Tag Archives: François Romain

À l’occasion de la Biennale blanche…François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi communique.

24 Oct

Voici un communiqué du Conseiller aux Armées du CER :

armee-francaise191

 

A l’heure où la France s’apprête une nouvelle fois à vendre du matériel militaire à des ennemis potentiels (voir Arabie Saoudite) et où mon homologue ripoublicain, M. Le Drian, demeure à son poste de Ministre de la Défense tout en courant pour le fauteuil de Président de la Région Bretagne, ce qui est pour le moins irrespectueux de sa fonction ministérielle, le Conseil dans l’Espérance du Roi continue, à son rythme et dans la perspectives d’un retour sur son trône de Sa Majesté Très Chrétienne, de préparer et de suivre un certain nombre de dossiers ayant trait à la Défense de notre beau pays et à la Défense de ses intérêts.

Comme vous avez pu le voir en consultant notre site, nous avons attentivement suivi l’affaire des Mistral perdants dont il est à craindre non seulement qu’ils ne soient jamais payés – sinon par les contribuables français – mais qu’en cas de crise grave, ils puissent être revendus ou prêtés à la Russie, surtout depuis la décision de l’Egypte de les doter d’hélicoptères russes, mettant fin à l’espoir de la France de placer des NH90 navalisés.

Nous suivons également de près l’avènement de la nouvelle arme laser, pour l’instant maîtrisée seulement par les américains – et dans une moindre mesure par les allemands – dont la prolifération lorsqu’elle sera miniaturisée risquerait de renforcer non seulement les mouvements de guérilla mais également l’ensemble des organisations terroristes.

Nous avons par ailleurs fortement dénoncé la politique de ceux qui prétendent actuellement gouverner la France en ce qui concerne le port de l’uniforme hors des enceintes militaires par les membres des forces armées, d’active, de réserve ou honoraire, qui fait qu’actuellement un ravivage de la flamme à l’Arc de triomphe – duquel il sera toujours trop tard d’éliminer les noms des auteurs du génocide vendéen, le premier de l’histoire de l’humanité – ressemble à la réunion de jeunes boy scouts devant se mettre en uniforme sous l’arc avant de repartir de nouveau en civil… Ce qui est loin d’être honorable pour les participants.

N’étant pas omniscients, comme au cours de la dernière Biennale, nous vous demandons de bien vouloir prendre contact avec nous dès lors que vous auriez des compétences en matière de Défense et de matériels y afférant, de manière à être en mesure de pouvoir approfondir toujours mieux ce difficile dossier et de le préparer pour le Roi.

Le 23/10/2015

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Communiqué du Conseiller aux Armées du CER.Ventes d’armes. Echec sur échec.

8 Août

Après la renonciation du Portugal concernant le Sirocco…. d’autres nouvelles

Le TCD Siroco en transit vers Haïti avec tout son chargement à l'arrière Le TCD Siroco vient en aide à la population haïtienne en transportant 2000 tonnes de fret humanitaire.

On apprenait le 03/08 de sources ouvertes de renseignement que le Portugal avait renoncé en juillet à acheter notre dernier TCD (Transport de chalands de débarquement). Dès le lendemain de la décision portugaise cependant la France avait fait savoir aux autorités brésiliennes (le 31/07) qu’elles autorisaient la vente du « Sirocco » au Brésil… une délégation étant attendue à Paris prochainement.

3293

Par ailleurs, hier, 05/08, le résident indiquait avoir trouvé une résolution au problème des deux BPC (Bâtiment de projection et de commandement) « Mistral » initialement construits – et conçus – pour la Russie. Le contrat – de 1,2 G€ – a été annulé et la Russie sera « complètement remboursée », ce qui veut dire au moins une sortie financière de 880 M€ (montant approximatif de l’avance russe) pouvant arriver au-delà du milliard, en tenant compte du démontage et de la réexpédition en Russie de l’ensemble des appareils russes installés à bord des bâtiments. Ce qui va de nouveau accroître les coûts pour la France, coûts qui comprennent déjà rappelons-le les frais liés au parcage et au gardiennage des deux unités (5 M€ par mois environ) lesquelles risquent de devenir rapidement des carcasses ne faisant que coûter à l’Etat et par suite au contribuable….

Unknown

Et ce alors même que l’Inde a officiellement annulé le programme de modernisation de son armée de l’air qui devait initialement permettre de placer 126 Rafale… Une débâcle : non ! simplement la preuve que la politique ripoublicaine est décidément à courte vue et qu’elle ne prend pas en compte les réalités de fonds de la politique internationale. On aurait pu deviner depuis longtemps que le contrat indien du Rafale ne serait pas signé et il reste à espérer fermement que celui portant sur la poignée d’avions signé récemment soit effectivement payé….

