Tag Archives: CITH / Non enseignement de la Révolution dite française

La révolution dite Française eut besoin de six (6) prisons à Orange pour préparer les fournées de l’échafaud.

19 Juil

Quelques jours après ce sanglant 14 juillet , je ne me lasse pas de parler des  bienfaits  que  nous devons à la révolution dite Française*  . Ainsi en est-il, par exemple, par  exemple  les six prisons  qu’il fût  nécéssaire d’implanter  à Orange. pour incarcérer  tous ceux  qui n’avaient pas  compris  toute la richesse des « valeurs républicaines ».

Alain TEXIER, CJA.

Avant d’être jugées par le tribunal révolutionnaire, les victimes furent d’abord détenues, pendant un temps plus ou moins long, dans les six différentes prisons établies à Orange pour les recevoir :

  • La prison du cirque  ; le Théâtre romain
  • La prison des Dames  ; le Tribunal actuel
  • La prison de la Cure  ; Place du Cloître attenante à la cathédrale
  • La prison des Chièzes  ; maison des Pères Gardistes
  • La prison de la Baronne de Saunier
  • La prison des Cordeliers  ; l’Église Saint-Florent

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_de_Gabet

Le premier des droits de l’homme, c’est ?

8 Jan

Le premier des droits de l’homme, c’est :

 

Le premier des droits de l’homme, c’est le droit à la Vérité.

http://donarussia.ek.la/le-premier-des-droits-de-l-homme-c-est-le-droit-a-la-verite-a114136470

 

Le premier des droits de l’homme, c’est le droit à la Vie

Alors, quid du droit à l’IVG ( Interruption de Vie Génante) ?

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2014/12/01/ivg-lenfant-a-naitre-dans-le-sein-dune-femme-nest-pas-assimilable-un-tumeur-que-lon-gagnerait-a-faire-enlever/

 

Le premier des droits de l’homme, c’est le droit de Choisir sa forme de gouvernement

Alors, quid de l’interdiction formulée dans la Constitution de 1958 ; interdiction attentatoire aux droits de l’homme, de choisir sa forme de Gouvernement ,

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/04/09/a-propos-de-larticle-89-de-la-constitution-du-4-octobre-1958/

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/04/05/consilium-consulte-n-2013003-exhortant-les-francais-a-prendre-leur-destin-en-main-a-abolir-la-republique-et-a-appeler-le-roi-legitime/
images-1CQFD. Ce Que le Roi Fera Demain.

Consultez à droite de ce post , dans la rubrique  » mots-clefs » les propositions du  Conseil dans l’Espérance du Roi (CER) s’agissant de que le Roi restauré fera dans l’actualité de ses actions tant pour réconcilier les Français avec leur passé que pour préparer leur avenir.

Dijon une belle ville qui pourrait l’être plus encore si la « Révolution dite française » n’était pas intervenue.

5 Juil

Iconoclastes églises
Le Point – Publié le 05/12/2014 à 14:59
Une grande partie du patrimoine religieux a été détournée du culte pour mieux revivre.

Par AUDREY EMERY
Adjointe au maire chargée de la culture, Christine Martin ne peut qu’en convenir : « Dijon a un drôle de rapport au patrimoine religieux. » Quand la cité des ducs, qu’Henri IV surnommait la « ville aux 100 clochers« , accueille enfin le siège de l’évêché, en 1731, l’église possède sept paroisses, de très nombreux monastères et même l’une des trois Saintes chapelles de France, détruite depuis. Mais, après la Révolution, une grande partie de cet important patrimoine ne sera jamais rendue au culte. Et, lorsque la ville récupère ces édifices en 1905 grâce à la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, elle prend certes grand soin de les préserver, mais en changeant leur vocation de manière parfois très surprenante, voire incongrue. « Après tout, les églises évoluent comme les casernes« , (NDLR. Sic!)  concède Jean-Michel Pelotte, délégué épiscopal à la culture et au tourisme. En voici quelques exemples.

Saltimbanques à Saint-Jean

Cherchez l’erreur. En 1974, plus d’un siècle et demi après la destruction de la Sainte chapelle pour construire le Grand Théâtre, la ville décide d’installer le Centre dramatique national (CDN) dans… l’église Saint-Jean. L’édifice avait pourtant été rendu au culte en 1862. « Mais le centre dramatique, basé à Beaune, voulait s’installer à Dijon et la ville n’avait que ce lieu à offrir« , raconte Jean-Michel Pelotte, alors adjoint à la culture, qui se rappelle être monté au créneau à plusieurs reprises pour rassurer les catholiques dijonnais.

