Archive | Il était une Foi la France RSS feed for this section

Suite à la profanation de la Cathédrale Saint Louis des Invalides le 22 mai…

3 Juin

Suite à la profanation de la Cathédrale Saint Louis des Invalides le 22 mai, une lettre ouverte, signée de nombreux officiers généraux, d’officiers supérieurs et de militaires de tous rangs des trois armées et de la gendarmerie, demande à Mgr Antoine de Romanet, évêque aux armées, l’organisation d’une cérémonie solennelle pénitentielle en réparation de ce qui apparait comme un véritable sacrilège.

Par ailleurs, il parait absolument indispensable à l’avenir que l’évêque soit saisi par l’autorité militaire affectataire de toute demande détaillée d’organisation de soirée de concert ou artistique dans la cathédrale, avec droit de veto.

Enfin, ces officiers soulignent aussi que l’ambassadeur du Kosovo à Paris serait avisé de présenter des excuses pour l’organisation de cette soirée qui n’avait d’artistique que le nom.*

 

Lettre ouverte à Mgr Antoine de Romanet, Evêque aux Armées françaises.

« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter…A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » Saint Augustin

Monseigneur,

Pour la première fois de son histoire, et nous l’espérons ardemment, pour la dernière fois, l’appel à la prière islamique a été chanté dans la cathédrale des Invalides pour le 20e anniversaire de la “paix” au Kosovo le mercredi 22 mai dernier.

L’Adnan sunnite a ainsi été chanté dans l’enceinte de l’Eglise des Soldats. En voici, pour mémoire, les paroles :

Certes on nous dira qu’il s’agissait d’un « concert pour la paix intitulé “L’homme armé, messe pour la paix” de Karl Jenkins, chanté par le chœur et l’orchestre de la « Philharmonic » du Kosovo , organisé à l’initiative de ” l’ambassade de la république du Kosovo” pour marquer le 20ème anniversaire de la “fin” de la guerre  au Kosovo et “rendre hommage sans considération ethnique à la France et à l’armée française qui ont contribué à la paix dans les Balkans” selon les mots de « l’ambassadeur du Kosovo » à Paris M. Qëndrim Gashi.

Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une profanation, infiniment scandaleuse autant que douloureuse à nos cœurs d’officiers français et chrétiens.

Nous savons bien sûr que le Diocèse aux Armées est utilisateur et non affectataire de la cathédrale Saint Louis des Invalides. C’est le Musée de l’Armée qui en est l’affectataire et nous savons également que le Diocèse n’est pas décisionnaire des « concerts » qui s’y déroulent et n’a pas été associé au contenu du présent « concert » organisé sous l’égide de l’ambassade du Kosovo à Paris.

Sans préjuger des responsabilités qui seront établies dans cette affaire, et notamment celles de l’autorité décisionnaire, sans insister sur le caractère douteux de la soirée de concert ainsi organisée par le représentant d’un Etat pour le moins controversé, certes reconnu par la France mais non reconnu par l’ONU,  il apparaît aux signataires de cette lettre qu’il y a là un évènement d’une gravité exceptionnelle qui au regard des exigences du Droit Canon de l’Eglise Catholique, appelle l’organisation rapide d’une cérémonie en réparation de l’offense très grave faite ainsi à la Très Sainte Trinité : le coran psalmodié (en chaire !) dans une église catholique, et quelle église ! La Cathédrale des Soldats !

Par ailleurs, il nous semble indispensable qu’à l’avenir le Diocèse aux Armées soit systématiquement saisi par les autorités décisionnaires de toute demande d’organisation de « concert » ou autre évènement « artistique » dans ce haut lieu de la Foi chrétienne, si symbolique et important pour nos Armées françaises.

En espérant que vous nous ferez connaître les suites réservées à notre demande, nous vous prions, Monseigneur, de bien vouloir agréer l’assurance de notre très respectueuse considération.

