Tag Archives: Padamalgam

Ils nous bourrent le mou ! – Les tenants du padamalgam –

31 Juil

Pas un média officiel qui n’annonce  » la bonne nouvelle « . Chrétiens et musulmans, main dans la main, pour rendre hommage dans une même prière avec bien sûr chacun ses mots au Père Jacques Hamel, égorgé vif le 26 juillet dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, par deux terroristes islamistes.

Un nombre presque incalculable de cérémonies œcuméniques, comme si l’on applaudissait à autant de mariages mixtes.

Mais, en vérité, si l’on vit beaucoup de catholiques, de protestants et même des juifs, les musulmans furent bien peu nombreux à se rendre dans les églises. Seuls quelques officiels, membres la plupart du temps du Conseil français du culte musulman et donc en service commandé, honoraient de leur présence les manifestations religieuses de notre douleur. Même Libération, quotidien pu suspect de méfiance à l’égard de l’islam, avouait ce matin sur son site internet (http://www.liberation.fr/france/2016/07/30/pretre-tue-les-musulmans-prient-dans-les-eglises-par-solidarite_1469424) :  » Des dizaines de fidèles musulmans ont franchi dimanche les portes des églises pour prier avec les catholiques à la mémoire du père Jacques Hamel « . Mais quand on se souvient que l’on ne dénombre pas moins de dix millions de musulmans en France, une telle manifestation oecuménique frise le ridicule !

Un exemple parmi dix, parmi cent même*, la cérémonie qui eut lieu samedi 30 juillet en la cathédrale de Bordeaux.

Environ 400 personnes de toutes confessions et les représentants des communautés catholique, protestante, bouddhiste, israélite et musulmane ont participé, nous dit-on, à « un temps de recueillement et de prière » à la mémoire du père Jacques Hamel.

l-eglise-notre-dame-de-bordeaux-a-accueilli-ce-recueillement_3994006_1000x500

À Bordeaux, samedi 30 juillet. Cherchez bien…même à la loupe

Le père Jean Rouet, vicaire général du diocèse de Bordeaux, a d’abord invité les représentants des différentes communautés religieuses à une brève prise de parole dans l’église, puis a invité les participants, dont il faut l’avouer très peu de membres de la communauté musulmane, à se tenir la main et, « chacun selon sa foi et ses convictions, à se recueillir longuement« .

« C’est un moment important où toutes les religions doivent se réunir pour affronter cette aberration qui a touché hier les juifs, touche aujourd’hui les catholiques et touchera peut-être demain les musulmans, d’un terrorisme aveugle, nihiliste et destructeur, dont le but est de semer la division. La meilleure réponse est de se rencontrer, de distribuer une parole d’apaisement« , a déclaré à la presse l’imam de la mosquée de Bordeaux, le sulfureux et habile pratiquant de la Taqiya **, Tareq Oubrou.

Une vue de l’esprit d’un islamophobe invétéré ? Pas du tout si l’on en croit l’un des journalistes de France Inter, antenne de la dhimmitude s’il en est, relatant ce dimanche au journal de 7 heures ladite cérémonie bordelaise :  » Une messe a été célébrée à laquelle ont assisté beaucoup de catholiques mais également une poignée de musulmans.  » (voir https://www.franceinter.fr/programmes)

Les pouvoirs publics, aidés en cela par leurs habituels complices médiatiques, à quelques exceptions près, tentent d’acheter une fois de plus la paix civile car ils ont compris que, pour les Français, la coupe est pleine et que, pour eux, l’échafaud ne tardera pas à être dressé.

* Lire « Jeudi 28 juillet, Saint-Etienne-du Rouvray rendait hommage au Père Jacques Hamel » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/07/30/bulletin-climatique-du-week-end-3031-juillet-2016-de-la-republique-francaise/

Le 31 juillet 2016.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux Affaires intérieures, à la sécurité publique et à l’organisation du territoire.