Aujourd’hui cependant, le centre dramatique, qui ne peut accueillir que 270 spectateurs, est très à l’étroit. Pour le moment, pas question de déménagement. « Mais nous allons mener un travail avec le Grand Théâtre pour permettre au CDN d’y faire des levers de rideau. Ensuite, il faudra tout poser sur la table et engager une réflexion sur l’avenir de notre Opéra comme outil de la politique culturelle« , explique Christine Martin.

Art contemporain à Saint-Philibert

Fermée pendant plus de vingt ans, cette église est un peu mythique aux yeux des Dijonnais. Cédée à la ville en nue-propriété en 1818, elle est d’abord en partie rasée pour permettre l’élargissement de la rue des Vieilles-Etuves. Classée monument historique en 1913, elle faillit accueillir le musée d’Archéologie avant de devenir en 1942 un centre de messagerie routière. En 1974, des travaux sont lancés pour y faire un lieu d’expositions et de concerts. Las ! L’installation du chauffage par le sol provoque des remontées d’humidité et de nombreuses dégradations. Le bâtiment est alors fermé de 1979 à 2002, année où il rouvre pour les Journées du patrimoine. Mais ce n’est vraiment que depuis 2011 que l’édifice accueille des expositions, de mai à septembre, selon une programmationétablie par le FRAC, l’Ecole nationale supérieure d’art, le musée des Beaux-Arts et le Consortium. Une vraie renaissance pour cet unique vestige roman de Dijon : « Préserver un lieu fermé, c’est terrible. Il faut le faire revivre, car plus un bâtiment vit, plus nous avons le souci de le conserver en bon état », souligne Christine Martin.

Business et lectures à Saint-étienne

Drôle de destin que celui de cette église du Ve siècle, devenue abbaye au XIIe siècle et même cathédrale de 1731 à 1789. Reconvertie en halle à blé après la Révolution, Saint-Etienne accueille la Bourse du commerce en 1896, puis la CCI jusqu’en 2008. Lorsque celle-ci déménage, l’année suivante, pour la place Jean-Bouhey, la ville y voit l’opportunité d’y installer la bibliothèque pour adultes, à l’étroit dans ses locaux du centre-ville. Rebaptisée « la Nef »,elle côtoie le pôle administratif du musée des Beaux-Arts ainsi qu’une salle d’exposition.

Ripailles au cellier de Clairvaux

Unique vestige des possessions de l’abbaye de Clairvaux, qui y conservait ses récoltes, ce cellier construit en 1220 est vendu à la Révolution et restera à l’abandon jusqu’à la Libération. « Il aurait pu devenir n’importe quoi », remarque Jean-Michel Pelotte. Après d’importantes campagnes de restauration, notamment en 2005, le cellier de Clairvaux abrite désormais le siège de l’association qui gère les Fêtes de la vigne et accueille des expositions, des concerts, des conférences et des réceptions officielles

Unique; Art sacré aux Bernardines

Le musée d’Art sacré de Dijon est le seul en France à appartenir à la ville. En 1950, elle rachète l’église du monastère des Bernardines et y ouvre en 1979 le musée pour y présenter différents objets du culte alors en déshérence. Depuis 1993, le musée de la Vie bourguignonne lui est rattaché.