Par ailleurs, l’avenir des BPC ex-russes risque de poser un problème puisqu’ils sont en voie de n’être plus même bons à être utilisés par les américains pour faire de l’ingénierie inversée sur les systèmes navals russes… (vus que ces derniers retournent en Russie). Espérons qu’à l’inverse du cas de la courbe du chômage ou de la sanctuarisation du budget des armées, le résident ne soit pas de nouveau pris en train de jouer à Pinocchio… dans la mesure où il vient d’affirmer que la France n’aura pas de problèmes pour trouver des acquéreurs aux deux BPC ex-russes, ce à quoi aucun expert ne croit… A moins qu’il ne tienne à les offrir gracieusement…. De préférence à de potentiels ennemis de la France…

Le 07/08/15

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi.

Communiqué du Conseiller aux Armées du CER. Les limites de la politique (?) militaro-industrielle de la France

29 Juil

La France, de mère des arts, des armes* et des lois à simple industriel souvent dupé…

Unknown

On apprenait hier que l’Egypte pourrait acheter deux autres FREMM  (Frégate Multi-missions) à la France pour compléter celle acquise en juin dernier alors que le nombre des corvettes Gowind 2500 pourrait passer des quatre initiales à un total de huit… et ce alors même que le régime prétend demander le paiement de l’énergie électrique à l’ensemble des lieux de culte… en prétextant l’existence d’une grave crise économique. Autant dire qu’il est plus que probable que les unités en question risquent fort d’être payées par le contribuable français, en espérant qu’elles ne servent pas à combattre les intérêts mêmes de la France. (Petite parenthèse : il faut reconnaître que le Maréchal Ben Sisi nous arrange bien du point de vue géopolitique mais nous ne devons pas oublier ce qu’il est, à savoir le digne successeur de Nasser, Sadate et Moubarak…).

Photex MISTRAL TONNERRE

 

 

Par ailleurs, ce jour, 28/07, on apprend que le résident actuel souhaite prendre une décision « dans les semaines à venir » à propos de l’avenir des deux BPC  Bâtiments de projectio et de commandement) commandés par la Russie, ayant évoqué des « obligations contractuelles » bilatérales dans le cadre du contrat d’une valeur de 1,2 G€ bloqué par le conflit en Ukraine. Selon le quotidien russe Kommersamt, la France pourrait résilier le contrat contre un remboursement partiel de 785 M€, assorti de l’autorisation donnée par Moscou à Paris de réexporter les bâtiments. Tout en sachant que cette nouvelle opération d’exportation devra se faire à perte, dans la mesure où les BPC russes ont été construits selon les desiderata russes – difficile de parler de besoins, le contrat ayant toujours été plus politique que militaire – et ne correspondant par suite ni aux critères de la Marine nationale, ni à celles de l’OTAN. A moins de ne suivre la politique à courte vue du résident américain actuel afin de se préparer à contrer une attaque de la Russie… alors même que cette dernière est sans doute au moins autant que les Etats-Unis, si ce n’est nettement plus, un instrument de stabilité dans le contexte mondial actuel.

Pour défendre un pays, la France en l’occurrence, est nécessaire une vision de long terme et non pas simplement une suite de contrats autant éphémères qu’aléatoires permettant de faire face à une politique qui, depuis bien longtemps, dépense plus qu’elle n’est en mesure d’aider à produire. Vivement le Roi !

Le 28/07/15

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi.

* Joachim du Bellay

Communiqué du Conseiller aux Armées du CER. les militaires doivent maintenant cacher qu’ils le sont.

14 Mar

drapeau_francais_lightbox

 Et pendant ce temps là, cachez-vous !

4ffc5e2b23d6a14_juillet_carré

Et la prochaine étape sera la suppression du défilé du 14 juillet?

C’est officiel : après avoir reçu l’ordre d’être discrets en matière de port de l’uniforme en dehors des enceintes militaires, la tenue militaire n’a désormais plus le droit de citer dans les transports en commun « tant que le plan Vigipirate alerte attentat est en vigueur ». Un beau courage pour tous : pour les ripoublicains qui nous gouvernent, ou pensent encore le faire, et ceux qui pensent déjà à la manière dont ils pourraient « changer la France » en multipliant les minarets et en détruisant les églises. Pour les militaires de tous grades et de toute catégorie qui se trouvent ainsi dans l’impossibilité de montrer que la France n’est pas encore à genoux devant les séides d’un pseudo « Etat islamique » et de tous ses partisans, il s’agit, par delà tous les devoirs de réserve, d’une véritable insulte plus que d’un moyen d’en épargner la vie.

Une manifestation de soutien à nos militaires constitue désormais une ardente obligation. Pour que la France redresse la tête et puisse penser, enfin, à rappeler le Roi.

