Tag Archives: « Mariage homosexuel »

La Boutière n’y croit guère. « Des haut-gradés de l’armée française fantasment-ils sur un coup d’Etat ? »

8 Juin

Notre société.

Une revue militaire, « Revue de l’Arsenal » *, appelle les membres de l’armée française à faire un coup d’Etat, rapporte sur son blog Jean-Dominique Merchet.

Un putsch peut-il avoir lieu dans l’armée ? C’est ce que laisse entendre la « Revue de l’Arsenal », publication militaire d’extrême droite, qui appelle des haut-gradés de l’armée française à lancer un coup d’État en France. « Jean-Dominique Merchet – journaliste spécialisé dans les questions de défense – évoque cette information sur son blog dans un billet intitulé, « Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d’Etat militaire ».

Le journaliste y explique qu' »un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un coup de force de la part d’officiers catholiques« . En cause, les manifestations contre le mariage pour tous qui ont porté le mécontentement des milieux d’extrême droite catholique traditionalistes, relayé par ces militaires.

L’affaire est suivie de près par le ministère de la Défense. « Ce n’est pas l’appel au putsch qui est jugé préoccupant, mais le fait que plusieurs officiers généraux catholiques de renom soient, pour l’occasion, présentés comme les fers de lance d’un combat contre « le cabinet franc-maçon » du ministre Jean-Yves Le Drian », indique Le Monde (édition abonnés) qui cite Benoît Puga, chef d’état-major particulier du président de la République François Hollande, Pierre de Villiers, major général des armées, et Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris qui a quitté ses fonctions actives depuis un an.

« Il y a une sorte de crispation d’une minorité »

Dans une interview à La Dépêche du Midi, Jean-Dominique Merchet indique que les militaires « qui ne sont pas dans cette mouvance me félicitent d’avoir écrit un article, mais ceux qui sont dans la mouvance du Printemps français me font la gueule. Il y a 250 000 militaires dans le pays, mais le « Lys Noir » est une infinie minorité qui cherche à avoir un impact sur les autres, car elle est très présente« . « Faut-il s’en inquiéter ? », s’interroge le journaliste. « Il y a un an, j’aurai dit c’est délirant, mais il y a une sorte de crispation d’une minorité dans l’institution militaire en France ».

« Il faut que nous soyons vigilants, estime de son côté un officiel de la Défense interrogé par Le Monde. La cristallisation autour du mariage gay a libéré certains comportements et paroles, cela peut avoir des incidences sur de jeunes officiers pour qui défendre la « grande armée » contre les socialo-communistes francs-maçons est un combat. »

http://lci.tf1.fr/france/societe/des-haut-grades-de-l-armee-francaise-fantasment-ils-sur-un-coup-8005339.html

     Au moment où ce  genre de nouvelles  peine à faire le  buzz, rappelons  cet axiome  tant de  fois  vérifié : «  La République  gouverne mal mais se défend  bien ».

Et bonne année quand même aux lecteurs du blog du CER

1 Jan

 

 

L’échec du bouleversement législatif ( Loi 4 mars 2002) voulu par la République s’agissant du nom dévolu aux enfants.

7 Jan

Près de 10 ans après son adoption, quels sont les effets de la loi du 4 mars 2002 permettant aux parents de choisir le nom transmis à leur enfant ?

L’Institut national des études démographiques (Ined) apporte un éclairage dans un document publié le 18 décembre 2013.

Pour les enfants nés à compter du 1er janvier 2005, les parents ont la possibilité de choisir le nom transmis : le nom du père, le nom de la mère ou les deux noms accolés dans un ordre déterminé par eux (« double nom »).

Concernant les enfants nés en 2012, l’Ined indique que le nom dévolu aux enfants est en grande majorité celui du père (83%). Celui de la mère est attribué aux enfants dans 6,6% des cas. Il s’agit presqu’uniquement des enfants non reconnus par le père (ou géniteur) à la naissance, et dans une très faible mesure des enfants pour lesquels père et mère ont décidé de transmettre le nom de la mère, ou des enfants nés dans le cadre d’une union lesbienne reconnus par la mère biologique uniquement. Enfin, moins de 10% des enfants portent un double nom* (le nom du père est en première position dans 8 cas sur 10).

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/nom-famille-9-enfants-nes-2012-portent-double-nom.html?xtor=EPR-56

* Ce qui d’ailleurs peut-être n’être pas  inutile  à certaines familles d’origine noble

Comme on le voit à lire les lignes qui précédent , la République n’avait  déjà pas hésiter à dynamiter la famille traditionnelle en la  composante de son nom au grand dam des généalogistes, férus d’héraldique …. et de tous ceux attachés à la transmission d’un lignée.