** https://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya

Publicités

Faits et méfaits d’une « religion de paix ».

7 Avr

A la lecture de cette liste, qui s’arrête en 2000, vous constaterez que l’islam est en effet une religion de paix : le terrorisme, le racisme, le génocide, la christianophobie, l’antisémitisme, c’est la paix et l’amour façon islam.

http://www.dreuz.info/2015/12/09/crimes-de-lislam-depuis-les-origines-une-liste-qui-fait-tourner-la-tete-ca-une-religion-de-paix-ils-se-foutent-de-nous/

MAIS SURTOUT.

large

main-upper_01

Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Surtout, Padamalgame

27 Août

Comprime-padamalgame

C’est un crime passionnel, qu’ils disent…

Alors, c’est un ordre, IL FAUT LES CROIRE.

Kader, le petit ami d’Érika est passé aux aveux mercredi dans la matinée. Ce garçon de 18 ans, d’origine algérienne, a reconnu avoir tué sa petite amie retrouvée morte mardi après-midi près du lycée Maillol à Perpignan. Il a expliqué avoir donné quatre coups de couteau et l’avoir ensuite égorgée parce qu’elle voulait rompre. C’est donc bien la piste du drame passionnel qui est maintenant privilégié par les enquêteurs…et non pas celle du mouton de l’Aïd, comme certains mauvais esprits pourraient être tentés de le faire.

Mais Saïda Troadec El Fakir, la maman d’Érika crie sa douleur et sa colère. Elle n’avait plus la garde de sa fille depuis plusieurs mois, elle était placée en famille d’accueil. Mais elle affirme que sa fille se savait menacée et elle demande aujourd’hui justice.

« Je savais que ça allait mal se passer, je savais qu’il allait tuer ma fille, il est venu plusieurs fois ici pour me menacer, il la tapait, elle me disait « maman j’ai peur, j’ai peur ». Ma fille commençait une autre vie, elle s’était inscrite à la mission locale pour travailler, elle ne voulait plus le voir, elle voulait tourner la page. Mais il l’ a chopée, rattrapée, il l’a poignardée, il l’a égorgée !! » Et Saïda d’ajouter : « J’ai le cœur déchiré, j’ai plus la foi, il a pris mon âme, il a pris ma foi, il a pris ma fille. C’était ma fille unique, elle allait avoir 18 ans dans un mois. Ma fille c’était mon ange, elle était belle, c’était ma princesse, c’était mon âme, c’était ma fleur. Elle était toute mignonne, toute mignonne. J’espère qu’il ne prendra pas 15 ans, je ne peux aucune remise de peine, je veux perpète ! Tant qu’il ne partira pas en enfer je ne vivrai pas. »

Quant à Kader, ne serait-il pas tout bêtement radicalisé ? C’est la question que tout le monde se pose en raison de la manière dont il a tué la jeune femme : Erika a été poignardée à quatre reprises, mais aussi égorgée. La mère de l’assassin, Aïcha Djidel, d’origine algérienne dément elle aussi que son fils ait été un islamiste radical. « Il va à la mosquée, il est pratiquant, mais il n’est pas du tout dans la radicalisation. Il pense surtout aux filles et aux animaux. Kader était très très amoureux d’Erika, ils étaient ensemble depuis deux ans, et avaient rompu à plusieurs reprises déjà »

Pourtant…il y a un mais ! Car on apprend on apprend aussi que Kader avait été signalé en début d’année au service du renseignement territorial des Pyrénées-Orientales, à la suite d’un incident survenu dans son lycée. Et que ce signalement avait fait l’objet d’une note confidentielle datée du 8 janvier dernier, soit au lendemain de l’attaque du siège de Charlie Hebdo à Paris. Les policiers y évoquaient l’exclusion définitive de Kader de son établissement pour « mauvais comportement » (ce qui signifie aussi qu’il fallait se méfier de ne pas lui adresser…. » un mauvais regard « ). Le lycée Maillol s’inquiétait d’une « dérive sectaire » du jeune homme. Mais le document fait aussi état des propos tenus par la mère de Kader au proviseur. Elle craignait que son fils, « maintenant livré à lui-même » et « suite aux récentes actualités », soit tenté de « faire une bêtise ». Les policiers du service local de renseignement avait, par la suite, pris attache avec la mère. Elle affirmait alors regretter ses propos, assurait que son fils ne tenterait rien contre la République et qu’il ne semblait pas tenté par un départ pour le jihad.