Le 12/03/15

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du CER

Attention, danger ! Les risques du canon laser de marine

24 Nov

salle-du-conseil

Voici un important communiqué du Conseiller aux Armées du CER :

realite-rejoint-science-fiction-canon-laser-a-L-BlBal2

 

Aux vues du déploiement du premier canon laser de marine sur une unité de l’US Navy dans le Golfe arabo-persique et attendu qu’une telle technologie offre une capacité de frappe presque illimitée à un coût ridicule (1 USD contre plusieurs centaines de milliers pour les armes classiques cf. l’article ci-dessous), et, qu’une fois miniaturisée, elle pourrait représenter un danger majeur dès lors qu’elle tomberait entre les mains de groupes ou d’Etats terroristes, il est de notre devoir de saisir les organisations internationales et tous les Etats afin qu’une Convention encadre au plus vite et de manière stricte la prolifération de ce type d’armes.

Le 24/11/14

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

 

Defense in Depth » Admiral Greenert Speaks: What Should the U.S. Navy’s New Maritime Strategy Look Like?

 

 

Communiqué du Conseiller aux Armées du CER

15 Nov

unknown311

Appel aux réservistes de nos forces armées

Officiers, sous-officiers et hommes du rang de la réserve opérationnelle, moi, qui suis l’un d’entre vous, en qualité de Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi, et aux vues des récentes déclarations de notre Chef d’état-major des armées (cf. http://www.lesechos.fr/journal20141110/lec2_l_entretien_du_lundi/0203923531601-pierre-de-villiers-larmee-supporte-les-deux-tiers-des-suppressions-de-postes-de-letat-1062757.php?OwUDqADcbloWcrBT.99) et des décisions budgétaires en cours d’élaboration (cf. http://www.armee-media.com/2014/11/13/les-opex-le-budget-derape/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ArmeeMedia+%28Arm%C3%A9e+M%C3%A9dia%29 et http://www.armee-media.com/2014/11/13/26887/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ArmeeMedia+%28Arm%C3%A9e+M%C3%A9dia%29), je vous demande, par solidarité avec nos camarades d’active et afin de chercher à sauvegarder quelques postes d’active ou réellement d’intérêt en RESOPS de demander votre passage dans la réserve citoyenne, en négociant avec votre chef de corps ou votre autorité de rattachement les modalités selon lesquelles, en sus de vos nouvelles missions de rayonnement, vous pourriez, toujours à titre bénévole, continuer à assurer (même de manière informelle) les fonctions qui sont actuellement les vôtres dans le cadre des ESR que vous avez signé.

Les armes de la France et la France elle-même ont besoin de ce sacrifice. D’ici le retour du Roi

 

Le 14/11/14

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Livraison des BPC Mistral à la Russie ? On est dans la merde !

5 Sep

mistral

Il n’est pas ici le lieu d’être vulgaire, mais cela a été la première réaction à la lecture des communiqués repris entre autre par Mer et Marine et Le Marin faisant état de la suspension de la livraison des BPC (Bâteaux de projection et de  commandement) russes à leur destinataire, alors même que l’entraînement des futurs équipages russes est en cours en France…

Certes, l’absence d’une solution en cas de passage de la suspension à l’annulation du contrat est de mauvais augure (mais les gouvernements républicains agissant sous la pression de leurs « alliés » ou prétendus tels et ce à la veille d’un sommet otanien nous ont habitué à cela depuis beau temps).

Cependant, la seule option envisageable, n’en déplaise à ceux qui voudraient les voir débuter sous le drapeau de l’OTAN, serait une reprise pure et simple de ces deux bâtiments de la part de la Royale, même si cela pourrait (et même devrait si la mathématique n’est pas une opinion) se solder par des coupes (une fois encore) portant sur certains autres programmes (les BATSIMAR – bâtiment de surveillance et d’intervention unique – par exemple…) avec ce que cela ne pourrait pas manquer de signifier en termes de présence au sein de notre immense ZEE( Zone économique exclusive) … A moins que l’on ne veuille dépêcher en Martinique, Guadeloupe ou aux TAAF (Terres australes et antarctiques françaises) un BPC tout neuf (et peu ou pas armé…) pour faire de la SURPECHE et de la présence à l’exemple de ce qui a été fait récemment dans le cadre de la surveillance de la pêche au thon rouge en Méditerranée (cf. https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/05/30/communique-du-conseiller-aux-armees-du-cer-9/).

En attendant, espérons que, bientôt, la France saura à nouveau dialoguer pour son compte, son bien et le bien commun de la communauté internationale, avec son voisin russe en toute indépendance et en gardant le cap sur le long terme.

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du CER

Mistral

Bref communiqué du Conseiller aux Armées à propos de la reprise par le CER d’un article préconisant de couler les embarcations de clandestins traversant la Méditerranée.

