Tag Archives: Jeanne d’Arc

5 décembre 1360, l’ordonnance de Compiègne instaure une nouvelle monnaie, commune au royaume : Le Franc.

5 Déc

LE 5 décembre 1360, l’ordonnance de Compiègne instaure une nouvelle monnaie, commune au royaume. Jean II le Bon, par l’intermédiaire de son fils Charles, futur Charles V, donne naissance au franc. Le roi s’arrête à Compiègne alors qu’il rentre de Londres. Il vient de passer quatre années de captivité après sa défaite face aux Anglais à Poitiers (19 septembre 1356). Il obtient sa libération sous réserve du versement d’une rançon : 12,5 t d’or. Édouard III le roi d’Angleterre exige un acompte de 600 000 écus et les 400 000 supplémentaires avant un an.

Or, Charles V, dauphin et régent du royaume en l’absence de son père, ne réussit à collecter que 400 000 écus au prix d’efforts considérables de la population. L’intronisation d’une nouvelle monnaie est censée faciliter le paiement de la dette contractée par la France envers l’Angleterre. Le Franc incarne la confiance. Il a une très forte teneur en or (3,88 g d’or fin), il est donc stable.

La première version du franc est le « Franc à cheval ». Sur la pièce figure Jean II le Bon juché sur une monture. Il est armé d’un écu à fleur de lys, symbole de royauté. Autour de la pièce figure l’inscription : « Jean Roi des Francs par la grâce de Dieu ». En plus de faciliter le paiement de la rançon, l’objectif est de restaurer l’autorité royale. Au XIVe siècle, le système financier est détruit. De nombreuses monnaies circulent de façon anarchique. Des dévaluations successives touchent la monnaie officielle. Avec le franc, la monarchie s’affirme et fait le ménage.

Pour Compiègne, l’événement est épisodique. Le franc n’a pas été battu dans la cité impériale mais bien à Paris. « En ce qui concerne le lieu ou a été ordonné la création du franc, aucune indication ne figure dans les textes », précise Guillaume Roignant, membre de la société historique. En 1360, la demeure où le Roi a ses habitudes n’est pas en ville mais à « Royal-Lieu » près de l’abbaye fondée en 1303 (l’actuel parc de Bayser) « On ne connaît pas l’emplacement exact du château. Il a été détruit en 1430 pendant le siège de la ville qui a vu la capture de Jeanne d’Arc. » En souvenir, de cette ordonnance, le musée Vivenel garde précieusement un « Franc à cheval » dans ses réserves.

http://www.leparisien.fr/compiegne-60200/en-1360-le-franc-nait-a-compiegne-18-07-2016-5977087.php

Publicités

Le 26 février 2016 , à Londres, l’anneau de Jeanne d’Arc a été acheté aux enchères par le Puy du Fou.

4 Mar

 

le-puy-du-fou-rapatrie-lanneau-de-jeanne-darc-en-franceLe 26 février 2016 , à Londres, la France a repris un peu de son patrimoine aux Anglais. L’anneau de Jeanne d’Arc a été acheté aux enchères par le Puy du Fou.

Le 26 février dernier, à Londres, la France a repris un peu de son patrimoine aux Anglais. Un anneau en laiton, relique datant du XVe siècle, présenté comme ayant appartenu à Jeanne d’Arc, a été mis en vente par la maison Timeline Auctions. Prix de départ : environ 18 000 €.

376800 € C’est un mystérieux français, absent physiquement, qui remporte la mise. Le bijou de la Pucelle d’Orléans est adjugé pour 376 800 €.

Quelques jours plus tard, on apprend que le Français en question est multiple. Et que l’opération a été pilotée en moins de 48 heures par la fondation du Puy du Fou, qui a activé son réseau de donateurs et collecté près de 300 000 €.

http://www.ouest-france.fr/insolite/le-puy-du-fou-rapatrie-lanneau-de-jeanne-darc-en-france-4070988

Jeanne d’Arc héroïne des combats passés et à venir.