Vous imaginez facilement ce qui arriva : aucune suite n’a alors été donnée à ce signalement, les policiers ayant conseillé à la mère de Kader de tout faire pour « re-scolariser » son fils.

Le résultat ne s’est pas fait attendre : une jeune femme poignardée et égorgée. Comme d’habitude.

Car, ne l’oubliez jamais (mais il est vrai que nous le répétons si souvent), ces gens-là arrivent chez nous (même quand, grâce à la lâcheté de la République, ils y sont nés) avec leur religion (l’islam), leurs coutumes (égorger vivants les moutons), leurs moeurs (les femmes sont…des mouton) et, bien sûr, leur art de vivre qui devient «  un crime passionnel « . 

Vive la République ! Vive la France ! Qu’ils disent aussi…

Le 27 août 2015.
Du Plessis (qui vient de prendre sa gélule de  » Padamalgame « )

BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (28 juillet 2015)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

28 Juil

1916800lpw-1916810-article-horizontal-jpg_2975143_660x281

Surtout,  » Pas d’amalgame « !

On nous l’affirme : « L’affaire du maillot de bain s’éclaircit » et il ne s’agit que d’un banal fait divers… Il paraît même que ni la victime ni les auteurs des faits n’ont fait état d’un mobile religieux ou moral qui expliquerait l’altercation, a tenu à préciser la commissaire de permanence et « aux ordres« , Julie Galisson. Une information qui compte puisque l’article initial, publié sur le site du quotidien régional L’Union, prêtait non sans argument à l’auteur principal de l’agression un « discours aux relents de police religieuse« , sous entendu « islamique« . Et c’est là que devait intervenir…la police de la pensée conforme et obligatoire. Refusant obstinément et contre toute évidence d’entendre la parole de leur Livre :

« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du livre [chrétiens et juifs] croyaient, ce serait meilleur pour eux. Il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont pervers. » (sourate 3 verset 110).
Et encore « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. » (sourate 9 verset 29).

Sans oublier bien sûr « Tuez les infidèles où que vous les trouviez ». (sourate 9 verset 5).

Cette information avait pourtant (et sans doute est-ce à cause de cela que la police de la pensée intervient) engendré de nombreux commentaires -parfois virulents- sur les réseaux sociaux. D’autant qu’elle a également inspiré de nombreuses réactions dans la classe politique. De Florian Philippot (FN), évoquant une femme lynchée car « vivant à la française« , jusqu’au président de SOS Racisme Dominique Sopo, dénonçant « une morale de l’oppression qui réduit nos libertés« .

Alors voici venir le contre-feu : « C’est une altercation entre jeunes filles qui dégénère après qu’une des auteures de l’agression a dit (à « des personnes » qui prenaient le soleil en maillot de bain): ‘Allez vous rhabiller, ce n’est pas l’été‘ « , a expliqué le commissaire Julie Galisson qui n’avait pas remarqué que la canicule frappait aussi à Reims ! Et voilà son estocade : « Une des femmes ainsi interpellée ne s’est pas laissée faire et cela a dégénéré en violences« , a-t-elle précisé, sans honte (mais qu’elle se rassure, nous l’inscrivons sur-le-champ sur notre Mur du même nom).

