Tag Archives: Page Facebook

les avantages de la Monarchie au Liechtenstein.

19 Août

Interview du prince Hans-Adam II du Liechtenstein qui se félicite du succès économique et bancaire de la principauté et de la stabilité. Lors de son entretien au Kleine Zeitung, le prince rappelle la stabilité apportée par le système monarchique comme il précise que c’est la famille princière qui paye la quasi majorité des dépenses liées aux festivités d’état. Le prince a annoncé récemment qu’il avait modifié également les statuts de la maison princière en autorisant désormais les femmes à conserver leurs titres en dépit de mariage inégaux.

Page  Facebook de la CMI  (Conférence monarchiste internationale) Frédéric de Natal, CJA.

Hocine Louanchi. In memoriam M. Zenou. Hommage aux Harkis morts pour la France.

17 Déc

Hocine Louanchi

6 h · Arles, Provence-Alpes-Cote d’Azur ·

Monsieur Zénou est mort.

Monsieur Zénou, c’était moi voisin, et je l’aimais beaucoup. Il vient de mourir d’un AVC à 77 ans. Monsieur Zénou était harki, il était donc combattant du côté de la France pendant la guerre d’Algérie, le côté qui a perdu. Il eut la chance de pouvoir s’exiler en France en 1962, beaucoup d’autres furent abandonnés sur place et furent massacrés.

Exilé en France avec sa famille, on ne peut pas dire que la République a été très généreuse avec lui et les autres harkis rescapés. Ils ont été parqués dans des constructions temporaires miteuses qui ont duré des décennies. Pourtant chez eux aucune rancoeur contre la France, au contraire ils sont fiers d’être Français. A mon sens ils sont bien plus Français que moi, eux ils ont tout perdu, tout risqué pour la France.

Monsieur Zénou était musulman, comme tous les autres harkis que je connais, il y en a pas mal là où j’habite, certains sont de bons amis à moi. Musulman comme beaucoup sont chrétiens, culturellement, sans réelle pratique religieuse autre que la célébration de certaines fêtes en famille. Des couscous et des pâtisseries très sucrées, qu’ils viennent chaque année apporter en portions généreuses à ma mère. Je n’ai jamais vu aucun voile ou aucune barbe dans ces familles, leurs femmes sont très libres, elles sont même très féminines, les plus jeunes ont des bons boulots. Les enfants et petits enfants portent tous des prénoms arabes, ça ne les empêche pas d’être bien intégrés, même s’ils ont du souffrir j’imagine de temps à autre du racisme ordinaire. Aucun ressentiment chez eux contre la France. Ils se sentent français, sans doute plus que moi.

Monsieur Zénou venait d’un petit bled de 5000 habitants au fin fond de l’Algérie, Beni-Mezline. Je ne veux pas récupérer sa mort politiquement, mais simplement dire qu’il montrait modestement avec sa famille l’exemple que l’Islam n’est pas nécessairement incompatible avec les valeurs de la République : il me semble que par leur sacrifice ils l’ont largement démontré.

Selon wikipedia le nombre de harkis tués après le cessez-le-feu, victimes de représailles car abandonnés à leur triste sort sur place par la France, fut estimé selon les sources entre 10 000 et 150 000. Actuellement, les historiens s’accordent à évaluer de 60 000 à 70 000 le nombre de morts. Le 14 avril 2012, Nicolas Sarkozy a officiellement reconnu la responsabilité du gouvernement français dans « l’abandon » des harkis après la fin de la guerre d’Algérie en 1962. François Hollande reconnaîtra lui aussi « les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, les massacres de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil inhumaines de ceux transférés en France » le 25 septembre 2016.

Paix à son âme, et à celle de tous ces musulmans anonymes tombés pour la France et que l’on a oublié.

On parle beaucoup de réécrire le roman national de nos livres d’histoire et notamment le temps des colonies : il serait juste de leur accorder une place d’honneur, une place qui établirait un bel exemple historique de lien possible entre le monde musulman et la République. Il y a eu beaucoup plus d’harkis qu’il n’y aura jamais d’apprentis djihadistes.

François Serrano

https://www.facebook.com/hocine.louanchi.1?fref=nf

le roi Michel I de Roumanie prépare sa succession.