6 Oct

Un rêve éveillé de Sébastien Lapaque. Un roi est de retour . Nous sommes le 2 février 2051.

15 Juin

images       Nous avons la joie  de  vous offrir un texte bien étrange mais  que , pour ma part, je n’ai pas  lu sans tremblements et  émotions. Les causes de  ce trouble  sont assez  faciles à identifier. Je suis né  dans la jolie petite  « ville renaissance »  de  Loudun ( 86200) à juste 26 km de Chinon (37500) et tout  dans ce texte me renvoie à mes terres natales, à leurs châteaux et à leurs paysages. Ceux-ci sont ponctués de  vignes notamment, vignes  dont la  couleur  change  avec les saisons pendant  que les rosiers plantés rituelllement à  l’extrémité de chacun de leurs rangs boutonnent , fleurissent  et puis aussi , comme nous, se fanent avec le temps.

Et c’est  dans ce paysage  où  la providentielle Jeanne d’Arc a chevauché pour nous rendre le roi que  prend place  l’étonnante histoire qui suit, histoire  qui voit monter sur le trône  le Roi Gaston Ier , Gaston, Louis,  Antoine Marie d’Orléans. Que l’on me  comprenne  bien la question n’est pas dans mon esprit  que  le roi à venir appartienne à telle ou telle famille puisque je m’en remets à Dieu de  résoudre ce problème  qui empoisonne la  vie des militants royalistes , et par  conséquent la  vie de la France depuis plus de 220 ans.

Ne  vous arrêtez  donc pas à ce point de détail et lisez  avec passion ce texte  comme je l’ai lu moi même et savourez  le fait  qu’il se soit trouvé dans les jours que nous  vivons un journal assez  inconscient pour avoir imprimé que le roi, un ROI SACRE , EN PLUS, allait  revenir et  que la face  de la fille aînée de l’Eglise, à savoir la France allait s’en trouver changée. Savourez aussi l’étonnante analyse de science politique  qui stigmatise les  vices d’une France  bien contemporaine, elle, et  qui n’a eté transposée en 2051 qu’à la façon dont  Montesquieu avait le  voyage de la Perse pour y poster ses « lettres ».

Un dernier mot avant  que je ne m’efface  devant l’histoire en route  et  dont ce texte pourrait  bien avoir  donné le départ . N’hésitez  pas  à agrandir ce texte en le  « cliquant »  afin de  vous en faciliter la lecture . C’est une autre des leçons de  cette lecture … Dieu est assurément à l’oeuvre en ces jours  ci dans le plus beau royaume  qui se fut jamais trouvé au monde mais on ne le  voit pas toujours très clairement .. Alors  que les lignes ci-dessous puissent  vous aider à faire  grandir  dans  votre  coeur l’espérance du retour  de Dieu et du roi en notre terre.

    Alain Texier, CJA, président  fondateur de la Charte de Fontevrault.

chinon_2

L’émission historique de Franck Ferrand, « L’ombre d’un doute » ne serait pas reconduite (?) sur France 3. Evidemment.

28 Mai

décide d’arrêter l’émission historique de Franck Ferrand, « L’ombre d’un doute »

Selon le site Puremédias ,  » L’ombre d’un doute « , l’émission historique présentée par Franck Ferrand , ne sera pas reconduite à la rentrée prochaine sur France 3 .

Interrogé par nos confrères, l’animateur, qui n’était pas au courant de cette décision prise par l’actuelle direction, a indiqué : « La reconduction du magazine était en question, j’ai bientôt une réunion avec la chaîne« .

L’historien, qui anime tous les jours  » Au coeur de l’Histoire  » sur Europe 1 , serait en discussions avec la chaîne pour de nouveaux projets.

« L’Ombre d’un doute » est diffusé depuis septembre 2011 sur France 3. Des numéros ont été consacrés à  Des numéros ont été consacrés à Jeanne D’Arc, Robespierre, les Templiers ou encore Mata Hari sur la chaîne publique.

.http://www.france3.fr/emissions/l-ombre-d-un-doute

Pétition en ligne ;

https://www.change.org/p/france-3-laissez-nous-l-%C3%A9mission-l-ombre-d-un-doute?just_created=truehttps://www.youtube.com/watch?v=7fD4IKMkhoo

A SAINT JEAN DE BRAYE (45800); Les ARMOIRIES municipales évoquent les ARMES attribuées à Jeanne d’ARC.

1 Juil

100px-Blason_fr_ville_Saint-Jean-de-Braye_(Loiret).svg

Les armes de Saint-Jean-de-Braye se  blasonnent  ainsi :

D azur  à la porte d’enceinte* fortifiée avec ses entremurs d’argent ajourés et maçonnés de  sable  ouverte de  gueules le tout posé sur des ondes du même mouvant de la pointe ; l’ouverture chargé d’un agneau pascal  la tête contournée d’argent nimbé d’or tenant une croix haute pommetée de sable à laquelle est appendue une bannière d’argent à la croisette de gueules ; la porte crénelée sommée d’un avant-bras issant d’argent tenant une épée en pal du même à la garde d’or, la pointe férue en une couronne royale ouverte aussi d’or et accostée de deux  Fleurs de lys du même

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blason_fr_ville_Saint-Jean-de-Braye_(Loiret).svg

* il doit  s’agir  de la figuration de la Bastille Saint-Loup (voir  ci-dessous :

Le 4 Mai 1929 Jeanne d’Arc avec ses compagnons d’armes, La Hire, Xaintrailles, Dunois et ses troupes reprendront la Bastille Saint-Loup que les Anglais avaient fortifiée dès le mois d’Octobre 1428.

Voir aussi :

http://www.montjoye.net/bastille-saint-loup-chateau-saint-jean-de-braye

Billet d’humeur de Monck le Franc : « Encore un effort, Marine ! »

4 Mai

2 - Le baptême de Clovis site 14

Billet d’humeur de Monck le Franc

(celui qui rêve de restaurer le roi très-chrétien sans faire couler une goutte de sang)

 

Le 1er mai, Marine le Pen, vous avez appelé de vos vœux « Un vrai chef pour la France ».

A qui pensez-vous ? Un vrai chef ? Une vraie cheffe, comme le disent les Suisses ?

Paradoxal pour ne pas dire  assez sérieusement contradictoire de faire cette déclaration, que nous qualifierons de « bonapartiste », et nos ennemis de « fâchiste », au pied de Jeanne d’Arc.

Mais chère Marine, la Pucelle n’a pas pris le pouvoir POUR ELLE ; elle est venue sauver  la France.

Jeanne a chassé les Godons de chez nous où ils se comportaient mal, comme vous rêvez de chasser les mauvais immigrés, bien sûr. Mais elle n’a jamais eu l’intention de s’installer au Louvre. Elle a remis sur le trône, après l’avoir fait sacrer à Reims, le Roi légitime, qui n’a pas choisi de naître roi de France.

Je ne vois pas ce qui vous empêche de faire de même.

Vous feriez taire instantanément les rumeurs « autoritaristes » à votre endroit, et vous résoudriez d’un coup ce qu’aucun républicain, pas même vous, ne réussirez : faire revenir les capitaux et les cerveaux ayant fui à l’étranger la fiscalité française, et leur permettre d’y implanter des entreprises viables : demandez à n’importe quel gestionnaire de fortune de vos amis : ils ne reviendront pas ! pas pour 5 ans !

Il faut que le pouvoir régalien soit mis hors de portée de l’incertitude juridique conséquence de la démocratie.

Encore un effort.

Vive le Roi, quand même !

Le 4 mai 2013.