100px-Panzerstecher

Aidée en cela par la version édulcorée des agresseurs qui confirme quelle était bien « avec trois amies et ma petite soeur mercredi (…) au parc Léo Lagrange« . Nous sommes passées devant trois filles en maillot de bain et j’ai juste dit à ma copine que si c’était moi, je n’oserais pas me mettre dans cette tenue. Mais j’ai dit ça car je suis complexée, absolument pas pour des questions religieuses ou morales. Je suis musulmane oui, mais tolérante« . Superbe figure de style de la Takya ( ou art de la duperie)  et qu’il faut appeler simplement un oxymore.

Et l’agresseur d’insister, en accusant l’une des trois filles qui bronzaient de l’avoir insulté : « Lorsque l’une des trois filles m’a entendue parler, elle m’a interpellée pour me dire qu’ ‘avec mon physique, elle comprenait que je n’ose pas me mettre en maillot’. Elle a également dit que j’étais grosse. Je suis allée vers elle pour lui donner une gifle, puis elle s’est battue avec mon amie. À partir de là, j’ai tout fait pour les séparer. Elles se sont battues seulement toutes les deux, avant que des témoins puis un policier en civil ne s’interposent » (ndcer: la qualité du vocabulaire et de la syntaxe de cette accusation….résultent d’une « traduction » opérée par la journaliste d’un média officiel !).

Mais, attendez la chute. Il s’agit de l’intervention publique du maire Les Républicains (ex-UMP) de Reims, Arnaud Robinet.

Il n’a pas pu faire moins que condamner l’agression en évoquant une manifestation de « la bêtise humaine » et inviter la communauté rémoise à garder son calme en laissant « la police et la justice faire leur travail« . Mais il n’a pas pu s’empêcher d’ajouter : « Il est également intolérable de stigmatiser une communauté ou une autre pour un acte commis par quelques-uns et sans connaître le fond de cette affaire« ….Surtout… »pas d’amalgame » ! Et, pour prendre la mesure de la dhimmitude de certains édiles en la matière, il vous suffira d’écouter l’entretien que le maire de Reims a accordé à France 3 Champagne-Ardennes au sujet de cette affaire. C’est édifiant :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/champagne-ardenne/marne/reims/rassemblement-12-h-au-parc-leo-lagrange-de-reims-apres-l-agression-d-une-jeune-fille-en-maillot-de-bain-776997.html

album-bart-bart-culotte-baisser-tns0

À force de baisser culotte, Arnaud…

 

Mais méfiez-vous toujours de l’Empire ottoman

drapeau-turc

Il a longtemps déjà que nous insistons sur la duplicité de la Turquie (en particulier son double jeu face aux islamistes les plus violents qui menacent nos pays) et les risques que comporterait donc son entrée au sein de l’Union européenne. Les évènements de ces derniers jours à ses frontières nous donnent encore raison.

Ce week-end a marqué en effet une brusque escalade de la tension entre le gouvernement islamo-conservateur turc et les Kurdes. Les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont ainsi revendiqué l’attentat-suicide perpétré dans la nuit de vendredi à samedi, dans le sud-est de la Turquie, en représailles aux attaques des forces aériennes turques contre les bases arrières kurdes du nord de l’Irak. Mais, signant ainsi la fin de la trêve observée depuis 2013. Et, dimanche soir, les chasseurs de l’armée de l’air turque ont décollé pour une nouvelle vague de bombardements des positions kurdes.

113

Chasseurs F16 turcs en route pour le bombardement de positions kurdes

La situation s’envenime alors que le pouvoir turc prétend être passé à l’offensive contre le groupe djihadiste Etat islamique, après un autre attentat-suicide attribué à l’EI qui a fait 32 morts à Suruç, lundi dernier, à proximité de la frontière avec la Syrie mais…parmi la population kurde de la ville. La Turquie a frappé à plusieurs reprises les positions de l’organisation en territoire syrien mais il est de plus en plus clair que ces attaques ne sont que l’arbre qui cache la forêt des menaces turques à l’encontre de la population kurde. C’est une méthode que les Turcs pratiquent depuis longtemps, ainsi que les Arméniens s’en souviennent…En d’autres termes, la participation soudaine de la Turquie aux frappes de la coalition contre l’Etat islamique ne cherchent, à nos yeux, qu’à masquer les persécutions qui reprennent de plus belle contre le Kurdistan en embobinant les occidentaux en général et les Etats-Unis en particulier.

