Tag Archives: Président Emmanuel Macron

Anne-Lys. L’état d’impréparation de notre pays devant la catastrophe naturelle qui a frappé deux de nos îles antillaises.*

14 Sep

Impréparation

Une simple image, vue à la télévision il y a deux ou trois jours, suffit à faire toucher du doigt l’état d’impréparation de notre pays devant la catastrophe naturelle qui a touché deux de nos îles antillaises. Il s’agissait du Bâtiment de projection et de commandement   Tonnerre, dont l’imposante capacité d’emport permettait d’apporter à nos compatriotes désemparés de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin des matériels lourds et volumineux, nécessaires au déblaiement et à la remise en activité des services essentiels. Hélas, plusieurs jours après le passage d’Irma, l’embarquement était loin d’être terminé et exigeait encore un délai important. Or, comme en témoigne d’ailleurs la situation moins difficile des habitants de la partie néerlandaise de Saint-Martin où des moyens importants avaient été envoyés avant le passage du cyclone, la puissance et la force d’Irma étant connues plusieurs jours d’avance, il aurait été possible de commencer plusieurs jours plus tôt à réunir les matériels à charger sur le Tonnerre et à charger celui-ci.

C’est ce qui rend d’autant plus intolérable le sourire satisfait (« Je suis satisfait de moi ») de M. Macron. Ce sourire rappelle une histoire vieille de précisément un siècle, quand un autre président de la République, Raymond Poincaré, se vit affublé du surnom « l’homme qui rit dans les cimetières »( quoiqu’il s’en soit défendu, prétendant qu’il n’avait pas ri dans le cimetière où reposaient des morts pour la France, mais grimacé à cause du soleil.) Pour les Antillais, M. Macron sera-t-il désormais l’homme qui sourit devant les décombres et les morts ?

Le 14 septembre 2017.

Anne-Lys, CJA.

* lire aussi « Saint-Martin : il paraît que l’Etat a été à la hauteur du défi » : 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/09/12/saint-martin-il-parait-que-letat-a-ete-a-la-hauteur-du-defi/

Publicités

Le président Macron aime son peuple et il le dit.

11 Sep
Image

Le Comité National d’Entente qui regroupe soixante associations patriotiques s’exprime sur l’affaire de Villiers

22 Juil

La Chasse à Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon ( Général d’armée) est ouverte. Dommage pour les chasseurs.

21 Juil

19 juillet 2017 . http://www.20minutes.fr/politique/2106591-20170719-demission-pierre-villiers-retour-polemique-cinq-actes

*12 juillet . « Je ne vais pas me faire baiser​. »

* 13 juillet. « Je suis votre chef ». 

*14 juillet. « Personne ne mérite d’être aveuglément suivi. »

* 17 juillet. « Le président de la République a reçu à l’Elysée à 16 h son chef d’état-major des armées« .

* 19 juillet  « Fin du suspense « .

——–    

19 juillet 2017. http://www.leparisien.fr/politique/qui-est-pierre-de-villiers-le-chef-d-etat-major-qui-a-demissionne-face-a-macron-18-07-2017-7141332.php

20 juillet 2017. http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/20/la-demission-du-general-pierre-de-villier-suscite-une-onde-de-choc_5162896_823448.html ( avec une  vidéo montrant la haie d’honneur de plusieurs centaines de personnels.  faite au Général de Villiers lorsqu’il a quitté ses bureaux de Balard, dans le 15e arrondissement de Paris).

20 juillet 2017 .https://www.challenges.fr/politique/comment-macron-s-est-fait-malmener-par-le-pro-de-la-com-pierre-de-villiers_488492

21 juillet 2017. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/macron-quatre-erreurs-et-une-reussite-dans-la-crise-avec-le-general-de-villiers-744609.html

21 juillet.  2017. La charge est sévère et intervient deux jours après les faits. Dans les colonnes du Figaro de ce vendredi, le porte-parole du gouvernement se lâche sur l’ancien chef d’état-Major démissionnaire  Pierrre de Villiers. «Le chef d’état-major a été déloyal dans sa communication, il a mis en scène sa démission», accuse-t-il. http://www.leparisien.fr/politique/le-general-de-villiers-s-est-comporte-en-poete-revendicatif-accuse-castaner-21-07-2017-7147998.php

ET SUR CE BLOG MÊME.

