Tag Archives: Président Valery Giscard d’Estaing

Nomination d’Édouard Philippe comme Premier ministre le 16 mai 2017. Au bonheur des vestes retournées.

16 Mai

Et même sortis de charge, les anciens présidents de la République continuent à émarger au budget de l’Etat et dire que l’on proclame que les rois coutaient cher.

5 Oct
JORF n°0232 du 5 octobre 2016
texte n° 1Décret n° 2016-1302 du 4 octobre 2016 relatif au soutien matériel et en personnel apporté aux anciens Présidents de la RépubliqueNOR: PREX1628055D

ELI: Non disponible

Le Président de la République,
Sur le rapport du Premier ministre,
Vu la Constitution, notamment son article 37,
Décrète :

Article 1

Pendant les cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens présidents de la République sept (NDLRB . Sept !)  collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et trois collaborateurs du niveau de la catégorie A, ainsi que deux agents de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.

Article 2

Au-delà des cinq années qui suivent la cessation de leurs fonctions, il est mis à disposition des anciens Présidents de la République trois collaborateurs permanents, dont un directeur de cabinet du niveau de la catégorie A supérieure et un collaborateur du niveau de la catégorie A, ainsi qu’un agent de service, appartenant à la fonction publique ou rémunérés par l’Etat sur contrat.

Article 3

Il est mis à disposition des anciens Présidents de la République, en adéquation avec les personnels mis à leur disposition, ( NDLRB . Ce qui multiplie d’autant les frais afférents) des locaux meublés et équipés, dont le loyer, les charges et les frais généraux sont pris en charge par l’Etat.

Article 4

Les anciens Présidents de la République bénéficient, pour leurs activités liées à leurs fonctions d’anciens chefs de l’Etat, de la prise en charge des frais de réception ainsi que des frais de déplacement, pour eux-mêmes et un collaborateur. (NDLRB. Tant  qu’à faire !)

Article 5

La gestion du dispositif de soutien matériel et en personnel apportés aux anciens Présidents de la République est assurée par les services du Premier ministre, à l’exception de leurs véhicules et de leurs conducteurs qui sont mis en place par le ministère de l’intérieur dans le cadre de la protection dont ils bénéficient.

Article 6

Pour les anciens Présidents de la République investis avant le 15 mai 2012, le délai de cinq années mentionné à l’article 1er court à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret.

Article 7

Le Premier ministre, le ministre de l’économie et des finances et le ministre de l’intérieur sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 4 octobre 2016.

François Hollande

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Manuel Valls

Le ministre de l’économie et des finances,

Michel Sapin

Le ministre de l’intérieur,

Bernard Cazeneuve

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033189352&categorieLien=id

 

POLITIQUE
Mercredi 05 Octobre 2016 à 12:02 (mis à jour le 05/10/2016 à 12:42)

Privilèges : les anciens présidents rationnés

Nicolas Sarkozy avec deux autres anciens présidents, Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac. Photo © AFP

Economies. Un décret publié aujourd’hui au Journal officiel prévoit une réduction du rythme de vie des anciens présidents de la République. Leur nombre de collaborateurs sera réduit progressivement après leur départ de l’Elysée.

A chaque fois qu’un gouvernement demande aux Français de se serrer la ceinture, la question du rythme de vie du palais de l’Elysée ou de ses anciens locataires revient dans le débat public. En 2014, François avait commandé un rapport à la Cour des comptes et au Conseil d’Etat, comme l’avait révélé Mediapart. Il leur demandait de chiffrer précisément les dépenses liées à l’entretien des anciens chefs de l’Etat. La semaine dernière, France Info annonçait qu’un décret était sur le point d’être publié à ce sujet.

C’est le cas depuis aujourd’hui. Selon le texte que l’on peut lire dans le Journal officiel, le train de vie des anciens présidents sera réduit progressivement après leur départ du pouvoir. Au-delà de la cinquième année après la fin de leur mandat, les « collaborateurs permanents » ne seront plus que trois au lieu de sept.

Ces nouvelles dispositions ne vont cependant pas s’appliquer de manière brutale aux personnes concernées, Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Le délai de cinq ans est en effet effectif « à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret ». La diète, ce sera donc en 2021.

Selon le Scan, les anciens présidents de la République bénéficient aujourd’hui de deux policiers, deux domestiques, sept collaborateurs, ainsi que d’une voiture avec chauffeur. A cela s’ajoutent un appartement meublé et 65 000 euros par an. Cela représente, en tout, 10,3 millions d’euros chaque année, payés par le contribuable.

http://www.valeursactuelles.com/politique/privileges-les-anciens-presidents-rationnes-65532

Messieurs les ex-présidents et bientôt ex-président de la République, un geste citoyen pour réduire la dette !