6966343.image

Char turc à la frontière turco-syrienne

D’ailleurs, Brett McGurk, l’adjoint à l’émissaire spécial de Barack Obama auprès de la coalition internationale contre l’Etat islamique, a déclaré samedi soir sur Twitter qu’il n’y avait « aucun lien entre ces frappes aériennes contre le PKK  (Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, en kurde: Partiya Karkerên Kurdistan) et les accords récents pour intensifier la coopération américano-turque contre l’EI », montrant ainsi la collusion traditionnelle entre les Etats-Unis et leur meilleur allié dans la région. Tout en appelant très mollement les deux parties à la « désescalade » et au retour au « processus de solution pacifique », il a indiqué que les Etats-Unis respectaient « pleinement le droit de notre allié turc à l’autodéfense » et condamné les récentes « attaques terroristes » du PKK en Turquie.

Quelques heures plus tard, Ben Rhodes, vice-conseiller de la Maison Blanche à la sécurité nationale, a confirmé que la Turquie avait « le droit de mener des actions contre des cibles terroristes », rappelant que les Etats-Unis considéraient toujours le PKK comme une organisation terroriste.

La chancelière allemande Angela Merkel, à l’inverse, a exhorté dimanche son homologue turc, Ahmet Davutoglu, « à ne pas abandonner le processus de paix avec les Kurdes », lui rappelant « le principe de proportionnalité » dans la réponse aux attaques terroristes.

Il est à noter que la police procède depuis vendredi dans toute la Turquie à une vague d’arrestations visant essentiellement des rebelles présumés du PKK, quelques membres supposés de l’Etat islamique et des militants d’extrême gauche. Près de 600 arrestations ont eu lieu, selon un bilan provisoire. Mais dans le même temps, la police turque ne met rien en oeuvre pour empêcher les trafics en tous genres (pétrole, oeuvres d’art, etc.) qui profitent à l’EI. Comme elle ne fait pas davantage pour empêcher la circulation des migrants africains et moyen-orientaux sur son territoire pas plus qu’elle ne s’oppose à leur traversée de la Mer Egée pour envahir, par milliers chaque jour, les îles grecques voisines.

Vous apprécierez cependant le silence assourdissant de Laurent Fabius, notre ministre étranger aux Affaires, d’habitude plus bavard !

Mais comme on pouvait s’y attendre, la Turquie a demandé une réunion des ambassadeurs de l’Otan mardi, « au vu du sérieux de la situation après les odieux attentats terroristes de ces derniers jours et pour informer ses Alliés des mesures qu’elle prend » contre l’EI mais aussi le PKK, Ankara s’employant à confondre les deux dans une même menace « terroriste ». « Les Alliés de l’Otan suivent de très près les évolutions et sont solidaires de la Turquie », ajoute le texte de l’organisation. Souvenons-nous que les Etats-Unis et leur bras armé, l’Otan, ont toujours été les amis des ennemis de l’Europe.

Seuls…les Européens ne l’ont pas encore compris malgré le précédent de l’ex-Yougoslavie.

Mais « La France ne peut pas mourir, car le Christ aime encore les Francs » (Henri, comte de Chambord)

Voici trois propositions de visites florales pour l’été :

Chaumont_sur_Loire1

D’abord, l’incontournable Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. Des paysagistes et concepteurs du monde entier vous y attendent, c’est au domaine de Chaumont sur Loire. Le parc historique et le château sont situés entre Blois et Tours, dans le Loir-et-Cher.

festival-des-jardins-chaumont-sur-loire©C

Pour sa 24e édition, le festival a retenu le thème « jardins de collection », célébrant les curiosités végétales et la passion des collectionneurs.
La diversité, la créativité et la qualité de ces jardins ont une réputation mondiale, il a d’ailleurs été élu meilleurs festival de l’année.
Une nouvelle génération de paysagistes et de jardiniers contribue à renouveler et dynamiser l’art des jardins, toujours à la recherche de nouveaux végétaux, de nouveaux matériaux, d’idées inédites et de mises en scène originales.
Ouvert tous les jours jusqu’au 1er novembre, de 10h à 20h.