Et même si on a vu ultérieurement bien d’autres choses en matière de modification de la structure familliale on ne peut s’empêcher de pensée  qu’à raison du faible nombre d’utilisateurs des nouvelles facilités offertes par la loi, le jeu n’en valait pas la chandelle.

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA, Garde des Sceaux, Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles.

Billets d’humeur d’ANNE-LYS : Le GOUVERNEMENT HOLLANDE-AYRAULT s’ « enrichit » d’un NOUVEAU MINISTERE, celui en charge de la DESTRUCTION DE LA FAMILLE.

7 Sep

 

 

med-Visoflora-fleur-de-lys-490

 

photoministre_bertinotti_0_0De plus en plus, on constate que ce que ce gouvernement tente de détruire, c’est la famille.

  <—– Madame Dominique Bertinoti , ministre de la destruction de la famille.

Il a commencé à la saper par sa loi sur le mariage qui tente de détruire les véritables liens de filiation biologique (ou, pour les enfants qui en sont privés, les liens reconstitués par l’adoption) en les remplaçant par une filiation fantasmée dans laquelle les enfants sont censés se croire engendrés par deux hommes ou deux femmes.

Mais comme cela ne lui suffit pas et que, d’autre part, il tente de résoudre tous ses problèmes par des impôts, c’est fiscalement qu’il s’attaque aux familles, principales cibles des augmentations d’impôts frappant les particuliers :

– La réduction du quotient familial coûtera cher à toutes les familles, mais ce coût est progressif en fonction du nombre d’enfants : supportable pour celles qui n’ont qu’un enfant, elle devient très lourde pour ceux qui, déjà imposables ou le devenant par l’effet de cette mesure, en ont plusieurs ;

– Les parents âgés qui ont accepté, au prix d’une importante réduction de leur niveau de vie, la charge d’élever de nombreux enfants qui, par leurs cotisations, contribueront à payer les retraites de ceux qui n’auront pas pu ou pas voulu en faire autant, verront leurs impôts augmenter par la fiscalisation de la petite majoration qui jusqu’ici leur tenait lieu de remerciement. Il est à noter que ce sont ces parents-là qui, parmi les retraités, sont seuls frappés par une mesure fiscale nouvelle ;

– Les familles ayant des enfants scolarisés dans le secondaire et le supérieur, qui bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu : 61 euros par enfant au collège, 153 euros par enfant au lycée et 183 euros par enfant étudiant dans l’enseignement supérieur, vont se la voir supprimer.

Nous avons, paraît-il, un Ministre de la Famille, Madame Dominique Bertinoti , mais il faut croire qu’elle est le ministre de la destruction de la famille.

Aprés le mariage inter-homo et inter-lesbien à quand UN MARIAGE ENTRE DEUX TRANS voire entre deux personnes a-sexuées ?

4 Sep

La Théorie des genres, de Michel Charmasson, au Troquet

Il y a quelques temps, Michel Charmasson se définissait comme un « artiste conceptuel essayiste », un concept par lequel il veut, par sa peinture, non pas « raconter quelque chose », mais « défendre des idées ». Avec son exposition au Troquet « La théorie des genres », l’artiste va plus loin car il ne propose plus d’œuvres peintes personnelles. Il pose des questions sur l’identité sexuelle. « Ce n’est pas une expo sur la sexualité », précise t’il, « mais plutôt un manifeste sur l’identité sexuelle. Tout enfant nait avec un sexe, mais ce sexe correspond il à son identité réelle ?.

L’identité sexuelle, qui n’est pas forcément définitive, s’exprime selon les cinq branches d’une étoile : hétéro, homo, bi, trans et a-sexualité ». Le manifeste est exposé en plusieurs textes, et illustré par des images numériques de Marc Chaillou. L’exposition dure jusqu’au 22 septembre.

http://arcachon.blogs.sudouest.fr/archive/2013/09/04/la-theorie-des-genres-de-michel-charmasson-au-troquet-100775.html#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20130904-%5Btop_des_blogs%5D

 

Billets d’humeur d’ANNE-LYS : Étrange logique sécuritaire… Manuel VALLS veille ( à l’excès) sur les « Veilleurs « !

