Archive | 4 -Billets d’humeur des membres du CER RSS feed for this section

Billet d’humeur du sieur Du Plessis : le jeunisme, maladie sénile de l’Histoire.*

23 Sep

Une célèbre et jeune « youtubeuse« , Tatiana Ventose* (de son vrai nom Tatiana Jarzabek), s’est faîte agresser dans le métro parisien il y a quelques jours. Précisons que la presse officielle nationale n’en a évidemment pas parlé tant, sans doute, elle est habituée à ce genre d’information qui n’intéresse plus personne ! Il a fallu que l’un de nos amis correspondants italiens nous communique l’information, relayée par les journaux de son pays, pour que nous en soyons avisés.

Mais qu’importe la gravité du fait, l’essentiel étant que l’accorte Tatiana ait pu surmonter l’épreuve et ne pas finir en plus mauvais état. Elle nous raconte avec quelques détails et autres commentaires croustillants sa douloureuse aventure face à deux Maghrébins dans une vidéo que vous pourrez voir ici :

Ce qui nous intéresse en revanche davantage c’est cette sorte d’illumination de toutes ces jeunes personne, manifestement issues des milieux les plus bobos de notre capitale, lorsqu’ils ou elles sont face aux réalités offertes par les « Chances pour la France » pour lesquelles ils ou elles ont tant milité ! Comme quoi, rien ne vaut une bonne et même brutale révélation. Même si ses pauvres parents, tout aussi accueillant jusque-là que leur fillette, sont dans tous leurs états.

Comme le précise avec pertinence notre ami d’Outre-Alpes,  » Ses amis, tous fils et filles à papa issus comme elle de la gauche caviar, plus ingénus que de mauvaise foi, ont peur de sortir le soir. Certains d’entre eux commenceront-ils à revoir leur vision du monde ? « 

Le 23 septembre 2018.

Du Plessis

(Merci à HJV)

* Joli trait d’humour de Philippe Muray (http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/politique/509-le-jeunisme-au-pouvoir).

* Pour mieux connaître Tatiana Ventôse (https://www.youtube.com/watch?v=keGHOWlsk3g).

Publicités

Billet d’humeur du sieur Du Plessis.

13 Sep

 » Pour Emmanuel Macron, l’essentiel c’est la com... » était le titre d’un de nos récents articles (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/09/12/pour-emmanuel-macron-lessentiel-cest-la-com/).

En voici un nouvel exemple caractérisé.

Aujourd’hui, jeudi 13 septembre, le chef de l’Etat a prévu (sur les conseils appuyés de son équipe communicante, Sylvain Fort, Sibeth Ndiaye et quelques autres sbires) de se rendre à Canossa en visitant la veuve et les enfants de Maurice Audin, ce militant communiste, mathématicien qui estimait que le progrès politique et le progrès scientifique allaient ensemble, ce militant de l’Algérie indépendante, porteur de valise du FLN, mort en pleine bataille d’Alger.

On nous dit même qu’Emmanuel Macron, à la façon de Jacques Chirac au sujet de la rafle du Vel d’Hiv, ira reconnaître la responsabilité de l’Etat français et de son armée dans la disparition de cet homme…

On peut certes regretter que Maurice Audin ait été enlevé brutalement à l’affection de sa famille dans ces temps troublés et violents. Mais on ne doit pas oublier qu’il trahissait son pays en collaborant avec l’ennemi d’alors. Sa mort s’inscrit dans une prise de risque logique alors que ses complices assassinaient de nombreux Français et posaient alors des bombes (à la préparation desquelles il participait d’une manière ou d’une autre) dans un pays à feu et à sang. Il se prétendait combattant de la Liberté. Il le fit dans l’ombre et mourut sans doute dans les mêmes conditions.

Aucun président de la République n’avait envisagé et moins encore accepté de franchir ce pas dans la repentance et l’auto-flagellation. Emmanuel Macron le fera pour autant que cela peut servir au culte de son image sur le flanc gauche de sa majorité et au sein de l’importante communauté algérienne, arabo-musulmane, qui a désormais colonisé notre pays.  » En même temps « , il ajoutera à cette forfaiture celle de se prosterner une fois de plus devant les dirigeants politiques algériens qui ont tous, sur les mains, le sang de nos compatriotes pieds-noirs.

Français, prenez enfin conscience de ce que vous avez fait en permettant l’élection de cet imposteur à la tête de notre pays !

Le 13 septembre 2018.