1024px-0_Amiens_-_Place_du_Don_-_Cathédrale_(1)

Ensuite, dans la Somme, les Hortillonnages d’Amiens vous invitent à « Art, ville et Paysage« . A visiter en barque, à vélo ou à pied. Une promenade agréable parmi de nombreuses œuvres de la jeune création, des jardins paysagers et maraîchers.

104

Jouez les Robinsons et embarquez entre amis ou en famille pour une escapade artistique et horticole au sein d’un site exceptionnel.
Les hortillonnages se situent à proximité de la gare d’Amiens, de la cathédrale et du centre-ville.

Blason_département_fr_Morbihan.svg

Enfin, à Saint-Jacut-les-Pins dans le Morbihan, visitez aussi le Tropical Parc, la Bretagne sous les tropiques. Près de La Gacilly, entre Vannes et Redon, cet oasis tropical a été créé par un pépiniériste passionné.

tropical parc

Le Tropical Parc bénéficie d’un microclimat qui explique l‘exubérance de la végétation et la poussée de fruits exotiques comme les ananas. Vous pourrez y découvrir le pin Wollemi, une espèce de la famille des conifères, qui remonte à l’ère du jurassique. Ce pin est l’unique représentant actuel d’un genre que l’on croyait disparu depuis des millions d’années.

photo-634201485646562500-1

 

Parmi les nouveautés 2015, la volière du Brésil et un jardin d’épices et toujours les jardins mexicains, thaïlandais, indonésiens, africains et la célèbre collection d’orchidées.

photo-635533126809812888-1
De nombreuses animations pour les petits comme pour les grands vous attendent. C’est ouvert tous les jours de 10 à 19h.

Bonnes vacances vertes et fleuries à tous !

 

Le 28 juillet 2015.

Jean-Yves Pons, CJA.

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements.

23 Juil

main-upper_01L’enfumage autour du fameux attentat « déjoué » n’y fera rien : oui, notre pays est en danger, soumis à une menace terroriste islamiste désormais permanente, et personne ne s’imagine sérieusement que ce sont Valls, Cazeneuve et Hollande, ou bien leurs pendants Le Maire, Ciotti et Sarkozy, qui sont à même d’affronter cette situation avec toute la détermination qu’elle requiert.

Cette menace islamiste est le fruit de tous les renoncements : face à l’immigration massive, face au communautarisme, face au développement de cette idéologie politico-religieuse totalitaire sur notre territoire. Comme souvent, « droite » et « gauche » partagent la responsabilité de ce bilan calamiteux dont les conséquences, désormais, ne remettent plus seulement en cause l’identité et la cohésion de notre nation, mais aussi la sécurité de nos compatriotes.

http://www.bvoltaire.fr/nicolasbay/cette-menace-islamiste-fruit-de-renoncements,194763?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=799887d9ef-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-799887d9ef-30399893&mc_cid=799887d9ef&mc_eid=81b4bf3cde

Quid de la  situation :

– Quand on ne veut pas que les femmes soient soignées par des médecins hommes.
– Quand on exige des horaires spéciaux dans les piscines ou salles de sports.
– Quand on exige des menus « halal » dans les cantines des crèches et des écoles.
– Quand on porte le « voile » dans l’unique but de provoquer, justement, les lois laïques.
– Quand on demande que l’on offre des églises pour en faire des mosquées.
– Quand on débaptise des fêtes chrétiennes et que l’on supprime le mot « saint » sur les médias télévisés et que l’on souhaite également le supprimer dans le nom de nos communes, etc.

http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/mme-hidalgo-rememaurez-vos-origines,193370

padama10

Mais attention : PADAMALGAM !