2 Sep

med-Visoflora-fleur-de-lys-490

À Marseille, le Ministère de l’Intérieur, Manuel Valls,  pour tenter de sécuriser une ville où règlements de compte, meurtres gratuits et autres braquages se multiplient, envoie vingt-quatre policiers. Mais pour empêcher quelques centaines de Veilleurs pacifiques, qui n’ont jamais commis le moindre acte de vandalisme ou de violence, il en mobilise cinq cents et des dizaines de fourgons.

6a00d83451619c69e2019aff1cfeae970d

NB . La  vue ci-dessus n’a pas été prise à Marseille ( LOL  :–>>> )

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019aff1cfeae970d-pi

 Vidéo témoignage  à visualiser les mains jointes tant les « veilleurs » nous  évangélisent grâce au lien ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/video/x141waa_la-reussite-de-la-marche-des-veilleurs-interdite_news

Un pays où la MAJORITE détermine la « VERITE » peut-il encore être qualifié de « DEMOCRATIQUE » ? Si oui, de quelle démocratie s’agit-il ?

16 Août

……..

 « En démocratie, la liberté de parole reste t’elle envisageable ? dans notre pays, une résistance  à des lois  jugées iniques  est-elle tolérable ? C’est ici que la carte  semble en train d’être redessinnée, avec des inversions de relief surprenantes. Par exemple, ces derniers mois  les chrétiens  ont appelé au débat. Le gouvernement   n’a cherché qu’à imposer son point de  vue s’agissant  du mariage dit pour tous. Il en avait tous les moyens , non seulement politiques  mais aussi médiatiques.

Nous assistons à une bataille  démocratique à front renversé… La vérité n’est aujourd’hui que le fait d’une majorité démocratique, puisqu’elle nie tout critère objectif ; La majorité a parlé,voilà la vérité établie, il faut  donc se taire. Cette  vérité contemporaine, une sujectivité qui s’impose aux autres  par des lois  porte des gènes totalitaires… La  question devient la suivante : la liberté de  conscience  est-elle encore  possible ?

……

Thierry Dominique Humbrecht. philosophe Dominicain. Pensée unique ou liberté multiple. Le Figaro 14 août  2013 p. 14

Pour des éléments  de réponse, lire sur ce  blog même :https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/08/16/les-deux-democraties/

 

Des HAUTS FONCTIONNAIRES font part de leur REFUS D’ETRE UNE POLICE D’OPINION» face aux manifestants anti-mariage gay.

4 Août

INFO LE FIGARO – Dans le journal interne du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN), des hauts fonctionnaires font part de leur refus d’être «une police d’opinion» face aux manifestants anti-mariage gay.

Il y a quelques jours, les CRS s’indignaient, dans un tract du syndicat Alliance, de leur mission «ridicule» contre les «veilleurs debout». Aujourd’hui, c’est chez les commissaires de police que la colère gronde. Dans le dernier numéro de la Tribune du commissaire, deux des trois «tribunes libres» sont consacrées au «malaise grandissant» de l’institution policière face à la répression des manifestations anti-mariage gay.«Du jamais vu!», commente un membre de ce syndicat, qui représente 60 % des commissaires, et qui a toujours été très légitimiste. «Cela montre l’ampleur du mécontentement».

Signé «un collectif de commissaires de police», le premier article évoque «une vidéo ayant circulé sur Internet», «qui montre deux de nos collègues remettant en liberté des personnes portant un vêtement assorti du logo d’une association engagée dans un débat de société, après un simple contrôle d’identité». «S’il apparaissait que des instructions ont été données à toute la chaîne hiérarchique policière d’interpeller des personnes sur ce seul motif, soulignent les auteurs, les commissaires de police qui ont décidé de les élargir honorent le Corps de Conception et de Direction». Et de conclure: «il était temps de prouver que notre Institution n’est pas une police d’opinion».

Le deuxième texte – une tribune «poignante», juge le secrétaire général du SCPN, Emmanuel Roux – est une lettre d’«un commissaire de police attentif à l’actualité» à un «cher collègue». Vraisemblablement pied-noir, il lui parle de sa grand-mère, Eugénie, qui «aimait beaucoup la France, bien qu’elle n’y soit jamais allée avant que le sens tragique de l’Histoire ne la contraigne (…) à quitter pour toujours notre terre natale il y a 51 ans». Un jour, raconte-t-il, «elle commit l’acte fou de brandir un drapeau français à sa fenêtre». Des uniformes «déboulèrent», «défoncèrent sa porte», à la recherche du drapeau.