Le 17 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/17/les-limites-dune-presidence-imperiale-libre-opinion-du-general-darmee-pierre-de-villiers/

Le 19 juillet  2017.  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/19/demission-du-general-de-villiers-chef-detat-major-des-armees-une-premiere-sous-la-w-eme-republique/

Le 20 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/20/forces-armees-francaise-le-grand-gachis-demmanuel-macron/

Le 20 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/20/forces-armees-francaise-le-grand-gachis-demmanuel-macron/

Le 21 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/21/budget-des-armees-retropedalage-demmanuel-macron/

Communiqué du chef d’État-major des armées (CEMA) sortant, le général d’armée Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon, annonçant sa démission. Le Titre est de la rédaction.

J’assume les responsabilités de chef d’état-major des armées depuis trois ans et demi. Je suis pleinement conscient de l’honneur qui m’est fait, de la confiance qui m’a été accordée et des devoirs qui sont attachés à cette fonction. J’ai toujours veillé, depuis ma nomination, à maintenir un modèle d’armée qui garantisse la cohérence entre les menaces qui pèsent sur la France et sur l’Europe, les missions de nos armées qui ne cessent d’augmenter et les moyens capacitaires et budgétaires nécessaires pour les remplir.

Dans le plus strict respect de la loyauté, qui n’a jamais cessé d’être le fondement de ma relation avec l’autorité politique et la représentation nationale, j’ai estimé qu’il était de mon devoir de leur faire part de mes réserves, à plusieurs reprises, à huis clos, en toute transparence et vérité.

Dans les circonstances actuelles, je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays.

Par conséquent, j’ai pris mes responsabilités en présentant, ce jour, ma démission au Président de la République, qui l’a acceptée. J’éprouve une vraie reconnaissance envers nos soldats, nos marins et nos aviateurs avec lesquels j’ai partagé ma vie, pendant quarante-trois années, au service de la nation, en toute sincérité. Je sais pour les connaître qu’ils continueront à assurer la mission aux ordres de mon successeur avec autant de détermination et de fidélité.

Je reste indéfectiblement attaché à mon pays et à ses armées. Ce qui m’importera, jusqu’à mon dernier souffle, c’est le succès des armes de la France.

http://www.voxnr.com/12010/12010

Armoiries des Le Jolis de Villiers . D’azur au chevron d’or accompagné de trois aigles d’argent, les vols abaissés. https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Le_Jolis_de_Villiers#/media/File:Blason_famille_Le_Jolis_de_Villiers.svg

Anne -Lys s’interroge : Droit à l’enfant » ou « Droit de l’enfant » ?

29 Juin

 Droit à l’enfant » ou « Droit de l’enfant » ?

Quand mon mari et moi avons adopté nos enfants, il y a environ un demi-siècle, tous les intervenants, médecins, psychologues, travailleurs sociaux, personnels de la DASS que nous avons dû rencontrer avant d’obtenir l’agrément nécessaire ont insisté sur un point : Nous n’avions aucun « droit à l’enfant », notre souffrance devant nos cœurs et nos bras vides d’enfants n’avaient aucune importance et nous pouvions fort bien, malgré l’agrément, ne jamais pouvoir adopter. Seul comptait le « droit de l’enfant » à trouver dans une famille prête à l’accueillir un père et une mère dont il avait besoin pour, à défaut de ses parents naturels, construire sa personnalité dans un monde rassurant. Et nous avions trouvé que c’était tout naturel.

En France, jusqu’ici, la Procréation médicalement assistée ou PMA (comportant très fréquemment une insémination artificielle avec donneur) n’est permise que pour des raisons médicales : ne peuvent y recourir que des femmes vivant en couple stable (mariées, pacsées ou vivant en concubinage permanent) dont la stérilité (ou celle du conjoint) est médicalement constatée. Il s’agit de réserver un traitement médical à des cas le justifiant.

