Tag Archives: Raoul Fougax

Recomposition et ouverture : cherchez la différence ? De Sarko à Macron c’est toujours du débauchage

17 Mai

 Assemblee Nationale Hemicycle

 Raoul Fougax ♦

La recomposition veut élargir ses soutiens et affaiblir ses adversaires. C’est de la tactique  politicienne.

C’est vieux comme les magouilles de la IIIème et IVème république. Alors, comme les temps changent, on adapte le débauchage aux modes du temps politique, parité féministe, élus de l’immigration et de la société civile. Mais surtout on tente d’attirer à la bonne soupe les affamés en manque de notoriété et notre république n’en manque pas. En général cela ne dure pas.

Peu- on rappeler quelques précédents de formidables nouveautés saluées par les médias et vite ringardisées.

En 1995, Alain Juppé intègre 12 femmes à son gouvernement. Très vite, les médias les surnomment les « Jupettes ». Cet acte était symbolique car les postes donnés à ces femmes n’étaient pas de vrais ministères, mais des secrétariats d’état. D’ailleurs, 6 mois plus tard, 8 des 12 femmes nommées au gouvernement sont remerciées. Selon Michèle Alliot-Marie ces nominations n’étaient qu’un effet. Pour elle, trop souvent on a fait entrer des femmes dans un gouvernement pour faire un effet auprès de l’opinion publique. Quant à Corinne Lepage, ce qui l’a gênée était d’avoir passé le renvoi de ses femmes pour cause d’incompétence, alors qu’elles n’avaient pas les moyens de travailler.

Nicolas Sarkozy avait réalisé ce qu’il avait promis : une ouverture, même si celle-ci fait immédiatement grincer les dents de certains de ses fidèles ou partisans qui n’ont pu obtenir une part du gâteau. Ce sera la même chose pour le gouvernement Macron.

Bernard Kouchner est alors sans doute la vedette de cette équipe, et, au passage, la plus grande surprise. La présence de cet homme de gauche est vue par beaucoup – surtout les socialistes qui vont l’exclure de leur Parti – comme une haute trahison : Kouchner serait simplement attiré par le pouvoir au point de brader ses convictions pour un plat de lentilles….. ou de riz ! On notera qu’il a offert ses services au Président Macron. Le coup est dur pour la Gauche. Sans compter la présence d’un autre homme évincé par Madame Royal, Eric Besson, comme Secrétaire d’État. N’oublions pas un autre dissident de la Gauche, un proche du couple Royal-Hollande, Jean-Pierre Jouyet, nommé Secrétaire d’État aux affaires européennes, auprès du ministre des affaires étrangères et européennes ! Enfin, il était alors très mode de s’extasier sur la nomination de Rachida Dati , d’origine maghrébine, au Ministère de la justice.

Cette ouverture Sarkozienne n’a pas évité finalement le rejet du nouveau et dynamique jeune président.

La recomposition à la mode Macron vise cependant à la fin des partis. Mais ces derniers peuvent se relever de leur tombe et gare aux morsures des éternels morts vivants.

https://metamag.fr/2017/05/16/recomposition-et-ouverture-cherchez-la-difference-de-sarko-a-macron-cest-toujours-du-debauchage/

Publicités