Tag Archives: Russie

La France doit être réparatrice de l’Histoire ! et non souffler sur les braises au bénéfice des Etats-unis.

2 Juin

MERCREDI 31 MAI 2017

La venue de Poutine à Versailles doit être pour la France l’occasion d’innover enfin une véritable politique étrangère.

Philippe Arnon. Consultant. Docteur en droit

La venue de Poutine à Versailles doit être, pour la France, l’occasion d’innover enfin une véritable politique étrangère. Or, assurer, comme l’a fait le Président Macron, que les discussions avec le chef du Kremlin seront « sans concessions » est franchement une aberration tout simplement parce que cela signifie qu’il n’y a pas, de la part de notre pays, de volonté de jouer le rôle qui lui revient sur le plan international mais celle de se cantonner dans le rôle d’enfant obéissant de l’OTAN, comme il l’a été jusque-là.

La France doit, partout dans le monde, assumer le rôle fondamental de décrispation. Or, les crispations, ce n’est pas ce qui manque et ce qui va manquer demain, sachant l’hurluberlu qui dirige les États-Unis, lui qui voit le monde uniquement comme un marché. La décrispation, elle doit commencer chez nous en Europe. La France doit faire tout son possible pour que Poutine ne soit plus obsédé par son rêve de grandeur. Mais elle doit aussi taper du poing sur la table vis-à-vis de l’Ukraine : le problème fondamental vient en grande partie de ce pays qui a voulu imposer la langue ukrainienne du côté de Doniets. Notons que, sur le plan de la corruption, il se situe au 131 e rang mondial… comme la Russie, d’ailleurs. Il faut arrêter de dénigrer les Russes. Notre rôle doit absolument consister à faire que les liens entre eux et les pays de l’Est se détendent. Les Estoniens, par exemple, ont tout à gagner à « faire copains » : jusque-là, ils vendaient du lait, du fromage, de la viande de porc aux Russes. Combien de millions de dollars ont-ils perdus suite aux sanctions ? Et qu’ont donc apporté les sanctions ? Crisper encore plus les crispations !

Nous devons retirer des pays baltes nos troupes, qui seraient rapidement débordées si la Russie décidait d’attaquer.

D’après un stratège russe, il ne faudrait que 48 heures à la Russie pour occuper l’ensemble des pays baltes. Notre présence est donc une opération suicide en puissance, en plus d’être une opération nourrissant la crispation. La France doit aller jusqu’à créer dans l’esprit des pays de l’Est et de la Russie un espace Schengen en les incitant à créer le maximum de relations, commerciales, culturelles, linguistiques… Il n’est pas possible de croire que les tensions vont ainsi continuer ad vitam aeternam. Là est notre rôle. Nous avons bien fini, nous, par l’assumer avec l’Allemagne après tant d’années et d’années de haine. En un mot, la France doit être réparatrice de l’Histoire.

Angela Merkel a pu juger, lors du G7 en Sicile, le niveau d’intelligence et, donc, la dangerosité de Trump. Maligne comme elle est, elle n’a pas hésité à se positionner comme chef de file de l’Europe, en affirmant clairement ce qui désormais nous différenciait des États-Unis. Il ne faut pas laisser l’Allemagne s’assigner un nouveau rôle diplomatique. Chaque fois, cela a fini par une catastrophe. S’il faut porter haut, sur le plan mondial, le rôle de l’Europe, c’est à la France de le faire, surtout pas à l’Allemagne, trop brutale, comme l’a montré l’Histoire. Et, là encore, notre rôle de décrispation est fondamental.

Nous avons tous un ennemi commun : c’est, bien sûr, l’islamisme, et là, les Russes sont indispensables. Ils doivent être nos partenaires. Mais, bien sûr, décrispation ne signifie pas génuflexion.

NB IMPORTANT. Dans le post ci-dessus, les trois derniers paragraphes voient leurs dernières lignes amputées et nous n’avons pas réussi à remettre le texte en entier.Avec notre demande d’excuses, Nous vous prions de bien vouloir les trouver ci-dessous dans la partie « commentaire » dans leur état initial.

