Tag Archives: Royal artillerie

Catonéo de Royal Artillerie soulève le Képi du futur service national .. Ou autre intitulé.

26 Fév

Gal de La Porte du Theil .Fondateur et chef des Chantiers de la jeunesse française (CJF) pendant le régime de Vichy.

Un service en chantier ; Lundi 19 février 2018.

Moralement je suis contre le service militaire. Faire combattre les laboureurs en lieu et place des hoplites heurte ma vision d’une société classique. Chaque chose à sa place ! La conscription militaire rejoint le concept si meurtrier du citoyen-soldat fournissant son budget de morts aux états-majors libérés du souci d’économies en hommes. Aussi pour plusieurs raisons, le projet présidentiel de service national évite-t-il la version militaire qui a prévalu depuis la « Levée en masse » de 1793 jusqu’aux années Chirac. Mais les difficultés de tous ordres apparaissant à mesure que l’on construit ce machin, le pronostic vital du truc est engagé : soit le projet amalgame plusieurs missions qui satisferont les opinions diverses et éclairées jusqu’à devenir l’usine à gaz habituelle, notre spécialité française ; soit il sera remisé sine diejusqu’au retour à bonne fortune, car en plus ça coûte un bras. Il y a pourtant un problème à résoudre dans notre société et particulièrement dans notre jeunesse : l’égoïsme et la parcellisation.

 

Contrairement à jadis, les différentes classes jeunes coexistent sans se traverser, les sas de décompression fonctionnant très mal. Au sein de chaque classe, l’ascenseur social est le plus souvent en panne. Nous avons une société jeune bloquée au sein de laquelle montent les antagonismes et qui en plus se territorialise. On peut laisser les choses ainsi, à l’américaine, et c’est le communautarisme général qui n’a pas que des inconvénients (on sait où taper) ; on peut aussi avoir l’ambition de précipiter la mosaïque ethnique en une « nation ». Auquel cas le SNU est un bon outil. Qu’en faire alors ?

…..

https://royalartillerie.blogspot.fr/2018/02/snu.html

Royal artillerie : Le Qatar et ses enjeux comme si vous y étiez

12 Juin

Lorsque le talentueux « Royal Artillerie » présentait « Le Conseil dans l’Espérance du roi ».C’était le 26 mars 2011.

15 Nov

tableronde

 

       C’est la veille de l’Annonciation , le 24 mars 2011, que la Charte de Fontevrault a émis sur mille fils du monde qui vibrent à ses annonces que le shadow cabinet royaliste français était né (*). Conseil dans l’Espérance du Roi ou contre-gouvernement virtuel organisé par l’Institut Henri IV pour clore l’année du Vert Galant, la « chose » n’inquiète pas encore le pouvoir, tout à l’affaire de la raclée cantonale et des piqués sans sirène de la chasse française sur les tacticals bédouins, censés la faire oublier.
Mais il a tort.


http://royalartillerie.blogspot.fr/2011/03/conseil-dans-lesp-du-roi.html

* Assez inexplicablement , cette mise en ligne  a disparu aujourd’hui, il nous parait  donc nécessaire d’en donner les lignes  ci-dessous  récupérées par ailleurs :                                                                                         

 il importe de rappeler deux principes essentiels au fonctionnement du CER :  

  • * Tous les Conseillers seront égaux et aucun ne dirigera le Conseil puisque, dans notre conception du pouvoir monarchique, le Roi gouverne et préside son Conseil. Il s ‘agira donc d’une nouvelle « Table Ronde ».  
  • * Tous les courants royalistes français pourront y être représentés à la seule condition de s’interdire tout prosélytisme dynastique et de ne jamais exprimer publiquement, ès qualités de membres du CER, leurs préférences ou leurs engagements au service de l’un des princes de la Maison de Bourbon ».

SAMEDI 26 MARS 2011

Conseil dans l’Espérance du Roi

     C’est la veille de l’Annonciation , le 24 mars 2011, que la Charte de Fontevrault a émis sur mille fils du monde qui vibrent à ses annonces que le shadow cabinet royaliste français était né . Conseil dans l’Espérance du Roi ou contre-gouvernement virtuel organisé par l’Institut Henri IV pour clore l’année du Vert Galant, la « chose » n’inquiète pas encore le pouvoir, tout à l’affaire de la raclée cantonale et des piqués sans sirène de la chasse française sur les tacticals bédouins, censés la faire oublier.