20 Août

A propos de la reprise par le CER d’un article préconisant de couler les embarcations de clandestins traversant la Méditerranée, en tant que marin, je tiens à rappeler que nous tous avons l’obligation, morale et juridique, de secourir en mer quiconque se trouve en difficulté et de le porter, sain et sauf, au port sûr le plus proche.
Dès lors, l’alternative tant à Mare Nostrum qu’à un tir à l’embarcation genre tir au pigeon existe: il suffirait que les interceptions s’effectuent à la limite des 12 nautiques voire même à l’intérieur des eaux territoriales des pays de la rive sud… et de sécuriser quelques-uns de ses ports (au travers de l’envoi de forces de l’ONU). En quelques mois, le problème des traversées pourrait ainsi être résolu (au moins partiellement…: tant que nous ne créerons pas les conditions pour que les populations des pays d’Afrique puissent vivre chez elles,  elles auront tendance à venir se déverser en Europe à la recherche d’un eldorado imaginaire).
CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du CER

Premières victimes de l’opération Sangaris (République centrafricaine )

10 Déc

 Insigne régimentaire du 8e RPIMa

Au cours de la nuit dernière, deux militaires français du 8e régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Castres (Tarn) ont perdu la vie dans le cadre de l’ opération Sangaris lancée en Centrafrique alors que la diplomatie de notre antiquaire en chef l’a retardé pendant des mois…

Le Conseil dans l’Espérance du Roi rend hommage à ces deux militaires, les soldats de 1e classe Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio (âgés respectivement de 22 et 23 ans), et adresse ses condoléances à leurs familles ainsi qu’à leurs camarade de combat.

Par décision du 10 décembre 2013, ils sont promus, comme leurs camarades morts sur le théâtre malien, à titre posthume, Compagnons de l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte-Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc).

Resquiescant in pace

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du CER

http://www.leparisien.fr/international/centrafrique-les-deux-soldats-francais-tues-etaient-ages-de-22-et-23-ans-10-12-2013-3394925.php

Où l’on reparle des Affaires maritimes. Les aléas du contrôle de la securité des navires de pêche

29 Sep

Où l’on reparle des Affaires maritimes

Comme nous l’indiquions dans notre communiqué du 20 juin (De l’inconstance des idées chez les gouvernements socialistes…La Marine)*, les Affaires maritimes ont de plus en plus de mal à faire face à leurs missions, notamment en matière de sécurité des navires… Ce qui fait réagir ce jour la CGT AFF MAR, même si elle se refuse à voir la solution : une militarisation totale du corps des inspecteurs catégorie A et des contrôleurs catégorie B – civils pour l’heure opérant aux côtés des Administrateurs et des Officiers du Corps technique et administratif des Aff. Mar. – , rendant ainsi possible des inspections en dehors du carcan constitué par les horaires de service de nos bons fonctionnaires civils et syndiqués… Mais cela ne semble pas plaire.

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du CER

*https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/06/20/de-linconstance-des-idees-chez-les-gouvernements-socialistes/

Annexe

Le Marin 28/09/13

Navires de pêche bloqués faute de contrôleur disponible : la CGT des Affaires maritimes dénonce la pénurie

Eugène Rigault a été contraint de laisser son navire à quai à Barlfeur durant dix jours faute de contrôleur disponible pour assurer la visite annuelle de sécurité. Un cas qui n’est pas isolé. (photo Jean Lavalley)

C’est une affaire assez incroyable qu’a rapportée le marindu 20 septembre : depuis le printemps, Eugène Rigault, patron du Sacré Cœur, un caseyeur-fileyeur de Barfleur, est l’un des dix patrons pêcheurs qui ont été contraints de laisser leur bateau à quai après l’été, faute d’avoir pu faire réaliser la visite annuelle de sécurité par le centre de sécurité des navires. L’administration a admis cette situation incroyable en l’expliquant par un manque d’inspecteurs disponibles. Rappelons que les visites des navires de pêche n’ont pas été déléguées aux sociétés de classification, contrairement à ce qui a été fait pour un certain nombre de contrôles de navires de commerce.

L’affaire a fait vivement réagir la CGT des Affaires maritimes. Dans un communiqué, elle dénonce le manque de recrutements, alors que les contrôles à effectuer sont plus nombreux sur les navires de commerce du fait du paquet Erika III.

Pour la CGT, à l’heure où se dessine un nouveau budget de rigueur, il n’y a pas de secret : « Au-delà des belles paroles sur les nécessaires réductions d’effectifs, « la possibilité de faire mieux avec moins », le principe de réalité finit par s’imposer. Avec une réduction de 189 emplois dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) sur un effectif de 1500, toutes missions confondues, les services des Affaires maritimes sont à l’os, il n’y a plus rien à gratter. »

Le ministère des Transports, de la Mer et de la Pêche, sollicité, n’a pas souhaité s’exprimer.