Federica Mogherini , Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, cherche à dire quelque chose d’intelligent.

15 Juil

Vous ne la connaissez probablement pas. C’est la nouvelle Commissaire, la remplaçante de Catherine Ashton, à la tête de la diplomatie européenne: l’italienne Federica Mogherini. Elle vient de commencer et ce qu’elle déclare est sidérant. Les milieux diplomatiques européens sont embarrassés par les déclarations incroyables de leur patronne. Mogherini est la Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité (chef de la diplomatie européenne) depuis le 1er novembre 2014. C’est l’ancienne Ministre des Affaires Etrangères du gouvernement italien de centre gauche. Elle a étudié les Sciences politiques et provient des milieux communistes italiens. Elle participait encore activement à la fin des années 90 à « Sinistra Giovanile », les Jeunesses d’extrême gauche, après la dissolution du Parti communiste italien.

Comment cette sotte inexpérimentée de Federica Mogherini peut-elle être chef de la diplomatie européenne et afficher en notre nom son soutien à l’Islam politique?

Pour Madame Mogherini, « l’Islam politique a un rôle important à jouer dans l’avenir de l’Europe ». Et d’ajouter: « l’Islam fait partie de l’Europe. Il a sa place dans notre histoire, dans notre culture, dans notre alimentation et plus important encore, dans notre présent et notre futur. Je n’ai pas peur de dire que l’Islam politique doit faire partie de l’équation. La religion joue un rôle en politique…. La religion peut faire partie du processus, le tout est qu’il soit démocratique. »

Pour Madame Mogherini, il n’y a pas de choc des civilisations et l’immigration de masse que nous connaissons aujourd’hui en Méditerranée est la bienvenue (!).  En faisant la promotion de « l’islam politique », Mogherini est en contradiciton flagrante avec le principe fondamental de la séparation de l’église et de l’état (ou devrions-nous dire mosquée?).

Madame Mogherini ne précise pas si elle estime que la Sharia est un système légal tout à fait acceptable ou si la décapitation et la lapidation appliquées dans les pays où « l’Islam politique » est pratiqué, comme l’Arabie Saoudite, sont acceptables.

padama10

C’est avec des déclarations aussi stupides que l’Europe est en train de prendre le mur. Il est significatif que nos dirigeants cherchent par tous les moyens à éviter de faire coïncider le mot islam avec ce que font les barbares de l’EI (Etat Islamique) en Irak, en Syrie, au Liban, au Nigeria et ailleurs. Soyons politiquement corrects! Pas d’amalgame… Madame Mogherini défend bien sûr les bons musulmans, le bon Islam politique…

Le mois dernier, le Premier ministre britannique David Cameron insistait encore à la télévision pour que l’on se réfère à Daesh et pas à l’Etat Islamique, « pour éviter d’offenser les musulmans ». Le vocable Daesh (qui veut dire état islamique) est donc utilisé par les Laurent Fabius, Didier Reynders et autres chefs de notre diplomatie, pour cacher au maximum la réalité, pour éviter de faire une liaison pourtant évidente. L’idéologie de l’EI est tirée directement de leur lecture du Coran.

Que Madame Mogherini, la première diplomate de l’Union Européenne, celle qui porte la parole de la Commission Juncker soit sotte à ce point et promeuve l’islam politique en notre nom à tous est incroyable. Et pourtant… On finira par regretter l’inodore et incolore Ashton. On s’étonnera après cela que le fossé se creuse entre les peuples d’Europe et la Commission européenne. Vous avez raison M. Juncker, c’est la Commission de la dernière chance, et c’est mal parti…

http://lepeuple.be/quest-ce-que-federica-mogherini-a-dans-la-tete/50459