Mais il a tort.

     La population française est au seuil de l’épuisement psychique tant elle en a ras-le-bol des bateleurs rationnaires de la politique qui se contredisent en connivence pour mieux l’empoisonner à l’arsenic de la social-démocratie. Le pays fier coule, doucement ; la faute à pas de chance, le sens de l’Histoire, le crépuscule inexorable de l’Occident coupable. Demain il fera plus beau, « demain » c’est le temps conjugué de la Démagogie. La droite de la Gauche™ est incapable génétiquement de réduire l’Etat prédateur au minimum vital – elle accroît encore la dépense publique en volume de 0,8% – et vient d’entrer en campagnes présidentielle et législative en frappant un grand coup… sur les faubourgs de Benghazi.

     La Gauche™, titulaire de l’AOC mais en plein urticaire napoléonien, a ouvert le débat du chef providentiel comme un vulgaire parti fachiste, et au-delà se fout du tiers comme du quart pourvu que les postes que M. Strauss-Kahn leur offrira soient distribués comme il faut. Tariq Ramadan aux affaires cultuelles ; qu’en pense Me Brochen ? Les Lambertistes à Matignon.

   La gauche de la Gauche™ veut mettre tout le monde au pas en commençant par le contrôle social généralisé des comportements individuels au nom d’une idéologie libératrice des chaînes rouillées du capitalisme sauvage. Et vivent les Chinois qui ont libéré il y a cinquante ans les esclaves tibétains de la théocratie néandertalienne en chapeaux comiques (Mélenchon + Néandertal) !

   Hors-sol, au jardin des utopies, vaquent les souverainistes et les gros bataillons du Front national qui voient et comprennent tout mais ne projettent rien. Un programme pour gros ballots s’ils n’en sont pas, il faut le dire même si l’on s’en sert comme bélier contre la herse. Le destin de la Corée du Nord révisée n’est pas alléchant, même avec des néons dans la rue. C’est de cela que va parler M. Dupont-Aignan au prochain Mercredi¹ de la NAr sous les applaudissements des gaullistes de gauche qui y réchauffent leur nostalgie.

     Ce régime est cul par-dessus tête à la merci de sa ploutocratie. Le micheton de base découvre avec effroi que l’Etat qui fut enfanté jadis pour la justice et la liberté est devenu à la fois cher et impotent, et maintenant ne le protège même pas des Huns de l’intérieur. Aucune autorité naturelle, mais de l’autoritarisme comme le dévoile le Médiateur Delevoye ; alors que les Anglais détruisent toutes les agences travaillistes budgétivores², prolifération chez nous des fromages républicains contrebalancée par la réduction des services basiques de proximité (affaires Bougrab, Boutin, etc. et 343 sénateurs à l’embouche qui font des trous à leur ceinture) ; culture de l’excuse si ce n’est celle de l’immunité – les ministres ne démissionnent jamais – ; normalisation des passe-droits, une nomenklatura de type moscovite est devenue une réalité, des mini-dynasties se créent partout ; une justice qui juge la Justice avant les justiciables ; une armée de… militaires, mexicaine par ses étoiles ; un gouvernement de théâtre agrippé aux micros comme une rock-star !

    Et pourtant les livres nous disent que la France ne fut pas toujours un pays à l’abandon, incapable de joindre les deux bouts, dont on se moque dès qu’elle a le dos tourné. La France fut aussi un modèle, classique.

    S’il faut réinventer un sytème social pérenne juste et financé, il n’est pas besoin de réinventer le principe de gouvernement ; il suffit d’actualiser celui qui en deux mille ans d’histoire a fait progresser le pays. Et ce principe est la monarchie qui offre l’autorité naturelle et la politique de temps long. C’est ici que semble-t-il le CER de l’Institut Henri IV veut travailler. M. Jean-Yves Pons nous en dévoile l’axe de construction :

    Tous les Conseillers seront égaux et aucun ne dirigera le Conseil puisque, dans notre conception du pouvoir monarchique, le Roi gouverne et préside son Conseil. Il s‘agira donc d’une nouvelle « Table Ronde ».