Mais le lobby LGBT… exige, sous prétexte d’égalité et au nom du « droit à l’enfant », que la PMA soit autorisée pour toutes les femmes, même célibataires ou vivant avec une partenaire de même sexe, même si elles sont parfaitement aptes à procréer naturellement, si elles éprouvent pour l’autre sexe une telle répugnance qu’elles ne veulent pas avoir recours à cette méthode éprouvée. Ce lobby exige d’ailleurs aussi que les hommes aient eux aussi « droit à l’enfant » et puissent donc avoir recours à la Gestation pour autrui ou GPA, c’est-à-dire à la location du vendre d’une femme qui leur vend l’enfant qu’elle a conçu, porté et mis au monde.

Jusqu’ici, le fait incontestable qu’un enfant peut être bien élevé par une célibataire ou une femme vivant en couple avec une autre femme ne justifiait pas que l’on prive définitivement des enfants de la présence et de l’éducation d’un père. Les statistiques prouvent, hélas, que les enfants élevés par leur mère seule (quelle qu’en soit la cause) et n’ayant pu bénéficier de la présence d’un père de substitution ont souvent de grandes difficultés à l’adolescence et plus tard.

Mais cela n’a pas empêché le Comité consultatif national d’Éthique (CCNE) de préconiser la PMA pour toutes les femmes qui le souhaitent, sans condition.

Si le Président Macron et son gouvernement donnent suite à cette préconisation, ils créeront donc, en France, un « droit à l’enfant », au détriment des « droits de l’enfant » à être élevé par son père et sa mère, comme le portent d’ailleurs les traités internationaux signés par la France.

Quant à la GPA pour tous, la formulation emberlificotée de l’avis du CCNE permet toutes les manipulations.

En Allemagne, en 2013, Mme Merkel avait refusé d’inscrire dans la loi le mariage homosexuel, arguant que le « droit de l’enfant » à être élevé par son père et sa mère en serait violé. Mais la politique est la politique et le soutien des partis de gauche aux prochaines élections lui semble bien nécessaire, alors adieu au « droit de l’enfant » et bonjour, sans doute, au « droit à l’enfant ». Le prétexte : elle a rencontré des (ou un ?) ménage(s) de deux femmes élevant parfaitement leurs enfants, ce qui l’a émue et convaincue. Le lobby LGBT exige qu’elle fasse entrer le mariage homosexuel dans la loi dans les tout prochains jours, sans doute dès vendredi. Résistera-t-telle ? aura-t-elle peur de perdre en Bavière les voix qu’elle trouverait ailleurs ?

En France, M. Macron a beau être personnellement favorable à la PMA pour toutes, il se peut qu’il retarde la soumission au lobby LGBT, de peur de réveiller des oppositions ouvertes contraires à sa politique d’apaisement, qui ne lui permettraient pas de se consacrer aux réformes importantes qu’il projette. Espérons-le.

 

Retirer un terme : Anne-Lys CJA Anne-Lys CJA

Macron Empereur ou marche-pied du « Grand Monarque »?

23 Juin

 

Les étranges rapports entre le President Macron et le Grand Monarque. Reflexions de François-Xavier PACHOT. ( dit dit Chouan de coeur) https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/06/19/les-etranges-rapports-entre-le-president-macron-et-le-grand-monarque-reflexions-de-francois-xavier-pachot/.

Retour sur l’analyse de « Chouan de Coeur »: Le Président Macron et le Grand Monarque                                           https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2017/06/19/les-etranges-rapports-entre-le-president-macron-et-le-grand-monarque-reflexions-de-francois-xavier-pachot/.

Alain TEXIER, CJA.

Chronique d’une imposture annoncée : MONSIEUR 13% !

12 Juin

Le taux d’abstention au premier tour des élections législatives d’hier dimanche 11 juin a battu tous les records avec plus de 51% des électeurs qui ont boudé des urnes…pré-remplies par la machine infernale médiatique qui annonçait un raz-de-marée du parti d’Emmanuel Macron. Il faisait beau, la journée était douce alors à quoi bon se déplacer pour ne finalement rien changer au résultat annoncé ?

Sauf que c’est ainsi que l’on donne carte blanche à d’autres pour faire des choix essentiels…et que la tyrannie peut librement et insidieusement s’installer. Après cela, il ne faudra pas venir pleurnicher.

Mais qu’en est-il réellement de ces fameux résultats ?

Les candidats du président de la République, LRM et MoDem réunis, totalisent 32,32 % des suffrages exprimés au premier tour, soit près d’un tiers des voix. Mais cela ne représente en définitive que 15,39 % de l’électorat. Et encore, avec son seul parti de La République en marche (LRM), Emmanuel Macron atteint à peine 13% des électeurs inscrits !

MONSIEUR 13%

Et encore faudra-t-il voir après le second tour combien d’entre eux sont élus en recueillant plus de 30 % des inscrits. En dessous de ce seuil théorique, la fragilité de l’élection est réelle. Et les risques de retour de boomerang accrus.

Seuls 59 départements ont connu une participation supérieure à 50 %. C’est dans la Lozère que l’on a le plus voté en métropole, avec une participation de 59,4 %. Viennent ensuite le Lot (58,4 %), l’Aveyron (58,4 %), les Côtes-d’Armor (57,9 %) et le Gers (57,5 %). Des départements somme toute peu peuplés.

A l’inverse, en dehors des circonscriptions des Français de l’étranger, où l’abstention a dépassé 80 %, et de la plupart des collectivités d’outre-mer, le département métropolitain où la participation a été la plus faible est la Seine-Saint-Denis, avec une abstention de 60,7 %. Elle est suivie par la Moselle (57,4 % d’abstention), le Val-d’Oise (56,1 %), la Seine-et-Marne (54,9 %) et le Haut-Rhin (54,3 %).

En métropole, le record d’abstention par circonscription est atteint dans la 8e circonscription du Val-d’Oise, où 67,9 % des électeurs ne se sont pas déplacés. Le député sortant François Pupponi (PS) y arrive en tête avec 38,4 % des suffrages – aucun candidat de La République en marche (LRM) ne lui était opposé –, mais cela signifie qu’à peine 11,9 % des électeurs ont voté pour lui.

Autre exemple dans la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône, où le taux d’abstention s’élève à 67,4 %. Les deux candidats arrivés en tête, Sophie Grech (Front national, 23,1 %) et Saïd Ahamada (LRM, 19,9 %), réunissent respectivement sur leurs noms 7,3 % et 6,3 % des électeurs inscrits.

Enfin, dans la 2e circonscription de la Seine-Saint-Denis, celle du député sortant Mathieu Hanotin (PS), éliminé dès le premier tour, le candidat de La France insoumise, Stéphane Peu, arrive en tête avec 27,7 % des suffrages devant la candidate LRM, Véronique Avril (20,7 % – celle qui louait il y a peu un taudis de 23 m2 à  cinq migrants pour 650 euros/mois !). Mais l’un et l’autre ne totalisent respectivement que 8,8 % et 6,6 % des électeurs inscrits.

A l’autre bout de l’éventail abstentionniste, les plus forts taux de participation sont atteints dans des circonscriptions parisiennes dans lesquelles règne l’entre-soi des bobos de la capitale. En tête du palmarès, la 11e circonscription de Paris, avec 62,3 % de participation : une circonscription, il est vrai, qui focalisait l’attention. La ministre des affaires européennes, Marielle de Sarnez (LRM-MoDem), y arrive en tête avec 40,6 % des suffrages, soit un quart seulement de l’électorat.

                           https://reporterre.net/Le-sortilege-oligarchique

Vous l’aurez compris, nous sommes en droit de nous interroger sur la légitimité de ce nouveau pouvoir tout autant que sur ses réels perspectives de pérennité.

Verrons-nous alors, comme semblait l’espérer J-G. Malliarakis (http://www.insolent.fr), les opposants à la vaguelette macronienne se relever très vite et se rassembler pour barrer la route aux candidats officiels ?

Le 12 juin 2017.

  Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.