Aujourd’hui, le petit-fils d’Eugénie est commissaire divisionnaire. «Depuis plusieurs mois, le pays gronde, poursuit-il. Je vois des uniformes, de jeunes manifestants que l’on colle contre le mur. J’en ai vu qui tombaient, d’autres que l’on conduisait vers des fourgons, le regard perdu mais fier». Avant d’asséner: «Je ne serai jamais l’un de ces officiers. J’aime trop ma grand-mère».

Emmanuel Roux admet avoir hésité avant de publier ces «collègues qui parlent avec leur tripes». Mais il a reçu plusieurs appels dans le même sens, et a voulu jouer son «rôle de syndicat, lieu de parole». «Je n’ai pas eu connaissance de pratiques policières qui auraient été différenciées selon les manifestants, tempère-t-il. Mais l’ordre public, c’est une alchimie complexe…»

Au sein du SCPN, on affirme toutefois que «beaucoup ne se reconnaissent absolument pas dans les méthodes appliquées». «C’est pas qu’on soit pro ou anti mariage gay, témoigne un commissaire signataire du premier article. On est simplement choqués. On voit une distorsion énorme entre ce qui se passe avec les voyous récidivistes et des gamins pacifiques qu’on met en garde-à-vue simplement parce qu’ils portent un tee-shirt! Parfois, il faut avoir la force de dire «non». Notre message, c’est que l’on refuse d’être une police politique, quel que soit le pouvoir».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/12/01016-20130712ARTFIG00253-mariage-gay-le-malaise-grandissant-des-commissaires-face-a-la-repression.php

Les « VEILLEURS » sur la route de vos vacances… Où ils TIENNENT LEURS LAMPES ALLUMEES

1 Août

http://fr.123rf.com/photo_5050418_phare-de-nuit–vecteur.html

5050418-phare-de-nuit--vecteur

  • Le samedi 10 août : la toute première veillée se tiendra à Rochefort
  • Le dimanche 11 août : Chatellaillon
  • Le lundi  12 août : ‘Île de Ré
  • Le Mardi 13 août :Charron
  • le Mercredi 14 août : Luçon
  • Le jeudi 15 août : La Faute sur Mer
  • .Le vendredi 16 août : La Tranche -sur-Mer
  • Le samedi 17 août : Jard sur Mer
  • Le dimanche 18 août : Les Sables d’Olonne
  • Le lundi 19 août : Brétignolles-sur-Mer
  • La mardi 20 août : Saint-Gilles Croix de Vie
  • Le Mercredi 21 Août  : Challans
  • Le jeudi 22 Août : Bourgneuf-en -Retz
  • Le vendredi 23 Août : Pornic
  • Le samedi 24 août : St-Michel Chef-Chef
  • Le dimanche 25 août : St Nazaire
  • Le lundi  26 août : Paimboeuf
  • Le mardi 27 août  : Couëron
  • Le mercredi 28 août : Nantes / Notre-Dame des Landes ou ????
  • Le jeudi 29 août : Sartrouville
  • Le vendredi 30 août : Bondy
  • Le samedi 31 août  : Paris
  • Notez bien ces dates et lieux dans vos agendas, et n’hésitez pas à en parler autour de vous. Ce relais de veillées tout au long de l’été est exigeant, mais, nous en sommes persuadés, sera magnifique ! Pour rappel, il s’agit d’abord de rester vigilants, de se maintenir en état de veille, même pendant les vacances, car notre responsabilité civique est permanente. Ainsi chaque Veilleur pourra approfondir le sens de sa veille, en prenant le temps de réfléchir à ses engagements futurs, en se laissant interpeler par tout ce qu’il pourra découvrir le long de sa marche, en se rendant disponibles aux autres veilleurs, et en témoignant de son expérience personnelle auprès des personnes qu’il rencontrera sur son chemin.
  • Cette marche n’est pas un voyage organisé : chaque personne est libre de rejoindre et de quitter les autres Veilleurs quand elle le souhaite. Il n’y a pas d’organisateurs, seulement des animateurs. Chaque veilleur doit donc se prendre en charge au maximum, et se déplace sous son entière responsabilité.

https://www.facebook.com/LesVeilleursOfficiel/posts/278006582342501

Beaucoup plus de  détails… car  ces étapes n’ont pas été  choisies au hasard : http://www.les-veilleurs.eu/wp/marche/litineraire/

Image

Le « Printemps français » a retrouvé – et réouvert – la Bastille … Chic !

14 Juil

1009656_316268965173067_266821878_o-1024x770