   Tous les courants royalistes français pourront y être représentés à la seule condition de s’interdire tout prosélytisme dynastique et de ne jamais exprimer publiquement, ès qualités de membres du CER, leurs préférences ou leurs engagements au service de l’un des princes de la Maison de Bourbon.

    L’axe est parallèle à celui de la Charte de Fontevrault qui refuse de prendre parti sauf pour le providentialisme. Pas de prince désigné, chacun le sien in pectore, priant avec tous pour son retour sans le nommer. Je me doute bien que l’oraison de la Charte soit agréable à Dieu mais je m’inquiète de son influence sur la conduite des opérations, même si comme au désert, YWH y pourvoiera. Ce dont par contre je suis sûr, c’est que la Table Ronde sans le roi Arthur ne peut pas fonctionner, sauf à faire dire des messes ou partager une galette des rois.

    Supposons que le CER occupe le domaine régalien et se limite à lui pour éviter les conflits. Une seule charpente doit porter l’ouvrage et la volonté politique d’un seul, au demeurant instruit pour la définir et la défendre, et je n’en vois pas autour de moi, un seul fera les tenons et mortaises entre la justice, la police, la diplomatie et la guerre. A moins de vouloir laisser l’affaire entre les mains d’un chef de gouvernement d’alternance, ce qui ruinerait le schéma, il faut un projet politique cohérent, bien délimité, suivi en continu, un projet pour la France, à pousser sur une voie directe ou détournée mais ressortissant au temps long et persévérant sur son axe. Je ne comprends pas ce qui retient l’Institut Henri IV de suivre les Lois Fondamentales du Royaume de France, ce serait plutôt son style puisque le Navarrais en est issu.

    On en vient très vite à l’économique qui régente tout. Par là le CER abordera au rivage des valeurs. Que dira la Table ronde sur le modèle économique ? Doctrine sociale de l’Eglise ? Elle n’est qu’un prologue ; il faudrait écrire tout le reste. Nous n’entrerons pas dans les divers choix à faire, ce n’est pas le jour, mais les voies sont généralement inconciliables et il n’y a pas de troisième voie viable, nous en avons la preuve par la Dette. Il faudra donc évaluer le meilleur choix pour le pays dans l’état où la République l’aura laissé, et s’y tenir. Comment se passer d’un chef pour incarner la synthèse du projet économique ? Sauf à continuer la social-démocratie européenne en faillite, langue au chat.

    Aussi attendrons-nous sagement que le CER trouve ses marques et choisisse surtout la clef de voûte nécessaire à cette construction, même parfaitement virtuelle, mais qui sait. Le roi en ses conseils fait le pendant du peuple en ses états, et tous sauf un parlent de décentralisation.

retour_roi

    J’entends un Mérovingien qui vient.

Royal artillerie : La commémoration de Verdun n’a pas besoin de quelque « Rock in Douaumont »

18 Mai

« Situé au cœur du champ de bataille de Verdun, le Mémorial de Verdun, actuellement en rénovation, rouvrira ses portes en février 2016 et deviendra à cette occasion centre d’interprétation de la bataille de Verdun. Sa scénographie, totalement renouvelée, fera découvrir au visiteur sur trois niveaux l’expérience de la vie combattante du soldat allemand et français. Le dernier niveau permettra une vue dégagée sur le champ de bataille, jusqu’à l’Ossuaire de Douaumont » (Mission du Centenaire de la bataille de Verdun).

Il y a certainement de bonnes intentions à cette mise en scène, destinée aux générations nouvelles qui s’éloignent des souvenirs terribles racontés jadis à la veillée. Mais que veut dire cette valorisation de l’enfer ? Car ce fut un véritable enfer. Des livres de témoignages ont été écrits sur cette bataille mythique, il suffit d’en lire un pour en ressortir effrayé ; il n’est nul besoin d’une scénographie renouvelée, forcément complaisante aux thèmes du moment. Cent cinquante mille soldats de part et d’autre ont péri, quatre cent mille blessés, sept cent mille victimes en tout dans une unité de temps et de lieu ramassée autour de Verdun. Est-il besoin d’en rajouter pour comprendre ou bien sont-ce des idiots que nous avons engendrés ?