3 Nov

L’année 2016 n’a pas été facile pour l’ex-roi Michel I de Roumanie. Pour commencer, le décès de femme Anne, en août dernier. Puis, sa santé particulièrement fragile l’a empêché de se rendre aux funérailles de la Reine. En effet, souffrant d’un cancer à métastases et d’une leucémie chronique, il subit actuellement un traitement lourd l’obligeant à se retirer de la vie publique.

Malgré tout, il fêtera en privé ses 95 ans notamment en compagnie de la princesse Elena et la Princesse Sofia, le mardi 25 octobre en Suisse.Parallèlement, son pays célébrera également l’événement. Un concert de gala est prévu à l’Athenaeum roumain à Bucarest – tous les profits iront à des œuvres caritatives.

La princesse Margareta – désignée officiellement à la fin 2007 par son père comme «successeur» en cas de rétablissement de la monarchie dans le pays – prononcera un discours en son honneur. Le prince Radu sera également à ses côtés.Par ailleurs, de nombreux événements auront lieu à travers tout le pays. Même si l’ex-monarque a été forcé à abdiquer en 1947 par le gouvernement contrôlé par le Parti communiste, il est encore largement aimé et respecté par le peuple.

Descendant de la dynastie de Hohenzollern-Sigmarigen, Michel 1er a régné à deux reprises: du 20 juillet 1927 au 8 juin 1930 (après le décès de son grand-père) et 6 septembre 1940 jusqu’au 30 décembre 1947. Il est le cousin au 3e degré de la reine Élizabeth II du Royaume-Uni, de la reine Margrethe II de Danemark, des rois Carl XVI Gustaf de Suède et Harald V de Norvège ainsi que de l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos Ier. (Le Matin)

Page Facebook de la Communauté monarchiste internationale (CMI) via Fréderic Natal, CJA.

https://www.facebook.com/groups/monarchiste/10154360912464902/?notif_t=group_activity¬if_id=1477762839166267

Entre héraldique et onomastique : repenser les armoiries parlantes

1 Nov

NDLRB . La  conférence est passée  mais  ce  qui est  dit  ci-aprés  reste plein d’intérêt                                                                                                      Mercredi 1er juin 2016
à 15 heures
Réunion commune de la
Société française d’onomastique
et de la Société française d’héraldique et de sigillographie

Centre d’accueil et de recherche des Archives nationales (CARAN), salle d’Albâtre
11, rue des Quatre-Fils – 75003 PARIS

Communication de
Nicolas VERNOT
(docteur en Histoire de l’EPHE)
« Entre héraldique et onomastique :
repenser les armoiries parlantes »

S’il est un domaine où onomastique et héraldique convergent, c’est bien celui des armoiries parlantes. Ainsi sont désignées les armoiries dont le contenu tire son inspiration du nom de leur porteur : le lion de la ville de Lyon, les maillets des Mailly n’ont pas d’autre origine. Si ce type de construction est présent depuis le Moyen Age, sa fréquence augmente en même temps que l’usage des armoiries se répand dans la société, à tel point qu’au moins un tiers des armoiries composées au 17e siècle est parlant.

Plus nombreuses, les armoiries parlantes font assaut d’astuce et d’inventivité pour mettre en valeur le nom qui leur est associé : dans un contexte de compétition sociale intense d’où la vanité n’est pas toujours absente, on s’efforce de favoriser les associations d’idées les plus flatteuses. Mais tous les patronymes ne jouissent pas du même prestige : certains évoquent l’ancêtre mal-né, d’autres heurtent la bienséance, ou, pire encore, sont soupçonnés de porter malheur…

Comment les armoiries sont-elles mises à contribution pour détourner les patronymes connotés négativement ? Plus largement, quels liens sémantiques sont établis entre le nom et les armes, et dans quels buts ? Cette conférence sera l’occasion d’interroger non seulement le rôle social de ces deux éléments fondamentaux de l’identité familiale, mais également les représentations qui leur sont associées, tout particulièrement sous l’Ancien régime.

Page Facebook de Nicolas Vernot                                                                                                                            https://www.facebook.com/nicolas.vernot?fref=nf&pnref=story

Albert de Monaco au Kremlin pour une exposition à la Galerie Trétiakov (Moscou) du 7 octobre 2016 au 13 novembre 2016.

