y a longtemps que la Belgique aurait explosé. Que la Grande-Bretagne serait divisée en petits royaumes. Car le Roi, c’est le ciment d’un peuple. Son incarnation. Un lieu indestructible entre la France et les Français. Un homme qui représente non pas un parti mais un peuple dans son entité, dans son identité, un peuple issu du plus profond de son Histoire comme de la plus récente acquisition de la nationalité, un peuple de toutes origines, de toutes races, de toutes religions. Le Roi, c’est le rassembleur, et non pas le diviseur élu par à peine la moitié d’électeurs souvent démotivés.

La République coûte cher. Le train de vie de l’Élysée est très largement supérieur à celui de la Cour de Versailles. Élire un Président tous les cinq ans engloutit des fortunes avec un résultat dont on voit depuis 20 ans où il nous mène. Un Président de la République n’est pas éduqué pour représenter la France. Un Roi héréditaire si : il est éduqué dès son plus jeune âge à gouverner un pays et à en faire respecter ses valeurs, avec l’aide d’un vrai Premier ministre qui dirige un Gouvernement sous la coupe d’un Parlement. Le roi d’une monarchie parlementaire, comme nous aimerions la voir à nouveau, n’interviendrait qu’en cas de manquement grave aux valeurs fondamentales. Cas où il ferait appel par voie référendaire au vote des Français. Et puis, un Roi, c’est l’image d’un pays, autrement plus prestigieux qu’un homme étriqué dans un costume trop grand, sans allure, sans distinction, sans éducation, sans réel savoir-vivre.

Depuis l’an 751, ils sont 52 Rois à avoir dirigé le beau Royaume de France. Quel pourrait être le 53ème ? Un Orléans ? Un Bourbon ? Mon choix est fait, je suis pour la Légitimité incarnée par le jeune Louis le 20ème du nom, heureux père de ces enfants qui formeraient la plus belle famille princière d’Europe ! Il est né en Espagne mais de nationalité française, comme Manuel Valls. Il a un bel accent madrilène mais maîtrise parfaitement notre langue, l’Histoire, la diplomatie, l’économie puisqu’il est banquier, et un avantage non négligeable, il est cousin avec toutes les têtes couronnées d’Europe. Il a de l’allure, un beau sourire, une culture sans faille, une famille pour laquelle il est très attentif. Il a traversé dans sa vie de multiples épreuves : le divorce de ses parents, la mort à l’âge de 11 ans de son frère aîné François, dans un accident de voiture, dont son père et lui même ont échappé non sans de multiples blessures, puis la tragique et brutale disparition de son père, le Prince Alphonse, décapité par un câble sur une piste de ski dans le Colorado, 204 ans après que son ancêtre Louis XVI ait été guillotiné.

Alors, oui, après la malmenée présidence de Jacques Chirac, la malaimée présidence de Nicolas Sarkozy et la détestable présidence de François Hollande et leurs multiples échecs, plutôt que de s’aventurer dans l’inconnu d’un septième président ou présidente de la Vème République, il ne serait pas inconvenant d’envisager le retour d’un roi qui redonnerait à la France une raison d’espérer.

Le Président est mort. Vive le Roi !

http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/le-president-est-mort-vive-le-roi-2,142699?utm_content=buffer2d1ab&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Frères royalistes, les temps sont mauvais. Sortez couverts !

28 Août

images (2)     Ce qui va être difficile c’est d’équiper les bébés dans leurs poucettes  face  aux Gaziers   ( Force de repression du gouvernement   républicain) lachèes  contre les mères de  famille par le Ministre de l’intérieur  de l’époque ( Manuel Valls) à l’occasion des manifestations  contre les réformes sociètales.