A cette commémoration – qui devrait être à mon avis purement militaire, mais ce n’est que mon avis – est-il nécessaire d’ajouter un festival, quelque « Rock in Douaumont » ? On comprend l’émoi du pays à l’annonce de la participation au concert d’un rappeur français qui chante sa détestation des mécréants*, des pédés, des youpins. Forcément ça fait tache. Des Français de simple bon sens se sont levés contre l’infamie. La réaction de la sphère « culture officielle » à ce qu’elle appelle la fachosphère est misérable. La Gauche est celle du pourrissement général et pis qui est : elle se dévore elle-même. Les cris d’orfraie des représentants emblématiques de ce que l’on nomme les minorités visibles ou protégées, ciblées par le rappeur, sont là pour le prouver, à applaudir au barbarisme d’André Bercoff qui parle de « conosphère » contre la « fachosphère ».

* kouffar dans le texte, pluriel de kâfir, injure coranique stigmatisant l’infidèle

………….

http://royalartillerie.blogspot.fr/2016/05/verdun-1916-2016.html

Médias électroniques ayant relayé les activités du « Conseil dans l’Espérance du Roi’ (CER)

4 Mai

Liste des MEDIAS ELECTRONIQUES  ayant déjà honoré

LE CONSEIL DANS L’ESPERANCE DU ROI   (CER)

d’une  MENTION dans leurs  COLONNES 

 http://royalartillerie.blogspot.fr/2011/03/conseil-dans-lesp-du-roi.html

—————

il importe de suggérer deux principes essentiels au fonctionnement du CER :   * Tous les Conseillers seront égaux et aucun ne dirigera le Conseil puisque, dans notre conception du pouvoir monarchique, le Roi gouverne et préside son Conseil. Il s ‘agira donc d’une nouvelle « Table Ronde ».  * Tous les courants royalistes français pourront y être représentés à la seule condition de s’interdire tout prosélytisme dynastique et de ne jamais exprimer publiquement, ès qualités de membres du CER, leurs préférences ou leurs engagements au service de l’un des princes de la Maison de Bourbon ».

24 mars 2011                                                                                                                                                                                                                                                           http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-jean-yves-pons-president-de-l-institut-henri-iv-naissance-du-c-e-r-conseil-dans-l-esperance-du-roi-pour-le-renouveau-de-la-france-70094175.html

——–

* Charte de Fontevrault

* CRIL 17

* Démocratie royale

* Le petit  conservateur palaisien

* Noblesse et Royauté

* Radio courtoisie

* Royal artillerie

* Sylmpedia

CHARTE DE FONTEVRAULT

Page  consacrée  par le Blog de la Charte de Fontevrault  aux  analyses et  commentaires d’auteurs  qu’elle recommande à ses liseurs:

Propositions de Jean-Yves PONS , Président de l’Institut Henri IV,  dans le cadre du CER   » CONSEIL DANS L’ESPERANCE DU ROI pour le renouveau de la France »                                http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/pages/615_DES_ANALYSES_ET_COMMENTAIRES_DAUTEURS_RECOMMANDES_PAR_LA_CHARTE_5_eme_cahier–1012772.html

3 avril 2011. Du choix et de la désignation des Conseiilers du CER                                      http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-institut-henri-iv-cer-conseil-dans-l-esperance-du-roi-bulletin-d-information-n-1-du-3-avril-2011-70892275.html

18 avril 2011 . La politique  africaine et maghrébine du roi de france                         http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-institut-henri-iv-cer-conseil-dans-l-esperance-du-roi-bulletin-d-information-n-2-du-18-avril-2011-72007309.html

25 avril 2011 .  la France ne pourra renaître que lorsque renaîtra la langue française     http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-rancophonie-72482015.html  

22 mai 2011 HERALDIQUE. Frank ABED reçoit Jean-Yves PONS qui traite DE LA FACE CACHEE DE L’IDENTITE FRANCAISE.Jean-Yves  Pons est  de nos amis.                                             L’on se rappelle des contributions  qu’il a  déjà bien voulu donner au blog de la Charte de Fontevrault ainsi que de sa  fondation du CER (Conseil dans l’Espérance du Roi pour le renouveau de la France)                                                                                     http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-heraldique-frank-abed-re-oit-jean-yves-pons-qui-traite-de-la-face-cachee-de-l-identite-francaise-74377583.html