Les officiers généraux, les officiers supérieurs, les officiers et sous-officiers soussignés :

GCA (2S) Henry CLEMENT-BOLLEE, GCA (2S) Bruno CLEMENT-BOLLEE, GCA (2S) Michel FRANCESCHI, GCA (2S) Bertrand de LA CHESNAIS, GCA (2S) Maurice LE PAGE, GDI (2S) Philippe CHATENOUD, GDI (2S) Jacques DARCOS, GDI (2S) Michel FRUCHARD, GDI (2S) François GAUBERT, GDI (2S) Jean MAURIN, VA (2S)François de PENFENTENYO, GDI (2S) Claude REGLAT, GDI (2S) Henri ROURE, GDI (2S) Jean-Pierre SOYARD, GBR (2S) Dominique CHRISSEMENT, GBR (2S) Bernard COCHIN, GBR (2S) André COUSTOU, GBR (2S) Roland DUBOIS, CA (2S) Claude GAUCHERAND, GBR (2S) Christian HOUDET, GBR (2S) Marc JEANNEAU, GBR (2S) Etienne LECLERE, GBR (2S) Bruno LE FLEM, GBA (2S) Antoine MARTINEZ, GBR (2S) Marc PAITIER, GBR (2S) Jean-Bernard PINATEL, GBR (2S)Jacques RAYMOND,

COL (ER) Jean ALLARD-MEEUS, MC1 (ER) Patrick BARRIOT, COL (ER) Yannick BLEVIN, CV (H) Jean de CORBIERE, COL (ER) Jean-Jacques DOUCET,COL (ER) Dominique DUVAL, COL (ER) Jacques de FOUCAULT, MC1 (ER) Patrick GUYON, COL (H) Patrick HAYS, COL (ER) Jacques HOGARD, COL (ER) Philippe MIAILHES, COL (ER) Georges MICHEL, COL (ER) Jean-Jacques NOIROT, COL (ER) Frédéric PINCE, COL (ER) Philippe RIDEAU, COL (ER) Michel ROBARDEY, CV (ER) François SAVY, COL(ER) Gildas SONNIC, CRC1 (ER) André SUTY, COL (ER) Gérard VANSTENNE, COL (ER) Patrick VAUGIEN,

LCL (ER)Arnaud d’ANSELME, LCL (ER) Georges BENINTENDI, LCL (ER)Michel BOUZY, LCL (ER)William DUBOSQ, LCL (ER)Pierre-Marie FERRAN, LCL (ER) Christian HYVERNAT, LCL (ER) Pierre LAMY, LCL (ER) Hervé LANCRENON, LCL René MERCURY, LCL (ER)Olivier MONTEIL, LCL (ER)Jacky PEDEMONTE, LCL (R)Frédéric SéNé, LCL (ER)Frédéric TENAIRI, LCL (ER)Eric VALLETTE d’OSIA, CES (H)Laurent MORANDINI, Henri-Paul FAVALIGNA(Officier Honoraire des Troupes de Marine), Alexandre TROUBETZKOI(ancien du 24èmeBataillon de Chasseurs, LV (H) Jean-Louis VENTURA, CNE (ER)Gérard GRANDGEON, ADJ (R) Serge LANGLADE,

(Liste à jour à la date du 1er juin)

Addendum : Colonel (ER) Thierry VINCENT

Le 3 juin 2019.

* Lire quelques-unes de nos mises au point sur ce doux pays voulu par l’Allemagne, imposé par l’OTAN et l’UE et avalisé par la France :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/08/27/44072/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/02/20/union-europeenne-lappat-du-gain-restera-plus-fort-que-le-gain/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/02/19/kosovo-ils-lont-voulu-il-lont-eu/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/06/15/tant-dhorreur-et-de-honte-pour-en-arriver-la/

« Mais ce n’est pas mieux au Kosovo » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/12/10/bulletin-climatique-quotidien-10-decembre-2015de-la-republique-francaise/)

21 janvier 1793 – 21 janvier 2019

14 Jan

Le lundi  21 janvier 2019, plus que jamais,

Paris, 10 heures, Place de la Concorde,

Devant la statue de  ROUEN et l’Hôtel CRILLON.

Le jour, à l’heure et sur le lieu du sacrifice, nous invitons les royalistes à rendre hommage au 

Roi martyr mort pour Dieu, la France et son peuple.