Les anges de la Providence

Il aura fallu l’intervention d’un ancien ministre, d’élus locaux, d’un archevêque et de plusieurs Dijonnais pour empêcher la destruction de la chapelle de la Providence. Fondée à la fin du XIXe siècle par la congrégation des soeurs de la Providence autour d’une belle maison bourgeoise de la rue de Talant et de sept hectares de vignes, l’édifice, désaffecté en 1976, est menacé par les soeurs elles-mêmes à partir de 2004. La congrégation, qui a besoin d’argent pour mettre aux normes sa maison de retraite d’une centaine de lits, dépose en effet un permis de démolir. Des parents d’élèves de l’école privée Alix-Providence et d’autres Dijonnais attachés au lieu se regroupent alors au sein de l’Association de sauvegarde du site de la Providence (ASSPro). Contre l’avis des soeurs, ils mobilisent la ville, l’ancien ministre de la Culture Jean-Philippe Lecat, ainsi que plusieurs conseillers généraux, et finissent par atteindre l’archevêque, Mgr Minnerath.  » Les soeurs, qui s’étaient éloignées de leur mission, se sont fait remonter les bretelles, raconte Jean-Louis Guérin, secrétaire de l’ASSPro et membre de l’Académie des sciences, arts et belles lettres de Dijon. Mais je pense qu’elles étaient en réalité très mal conseillées.  » Depuis 2006, les religieuses, toujours propriétaires de la chapelle, autorisent par convention l’ASSPro à y organiser des conférences-concerts. L’association, qui a déjà réalisé plusieurs aménagements et vient de recueillir 8 000 euros de dons pour engager la restauration des vitraux avec la Fondation du patrimoine, a toutefois dû faire son deuil de plusieurs joyaux, tels l’autel, l’orgue et le chemin de croix, vendus par les soeurs à d’autres églises

Du vin en chapelle

Une oenothèque dans la chapelle de l’ancien hôpital général ? La rumeur a donné des sueurs froides au diocèse et aux fidèles, mais la polémique a vite été désamorcée par la ville. La chapelle, située sur le site de la future Cité internationale de la gastronomie, sera bien utilisée comme un élément touristique, mais pas comme lieu de vente. La municipalité imagine plutôt de la transformer en  » chapelle des Climats « , pour faire écho à la candidature des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’Unesco.

http://www.lepoint.fr/villes/iconoclastes-eglises-05-12-2014-1887197_27.php

Lexique contre-révolutionnaire (Posts en accroissements constants). Consultez le et le reconsultez..

8 Juin

11817158_484265161751111_1629543825702784296_n     Le nouveau régime né de la Restauration du roi légitime sur le trône de ses aîeux aura à coeur d’enseigner la véritable histoire de la Révolution dite Française.

Ceci n’a pas  été fait, pas plus par la République cinquème du nom, que par les  III et IV ème  et pourrait donc être légitimement porté au débit de la forme républicaine  du Gouvernement , forme qu’il est constitutionnellement (?) interdit (??) au  peuple souverain (???) de changer / Art. 89 dernier al.de la Constitution de 1958.  https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/04/05/consilium-consulte-n-2013003-exhortant-les-francais-a-prendre-leur-destin-en-main-a-abolir-la-republique-et-a-appeler-le-roi-legitime/.  

       Il est  donc  normal que dans le cadre des recherches conduites dés l’origine du CER par la Chambre d’Instruction du Tribunal de l’Histoire (CITH) qui en émane, ce lexique contre-révolutionnaire , un des plus importantes  côtes des dossiers en cours d’élaboration, soit mis à la disposition des chercheurs.

Pour faciliter l’instruction de ce chef d’accusation et  dans le  cadre de  Ce  Que  Fera le roi Demain (CQFD), le Conseil dans l’espérance du Roi (CER) a décidé de commencer à mettre à la disposition des juristes de la Chambre d’Instruction du Tribunal de l’Histoire (CITH)  un Lexique Contre Révolutionnaire (LCR) que vous voudrez bien ne pas confondre avec la Ligue Communiste Révolutionnaire (1974-2009)

                       Lexique Contre Révolutionnaire

C

Constitution civile du Clergé

http://www.herodote.net/12_juillet_1790-evenement-17900712.php

Chouans

Chouans en avant . Extrait de la Comédie musicale «  La Révolution française »

https://www.youtube.com/watch?v=fMR1xR63B28

Coût de la révolution

images

Ne  vous privez pas de la consultation de ce livre-date (PDF) de René Sédillot (1906-1999)  » le coùt de la Révolution française » depuis la sortie duquel il n’est plus possible de parler  de la révolution dite française en termes positifs.

http://www.marie-julie-jahenny.fr/le-cout-de-la-revolution-francaise.pdf

Criminel contre l’humanité

11243628_121248048207234_7599560499124513766_n

D

Devise républicaine

11896129_10200980955323574_3867898576929739689_n

10628531_10200980954963565_9023934442620478137_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

G

Génocide

visu_t1

H

 Histoire de la REVOLUTION FRANCAISE  (La Véritable)

