Des souvenirs des profanations des églises pendant la révolution dite française retrouvés à Tarascon-sur-Ariège (09400).

17 Juil

img_0256

C’est une découverte unique en France : en faisant des travaux de rénovation à l’église Notre Dame de la Daurade à Tarascon (Ariège), les ouvriers sont tombés sur un papier bleu-blanc-rouge révolutionnaire qui prouve que l’édifice religieux avait été transformé en temple laïc. 

C’est en démontant les cinq tableaux de grands formats du retable du XVIIIème siècle du choeur de l’Eglise de Notre Dame de la Daurade à Tarascon-sur-Ariège que les panneaux de papier peint, vestiges de la conversion en 1793 de certaines églises en « temple de la Raison », ont été découverts.

A l’origine, la ville avait prévu la restauration des toiles du retable et ne s’attendait pas, en les décrochant, à une telle découverte. Les premiers « lambeaux » étaient apparus au décrochage des deux premiers tableaux en février, mais la partie la plus exceptionnelle est apparue le 29 juin dernier, lorsque les restaurateurs ont déposé les deux autres toiles. Apparaît alors un panneau entier, presque intact, en lés de papier vergé blanc, peints de bandes rouges et bleues, le tout collé diectement au mur.

A l’époque, les tableaux avaient été retirés et le mur ainsi libre avait été collé de ce papier « révolutionnaire » témoignant que cette église était convertie en temple de la Raison.

Les recherches menées par l’association  Histoire et Patrimoine du Tarasconnais ont permis de découvrir dans l’un des registres des délibérations de la commune à la date “du 12ème jour du 3ème mois de l’an II [2 décembre 1793]” que « le jour de la prochaine décade la principale église de cette commune sera consacrée à la raison, à la Liberté et à l’Egalité ; qu’à cet effet, tous les corps constitués, la garde nationale […] ce jour-là, les portes des maisons des patriotes, décorées de branches de chêne, seront surmontées d’un drapeau tricolore… ».

Dans la plupart des cas, ces papiers peints ont été arrachés lorsque les églises sont redevenues des lieux religieux. Mais à Tarascon on s’est alors apparemment contenté de recouvrir le papier révolutionnaire par les tableaux du retable ! Ce qui fait de l’église de la Daurade un lieu exceptionnel et peut-être désormais unique en France. 

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/ariege/des-papiers-peints-de-la-revolution-uniques-en-france-decouverts-dans-une-eglise-de-tarascon-sur-ariege-1046037.html#xtref=http://m.facebook.com/&

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :