Tag Archives: Président Emmanuel Macron

Emmanuel Macron devient chanoine du Latran . Les voies de Dieu sont impénétrables.

30 Sep

Emmanuel Macron devient chanoine du Latran grâce à l’abbaye de Clairac

LOT-ET-GARONNE

Lu sur le site de Sud Ouest

Le saviez-vous ? Macron devient chanoine grâce à l’abbaye de Clairac (47)

Les bâtiments de l’abbaye de Clairac. ARCHIVES « SO »

Les bâtiments de l’abbaye de Clairac. ARCHIVES « SO »

Explications : Henri IV avait fait don au Latran (la cathédrale du pape) de l’abbaye bénédictine de Clairac. Depuis, tous les présidents français ont droit à ce titre canonial

Comme tous ses prédécesseurs à l’Élysée, Emmanuel Macron va devenir premier et unique chanoine honoraire de la basilique majeure de Saint-Jean-de-Latran, la cathédrale du pape à Rome.

Un titre qu’il doit à Louis XI, en 1482, et qui a été renouvelé en 1604 par Henri IV : après avoir renoncé au protestantisme, ce dernier a fait don au … lire la suite sur Le saviez-vous ? Macron devient chanoine grâce à l’abbaye de Clairac (47) – Sud Ouest.fr

Lire aussi :

Emmanuel Macron devient chanoine de la basilique romaine du Latran

Le nouveau président français Emmanuel Macron hérite de relations entre la France et la Saint-Siège qui se sont nettement améliorées au cours du quinquennat de son prédécesseur. Lire la suite sur www.la-croix.com où l’on apprend également que le nouveau président portera d’autres titres religieux :

Nombreux autres titres religieux

Emmanuel Macron sera ainsi de droit proto-chanoine de la cathédrale d’Embrun (Hautes-Alpes). Ce titre fut donné pour la première fois à Louis XIII et le dernier président à le réclamer fut le général de Gaulle.

Le président de la République est en outre chanoine honoraire de la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne (titre exigé par François Ier lors de l’invasion de la Savoie en 1536) et proto-chanoine de la basilique Notre-Dame de Cléry (Loiret). Ce dernier titre a été concédé à Louis XI par le pape Sixte IV et comporte, outre le droit de siéger dans le chœur, celui de porter le surplis, la chape et l’aumusse (courte pèlerine de fourrure).

Enfin, toujours par héritage des rois de France, les présidents de la République sont chanoines honoraires des cathédrales Saint-Julien du Mans, Saint-Maurice d’Angers, Saint-Jean de Lyon, Saint-Étienne de Cahors et Saint-Étienne de Chalons et des églises Saint-Hilaire de Poitiers, Saint-Martin de Tours et Saint-Germain des Prés, à Paris.

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2017/05/16/emmanuel-macron-devient-chanoine-du-latran-grace-a-labbaye-de-clairac/

Publicités

L’Europe de demain vue par Emmanuel Macron : accrochez-vous, ça va décoiffer !

27 Sep

Pour plus de simplicité, commençons par le résumé de l’exposé du président de la République française. Ça vous permettra éventuellement d’en rester là, sans lire en détail ses principales propositions :

C’EST LA MORT PROGRAMMEE DES NATIONS ET, EN PARTICULIER POUR LA FRANCE, LA SORTIE DE L’HISTOIRE .

Mais ne vous avions-nous pas prévenus ? (Lire « À moins d’une semaine… » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/04/18/bulletin-climatique-quotidien-18-avril-2017-de-la-republique-francaise/et aussi « Comme le temps passe ! » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/05/16/comme-le-temps-passe/).

Sans compter ceci qui n’est pas piqué des hannetons :

Vous rendez-vous compte de ce que dit ce malade ? « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens« …C’est le goulag.

Mais à tout hasard ou pour ceux qui voudraient se faire du mal, voici les idées du chef de l’Etat sur le sujet sachant que tout n’est pas à jeter aux orties mais que l’on imagine mal qu’il ait souhaité proposer que l’UE soit une auberge espagnole…

  • Sécurité et défense

Le chef de l’Etat a proposé de renforcer l’Europe de la défense et de la sécurité en créant notamment :

  • une « force commune d’intervention » européenne pour 2020
  • un budget de défense commun et une « doctrine commune » pour agir
  • une académie européenne du renseignement pour « assurer le rapprochement de nos capacités de renseignement ».
  • un parquet européen contre le terrorisme

Sur la sécurité, le président a aussi abordé l’aspect écologique : « Les bouleversements climatiques menacent. » Il appelle à la création d’une « force européenne de protection civile mettant en commun les moyens de secours et d’intervention pour répondre aux catastrophes de moins en moins naturelles comme les séismes et les inondations ».

  • Migrations

« La crise migratoire est un défi durable. Nous manquons d’efficacité comme d’humanité », a lancé Emmanuel Macron. Il veut créer un office européen de l’asile et une police européenne des frontières, « pour maîtriser efficacement nos frontières, accueillir dignement les réfugiés (…) et renvoyer rapidement ceux qui ne sont pas éligibles au droit d’asile ».

L’objectif est d’accélérer et harmoniser les procédures ; mettre en place des fichiers interconnectés et des documents d’identité biométriques sécurisés.

Il veut aussi installer un programme européen de formation et d’intégration pour les réfugiés.

  • Economie et social

Concernant le volet économique, le président français souhaiterais voir se créer au niveau européen « une taxe sur les transactions financières », qui serait « affectée intégralement à l’aide » au développement. « Il y a deux pays en Europe qui ont une taxe sur les transactions financières » : la France et la Grande-Bretagne. « Prenons cette taxe, généralisons-la à l’ensemble de l’Europe », a-t-il lancé.

Le président souhaite également, d’ici à 2020, une « fourchette de taux » commune d’impôt sur les sociétés. « Son respect ouvrirait le droit aux fonds structurels », détaille-t-il. Il souhaite également un salaire minimum, adapté à la réalité économique de chaque pays, et l’encadrement de la concurrence par les niveaux de cotisations.

Pour rester concurrentiel à l’échelle mondiale, Emmanuel Macron a abordé la question du renforcement de la zone euro, et la nécessité de créer :

  • « un budget plus fort au cœur de la zone euro », qui permette de financer des investissements communs, avec des impôts liés à ce budget
  • un ministre des finances de la zone euro
  • un contrôle démocratique
  • Développement durable

Concernant la transition énergétique, le président propose de fixer au niveau européen un « juste prix » pour le carbone – dont les échanges permettent de pénaliser les industries polluantes. Ce prix devra être « suffisamment élevé », d’au moins 25 à 30 euros la tonne, pour encourager la transition écologique.

Il a aussi proposé de mettre en place aux frontières européennes une taxe sur le carbone qui pèserait sur les importations issues d’industries polluantes, afin « d’assurer l’équité entre les producteurs européens et leurs concurrents ».

  • Numérique et innovation

Sur le volet numérique, le président souhaite créer une agence européenne pour l’innovation, capable de financer en commun des champs de recherche nouveaux, comme l’intelligence artificielle.

« Créons dans les deux ans une agence européenne pour l’innovation, pour être en position d’innovateur et non de suiveur. »

Il a cité pour modèle l’agence américaine de recherche militaire DARPA, agence du département de la défense des Etats-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies, qui dans les années 1970 a été à l’origine de la création d’Internet.

Le président veut créer des « champions européens » dans la transition numérique. « Le marché unique du numérique est une occasion à saisir pour protéger les données économiques de nos entreprises », a-t-il par ailleurs déclaré. Emmanuel Macron a aussi rappelé sa volonté de taxer les entreprises numériques en taxant la valeur « là où elle se crée », et de réguler les grandes plateformes.

  • Institutions et démocratie

« Nous devons refonder le projet européen par et avec le peuple », a déclaré Emmanuel Macron, en appelant à « un vaste débat sur l’Europe dans les pays qui le souhaitent ». « Un débat ouvert, libre, transparent et européen » pour « offrir un contenu à l’Europe avant les élections européennes de 2019 ».

Le président français propose :

  • de renforcer le Parlement européen par des listes transnationales, dès 2019
  • Qu’en 2024 la moitié du Parlement européen soit élue sur ces listes transnationales
  • « Une Commission européenne à quinze membres ».
  • Jeunesse

Devant les étudiants de la Sorbonne, Emmanuel Macron a déclaré vouloir « que chaque étudiant parle au moins deux langues européennes d’ici 2024 ». Il souhaite également que chaque jeune Européen ait passé au moins six mois dans un autre pays européen (la moitié d’une classe d’âge en 2024). « L’Europe du multilinguisme est une chance », a-t-il déclaré.

Il veut aussi créer des universités européennes, réseaux d’universités qui permettent d’étudier à l’étranger et de suivre des cours dans deux langues au moins.

C’est beau la jeunesse. Surtout celle des chefs d’Etat ! Mais c’est hélas si éloigné des réalités et des faits dont ils oublient…qu’ils sont têtus. Un exemple au hasard : comment ce plan macronien sera-t-il compatible avec les résultats des élections législatives en Allemagne, pas plus tard que dimanche dernier ?

Mystère et boule de gomme !

Le 27 septembre 2017.
Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

Anne-Lys. L’état d’impréparation de notre pays devant la catastrophe naturelle qui a frappé deux de nos îles antillaises.*

14 Sep

Impréparation

Une simple image, vue à la télévision il y a deux ou trois jours, suffit à faire toucher du doigt l’état d’impréparation de notre pays devant la catastrophe naturelle qui a touché deux de nos îles antillaises. Il s’agissait du Bâtiment de projection et de commandement   Tonnerre, dont l’imposante capacité d’emport permettait d’apporter à nos compatriotes désemparés de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin des matériels lourds et volumineux, nécessaires au déblaiement et à la remise en activité des services essentiels. Hélas, plusieurs jours après le passage d’Irma, l’embarquement était loin d’être terminé et exigeait encore un délai important. Or, comme en témoigne d’ailleurs la situation moins difficile des habitants de la partie néerlandaise de Saint-Martin où des moyens importants avaient été envoyés avant le passage du cyclone, la puissance et la force d’Irma étant connues plusieurs jours d’avance, il aurait été possible de commencer plusieurs jours plus tôt à réunir les matériels à charger sur le Tonnerre et à charger celui-ci.

C’est ce qui rend d’autant plus intolérable le sourire satisfait (« Je suis satisfait de moi ») de M. Macron. Ce sourire rappelle une histoire vieille de précisément un siècle, quand un autre président de la République, Raymond Poincaré, se vit affublé du surnom « l’homme qui rit dans les cimetières »( quoiqu’il s’en soit défendu, prétendant qu’il n’avait pas ri dans le cimetière où reposaient des morts pour la France, mais grimacé à cause du soleil.) Pour les Antillais, M. Macron sera-t-il désormais l’homme qui sourit devant les décombres et les morts ?

Le 14 septembre 2017.

Anne-Lys, CJA.

* lire aussi « Saint-Martin : il paraît que l’Etat a été à la hauteur du défi » : 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/09/12/saint-martin-il-parait-que-letat-a-ete-a-la-hauteur-du-defi/

Le président Macron aime son peuple et il le dit.

11 Sep
Image

Le Comité National d’Entente qui regroupe soixante associations patriotiques s’exprime sur l’affaire de Villiers

22 Juil

La Chasse à Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon ( Général d’armée) est ouverte. Dommage pour les chasseurs.

21 Juil

19 juillet 2017 . http://www.20minutes.fr/politique/2106591-20170719-demission-pierre-villiers-retour-polemique-cinq-actes

*12 juillet . « Je ne vais pas me faire baiser​. »

* 13 juillet. « Je suis votre chef ». 

*14 juillet. « Personne ne mérite d’être aveuglément suivi. »

* 17 juillet. « Le président de la République a reçu à l’Elysée à 16 h son chef d’état-major des armées« .

* 19 juillet  « Fin du suspense « .

——–    

19 juillet 2017. http://www.leparisien.fr/politique/qui-est-pierre-de-villiers-le-chef-d-etat-major-qui-a-demissionne-face-a-macron-18-07-2017-7141332.php

20 juillet 2017. http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/07/20/la-demission-du-general-pierre-de-villier-suscite-une-onde-de-choc_5162896_823448.html ( avec une  vidéo montrant la haie d’honneur de plusieurs centaines de personnels.  faite au Général de Villiers lorsqu’il a quitté ses bureaux de Balard, dans le 15e arrondissement de Paris).

20 juillet 2017 .https://www.challenges.fr/politique/comment-macron-s-est-fait-malmener-par-le-pro-de-la-com-pierre-de-villiers_488492

21 juillet 2017. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/macron-quatre-erreurs-et-une-reussite-dans-la-crise-avec-le-general-de-villiers-744609.html

21 juillet.  2017. La charge est sévère et intervient deux jours après les faits. Dans les colonnes du Figaro de ce vendredi, le porte-parole du gouvernement se lâche sur l’ancien chef d’état-Major démissionnaire  Pierrre de Villiers. «Le chef d’état-major a été déloyal dans sa communication, il a mis en scène sa démission», accuse-t-il. http://www.leparisien.fr/politique/le-general-de-villiers-s-est-comporte-en-poete-revendicatif-accuse-castaner-21-07-2017-7147998.php

ET SUR CE BLOG MÊME.

Le 17 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/17/les-limites-dune-presidence-imperiale-libre-opinion-du-general-darmee-pierre-de-villiers/

Le 19 juillet  2017.  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/19/demission-du-general-de-villiers-chef-detat-major-des-armees-une-premiere-sous-la-w-eme-republique/

Le 20 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/20/forces-armees-francaise-le-grand-gachis-demmanuel-macron/

Le 20 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/20/forces-armees-francaise-le-grand-gachis-demmanuel-macron/

Le 21 juillet 2017. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/07/21/budget-des-armees-retropedalage-demmanuel-macron/

Communiqué du chef d’État-major des armées (CEMA) sortant, le général d’armée Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon, annonçant sa démission. Le Titre est de la rédaction.

J’assume les responsabilités de chef d’état-major des armées depuis trois ans et demi. Je suis pleinement conscient de l’honneur qui m’est fait, de la confiance qui m’a été accordée et des devoirs qui sont attachés à cette fonction. J’ai toujours veillé, depuis ma nomination, à maintenir un modèle d’armée qui garantisse la cohérence entre les menaces qui pèsent sur la France et sur l’Europe, les missions de nos armées qui ne cessent d’augmenter et les moyens capacitaires et budgétaires nécessaires pour les remplir.

Dans le plus strict respect de la loyauté, qui n’a jamais cessé d’être le fondement de ma relation avec l’autorité politique et la représentation nationale, j’ai estimé qu’il était de mon devoir de leur faire part de mes réserves, à plusieurs reprises, à huis clos, en toute transparence et vérité.

Dans les circonstances actuelles, je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays.

Par conséquent, j’ai pris mes responsabilités en présentant, ce jour, ma démission au Président de la République, qui l’a acceptée. J’éprouve une vraie reconnaissance envers nos soldats, nos marins et nos aviateurs avec lesquels j’ai partagé ma vie, pendant quarante-trois années, au service de la nation, en toute sincérité. Je sais pour les connaître qu’ils continueront à assurer la mission aux ordres de mon successeur avec autant de détermination et de fidélité.

Je reste indéfectiblement attaché à mon pays et à ses armées. Ce qui m’importera, jusqu’à mon dernier souffle, c’est le succès des armes de la France.

http://www.voxnr.com/12010/12010

Armoiries des Le Jolis de Villiers . D’azur au chevron d’or accompagné de trois aigles d’argent, les vols abaissés. https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Le_Jolis_de_Villiers#/media/File:Blason_famille_Le_Jolis_de_Villiers.svg

Anne -Lys s’interroge : Droit à l’enfant » ou « Droit de l’enfant » ?

29 Juin

 Droit à l’enfant » ou « Droit de l’enfant » ?

Quand mon mari et moi avons adopté nos enfants, il y a environ un demi-siècle, tous les intervenants, médecins, psychologues, travailleurs sociaux, personnels de la DASS que nous avons dû rencontrer avant d’obtenir l’agrément nécessaire ont insisté sur un point : Nous n’avions aucun « droit à l’enfant », notre souffrance devant nos cœurs et nos bras vides d’enfants n’avaient aucune importance et nous pouvions fort bien, malgré l’agrément, ne jamais pouvoir adopter. Seul comptait le « droit de l’enfant » à trouver dans une famille prête à l’accueillir un père et une mère dont il avait besoin pour, à défaut de ses parents naturels, construire sa personnalité dans un monde rassurant. Et nous avions trouvé que c’était tout naturel.

En France, jusqu’ici, la Procréation médicalement assistée ou PMA (comportant très fréquemment une insémination artificielle avec donneur) n’est permise que pour des raisons médicales : ne peuvent y recourir que des femmes vivant en couple stable (mariées, pacsées ou vivant en concubinage permanent) dont la stérilité (ou celle du conjoint) est médicalement constatée. Il s’agit de réserver un traitement médical à des cas le justifiant.

Mais le lobby LGBT… exige, sous prétexte d’égalité et au nom du « droit à l’enfant », que la PMA soit autorisée pour toutes les femmes, même célibataires ou vivant avec une partenaire de même sexe, même si elles sont parfaitement aptes à procréer naturellement, si elles éprouvent pour l’autre sexe une telle répugnance qu’elles ne veulent pas avoir recours à cette méthode éprouvée. Ce lobby exige d’ailleurs aussi que les hommes aient eux aussi « droit à l’enfant » et puissent donc avoir recours à la Gestation pour autrui ou GPA, c’est-à-dire à la location du vendre d’une femme qui leur vend l’enfant qu’elle a conçu, porté et mis au monde.

Jusqu’ici, le fait incontestable qu’un enfant peut être bien élevé par une célibataire ou une femme vivant en couple avec une autre femme ne justifiait pas que l’on prive définitivement des enfants de la présence et de l’éducation d’un père. Les statistiques prouvent, hélas, que les enfants élevés par leur mère seule (quelle qu’en soit la cause) et n’ayant pu bénéficier de la présence d’un père de substitution ont souvent de grandes difficultés à l’adolescence et plus tard.

Mais cela n’a pas empêché le Comité consultatif national d’Éthique (CCNE) de préconiser la PMA pour toutes les femmes qui le souhaitent, sans condition.

Si le Président Macron et son gouvernement donnent suite à cette préconisation, ils créeront donc, en France, un « droit à l’enfant », au détriment des « droits de l’enfant » à être élevé par son père et sa mère, comme le portent d’ailleurs les traités internationaux signés par la France.

Quant à la GPA pour tous, la formulation emberlificotée de l’avis du CCNE permet toutes les manipulations.

En Allemagne, en 2013, Mme Merkel avait refusé d’inscrire dans la loi le mariage homosexuel, arguant que le « droit de l’enfant » à être élevé par son père et sa mère en serait violé. Mais la politique est la politique et le soutien des partis de gauche aux prochaines élections lui semble bien nécessaire, alors adieu au « droit de l’enfant » et bonjour, sans doute, au « droit à l’enfant ». Le prétexte : elle a rencontré des (ou un ?) ménage(s) de deux femmes élevant parfaitement leurs enfants, ce qui l’a émue et convaincue. Le lobby LGBT exige qu’elle fasse entrer le mariage homosexuel dans la loi dans les tout prochains jours, sans doute dès vendredi. Résistera-t-telle ? aura-t-elle peur de perdre en Bavière les voix qu’elle trouverait ailleurs ?

En France, M. Macron a beau être personnellement favorable à la PMA pour toutes, il se peut qu’il retarde la soumission au lobby LGBT, de peur de réveiller des oppositions ouvertes contraires à sa politique d’apaisement, qui ne lui permettraient pas de se consacrer aux réformes importantes qu’il projette. Espérons-le.

 

Retirer un terme : Anne-Lys CJA Anne-Lys CJA