L

Livre noir de la Révolution française (Le).

https://www.youtube.com/watch?v=U-MW2OpPopc

Louis XVI

Louis XVI ne  fut pas ce rois timoré et  veule  que l’on nous présente  bien trop souvent . A vrai dire, il fut  sans doute celui de nos rois qui réforma le plus le pays . Voilà donc une des raisons avancées pour justifier la Révolution qui s’effondre.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=KWxZThvptP4

M

Massacres de septembre 1792                                                                                                                                       Vidéo de Marion Sigault à partir de 1′ 46 «  ».  https://www.youtube.com/watch?v=hULpt9rorro

N

Nuit du 4 août  1789, prétendument présentée  comme ayant abouti à l’abolition des privilèges

https://lefouduroy.wordpress.com/2015/08/04/nuit-du-4-aout-1789-abolition-des-libertes-en-france/

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/08/04/nuit-du-4-aout-1789-ou-le-bal-des-dupes/


Noyades de Nantes, Nantes un des Bas-lieux des massacres commis au nom des   » idéaux (?) républicains

 

10401426_293406230830765_4978469566148949054_n

 

https://www facebook.com/lesaviezvousversionbretagne/photos/a.291768364327885.1073741827.291760120995376/293406230830765/?type=1&theater

P

Prêtre insermenté ou refractaire ( Ebauche de notice)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Clergé_réfractaire

R

Révolution dite française

http://www.sylmpedia.fr/index.php/La_r%C3%A9volution_dite_Fran%C3%A7aise

Robespierre

Henri Guillemin explique Robespierre et la révolution française (1/2)

https://www.youtube.com/watch?v=XiM74n8I2Gc

Henri Guillemin explique Robespierre et la révolution française (2/2)

https://www.youtube.com/watch?v=jVNut817OTQ

Valeurs de la République

Camille Desmoulins : « Les Vendéens, des animaux à face humaine »

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/09/30/plus-fort-que-morano-camille-desmoulins-les-ennemis-de-la-republique-des-animaux-a-face-humaine/

Vendée, l’un des Bas-lieux des massacres commis au nom des   » idéaux (?) républicains

http://chemins-secrets.eklablog.com/

http://shenandoahdavis.canalblog.com/ 

Vendée créole

Cette Vendée créole à l’histoire inédite, originale, inconnue du grand public, unique épisode victorieux d’une armée de royalistes, qui, seule, a su repousser la République en 1794.

https://www.youtube.com/watch?v=4VOv59yvsRI&feature=youtu.be&list=PLJzKm8nGtx_eKbHjxcCXcPL7mrq3RPnY8

Vendée  mémoricide

Vendée du génocide au mémoricide

Reynald Secher.

Editions Cerf, 444 pages, 2011.

24,00 euros

Vingt-cinq ans après la publication de son livre, Le Génocide franco-français : la Vendée-Vengé, Reynald Secher, grâce à la découverte aux Archives nationales de documents totalement inédits, démontre, preuves à l’appui, que le génocide de la Vendée a bien été conçu, voté et mis en oeuvre personnellement par les membres du Comité de salut public et par la Convention, et que l’armée et l’administration n’ont fait qu’exécuter les ordres. Afin d’échapper à leurs responsabilités et de masquer la logique idéologique et politique qui menait inéluctablement la République jacobine au génocide, ces criminels et leurs héritiers politiques ont nié les faits, imposé à la nation leur auto-amnistie et une impunité générale. Ils ont ainsi perpétré un second crime, celui de mémoricide, qui, par un renversement pervers, a désigné les victimes vendéennes comme bourreaux et transformé les bourreaux jacobins en victimes. A ce premier scandale s’en est ajouté un second : ces bourreaux ont bénéficié de toutes les faveurs et des honneurs de l’Etat, tandis que les victimes et leurs descendants, traumatisés, ont été réduits au silence et en permanence persécutés, se retrouvant ainsi exclus d’une citoyenneté qui leur revenait de droit.