Publicités

Appel à l’unité chez les Romanow par le prince Dmitri Romanovsky-Ilyinsky.

23 Mai

     Dans un court discours au Russian Nobility Ball pour le 100ème anniversaire de la chute de la monarchie russe,le 6 mai 2017, le prince Dmitri Romanovsky-Ilyinsky a appellé les Romanov a mettre fin à leur querelle et sceller une union immédiate :

« Il est temps pour la famille Romanov de mettre de côté les arguments des uns et des autres datant du 19ème siècle et de travailler ensemble afin que notre famille contribue à aider la Russie moderne. Il est temps de remercier notre Cousine Maria pour tous les efforts qu’elle a entrepris en Russie et toute la bonne volonté qu’elle a générée. Elle a visité la Russie plus de 100 fois en 25 ans et permis le maintien des traditions liées à notre famille Il est temps de remercier mon frère Michael Pavlovich pour tout ce qu’il a fait, ainsi que l’Association familiale Romanov et d’admettre que son chef est le seul prétendant au trône »

Dmitri Romanovsky-Ilyinsky est le frère du prince Michael Romanov-Ilyinsky (né en 1959) et vice Président de l’association des membres de la famille impériale Romanov. Photographe de talent, le prince Michael est un descendant du Tsar Alexandre II et de Georges Ier de Grèce.  Après une jeunesse dorée tumultueuse et des problèmes d’addiction d’alcool . C’est en 1989 que le prince est revenu pour la première fois sur la terre de ses ancêtres. En 2013 il a fait don au musée de Tsarskoïe Selo https://voyages.michelin.fr/europe/russie/district-federal-du-nord-ouest/ville-federale-de-saint-petersbourg/pouchkine-1  de livres, de photographies, de tableaux, de gravures, de lettres des membres de la famille impériale. Le père des deux princes est lui-même une célébrité aux Etats-Unis puisque le prince Paul Ilyinsky (1928-2004) a été le premier Romanov a être élu maire de Miami sous l’étiquette républicaine de 1993 à 2000.

Frederic De Natal, CJA, a publié dans la page FB International Monarchist Conference – Conférence Monarchiste Internationale.

La Russie est-elle à l’aube de la restauration de la monarchie ?

26 Mar

Publié dans Europe / international le samedi 18 mars 2017 13:32 par Frederic de Natal

http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/europe-international/2385-la-russie-est-elle-a-l-aube-de-la-restauration-de-la-monarchie

La seconde autorité orthodoxe de Russie demande la restauration de de la monarchie;

5 Jan

L’archiprêtre Vsevolod Chaplin, 2ème personnalité orthodoxe après le Patriarche Kirill, connu pour ses positions très ultra conservatrices a réclamé la restauration de la monarchie avec un Romanov ou … Vladimir Poutine à sa tête.

Selon lui, les russes « ont aujourd’hui une mentalité monarchique qui nécessite le retour d’un Tsar« . Il appelle publiquement le gouvernement russe à se prononcer sur le retour de la monarchie en Russie et entamer les réformes constitutionnelles en ce sens.
L’archiprêtre Vsevolod Chaplin se fait l’écho officiel de la volonté d’un tiers des russes , qui selon les derniers sondages, souhaiteraient le rétablissement de la monarchie.

Le grand-duc George Mikhaïlovitch Romanov a cependant précisé que  » le temps de restaurer la monarchie n’était pas encore arrivé » mais que «les conditions préalables à cet effet étaient assez proches et qu’il était fort possible qu’aujourd’hui les russe souhaitent le retour d’une monarchie héréditaire au service du peuple« .
Depuis la chute du communisme en Russie, les gouvernements de Boris Eltsine et de Vladimir Poutine ont entamé une campagne de réhabilitation de la dynaste impériale. Un projet de statut est en cours de négociations entre la Grande-Duchesse Maria Wladimirovna et le gouvernement russe.

Fréderic  de Natal, CJA via la page FB de la  Conférence Monarchiste internationale

Albert de Monaco au Kremlin pour une exposition à la Galerie Trétiakov (Moscou) du 7 octobre 2016 au 13 novembre 2016.

10 Oct

14484786_674794472670840_3901827798995740874_n

Albert de Monaco au Kremlin

Visite du prince souverain Albert de Monaco au Kremlin chez Vladimir Poutine. Dans le cadre du programme culturel des Jours de Monaco en Russie, le prince Albert II de Monaco et le président russe Vladimir Poutine ont ouvert l’exposition « Les Romanov et les Grimaldi : trois siècles d’histoire », à la Galerie Tretyakov *.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009068219062&pnref=story

Et pour plus de détails sur l’exposition :

Anniversaire de L’assassinat (*) des Romanov sur ordre de Lénine dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918.

16 Juil
350px-Ganina_Jama_monument

Fondrière à Ganina Yama où les bourreaux ont placé les corps de la famille Romanov.

God Save the Tsar! (Alexei Lvov**)                                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=XEATiGKOTEs

**Alexeï Fiodorovitch Lvov (en russe Алексе́й Фёдорович Львов ) était un compositeur russe. Né le 25 mai 1798 à Tallinn, décédé le 16 décembre 1870 à Roman (actuellement Kaunas). Il est surtout connu pour avoir composé la musique de l’hymne national Que dieu sauve le tsar en 1833, qui a été créé le jour de la fête du tsar Nicolas Ier le 6 décembre 1833 (18 décembre, vieux style).                                                                                                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexeï_Lvov

  • L’assassinat de la famille Romanov et de ceux qui ont choisi de les accompagner en exil, le Dr Evgueni Sergueïevitch Botkine, Anna Stepanovna Demidova, Alekseï Egorovitch Trupp et Ivan Kharitonov, a eu lieu à Ekaterinbourg dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918 sur les ordres de Lénine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat_de_la_famille_impériale_russe

C’est un échec pour les monarchistes russes qui avaient fait campagne pour le changement de nom de la station de métro dite Voykovskaya, du nom d’un des assassins du Tsar. Lors d’un vote en ligne, 53% des moscovites ont voté pour le maintien de ce nom contre 35% .

http://www.theguardian.com/world/2015/nov/23/moscow-residents-vote-against-renaming-voikovskaya-station

Via la page FB de la CMI du 28 NOV 2015

https://www.facebook.com/groups/monarchiste/?fref=ts

 

Funérailles collectives attendues des Romanow en 2016, mais des incertitudes demeurent.

5 Jan
The family of Tsar Nicholas II of Russia, c1906-c1907(?). The Tsar (1868-1918), Tsarina Alexandra (1872-1918) and their children Grand Duchesses Olga (1895-1918), Tatiana (1897-1918), Maria (1899-1918), Anastasia (1901-1918) and the Tsarevich Alexei (1904 (Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images)

The family of Tsar Nicholas II of Russia, c1906-c1907(?). The Tsar (1868-1918), Tsarina Alexandra (1872-1918) and their children Grand Duchesses Olga (1895-1918), Tatiana (1897-1918), Maria (1899-1918), Anastasia (1901-1918) and the Tsarevich Alexei (1904 (Photo by Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images)

After 98 years, the Romanovs may be buried together at last

Ninety-eight years after their infamous execution, the Russian imperial family may finally be reunited in death

Article original en anglais Via  Fréderic de Natal, CJA, de la CMI

Cet article daté du 29 décembre confirme qu’il y’aura bien des funérailles des derniers Romanov en 2016 sans toutefois préciser une date alors que la commission d’enquête désignée est en conflit avec l’église orthodoxe sur le processus d’authentification en cours.

http://www.macleans.ca/society/life/the-romanovs-may-finally-be-buried-together-after-98-years/