Par une même prière nous demanderons à Louis XVI d’intercéder auprès de Notre-Seigneur afin que la France se souvienne des promesses de son baptême et mérite ainsi le roi que nous espérons.

Méditation et prière par :

M. l’abbé Guillaume TOUCHE de l’Institut du Bon Pasteur


Renseignements :  France Royaliste,  jeanthon14@gmail.com

Venez très nombreux, prier et chanter avec nous pour la résurrection de la France.

Le 7 janvier 2019

Une honte dynastique.

18 Oct

Le Conseil dans l’Espérance du Roi est en colère. Il est même très en colère depuis l’annonce de la prochaine dispersion, par l’intermédiaire de la Société Sotheby, des trésors de joaillerie en possession d’une partie de la famille de Bourbon Parme (en particulier les filles du duc Elie) dont plusieurs bijoux ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette et ayant miraculeusement échappé à la fureur révolutionnaire. Bijoux dont aucun n’a été offert à la nation française par ses propriétaires ni même proposé à la préemption par l’Etat français.

C’est une honte que nous aurons bien du mal à pardonner.

Croix de l’ordre du Saint-Esprit

Cette vente aux enchères publiques aura lieu le 14 novembre prochain, à Genève. D’ici là nous vous proposons la lecture d’un excellent article de Christophe Vachaudez sur le sujet  :

http://www.eventail.be/component/k2/3835-dispersion-du-tresor-des-bourbon-parme#

Décoration de l’ordre de la Toison d’or

Le 18 octobre 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Message de Génération Identitaire.

26 Avr

La véritable « CONVERGENCE DES LUTTES » (dont on nous rebat les oreilles à propos du cinquantième anniversaire de Mai 68) est là ! Lisez ce message et vous y retrouverez ce que nous ne cessons de répéter : 

http://www.les-identitaires.com/2018/04/envoyons-un-message-fort-et-exigeant-a-lafrique/

Le 26 avril 2018.

20 mars 1811. Naissance de l’Aiglon, fils de Napoléon Ier, qui ne prit jamais son envol.

1 Avr

………

LA COMTESSE Comme un cristal brisé par un écho de bronze !

L’ARCHIDUCHESSE Comme un accord de harpe après des airsguerriers !

THÉRÈSE Comme un lys qui sans bruit tombe sur des lauriers !

LE DOCTEURaprès s’être penché sur le princeMonseigneur est très malIl faut que l’on s’écarte ! (Les trois femmes s’éloignent du lit.)

THÉRÈSE AdieuFrançois !

L’ARCHIDUCHESSE AdieuFranz !

LA COMTESSE AdieuBonaparte !

MARIELOUISEquiprès du lita reçu la tête du Duc sur son épauleSurmon épauleson front s’appesantit !

LA COMTESSEs’agenouillant au bout de la chambreRoi de Rome !

L’ARCHIDUCHESSEde mêmeDuc de Reichstadt !

THÉRÈSEde mêmePauvre petit !

LE DUC, ( NDLRB. Duc de Reischasdt *, Fils de Napoléon) délirantLes chevaux ! Les chevaux !

LE PRÉLATqui est entré depuis un moment avec des enfants de chœurportant des cierges allumésMettezvous en prière !

……….

https://www.lelivrechezvous.fr/

Naissance d’une nouvelle « Catégorie » dans le blog du CER

26 Mar

L’histoire de France  étant  ce qu’elle est dans l’école républicaine  cette  nouvelle  catégorie s’impose et s’imposera  de plus en plus. Elle  se nommera «  Il était une  Foi ( et ce n’est pas une faute d’orthographe)  La  France ». Mais nous ne  ne comptons pas nous inspirer de la façon qu’avait Ernest Lavisse de raconter l’histoire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Lavisse

Hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

26 Mar

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame était catholique. Il se préparait, avec sa fiancée Marielle, à recevoir le sacrement du mariage des mains du père Jean-Baptiste, l’un des chanoines réguliers de la mère de Dieu de l’abbaye de Lagrasse. C’est lui qui a rejoint Marielle vendredi soir, au chevet d’Arnaud, quelques heures avant sa mort. Il a pu lui donner le sacrement des malades et la bénédiction apostolique in articulo mortis. Il a ensuite longuement parlé avec sa fiancée avant de lui donner la communion. Il livre un texte, dans lequel il rend hommage à celui dont toute la France célèbre aujourd’hui l’acte héroïque. 