Vendée militaire

L’association Vendée Militaire a été fondée en 1976 pour l’étude et l’entretien de la mémoire des Guerres de Vendée.http://vendeemilitaire.blogspot.fr/

Vendée Russe
https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/12/04/la-vendee-russe-a-son-blog/

La République enseignée aux enfants : Luc Ferry: « la guerre de Vendée c’est le Ier grand génocide en Europe, il y a eu 500 000 morts » (Vidéo)

22 Mai
Se prononçant contre l’intervention en Syrie, Luc Ferry, ex ministre de l’Éducation nationale dans les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin (sous Jacques Chirac), déclare le 18 mai 2015 sur ITélé:

   « – Quand nous avons fait, nous, notre révolution française, vous savez la guerre de Vendée ça a pas été beau, c’est le premier grand génocide dans l’histoire de l’Europe, y a eu 500 000 morts. On prenait les mômes par les quatre bras

   – génocide ? interroge le journaliste

   – Génocide, bien sûr, bien évidemment, Pierre Chaunu a absolument raison! Plus aucun historien ne le conteste aujourd’hui! On prenait les gamins par les bras, par les jambes, on leur cassait la tête sur les murs des châteaux, on jetait les gens sur des halebardes, enfin tout ça était absolument abominable, sans compter le vandalisme dont on parlait tout-à-l’heure… »

NB. La thèse du génocide vendéen a été défendue par Reynald Sécher devant un jury dont faisait partie Pierre Chaunu.

http://www.medias-presse.info/luc-ferry-la-guerre-de-vendee-cest-le-ier-grand-genocide-en-europe-il-y-a-eu-500-000-morts-video/31674

La république enseignée aux enfants : « Cela dépendrait de moi, direct à l’échafaud : père, mère et marmot ! » (NDLRB. William, Kate et Charlotte)

11 Mai

L’autre sujet de saturation est donc moins sérieux, il est teinté de rose mais les termes sont presque aussi violents.
Et oui, l’attente puis l’arrivée du Royal Baby tel que racontés sur les antennes de France Info, ont eu l’heur d’énerver de nombreux auditeurs.

« Pourriez-vous arrêter de nous bassiner avec ce bébé dont nous n’avons rien à faire ». Et ce n’est pas le mot faire qui est écrit dans le message envoyé par François.  « Je trouve cela choquant » nous dit Pierre, « d’une part parce que nous sommes une république depuis 1789, d’autre part parce que la rubrique people n’a absolument pas sa place dans les journaux d’une chaîne de Service public ». Et Pierre signe  « un citoyen français« . Plus sérieux, Serge s’indigne d’entendre les journaux commencer par l’annonce d’un rejeton royal en Grande Bretagne aussitôt suivi d’un sujet banal, le Népal. Et je termine ce carnet rose avec le message tranchant de Bernard : « Arrêtez de nous bassiner avec la naissance de ce roitelet d’opérette. On leur a coupé la tête il me semble à une époque, ce n’est pas pour aujourd’hui les porter au pinacle. « . »Cela dépendrait de moi, direct à l’échafaud : père, mère et marmot ! »

Comment dit-on déjà de l’autre côté de la Manche ? Honni soit qui mal y pense ?
Allons Bernard, elle est si mignonne la petite Charlotte qui sera peut-être un jour Reine d’Angleterre.

http://www.franceinfo.fr/emission/le-rendez-vous-du-mediateur/2014-2015/le-rendez-vous-du-mediateur-du-08-05-2015-08-05-2015-09-40

images-1Ce Qu’il Fallait Démontrer : Pour  vous , ami lecteur  qui connaissait  bien l’effroyable  bilan de la Révolution nommée « française » à tort et le fait en particulier  que  la structure de la société française sous l’Ancien régime a  conduit  à ce  que prés de  neuf  victimes sur  dix de la Terreur appartenait au Tiers-Etat  et par  conséquent pas  aux  deux premier ordres  considérés  comme privilégiés ( Clergé, Noblesse), les lignes ci-dessus  sont  horribles . Nul doute  que leur auteur  serait  bien surpris s’il connaissait la vérité sur l’utilisation qui fut faite de l’échafaud  lors de ces jours sanglants. C’est une raison de plus pour que  vous nous aidiez à médiatiser le  concept de révolution dite française http://www.sylmpedia.fr/index.php/La_révolution_dite_Française

 

La République enseignée aux enfants. « Histoire de la petite émigrée, guillotinée à 19 ans ».

10 Mar
mime-attachment

Courrier de la Mayenne 23 mai 2013