12 Sep

images-1

CQFD. Ce Que le Roi Fera Demain.                                                                                                                                                Lorsque  vous aurez pris connaissance  du texte  ci-dessous , vous ne pourrez  qu’être d’accord avec la proposition dont  nous  faisons un CQFD /Supprimer aux anciens présidents de la République leurs avantages devenus  indus/. Autant  , en effet, il n’est pas inconcevable de permettre aux  présidents – tant  qu’ils sont en exercice- de mener une  vie  en rapport avec le prestige  ( et encore) du pays  qu’ils s’efforcent de diriger, autant  ceux-ci sortis de  charges , doivent  vivre avec leurs économies, sous réserve  du versement  d’une modique  pension de retraite  calculée  selon les régles du secteur public ( 5 ans  de  fonctions en principe)  sans parler des sources  de rémunération complémentaires  énumérées  non sans  humour- Ah le petit business de livraison de viennoiseries à domicile-  dans les lignes suivantes : en intégrant des sociétés du secteur privé, en écrivant et publiant des livres, en faisant du conseil et en donnant des conférences, ou en se lançant dans les affaires en montant un petit business de livraison de viennoiseries à domicile.

Il est à peine  besoin d’ajouter que, dans ce domaine aussi, la supériorité de la monarchie  sur la République est  éclatante . Ce n’est pas au royaume de France  qu’il se trouvera à la charge des sujets , quatre  anciens monarques … le royaume d’Espagne, et ce n’est pas le plus fréquent  n’en entretient  ainsi qu’un

Pour le Conseil dans l’Espérance du Roi, Alain TEXIER, CJA,  Garde des Sceaux,Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux Devoirs et aux Droits des Citoyens et Conseiller aux Réformes institutionnelles

——-

Cette dette monstrueuse contractée, puis aggravée depuis quarante ans par des gouvernants irresponsables est une véritable bombe à retardement qui pèse sur nos libertés, sur notre indépendance, sur notre dynamisme économique. Elle menace à chaque instant d’exploser nous menant nous et nos enfants à la ruine, et nous reléguant pour longtemps au rang de nation mineure sans aucun poids pour peser sur la marche du monde.

Tous les citoyens devront faire des efforts pour réduire cette dette, à commencer par le premier d’entre eux à savoir le président de la République.

N’oubliez-pas chers compatriotes contribuables, qu’actuellement vos impôts, cotisations, taxes diverses servent entre autres à payer les retraites et avantages de trois ex-présidents, et bientôt d’un quatrième dès juin 2017.

Je demande donc à ceux-ci un geste citoyen pour contribuer à la diminution de la dette. Que Messieurs Giscard d’Estaing, Chirac, Sarkozy et bientôt Hollande, renoncent à leur retraites et autres avantages d’anciens président de la République.

Ce qui leur a déjà été versé par la nation devrait leur permettre de continuer à vivre plus que confortablement, et qu’ils s’estiment heureux de ne pas avoir à payer de dommages et intérêts au peuple de France pour avoir mené notre pays au bord du gouffre. J’invite d’ailleurs chacun de ces messieurs à communiquer en toute transparence les montants de leurs retraites, indemnités et autres avantages perçus.

Et s’ils veulent continuer à bénéficier de gardes du corps, de secrétaires, de chauffeurs, de bureaux de fonction, qu’ils se les paient eux-mêmes, et si besoin en travaillant. Étant l’élite de l’élite, ils devraient retrouver sans problème d’autres sources de rémunération à la fin de leur mandat, par exemple en intégrant des sociétés du secteur privé, en écrivant et publiant des livres, en faisant du conseil et en donnant des conférences, ou en se lançant dans les affaires en montant un petit business de livraison de viennoiseries à domicile.

Le président en place doit dès à présent participer aussi à la réduction de la dette. Je demande donc à monsieur Hollande de mettre un terme aux fastes de le République, ce qui me semble normal pour un président qui se voulait normal.

Les fastes du « palais de l’Élysée », avec ses gardes républicains en grand uniforme, ses huissiers en costume queue de pie, ses chauffeurs, ses jardiniers, ses cuisiniers, combien tout cela coûte-t-il au contribuable ? Quelle indécence dans un pays en crise et comme c’est indigne d’une République moderne, soucieuse de la bonne santé économique de la nation.

Je préférerais que l’on affiche sur le parvis de l’Élysée un compteur donnant en temps réel le montant de la dette de la France, pour rappeler à tous ces messieurs, qu’ils vivent à crédit, pour nous rappeler à nous peuple de France que nous vivons à crédit.

………….

http://www.mesopinions.com/petition/politique/mettons-fin-aux-rentes-avantages-vie/15554