Du Plessis

Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Ethnocratie? Vous avez dit ethnocratie…

3 Sep

Mi-juillet dernier une loi très controversée (dans les autres pays) a été adoptée par le Parlement israélien. Cette loi entre dans la catégorie des lois fondamentales qui font office de constitution en Israël. Elle définit « l’Etat d’Israël comme l’Etat national du peuple juif où celui-ci applique son droit naturel, culturel, religieux, historique ainsi que son droit à l’autodétermination ». L’hébreu est désormais officiellement la seule langue officielle d’Israël, alors que l’arabe avait auparavant un statut identique.

Malgré les accusations de « racisme » de l’opposition, elle a été adoptée par 62 voix contre 55.

Dans Le monde diplomatique de ce mois-ci le journaliste Charles Enderlin, sans doute de retour de vacances à Eilat (!), raconte cette évolution sous un titre très dur,

 » israel devient une ethnocratie « …

Intéressant néologisme ! Qui nous amène à vous faire une suggestion : donnez-vous la peine d’explorer soigneusement l’organigramme de France Inter. Vous en serez époustouflé. Au point que l’on est en droit de se demander si cette radio publique n’est pas devenue, elle aussi, un

ethnomédia !

À quand une intifada médiatique ?

Le 3 septembre 2018.

Du Plessis

Billet d’humeur du sieur Du Plessis : nos élites sont criminelles.

1 Sep

La droite dure allemande (AfD) reprend aujourd’hui* l’affirmation du CER depuis les violences sexuelles de la nuit de la Saint-Sylvestre 2016 à Cologne, perpétrées par d’innombrables immigrés musulmans, suivies des crimes et autres attentats islamistes que l’on sait :

Angela Merkel a du sang sur les mains

 

Quand les Français prendront-ils conscience que leurs dirigeants politiques en ont autant ?

Le 1er septembre 2018.

Du Plessis

* Manifestation contre l’immigration à Chemnitz (Saxe) samedi 1er septembre 2018.

Il persiste à vouloir faire notre bonheur malgré nous…

30 Août

C’est une fois encore de l’étranger qu’Emmanuel Macron a exprimé son mépris pour les Français et leur identité.

En visite d’Etat au Danemark, mercredi 29 août, c’est devant quelques Français vivant dans ce pays et en présence de la reine Margrethe, qu’il a fait l’apologie des Danois,  » peuple luthérien « , et fustigé ceux qu’il appelle des  » Gaulois réfractaires au changement « .

Et, cerise sur le gâteau macronien,

ILS NE SONT MÊME PAS LUTHÉRIENS !

Le 30 août 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Billet d’humeur d’Antonia.

30 Août
Réfractaires, avez-vous dit ?
Non, nous ne sommes pas des Gaulois réfractaires, mais nous somme d’irréductibles Gaulois, et c’est bien ce qui dérange Macaron et sa macronie ambiante, occupés depuis des décennies à laver le cerveau des Français sans y parvenir.

IR-RE-DUC-TI-BLES

Le 30 août 2018.
Antonia.

La gabelle est de retour.

29 Août

Le gouvernement d’Emmanuel Macron est financièrement aux abois. Alors il cherche toutes sortes de nouveaux moyens de faire rentrer un peu d’espèces sonnantes et trébuchantes dans ses caisses bien vides.
Aussi, après avoir dévoilé ses projets de nouveau racket des retraités (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/08/27/nous-vous-lavions-dit-emmanuel-macron-deteste-les-retraites/), voici venir le temps des taxes et de la plus emblématique d’entre elles qui fut d’ailleurs à l’origine de bien des violences dans les siècles passés : LA GABELLE, cette fameuse taxe sur le sel.

Dans son rapport attendu fin septembre, la commission d’enquête parlementaire sur l’alimentation industrielle, présidée par Loïc Prud’homme (LFI) et regroupant une vingtaine de députés, proposera d’instaurer une taxe sur les aliments le plus salés. Le but prétendu : inciter les fabricants à réduire les taux contenus dans leurs produits, qu’il s’agisse des plats préparés vendus en grandes surfaces ou du pain artisanal des boulangers.

Le but réel ? Comme toujours, augmenter la pression fiscale sous de fallacieux prétextes paternalistes de protection de la santé et soutirer encore plus aux citoyens.

Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir chanté tout au long de la dernière campagne présidentielle :

« Si Macron est élu…c’est cinq ans de foutus »

Tant pis pour les Français qui votèrent pour lui sans nous écouter.

Le 29 août 2018.