10 Oct

14484786_674794472670840_3901827798995740874_n

Albert de Monaco au Kremlin

Visite du prince souverain Albert de Monaco au Kremlin chez Vladimir Poutine. Dans le cadre du programme culturel des Jours de Monaco en Russie, le prince Albert II de Monaco et le président russe Vladimir Poutine ont ouvert l’exposition « Les Romanov et les Grimaldi : trois siècles d’histoire », à la Galerie Tretyakov *.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009068219062&pnref=story

Et pour plus de détails sur l’exposition :

Le roi de Norvège surprend son auditoire dans un incroyable discours en faveurs du mariage pour tous qu’il relie à la situation des migrants

8 Sep

7 septembre 2016

Le roi de Norvège surprend son auditoire dans un incroyable discours en faveurs du mariage pour tous qu’il relie à la situation des migrants.

En effet, le roi Harald V a appelé à stopper toutes formes de rejets des migrants ( rappelant que les norvégiens étaient issus de plusieurs cultures d’Europe, d’Afrique et Orient) et accepter le mariage pour tous comme une forme de bonheur qui nécessite que les norvégiens soient tous unis contre toute forme de xénophobie et plus tolérants envers les autres..
Au niveau des monarchies européennes, les Pays-Bas (depuis 2001), la Belgique (2003), l’Espagne (2005), la Suède (2009, avec une disposition obligeant l’Église à trouver un pasteur pour célébrer les mariages religieux), le Danemark (2012 qui a été le premier pays à voter en 1989 un PACS civil), le Royaume-Uni (2014 -Sauf en Irlande du Nord où reste en place le PACS) et le Luxembourg (2015) ont reconnu cette forme de mariage entre personne de même sexe. En 2011, le Liechtenstein partenariat civil pour les couples de même sexe.
Toutes les monarchies en reconnaissant pas pour autant ce droit comme par exemple le Royaume du Tonga qui se base sur les saintes écritures. Concernant les mouvements monarchistes européens, la quasi majorité d’entre eux rejettent le mariage pour tous, vu principalement comme une attaque sur la famille traditionnelle. ( seul au Brésil des mouvements monarchistes proche de la branche libérale Petropolis y ont inclus une reconnaissance de ce type de mariage dans leur programme, certains princes comme le prince Joao ayant manifesté leurs soutien en faveur du mariage pour tous). Les deux prétendants au trône de France ont exprimé conjointement leurs refus du mariage pour tous avec une nuance.

Si le comte de Paris , Henri d’Orléans l’ a comparé à « l’hérésie cathare » https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2012/10/24/mardi-23-octobre-2012-communique-de-son-altesse-royale-le-comte-de-paris-sur-le-mariage-homosexuel/* préférant le maintien du PACS, le duc d’Anjou Louis-Alphonse de Bourbon a refusé que soit  » stigmatisé la communauté homosexuelle » tout en rappelant néanmoins son refus de la loi qui mettrait selon lui en péril l’ ’institution du mariage entre un homme et une femme.

Diverses associations monarchistes et catholiques françaises ont de nouveau appelé leurs partisans à descendre de nouveau dans la rue cette année.

* http://www.allianceroyalenievre.com/article-communique-de-son-altesse-royale-le-comte-de-paris-sur-le-mariage-homosexuel-111596225.html

Page FB de la Conférence monarchiste internationale                                                                                                                                           https://www.facebook.com/groups/monarchiste/?fref=ts                                                                                                                                                                                                               Frédéric de Natal , CJA.

Ouverture d’un nouveau Centre pour l’étude de la monarchie, visant à stimuler les conférences sur le rôle bénéfique du monarchisme dans le monde moderne

29 Août

L’Association internationale des études stratégiques a annoncé l’ouverture d’un nouveau Centre pour l’étude de la monarchie, la gouvernance traditionnelle, et la souveraineté, visant à stimuler les conférences sur le rôle bénéfique des monarchies et le monarchisme dans le monde moderne. Selon le site, le soutien vient de Prince Ermias Sahle Sélassié d’Ethiopie (qui dirige le conseil de la Couronne impériale) et Ardeshir Zahedi, qui était ministre des Affaires étrangères de l’Iran sous le Shah

Via la page  FB de Frédéric de Natal , CJA.                                                                                                                                                 International Monarchist Conference – Conférence Monarchiste Internationale  https://www.facebook.com/groups/monarchiste/10154188672404902/