 » ARNAUD BELTRAME : UN OFFICIER CHRÉTIEN HÉROÏQUE QUI A DONNÉ SA VIE POUR EN SAUVER D’AUTRES.

Témoignage d’un chanoine de l’abbaye de Lagrasse (Aude), le jour de sa mort, 24 mars 2018.

C’est au hasard d’une rencontre lors d’une visite de notre abbaye, Monument Historique, que je fais connaissance avec le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame et Marielle, avec laquelle il vient de se marier civilement le 27 août 2016. Nous sympathisons très vite et ils m’ont demandé de les préparer au mariage religieux que je devais célébrer près de Vannes le 9 juin prochain. Nous avons donc passé de nombreuses heures à travailler les fondamentaux de la vie conjugale depuis près de 2 ans. Je venais de bénir leur maison le 16 décembre et nous finalisions leur dossier canonique de mariage. La très belle déclaration d’intention d’Arnaud m’est parvenue 4 jours avant sa mort héroïque.

Ce jeune couple venait régulièrement à l’abbaye participer aux messes, offices et aux enseignements, en particulier à un groupe de foyers, ND de Cana. Ils faisaient partie de l’équipe de Narbonne. Ils sont venus encore dimanche dernier.

Intelligent, sportif, volubile et entraînant, Arnaud parlait volontiers de sa conversion. Né dans une famille peu pratiquante, il a vécu une authentique conversion vers 2008, à près de 33 ans. Il reçoit la première communion et la confirmation après 2 ans de catéchuménat, en 2010.

Après un pèlerinage à Sainte-Anne-d’Auray en 2015, où il demande à la Vierge Marie de rencontrer la femme de sa vie, il se lie avec Marielle, dont la foi est profonde et discrète. Les fiançailles sont célébrées à l’abbaye bretonne de Timadeuc à Pâques 2016.

Passionné par la gendarmerie, il nourrit depuis toujours une passion pour la France, sa grandeur, son histoire, ses racines chrétiennes qu’il a redécouvertes avec sa conversion. En se livrant à la place d’otages, il est probablement animé avec passion de son héroïsme d’officier, car pour lui, être gendarme voulait dire protéger. Mais il sait le risque inouï qu’il prend.

Il sait aussi la promesse de mariage religieux qu’il a fait à Marielle qui est déjà civilement son épouse et qu’il aime tendrement, j’en suis témoin. Alors ? Avait-il le droit de prendre un tel risque ? Il me semble que seule sa foi peut expliquer la folie de ce sacrifice qui fait aujourd’hui l’admiration de tous. Il savait comme nous l’a dit Jésus, qu’ « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jn 15, 13). Il savait que, si sa vie commençait d’appartenir à Marielle, elle était aussi à Dieu, à la France, à ses frères en danger de mort. Je crois que seule une foi chrétienne animée par la charité pouvait lui demander ce sacrifice surhumain.

J’ai pu le rejoindre à l’hôpital de Carcassonne vers 21h hier soir. Les gendarmes et les médecins ou infirmières m’ont ouvert le chemin avec une délicatesse remarquable. Il était vivant mais inconscient. J’ai pu lui donner le sacrement des malades et la bénédiction apostolique à l’article de la mort. Marielle alternait ces belles formules liturgiques.

Nous étions le vendredi de la Passion, juste avant l’ouverture de la Semaine Sainte. Je venais de prier l’office de none et le chemin de croix à son intention. Je demande au personnel soignant s’il peut avoir une médaille mariale, celle de la rue du Bac de Paris, près de lui.

Compréhensive et professionnelle, une infirmière, la fixe à son épaule. Je n’ai pas pu le marier comme l’a dit maladroitement un article, car il était inconscient. Arnaud n’aura jamais d’enfants charnels. Mais son héroïsme saisissant va susciter, je le crois, de nombreux imitateurs, prêts à au don d’eux-mêmes pour la France et sa joie chrétienne. « 

 R I P

Le 26 mars 2018.

(Merci à GJ)