29 mars 2012  Le CER (Conseil dans l’Espérance du Roi) dote la France d’armoiries d’Etat comprenant les trois fleurs de lys d’or.                                             http:charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-le-cer-conseil-dans-l-esperance-du-roi-dote-la-france-d-armoiries-d-etat-comprenant-les-trois-fleur-102507993.html

 13 mai 2012 Jeanne d’ARC. 1412-2012. Le Conseil dans l’Espérance du Roi (CER) régit la FRANCE en l’ATTENTE DE SON ROI et rend à JEANNE ce qui APPARTIENT A LA PUCELLE.  http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-jeanne-d-arc-1412-2012-le-conseil-dans-l-esperance-du-roi-cer-regit-la-france-en-l-attente-de-so-105079251.html

25 juin 2012. LE CER (Conseil dans l’Espérance du Roi) ET LE surréaliste et COUTEUX FINANCEMENT PUBLIC DES PARTIS POLITIQUES.                                                                                                                                   http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-le-cer-conseil-dans-l-esperance-du-roi-et-le-surrealiste-et-couteux-financement-public-des-partis-107401064.html

CRIL 17

Page  consacrée  aux  communiqués du CER  (Conseil dans l’espérance du roi)                                                                                                                                             http://cril17.info/category/cer/

DEMOCRATIE ROYALE

Contre-gouvernement – Le ROYALISME une idée neuve                                                                                                                                                                                 http://www.democratie-royale.org/article-contre-gouvernement-le-royalisme-une-idee-neuve-102432749.html

LE PETIT CONSERVATEUR PALAISIEN

Mentionne dans sa  liste  de « sites » recommandés

Conseil  dans l’espérance du roi

http://koltchak91120.wordpress.com/

NOBLESSE ET ROYAUTE

Parella le 30 mai 2012 à 9:19                                                                                                                                   Pour tous ceux qui espèrent en la royauté découvrez, comme moi, le blog du Conseil dans l’Espérance du Roi. Ils y découvriront d’intéressantes perspectives (conseildansesperanceduroi.wordpress.com). 

 http://www.noblesseetroyautes.com/nr01/2012/05/un-site-en-hommage-a-emmanuelle-de-dampierre-duchesse-de-segovie/

RADIO COURTOISIE 

Jean-Yves Pons, président de l’Institut Henri IV, fondateur du Conseil dans l’Espérance du Roi pour le Renouveau de la France (CER) https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com .Le Conseil dans l’Espérance du Roi est un « contre-gouvernement, ou « Cabinet-Fantôme » (sur le modèle des « Shadow-Cabinet » britanniques), susceptible de montrer ce que pourrait être une perspective royaliste en matière de gouvernement de la France ».  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com

http://radio-courtoisie.over-blog.com/categorie-162607.html

ROYAL ARTILLERIE 

26 mars 2011                                                                                                                                                                                                                         C ‘est la veille de l’Annonciation que la Charte de Fontevrault a émis sur mille fils du monde qui vibrent à ses annonces que le shadow cabinet royaliste français était né . Conseil dans l’Espérance du Roi ou contre-gouvernement virtuel organisé par l’Institut Henri IV pour clore l’année du Vert Galant, la « chose » n’inquiète pas encore le pouvoir, tout à l’affaire de la raclée cantonale et des piqués sans sirène de la chasse française sur les technicals bédouins, censés la faire oublier. Mais il a tort.

http://royalartillerie.blogspot.fr/2011/03/conseil-dans-lesp-du-roi.html

 

6 juillet 2012                                                                                                                                                                                                               Exemple : quand Portemont met à nu les vices de la démocratie chez le Conseil dans l’Espérance du Roi , il me plaît beaucoup, j’en redemande mais je sais aussi que la démocratie est imparable.

http://royalartillerie.blogspot.fr/2012/07/milliards-princes-et-chapelles.html

 SYLMPEDIA

Notice  consacrée à  la Charte de Fontevrault                                                                                                                                                                                                     Au plan trans-courants, La Charte convie des représentants royalistes à ses Rencontres et coordonne ses actions avec celles des mouvements amis et alliés (Alliance Chrétienne, SYLM,  Alliance  royale, Groupe d’action  Royaliste,  Conseil dans l’espérance du Roi…)

http://wiki.sylm.info/index.php/Charte_de_Fontevrault